MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Complètement perdue

53 ans Nancy 5676
Yuutsu a écrit:
Merci beaucoup :kiss:
Elohan, je me suis inscrite sur les sites dont tu m'avais parlé, j'ai envoyé quelques "bouteilles à la mer", pour l'instant aucune  
réponse.
Je commence à en parler autour de moi, histoire qu'on pense à moi si des opportunités se présentent.
Je vais aussi sûrement faire la formation à distance du cec, mais il faut que je trouve des aides pour le financement, sinon ça risque d'être tendu.
Bref, ça n'avance pas trop en apparence, mais je me mets de plus en plus dans la tête que j'aimerais vraiment faire ça, je cogite pas mal, je me renseigne...
Je ne suis plus dans l'immobilisme.
De plus, Darlee m'offre l'opportunité de m'entraîner, alors je me sens dans une dynamique positive!



Tant mieux :kiss:, tant que la dynamique est positive, tout roule !
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Yuutsu a écrit:
De plus, Darlee m'offre l'opportunité de m'entraîner, alors je me sens dans une dynamique positive!

Oui, de rien, d'ailleurs :lol: :lol: :lol:.

Darlee-doo toujours aussi touchée et reconnaissante :)
34 ans Orgrimmar 6511
Serait-ce l'effet des fleurs de Bach? ;)
53 ans Nancy 5676
Yuutsu a écrit:
Serait-ce l'effet des fleurs de Bach? ;)


Maybe... ;)
34 ans Orgrimmar 6511
Bon bon bon...

On a encore parlé de ce sujet hier soir à table avec mon copain.
Il m'a demandé ce que j'aimais, ce que je n'aimais pas dans mon métier actuel.
J'ai encore beaucoup de mal à répondre à ces questions, mais une chose, invariablement, ressort: je voudrais AIDER.

Je me suis éloignée de l'idée d'écrire, en fait, je me suis rendue compte qu'il fallait que je bouge physiquement, que j'aille vers les gens, sinon je me renferme rapidement dans un mutisme et mes sombres pensées.
En fait, je crois que je le garderais plutôt comme passe temps... Car autant j'adore lire, corriger, écrire des fictions,etc, autant lorsque c'est un sujet plus ancré dans le quotidien, l'actualité, je m'ennuie, ça ne me fait pas m'évader, hors c'est ce que je recherche inconsciemment...

Oui, je sais, je change d'avis comme de chemise, et il y a plus grave encore: j'ai réussi à mettre le doigt sur un problème qui me freine énormément:
Je n'arrive pas à hiérarchiser mes envies, mes projets.
Et oui, parce qu'effectivement j'aimerais reprendre des études, mais aussi avoir un bébé avant 30 ans, et puis avoir un cheval, aussi.
Voilà les 3 grands projets. Au début je m'étais dit: trouve un CDI même qui ne te plait pas, tu pourras assumer le cheval, puis le bébé, et tu laisses tomber les études longues en les remplaçant par des formations à distance (sur lesquelles j'ai eu beaucoup de mauvais échos :/).

Mon chéri m'a dit qu'il n'y avait pas que cet ordre qui marchait. En gros il m'a dit: rien ne t'empêche de faire un bébé (oui, il ne s'est pas impliqué dans sa phrase, je lui ai fait remarquer que je ne pouvais pas le faire seule :lol: ), et quand il aura 3 ans et qu'il rentrera à l'école, de reprendre tes études. Le cheval, ce sera pour plus tard.

Et c'est vrai que ça marche bien aussi...

Bref, désolée de vous soûler avec ça, je suis en perpétuel tâtonnement, mais ,je n'ai que vous avec qui je puisse le partager (et mon chériiiii qui me supporte avec mes questions redondantes).

Les dernières pistes explorées?
- ergothérapeute
- psychomotricienne
- assistante sociale...

PS: Darlee, si tu me lis, je suis entrain de relire le chapitre 3, c'est super intéressant! Ne crois pas que je t'abandonne ;)
O
58 ans 4229
et orthophoniste ça te plairait?

c'est avec les enfants la plupart du temps. tu parles, joues, écris avec eux
et je ne sais pas sur le reste de la france, mais une maman me disait la semaine dernière,qu'elle avait appelée 6 ortho avant d'en trouver une qui avait de la place! 4 lui ont dit que leur liste d'attente était pleine, la 5ème qu'il fallait attendre au moins 3 mois et la 6ème vient de s'installer alors avait de la place (ouf!)

bref, je ne sais pas si c'est un métier qui pourrait te plaire, il faut aimer travailler avec les enfants déjà

mais tu aides, tu vois l'évolution de tes petits patients, en individuel, tu parles, tu joues, tu écris.. (les bilans au médecin aussi faut les écrire, mais je crois pas que ce soit hyper drôle à faire ;) )

bref, en te lisant, j'ai pensé à ça

le mieux, si un jour tu penses à fond à un métier, c'est d'essayer de trouver une personne qui le fait et faire une "enquête métier", lui poser toutes les questions qui te viennent, ça donne une idée du quotidien

bon courage, je me cherche aussi (encore!) au niveau pro, donc je comprend très bien tes incertitudes, tes changements d'envie et d'idées, je suis pareille :D
34 ans Orgrimmar 6511
Merci pour ce message très positif :)
A vrai dire, je ne sais pas si ne travailler qu'avec des enfants ça me plairait. Mais je vais me renseigner, ça peut être une piste ;)
53 ans Nancy 5676
Yuutsu a écrit:
Merci pour ce message très positif :)
A vrai dire, je ne sais pas si ne travailler qu'avec des enfants ça me plairait. Mais je vais me renseigner, ça peut être une piste ;)


Et orthoptiste? (pas orthophoniste hein...)

Dernière modif par le 2837j; modifié 1 fois
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Yuutsu a écrit:
PS: Darlee, si tu me lis, je suis entrain de relire le chapitre 3, c'est super intéressant! Ne crois pas que je t'abandonne ;)

:kiss: :kiss: :kiss:

Sinon, orthophoniste, je confirme que c'est un très beau métier. Mais les études sont longues, non? Est-ce que tu t'es fixé une limite dans le temps?
40 ans France 5623
petite précision "parenthèse" : un/une orthophoniste ne travaille pas qu'avec des enfants. en fait c'est un thérapeute qui travaille avec des personnes qui ont des troubles du langage , au sens "large" ( les adultes qui ont des lésions cérébrales ou des maladies neurodégénératives, les personnes qui présentent un bégaiement, les personnes sourdes ( adultes/enfants ), les personnes ( adultes/enfants ) qui ont du mal à lire/écrire, les enfants qui entrent difficilement dans le langage, etc. ) et puis également les personnes qui ont des troubles de la déglutition ( adultes/enfants, etc )

bref c'est assez varié et ,selon la façon dont on oriente sa pratique , on peut travailler avec des enfants et/ou des adultes .
Bref bref bref.


( concernant les études, "de mon temps" c'était un concours d'entrée puis 4 années à l'école. Mais là, avec le système de refonte des études pour l'harmonisation des diplômes au niveau europeen ( le système licence, master , doctorat ... ) j'avoue qu'on ne sait pas trop comment ça va se transformer ... ) (bref ! )


Pour ce qui concerne la reprise ou non d 'études, dans l'idée il me semble que c'est plus facile de "continuer" à faire des études , plutôt que de s'arrêter , faire une pause bébé, et s'y remettre.
Enfin je n'ai jamais eu à reprendre d'études et je n'ai pas d'enfants pour le moment mais de ce que je vois autour de moi c'est difficile de se remettre à apprendre, étudier, etc lorsqu'on a décroché pendant quelques années. ça ne veut pas dire que c'est impossible, mais c'est juste qu'il faut un temps pour faire redémarrer la machine.
Bref , si tu as dans l'idée de prolonger tes études ça peut être bien d'y réfléchir maintenant ( si tu as une idée précise bien sûr ) , tant que tu es dans ta lancée. Non ?

Bref.

Enfin pour rebondir sur un terme que tu as employé : tu disais que tu voulais "aider". Je me souviens justement que quand j'ai présenté mon concours et que j'ai fait mes études, on nous avait demandé de bien réfléchir à ce terme, et certaines nanas se sont d'ailleurs faites coller à l'oral car elles avaient dit , entre autre chose, dans leur blabla sur la motivation , qu'elles voulaient "aider". C'est un terme très casse-gueule, auquel il faut réfléchir ...


Et puis quoi qu'il arrive si tu sens que ton milieu professionnel te frustre sur certains points et que tu as envie d'avoir des contacts avec les personnes : tu peux aussi participer à des associations , en dehors du boulot, si tu veux être utile aux autres, etc y'a pas mal de choix d'associations. ça peut être une alternative. non ?

Dernière modif par le 2837j; modifié 1 fois
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Superbe intervention, Boreale =D> =D> =D> =D> =D> !
40 ans France 5623
:lol:
( j ai édité pour enlever un morceau car je disais que Yuustu pouvait faire écrivain public, ce qui lui permettrait d'écrire et d'être utile mais en relisant les pages précédentes je viens de voir que c'était déjà un de ses projets :oops: :lol: )
O
58 ans 4229
pour repréciser, pour orthophoniste, j'ai bien marqué "la plupart du temps c'est avec des enfants" ;)

sûrement qu'un poste en hôpital sera plus auprès d'adultes pour les rééducations, mais en cabinet indépendant, pour les 4 ortho que je connais, c'est pratiquement que des enfants.

et pour ce que je sais, c'est toujours un concours et 4 ans d'études (avec de nombreux stages) et je sais juste qu'il y avait un projet de réforme par l'ancien gouvernement (en fin 2011) mais je ne sais pas si la loi est passé. le but était de faire une année complémentaire pour se spécialiser, soit en bégaiement, soit en dyslexie... bref, nombres de spécialisations

y'avait eu pas mal de pétitions et de manifestations, parce que les orthophonistes sont capables de prendre en charge toutes ces pathologies d'une part et d'autre part, déjà qu'il en manque, s'il faut faire 400 bornes pour trouver un ortho qui a la spécialisation dont on a besoin, bah les gens y auront peut être pas accès.

y'avait eu pas mal d'articles sur ce sujet à l'époque

mais c'est vrai que du coup c'est peut être un peu long comme étude!!
34 ans Orgrimmar 6511
Si je reprends des études, 3ans ça me paraît bien, quitte à faire des formations par la suite pour compléter.

Le terme "aider" est effectivement vague et casse gueule,mais comme je suis déjà dans le flou, j'ai du mal à délimiter ce terme.

Par contre, ce que je sais, c'est qu'à travailler, autant "aider". Je ne veux pas vivre pour aider les autres. Voilà la nuance.
Bien sûr, tout métier est voué à "aider" quelqu'un ou à la réalisation d'un projet... C'est pour ça qu'il est casse gueule.
Bref, je suis dans le flou :)

Ah oui, et pour orthoptiste, ça n'est pas pour moi.
C'est trop "scientifique" comme matière, et j'avoue que l'optique, j'en ai soupé (et j'étais mauvaise en cours, en plus).

Pour les études, à vrai dire ça fait déjà 2 ans que j'ai arrêté l'école, et quand j'entamais le BTS ça faisait plus d'un an que j'avais arrêté les cours. DOnc je sais que c'est dur, mais ça, je m'en sens capable si c'est des matières "faciles" pour moi, qui coulent de source (en fait tout, à partir du moment où ce n'est pas trop scientifique et cartésien à l'extrême).

...


Voilà, voilà, on n'est pas dans la mouise^^ (et je suis touchée par votre aide, merci :kiss:)
40 ans France 5623
organic a écrit:

sûrement qu'un poste en hôpital sera plus auprès d'adultes pour les rééducations, mais en cabinet indépendant, pour les 4 ortho que je connais, c'est pratiquement que des enfants.

je bosse en cabinet et j'ai des adultes également ( j'ai pas mal d'enfants aussi bien sûr ) , donc bon ça dépend beaucoup du quartier/la ville/les medecins qui prescrivent ou pas , etc....

concernant la réforme des études elle ne concerne pas la spécialisation en dyslexie puisque toutes les ortho sont , de base, des spécialistes de cette pathologie. Cette histoire d'année supplémentaire portait sur des pathologies qu'on voit davantage à l'hôpital ( mais pas que ... ) Bref c'est assez compliqué à expliquer et c'était d'ailleurs très flou comme projet à la base ... Ouf pour l'instant : c'est en stand by ... -bref .... )

Bref bref bref.
B I U