MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Réalisation de projets = épanouissement ???

35 ans Plus loin vers l'ouest 3057
C'est une question que je me pose souvent.

Est ce que la réalisation de nos projets est la clé de notre épanouissement?

Est ce que nous avons besoin de projets pour nous  
réaliser?

Mais si nos projets n'aboutissent pas, est ce un échec? Est ce que cela nous empeche d'avancer?

J'aimerai avoir vos avis sur la question.
S
32 ans 3465
Je pense que oui, notre épanouissement dépend en partie, de la réalisation de nos projets/rêves. Maintenant je pense aussi qu'il faut garder les pieds sur terre et situer ce qui est réaliste ( donc réalisable ) et ce qui ne l'est pas.

Je pense aussi qu'il y a des projets, qui ne sont pas faits pour être réalisés. Est-ce qu'un projet non-exaucé est un échec? Je dirais que tout dépend de comment la personne décide de le vivre. Certains le prendront comme un échec, d'autres pas. Ca engendre forcément une déception.

Mais je dirais que la possibilité de s'épanouir dans la vie, ne tient pas vraiment à ta capacité à réaliser tes rêves et tes projets. Ca y contribue certes... Mais je dirais que c'est plutôt ta capacité à affronter le fait que ça ne se soit pas réalisé. Ta capacité à te remettre debout et à continuer, malgré la déception.

Tous les projets ne se réalisent pas, c'est comme ça. Je crois que tout un chacun a eu dans sa vie, un rêve, un projet qu'il n'a pas pu réaliser. Après tu as plusieurs catégorie de personne. Tu as ceux qui déprime, parce qu'ils restent sur leur échec, tu as ceux qui s'obstinent malgré tout à vouloir réaliser ce projet et ceux qui abandonne et trouve d'autres perspectives de vie, d'autres projets, peut-être plus réalisable à l'instant présent.
41 ans 2419
+1 avec Sibell. J'ajouterais seulement que, personnellement, les projets matériels qui ne se réalisent pas ne m'atteignent pas longtemps. Bien sûr je trouve dommage que mes efforts soient partis en fumée mais je ne vais pas rester à ressasser.
2630
Je pense qu'il est important d'avoir des buts dans la vie, aussi minimes peuvent-ils être (de la réalisation d'un grand voyage autour du monde à la réalisation d'un coussin en patchwork), c'est ce qui permet d'avancer, de faire quelque chose de sa vie.

Et je plussoie Sibell, il faut savoir ne pas rester sur ses échecs, passer à autre chose, un autre projet ...
108 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Je pense que l'articulation de projets et leur réalisation nous tirent vers le haut, nous donnent de l'énergie et ces désirs nous font avancer.
On dit que la mort du désir est désir de mort.

Par contre, effectivement, tous ne se réalisent pas. Alors, et d'une, notre désir change de cible, et de deux, ça ne veut pas dire que la réalisation non-aboutie du projet ne nous a pas apporté d'autres trucs (rencontre de gens, découverte d'endroits, de bouquins etc.).

Plus qu'un épanouissement, je pense que la réalisation de projets est moteur de vie.
R
36 ans 15384
Je pense un peu comme Sibell. La capacité de se remettre debout,se remettre en question et avancer malgré les échecs,c'est vraiment un atout pour avancer ...
32 ans 2571
Darlee-doo, tu dis cela très bien :)

Je pense que c'est surtout la poursuite des projets qui fait le bonheur. Evidemment, en réaliser quelques uns, c'est réjouissant :lol:
J'ai des projets en permanence, par centaines, extrêmemnt détaillés, ça fait rire mon copain :lol: Je les réalise pas tous, mais j'adore ces constructions imaginaires de vie... Bon je serais malheureuse si je ne pouvais réaliser les principaux, probablement (construire ma vie de famille, enseigner, avoir des enfants)...
mon gros soucis: je n'ai jamais de projet, que des défis à relever.

du coup, la pression est enorme, je me fatigue souvent.

pourquoi je complique tout ainsi? mystere....tjrs est il que de ne pas relever mes défis, ça me fout le bourdon.

ça arrive pas souvent car je suis assez obsessionnelle comme personne. bref, j'ai encore du taf à faire avec un psy :lol:
R
36 ans 15384
Moi j'ai du mal a appeller mes objectifs de vie des projets,je les vois comme des évidences pour avancer.
Par exemple,faire mon ménage,comme passer mon cap,c'est juste normal,je ne le vois pas vraiment comme un défi ni un projet.
Je dois le faire,point.
ce qui est plutot sain, comme attitude
35 ans Plus loin vers l'ouest 3057
Salammbo a écrit:
Bon je serais malheureuse si je ne pouvais réaliser les principaux, probablement (construire ma vie de famille, enseigner, avoir des enfants)...



C'est principalement ces points là qui me questionnent.
32 ans 2571
faninou a écrit:
Salammbo a écrit:
Bon je serais malheureuse si je ne pouvais réaliser les principaux, probablement (construire ma vie de famille, enseigner, avoir des enfants)...



C'est principalement ces points là qui me questionnent.


En même temps, je me dis que j'en trouverai bien d'autres si ça ne marche pas :lol:
Pour la vie de famille, si je n'y arrivais pas, peut-être que je partirais loin, genre mission humanitaire...
Pour l'enseignement, je trouverais bien autre chose, ou j'y arriverais autrement, par une association ou du bénévolat.
Avoir des enfants, il y a l'adoption, la fécondation artificielle... Sinon j'adopterais 12 chats et on vivrait heureux :lol:
Non, sans rire, je pense qu'il faut avoir des projets mais aussi la souplesse de ne pas se laisser enfermer par eux.
Disons qu'une fois la déception digérée, il faut trouver un plan B ;)
R
36 ans 15384
Exactement,Salammbo ...
Ne pas se laisser enfermer dans les rêves en oubliant de vivre,quoi ...
Moi j'admire les gens qui savent se relever. Ce qui ne veux pas dire que ceux qui désespèrent totalement sont méprisables,hein! Mais a un moment donné,il est parfois bon de savoir abandonner,reconnaitre l'échec,se remettre debout,et continuer son chemin,malgré tout. Et si cela se fait avec de l'aide ( psy,etc ) tant mieux.
Ce n'est jamais facile,mais parfois je suis certaine que c'est nécessaire!

Moi par exemple,si je n'avais pas pu avoir d'enfants naturellement,je sais déjà et mon homme aussi que le parcours médicalisé était inenvisageable. Je ne juge pas les femmes et les hommes qui se lancent dans cette aventure,au contraire,je suis la première a les soutenir,je trouve qu'aller jusque là c'est faire preuve d'un certain cran,d'un courage immense. Mais je sais que j'en aurais été incapable. J'aurais préféré,dans mon cas bien particulier, tout faire pour réapprendre a vivre autrement,plutôt que tout tenter. Peut être parce que je n'ai jamais eu de désir inconditionnel d'enfants ? J'en voulais,je suis heureuse d'être enceinte,mais je n'aurais pas été prête a tout pour concevoir ... Si je n'avais pas pu,je crois que ca aurait été pareil,en fait.
32 ans 95 France 199
Effectivement, je pense que réaliser ce en quoi on croit est l'une des clefs de l'épanouissement. Personnellement, me concevoir des projets m'aide à me construire, à m'accepter, à me pousser toujours plus loin et j'adore ça ! Et quel bonheur quand l'un d'entre eux se réalise, je ne me sens jamais aussi sereine que dans ces moments là ;)
B I U