MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Durée de vie d'un anneau gastrique?

P
40 ans 1638
Bonjour à tous,

Suite à la discussion 'Les suites d'une ablation d'anneau?', je me pose beaucoup de questions concernant une personne de mon entourage.

Cette personne s'est fait  
posé un anneau en 2005. Opération et suites opératoires ok. Perte de poids conséquente, elle est revenue à un IMC normal en moins d'un an.

Je sais qu'à un moment donné (mais je ne sais pas quand exactement), elle a eu une complication, un déplacement de l'anneau peut-être. A cette occasion on le lui a déserré complètement. Ça s'est assez mal passé avec son chirurgien, qui lui a dit assez brutalement qu'elle était passée près de la mort.

Donc depuis elle ne veut plus le voir. Quand je lui en parle, elle me dit que de toutes façons elle gardera l'anneau à vie, elle ne veut pas l'enlever, et que comme il est déserré c'est pareil que s'il était enlevé. Que son médecin traitant lui fait son suivi et qu'il n'y voit rien à redire, et que bon, il est médecin quand même (sous-entendu, toi tu ne l'es pas)... etc, etc.

Depuis que je fréquente ce forum, et avec ce que je lis sur les suites de l'anneau, je suis assez inquiète pour elle. Mais comme je l'ai dit, la conversation est difficile, et ce pour 3 raisons principales :

- Je suis grosse moi-même, et il flotte toujours pendant nos discussions un parfum de nan-mais-t-es-juste-jalouse-et-tu-veux-que-reprenne-tous-mes-kilos. Probablement que c'est juste dans ma tête, je ne sais pas. Mais du coup j'ose jamais trop insister.

- Je manque d'arguments techniques. Je ne connais pas bien le sujet, je ne connais pas les risques exacts, etc. Et j'avoue que je me pose aussi la question des risques d'une nouvelle opération pour enlever l'anneau, de la reprise de poids derrière (et une autre chirurgie?), ...

- Last but (definitly) not least : On a des rapports très compliqués, amour-haine, depuis pour ainsi dire toujours. Je l'aime beaucoup, et je sais que c'est réciproque, mais il y a aussi beaucoup de rancœur entre nous, et la communication est difficile. L'une et l'autre sommes très susceptibles par rapport à l'autre.

Bon voilà, le tableau est posé. Est-ce que vous pouvez m'apporter des témoignages ou des arguments à lui soumettre? Connaissez-vous des personnes qui ont gardé un anneau très longtemps, et qui l'ont encore peut-être? Est-ce vraiment risqué?

Merci d'avance.
48 ans 35 10308
Je vais sans doute répondre un peu à côté, parce que je n'ai pas vraiment d'arguments chiffrés à te soumettre, mais je pense que tu ne devrais tout simplement plus lui en parler. Je comprends que ça puisse t'inquiéter, mais tu lui as déjà dit ce que tu en penses, elle n'est pas prête à l'entendre, elle est majeure et responsable et elle a pris sa décision.
Si vos rapports sont déjà compliqués, ça ne va pas arranger les choses, et après tout c'est un aspect de sa vie qui ne te concerne pas directement et qui n'a pas (ou ne devrait pas) avoir d'impact sur vos relations.
Avec un peu de chance, elle n'aura pas de soucis supplémentaires avec cet anneau, et si elle en a un jour et que c'est une vraie amie tu seras là pour la réconforter (et pas pour lui dire "je te l'avais bien dit"! ;) ).

Voilà juste ce que ton message m'inspire, désolée encore une fois de ne pas vraiment répondre à ta question...
45 ans Paris 9866
Pourquoi un risque de "reprise de poids" en cas d'ablation alors que totalement déserré il ne sert plus à rien, non??
P
40 ans 1638
poupoule a écrit:
Pourquoi un risque de "reprise de poids" en cas d'ablation alors que totalement déserré il ne sert plus à rien, non??

C'est justement une des questions que je me pose. Mais dans ce cas, pourquoi le garder?

Angia a écrit:
Je vais sans doute répondre un peu à côté, parce que je n'ai pas vraiment d'arguments chiffrés à te soumettre, mais je pense que tu ne devrais tout simplement plus lui en parler. Je comprends que ça puisse t'inquiéter, mais tu lui as déjà dit ce que tu en penses, elle n'est pas prête à l'entendre, elle est majeure et responsable et elle a pris sa décision.
Si vos rapports sont déjà compliqués, ça ne va pas arranger les choses, et après tout c'est un aspect de sa vie qui ne te concerne pas directement et qui n'a pas (ou ne devrait pas) avoir d'impact sur vos relations.
Avec un peu de chance, elle n'aura pas de soucis supplémentaires avec cet anneau, et si elle en a un jour et que c'est une vraie amie tu seras là pour la réconforter (et pas pour lui dire "je te l'avais bien dit"! ;) ).

Voilà juste ce que ton message m'inspire, désolée encore une fois de ne pas vraiment répondre à ta question...

Merci pour ta réponse. C'est très juste ce que tu dis, et je pense que si je me suis sentie obligée de préciser les détails de notre relation, c'est que ça se joue sur ce plan là aussi.

Le problème c'est que je suis atteinte du syndrome de Cassandre. Je m'inquiète un peu pour tout et pour tout le monde. Mais personne ne me prend vraiment au sérieux, je suis un peu la petite voix qu'on écoute mais sans vraiment entendre. Du coup, quand quelque chose arrive que j'avais prédit, je m'en veux doublement, parce que je n'ai pas su l'empêcher.

C'est pour ça aussi que je pose la question. Il ne s'agit pas seulement de la convaincre, mais également de me rassurer moi, en me disant que finalement je m'emballe peut-être pour rien.
45 ans Paris 9866
As-tu lu qch sur les risques à conserver l'anneau (serré ou non) au-delà d'un certain nombre d'années?
J'avais vu plusieurs articles où Big Beauty parlait également de son anneau, posé visiblement il y a pas mal d'années, et me suis toujours demandé si c'était censé rester dans le corps ad vitam aeternam... :?:
R
35 ans 15384
poupoule a écrit:
As-tu lu qch sur les risques à conserver l'anneau (serré ou non) au-delà d'un certain nombre d'années?
J'avais vu plusieurs articles où Big Beauty parlait également de son anneau, posé visiblement il y a pas mal d'années, et me suis toujours demandé si c'était censé rester dans le corps ad vitam aeternam... :?:


L'anneau est une prothèse,donc elle doit être soit retirée soit remplacée au bout d'un certain temps ...
P
40 ans 1638
poupoule a écrit:
As-tu lu qch sur les risques à conserver l'anneau (serré ou non) au-delà d'un certain nombre d'années?

Ce que j'ai lu, c'est ici, dans les différentes discussions où on parle de l'anneau. Et comme l'a souligné Cute, ça me paraît dangereux de le garder sans aucun suivi spécifique.
L
66 ans 5
moi aussi il a fallut qu'on me desserre l'anneau à cause d'une très grosse inflammation et à cause de ça j'ai repris 25 kg le 21 novembre 2011 on m'a fait le by pass et j'ai reperdu *** kg. voilà si ça peut aider votre amie.
X
59 ans 1
Bonjour,
Je m'immisce dans ce forum, car j'ai vu un sujet intéressant : "durée de vie d'un anneau"
Je suis chirurgien et connais bien les anneaux.
Un anneau se garde le plus longtemps possible. en effet dès qu'on l'enlève, la reprise pondérale est pratiquement inéluctable.
Comment garder un anneau le plus souvent? En évitant les complications. Pour cela il faut éviter de vomir, prendre son temps pour manger et boire, accepter que la perte de poids se fait lentement, tout en gardant un bon confort alimentaire. Il est très important de poursuivre le suivi avec une équipe qui connaît bien les anneaux gastrique.
En cas de glissement, un simple desserrage temporaire peut suffire, sauf s'il existe une intolérance alimentaire totale.
La durée de vie d'un anneau est très longue, c'est la tolérance qui peut changer, donc il faut entretenir son anneau, ne pas se faire de violence en vomissant souvent, et il permet de tenir très longtemps.
Espérant avoir apporté quelques éléments de réponse un peu techniques sur ce forum.
41 ans 91 1472
Pour avoir chercher en long et en travers sur le net, il n'y a pas de publications grand public sur les résultats de la statégie "anneau gastrique". après tu peux trouver les résultats par service hospitalier, difficilement, si tu maitrise les outils de publications scientifiques et si tu en comprends le jargon...

Après moi j'ai été opéré dans le privé, ch médecin a ses petites statistiques locales.
J'ai eu un retrait d'anneau dans un service hospitalier public et là comme souvent il y a une activité de recherche c'est un peu plus carré en terme de fiabilité des résultats, mais il ne concerne toujours que le service concerné. Dans celui où je suis suivi, échec d'anneau à long terme entre 30 et 50%. ok c'est quoi la définition de l'échec et c'est quoi le long terme.... je vais redemander. ;)
P
40 ans 1638
Merci à tous, j'apprécie vraiment toutes vos réponses.

Pour conclure l'histoire, j'ai eu une discussion avec sa mère. Comme l'a souligné Angia, je pense que toute discussion directe aurait été stérile de toutes façons. Je ne voulais pas l'inquiéter non plus, mais je ne pouvais vraiment pas ne rien faire. Donc au final c'est elle qui m'a rassurée. Elle m'a dit qu'elle allait en parler avec son médecin pour faire le point sur le suivi nécessaire et qu'il l'oriente vers un médecin compétent. Je vous tiendrai au courant ;) .
B I U