MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Elle impose un régime strict à sa fille de 7 ans

S
35 ans 121
Bonjour à tous et à toutes

je voulais partager avec vous un article qui m'a énervée :evil: faut pas s'étonner si la jeune fille hérite de TCA par la  
suite...

http://www.7sur7.be/7s...rict-a-sa-fille-de-7-ans.dhtml


L'édition du mois d'avril du magazine Vogue publie l'interview de Dara-Lynn Weiss qui raconte le régime alimentaire strict et humiliant imposé à sa fille, Bea. A 7 ans, Bea a été jugée "cliniquement obèse" par son pédiatre. Sa mère a donc débuté son combat et c'est proche de la torture.

"Une fois, j'ai privé Bea de dîner après avoir appris que le repas servi à l'école lors de la Journée du Patrimoine français approchait près de 800 calories. Il y avait du brie, du filet mignon, de la baguette et du chocolat. Je lui ai interdit de manger de la pizza quand elle a admis qu'elle avait mangé de la salade de maïs dans la semaine. J'ai mené une guerre contre Starbucks qui ignorait le contenu nutrionnel des chocolats chauds servis aux enfants. Leur tableau de calories indiquait entre 120 et 210 calories. Ma question était: c'est 120 ou 210? Ils n'ont pas su me répondre, j'ai donc attrapé la boisson des mains de ma fille, je l'ai mise à la poubelle et j'ai claqué la porte."

Bea est humiliée régulièrement par le comportement excessif de sa mère. "Il y a eu beaucoup de moments difficiles pendant des fêtes. Bea voulait par exemple manger des biscuits et des gâteaux et j'ai dû m'engager dans un débat public houleux sur la raison qui fait qu'elle ne peut pas manger cela."

Ce régime très strict a payé: Bea a perdu 16 kilos et a pris deux centimètres au passage. Sa silhouette est clairement affinée. Elle a été récompensée par l'achat de plusieurs nouvelles robes et des extensions de cheveux en plumes. "Seul le temps dira si mon intervention précoce l'a sauvée d'une vie où elle ne cesserait de se préoccuper de son poids", confie sa mère. Effectivement, ça serait pas mal: ce traitement pénible aurait au moins servi à quelque chose
34 ans 92 512
Effectivement cet article est troublant...
Comment peut-on punir son enfant de diner car le repas de la cantine le midi était "trop calorique".
Surtout à cet âge, il ne conseille pas de perte de poids... il conseille juste de réequilibrer les repas et de stabliliser le poids, qui en grandissant va devenir plus raisonnable.

Je ne suis pas sure que la fillette soit contente d'avoir subi cela. Je pense qu'elle peut soir rechuter soit tomber dans un dégout de la nourriture. C'est assez dangereux.

Mais ce n'est que mon avis.
29 ans Versailles 879
"Ma question était: c'est 120 ou 210? Ils n'ont pas su me répondre, j'ai donc attrapé la boisson des mains de ma fille, je l'ai mise à la poubelle et j'ai claqué la porte."

je n'imagine même pas ce qu'a dû ressentir cette petite fille à ce moment là...

c'est pas un régime strict, c'est de la torture pour une enfant de son âge!!
S
35 ans 121
sianna92 a écrit:
Effectivement cet article est troublant...
Comment peut-on punir son enfant de diner car le repas de la cantine le midi était "trop calorique".
Surtout à cet âge, il ne conseille pas de perte de poids... il conseille juste de réequilibrer les repas et de stabliliser le poids, qui en grandissant va devenir plus raisonnable.

Je ne suis pas sure que la fillette soit contente d'avoir subi cela. Je pense qu'elle peut soir rechuter soit tomber dans un dégout de la nourriture. C'est assez dangereux.

Mais ce n'est que mon avis.

oui comme tu dis c'est troublant

en fait j'ai lu l'article dans Grazia et la petite a apparemment dit à sa mère en pleurant qu'elle ne se sentait pas différente d'avant le régime
donc déjà elle a du mal à se voir telle qu'elle est

la maman avoue qu'elle est obsédée par son propre poids... comme c'est étonnant :roll:

je souhaite bon courage à la gamine pour avoir un rapport sain à la nourriture par la suite :cry:
34 ans 3170
Honnêtement si ma gamine devenait en surpoids ou obèse, je ne vais pas mentir, je la mettrai au régime mais sans lui dire, sans qu'elle ne ressente aucune privation, il y'aurait des gâteaux pareil mais peut être moins calorique, je lui donnerai plus le goût des fruits légumes etc même si ce n'est pas évident, mais je ferai très attention à ce que jamais elle ne s'aperçoivent d'une différence avec des frères ou soeurs ou adulte. Bref je veillerai à ce qu'elle perde tranquillou en la faisant bouger un max mais dans le jeu etc. Jamais de sa vie, elle ne se dira tiens j'ai été mis au régime ou j'ai du faire attention mais plutôt j'étais ronde et je ne le suis plus avec le temps. D'ailleurs l'idéal c'est qu'elle ne capte même pas qu'il fallait qu'elle maigrisse, non qu'elle ne ressente aucune différence, je l'aimerai pareille de toute façon, je n'attends rien d'elle mais si je ferai tout pour qu'elle perde c'est parce que je connais cette société et les ravages qu'être gros peut entraîner.
25 ans 163
Cet article est assez incroyable en effet. Je trouve que cette décision de mettre sa fille au régime est totalement irréfléchie et il me semble aussi que c'est irresponsable de la part du pédiatre de laisser cette mère faire cela (s'il était au courant biensûr). Et puis, en soumettant une fillette si jeune à un régime strict, je doute qu'il n'y ait aucune répercussion sur sa vie future.
S
85 ans 4896
Je trouve la mère de cette petite fille maltraitante.

Maintenant en tant que maman on aimerait bien éviter à nos enfants l'obésité, je le comprends très bien.

En dehors de problème de santé spécifique, l'obésité n'arrive pas en 1 jour chez un enfant à mon avis et si elle est là, je pense qu'il faut plutôt voir le lien de l'enfant avec la nourriture plutôt que le priver.

J'ai deux enfants que j'ai nourri de la même manière, un est très fin (et je précise qu'il ne mange pas de légumes, ni de fruits :shock: ) l'autre qui mange de tout, est plus rond, tout en étant encore dans la norme.

J'ai résisté à la pression de certains professeurs de sport ou médecins, qui voulaient que je supprime les aliments gras et sucré et le macdo.

Je n'étais pas du tout convaincue, car, je n'ai jamais eu ce type d'aliment à la maison, ma mère mange de manière très contrôlée et certains aliments étaient tabous. Cela ne m'a pas empêché de me ruer sur tous les aliments interdits dès que j'en avais l'occasion, ainsi qu'un amour immmodéré pour ce type d'aliment. Quand j'ai quitté la maison je n'ai fais que grossir. Donc je me suis dit, priver c'est pas la bonne attitude.

J'ai vu une dièt géniale, qui m'a dit de le laisser tranquille avec son poids, elle a analysé son comportement alimentaire et a trouvé qu'il avait un bon rapport avec la nourriture. Elle m'a dit qu'elle pensait qu'il avait un métabolisme pour être un peu plus rond, mais que l'important était de ne pas développer de frustrations pour ne pas développer de troubles alimentaires par la suite et faire très attention à ne pas introduire la notion de culpabilité avec la nourriture.

J'ai essayé donc de leur faire se poser la bonne question, as-tu encore faim ? Es-tu sous le coup d'une émotion ? si oui, on peut parler avant de manger, etcc....

En même temps j'ai essayé de lui montrer que bonheur n'égale pas minceur, que j'étais heureuse dans ma vie et que je n'avais pas honte de moi. Si le second voulait être comme son ainé, il devrait se mettre au régime, ce serait dommage. Je n'ai pas le sentiment qu'il vive mal sa corpulence (15 ans et demi, 163cm pour 66 kilos). Certains le traitent de gros à l'école, moi je ne trouve pas, il est beau, heureux et bien dans sa peau.

J'ai donc l'espoir que tout cela lui serve, que son métabolisme ayant été habitué à toute sorte d'aliment il ne prendra pas 20 kilos juste en partant de la maison et qu'il continuera une activité physique qui lui plait.

Mais s'il doit devenir gros, obèse même, j'espère aussi qu'il aura retenu la leçon que ce n'est pas un drame et que sa vie ne s'arrête pas à cela. J'espère aussi que si son poids devait augmenter d'un coup, qu'il soit en mesure de se poser les bonnes questions sur ce qui a changé par rapport à son comportement à la nourriture.
30 ans Dans le sud ;) 5608
Quand je lis ce témoignage j'ai juste envie de dire : Quelle conne .

Et pauvre gamine . J'espère de tout cœur qu'elle s'en sortira sans trop de dommages collatéraux .
39 ans oise 1060
hallucinant ! je ne suis pas sûre que cette petite s'en sortira indemne.... :roll:
39 ans 242
Cette histoire me fait penser qu'il y a quelques années, j'étais dans un magasin et je regardais les desserts glacés, une mère et sa petite fille de 7-8 ans sont arrivées, la petite fille voulait acheter de la glace, sa mère lui a répondu d'un ton agressif, en lui poussant violemment le bras "non, tu n'auras pas de glace, sinon tu vas devenir comme la dame d'à côté", comme si j'avais une maladie contagieuse, et la petite fille ne comprenait pas. Quand je faisais du baby-sitting, j'ai vu pas mal de mères qui faisaient suivre un régime strict à leurs petites filles,même pas un morceau de chocolat ou alors le frigo était verrouillé, après qu'on se demande pas d'ou leur vient tous leurs troubles alimentaires.
40 ans 2419
Le calvaire de cette petite n'est pas fini....http://www.7sur7.be/7s...-au-regime-sort-un-livre.dhtml
34 ans 92 512
C'est une honte... de laisser publier ce genre de livre.
J'espère vraiment qu'il ne sortira pas, car franchement c'est une maltraitance envers son enfant
S
35 ans 121
Chantillyfraise a écrit:
Honnêtement si ma gamine devenait en surpoids ou obèse, je ne vais pas mentir, je la mettrai au régime mais sans lui dire, sans qu'elle ne ressente aucune privation, il y'aurait des gâteaux pareil mais peut être moins calorique, je lui donnerai plus le goût des fruits légumes etc même si ce n'est pas évident, mais je ferai très attention à ce que jamais elle ne s'aperçoivent d'une différence avec des frères ou soeurs ou adulte. Bref je veillerai à ce qu'elle perde tranquillou en la faisant bouger un max mais dans le jeu etc. Jamais de sa vie, elle ne se dira tiens j'ai été mis au régime ou j'ai du faire attention mais plutôt j'étais ronde et je ne le suis plus avec le temps. D'ailleurs l'idéal c'est qu'elle ne capte même pas qu'il fallait qu'elle maigrisse, non qu'elle ne ressente aucune différence, je l'aimerai pareille de toute façon, je n'attends rien d'elle mais si je ferai tout pour qu'elle perde c'est parce que je connais cette société et les ravages qu'être gros peut entraîner.


je peux comprendre qu'une mère soit inquiète si un medecin lui annonce que sa fille est obese

mais parfois il ne suffit pas de moins ou mieux manger pour que ça s'arrange
c'est assez délicat ces histoires de régimes sur un enfant
perso je sais pas trop ce que je ferais mais une chose est sure je n'imposerai pas de régime strict car j'ai pu voir les ravages que ça peut causer sur des jeunes enfants que je gardais
S
35 ans 121
saralou a écrit:
Je trouve la mère de cette petite fille maltraitante.

Maintenant en tant que maman on aimerait bien éviter à nos enfants l'obésité, je le comprends très bien.

En dehors de problème de santé spécifique, l'obésité n'arrive pas en 1 jour chez un enfant à mon avis et si elle est là, je pense qu'il faut plutôt voir le lien de l'enfant avec la nourriture plutôt que le priver.

J'ai deux enfants que j'ai nourri de la même manière, un est très fin (et je précise qu'il ne mange pas de légumes, ni de fruits :shock: ) l'autre qui mange de tout, est plus rond, tout en étant encore dans la norme.

J'ai résisté à la pression de certains professeurs de sport ou médecins, qui voulaient que je supprime les aliments gras et sucré et le macdo.

Je n'étais pas du tout convaincue, car, je n'ai jamais eu ce type d'aliment à la maison, ma mère mange de manière très contrôlée et certains aliments étaient tabous. Cela ne m'a pas empêché de me ruer sur tous les aliments interdits dès que j'en avais l'occasion, ainsi qu'un amour immmodéré pour ce type d'aliment. Quand j'ai quitté la maison je n'ai fais que grossir. Donc je me suis dit, priver c'est pas la bonne attitude.

J'ai vu une dièt géniale, qui m'a dit de le laisser tranquille avec son poids, elle a analysé son comportement alimentaire et a trouvé qu'il avait un bon rapport avec la nourriture. Elle m'a dit qu'elle pensait qu'il avait un métabolisme pour être un peu plus rond, mais que l'important était de ne pas développer de frustrations pour ne pas développer de troubles alimentaires par la suite et faire très attention à ne pas introduire la notion de culpabilité avec la nourriture.

J'ai essayé donc de leur faire se poser la bonne question, as-tu encore faim ? Es-tu sous le coup d'une émotion ? si oui, on peut parler avant de manger, etcc....

En même temps j'ai essayé de lui montrer que bonheur n'égale pas minceur, que j'étais heureuse dans ma vie et que je n'avais pas honte de moi. Si le second voulait être comme son ainé, il devrait se mettre au régime, ce serait dommage. Je n'ai pas le sentiment qu'il vive mal sa corpulence (15 ans et demi, 163cm pour 66 kilos). Certains le traitent de gros à l'école, moi je ne trouve pas, il est beau, heureux et bien dans sa peau.

J'ai donc l'espoir que tout cela lui serve, que son métabolisme ayant été habitué à toute sorte d'aliment il ne prendra pas 20 kilos juste en partant de la maison et qu'il continuera une activité physique qui lui plait.

Mais s'il doit devenir gros, obèse même, j'espère aussi qu'il aura retenu la leçon que ce n'est pas un drame et que sa vie ne s'arrête pas à cela. J'espère aussi que si son poids devait augmenter d'un coup, qu'il soit en mesure de se poser les bonnes questions sur ce qui a changé par rapport à son comportement à la nourriture.


je pense que tu as compris pas mal de choses
j'aimerais que les mamans aient la même manière de penser que toi ;)
il ne faut diaboliser aucun aliment car sinon l'enfant risque de venger tôt ou tard en exagérant sur ces produits interdits

dans cette histoire, celle qui avait un problème c'est la mère : elle dit être obsédée par son poids, calculer les moindres calories et avoir recours aux laxatifs
à la vue de sa fille déclarée comme obesé, elle s'est vu elle même avec des kilos en trop, sa hantise !

alors qu'on peut tout à fait être heureuse, épanouie etc en étant obese et c'est bien que tu transmettes cette idée à tes enfants ;)
S
85 ans 4896
Merci Selma :D
B I U


Discussions liées