MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Trop de Facebook tue la communication ?

38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Coucou !

Ouais, c'est la question que je me pose depuis quelques temps.
Je ne vais quasiment plus sur Facebook, je fais une overdose, ça me gonfle en clair :lol:

J'ai  
l'impression que tout passe par Facebook, limite que la vie de certains passe que par FB.
Une soirée s'organise ? Par FB bien sûr ! Les photos de la soirée ? Par FB bien sûr !
Tu veux savoir comment vas untel ? Ben t'as été voir son profil récemment ?
Ca a été un plaisir de te rencontrer, ce serait cool qu'on garde contact, t'as un FB ?
C'est à se demander comment on faisait avant lol

Alors oui, c'est sympa, ça maintient le contact, on sait ce qui se passe dans la vie des proches (et moins proches) mais j'ai vraiment la sensation que ça remplace le contact en dehors de FB et ça me chiffonne.
C'est Zuckerberg qui doit être content :lol:

Depuis que je n'y vais plus, j'ai vite vu qui étaient mes vrais potes et ça fait peur le tri que ça a fait :shock:

Bon, peut-être que j'exagère, j'en sais rien, mais après tout, je n'y vais quasiment plus et je ne m'en porte pas plus mal. Parfois, j'ai limite la sensation qu'en allant plus sur FB, je me coupe du monde, ça craint quand même :?

Et vous qu'en pensez-vous ? Trop de FB tue FB ?
41 ans 490
quand je me suis mise sur facebook c'était pour avoir des nouvelles de mes frères et sœurs, nous vivons tous éloigné les uns des autres et comme ça on peut s'organiser des réunions de famille, à part ça j'ai que des gens que je connais ou des gens dont je suis le blog comme saks ou sihem ronde épicée...et ça restera comme ça :D
S
31 ans 3465
Je dirai que ce n'est pas plus mal que les amis qui prennent de tes nouvelles, uniquement via mail...C'est un tri relatif selon moi, parce que chacun fonctionne de manière différente. Certains privilégieront le téléphone, d'autre la toile...

Et puis si on entre dans ce genre de polémique... On faisait comment avant les portables, et puis avant les fixes? La seule chose que je trouve dommage dans cette méthode de communication, c'est que c'est impersonnel. Je suis plus touchée par un sms que par un message Facebook...
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Sibell a écrit:

Et puis si on entre dans ce genre de polémique... On faisait comment avant les portables, et puis avant les fixes? La seule chose que je trouve dommage dans cette méthode de communication, c'est que c'est impersonnel. Je suis plus touchée par un sms que par un message Facebook...


Tout à fait d'accord !

Pour le reste, idem, mais là, je trouve ça encore plus extrême en fait. Limite il y en a qui se vexerait si t'as pas vu la dernière publication de son profil ! Mais peut-être que je stigmatise trop la chose ou alors ce n'est tout simplement plus mon truc.
25 ans 163
Totalement d'accord ! A mon âge, ça peut paraître bizarre de dire cela, mais en effet je trouve qu'avec facebook le "vrai" contact a disparu. Par exemple, au lycée beaucoup de conversations sont lancées à partir d'une publication vue sur facebook ou bien, très souvent, est glissé un "t'as pas vu sur facebook ?!"... Personnellement, je n'écris jamais rien sur facebook, tout simplement parce que ce n'est pas mon truc de raconter toute ma vie en détails mais aussi parce que je sais que ça représente un danger. Mais il est vrai que certaines personnes ne peuvent s'empêcher de tout écrire (tout et n'importe quoi) sur facebook, je trouve ça dommage. Du coup, pour ne pas être à l'ouest des conversations, je suis quand même ce qu'il s'y passe et moi aussi quand j'arrête d'y aller j'ai parfois l'impression d'être coupée du monde :roll:
35 ans Wissous 91 162
Alors de mon côté c'est simple, je ne me suis jamais inscrite sur FB et je n'en n'ai pas l'intention :D
31 ans Dans le sud ;) 5608
Sauf qu'en réalité , depuis la création des réseaux sociaux les gens n'ont jamais été autant sociabilisés que maintenant . Après c'est aux gens de faire en sorte que leurs relations ne se limite pas qu'a facebook mais je ne crois pas que ce dernier soit en cause si quelqu'un refuse de me voir , a mon avis il en serait de même sans ça .

Quant au fait de garder le contact avec facebook ça ne me choque pas , loin de là . L'ère des échanges de lettres est ( malheureusement ) dépassée , et avec un numéro de téléphone c'est bien plus compliqué d'entrer en contact avec quelqu'un . On ne sait pas si on va le déranger , a quel moment appeler , quoi envoyer comme message , alors qu'avec un profil facebook on peut mettre des commentaires , aimer ce qu'il/elle publie , faire de l'humour , c'est plus interactif .

Pour organiser des événements je trouve qu'il n'y a pas de meilleur endroit que facebook , quand j'organise une soirée j'envoie une invitation générale et hop , je vois qui vient , qui ne vient pas , si j'ai envie de faire des modifications je le fais sur la page de l’événement , bref ça me fait gagner un paquet de temps .

Après c'est vrai que comme tout , il ne faut pas en abuser . Je vois des personnes pour qui c'est leur vie , qui affichent tout , qui se mettent à nu sur facebook . Bof . Je pense qu'il ne faut prendre que les bons côtés de facebook et laisser le reste de côté
53 ans Nancy 5676
Un peu HS mais pas tant que ça... J'ai résisté longtemps à Facebook, jusqu'à ce que certaines boites de VPC rendent ,quelque part, obligatoire le fait de les entrer dans" mes amis" pour avoir des bonnes réducs, et même, pire, quand je cherchais un appartement, certains proprios ne donnaient leurs coordonnées que si on avait un compte facebook...

Sur ce genre de choses, FB me perturbe...fortement...enfin, FB,non, ce que les gens en font...me perturbe fortement.

Hors FB ,point de salut, point de communication (je précise que je peux vivre sans les codes réducs hein, mais si je peux économiser 10 ou 15 euros, je ne m'en porte pas plus mal...).

Du coup, j'ai créé malgré tout un compte FB mais pas à mon nom, avec une adresse très commerciale, et de temps à autres, je me retrouve à ajouter malgré tout des "amis",mais ça ne me parle pas plus que ça, franchement...


Ce qui m'interpelle également, c'est à quel point FB est répandu chez les enfants, certains ont un compte FB dès qu'ils savent lire et écrire...

Je bataille pour que ma fille de 11 ans n'en ait pas, d'autres voies de comm sont bien suffisantes, en ligne...Certains de ses potes la supplient de s'en créer un, d'envoyer ballader sa mère( moi :D ), parce que" c'est quand même plus cool d'avoir FB." Euh, plus cool ? plus cool que?


Certes, mademoiselle K, les gens n'ont jamais été aussi sociabilisés, vu sous cet angle, mais certainement aussi jamais aussi mal malgré tout dans leur peau, enfin, c'est comme ça que je vois les choses depuis ma petite fenêtre...
P
31 ans 858
Camillou14 a écrit:
Totalement d'accord ! A mon âge, ça peut paraître bizarre de dire cela, mais en effet je trouve qu'avec facebook le "vrai" contact a disparu. Par exemple, au lycée beaucoup de conversations sont lancées à partir d'une publication vue sur facebook ou bien, très souvent, est glissé un "t'as pas vu sur facebook ?!"... Personnellement, je n'écris jamais rien sur facebook, tout simplement parce que ce n'est pas mon truc de raconter toute ma vie en détails mais aussi parce que je sais que ça représente un danger. Mais il est vrai que certaines personnes ne peuvent s'empêcher de tout écrire (tout et n'importe quoi) sur facebook, je trouve ça dommage. Du coup, pour ne pas être à l'ouest des conversations, je suis quand même ce qu'il s'y passe et moi aussi quand j'arrête d'y aller j'ai parfois l'impression d'être coupée du monde :roll:


Avant Facebook, beaucoup de conversations commençaient sur ce que untel avait vu au supermarché ou lu dans un magazine, ce n'était pas si différent. Internet ne fait que changer l'origine du dernier ragot à la mode, mais le contenu est le même.

Après, il faut savoir utiliser les réseaux sociaux intelligemment. Personnellement, à part en privé, je ne vois pas d'annonces de soirées ou de photos pourrir le mur de tout le monde. Le message privé, c'est un peu comme un sms ou un appel quand on n'a pas les moyens, comme un mail ou msn. Ca permet de s'organiser.
31 ans Dans le sud ;) 5608
Elohan a écrit:

Certes, mademoiselle K, les gens n'ont jamais été aussi sociabilisés, vu sous cet angle, mais certainement aussi jamais aussi mal malgré tout dans leur peau, enfin, c'est comme ça que je vois les choses depuis ma petite fenêtre...


Peut être , mais je ne pense pas que facebook en soit la cause . Par contre je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est choquant de voir des enfants utiliser facebook , à cet âge là on a pas encore conscience de la portée de tout ce que l'on peut publier . A moins d'avoir un encadrement stricte de la part des parents , j'ai beaucoup de mal avec l'idée d'un facebook a 11 ans
53 ans Nancy 5676
MademoiselleK a écrit:
Elohan a écrit:

Certes, mademoiselle K, les gens n'ont jamais été aussi sociabilisés, vu sous cet angle, mais certainement aussi jamais aussi mal malgré tout dans leur peau, enfin, c'est comme ça que je vois les choses depuis ma petite fenêtre...


Peut être , mais je ne pense pas que facebook en soit la cause . Par contre je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est choquant de voir des enfants utiliser facebook , à cet âge là on a pas encore conscience de la portée de tout ce que l'on peut publier . A moins d'avoir un encadrement stricte de la part des parents , j'ai beaucoup de mal avec l'idée d'un facebook a 11 ans


Euh, 11 ans, c'est "vieux"...ça commence vers 6/7 ans...

FB, et le net en général ,je trouve, faussent certaines données...
Je suis pourtant une accro au net, je ne le nie pas, mais je suis malgré tout ouverte aux autres dans la vie de tous les jours, dehors, dans la "vraie vie" comme disent beaucoup...

Beaucoup de personnes, par contre, ne le font pas, ne font connaissance et ne s'ouvrent que via le net ou facebook. Ca me chagrine. Comme de voir ma fille communiquer plus facilement avec ses potes par sms ou msn, que en face à face " m'man y a des trucs qu'on ne dit pas en vrai, trop la honte, on ne les dit que par sms ou sur msn"...(pas des insultes hein, non, des choses gentilles, genre" je t'apprécie beaucoup" " tu es une super copine" " tu es un pote génial!" ...
Et quand ils se croisent dehors, ils ne se parlent pas, ne se disent même pas bonjour...

Depuis 12 ans que je suis sur le net, j'ai croisé tellement de détresse que je n'arrive pas à voir les choses autrement...

Cela dit, c'est ma façon de voir les choses, et encore heureux que tout le monde n'est pas comme moi...^^
27 ans Morbihan 34
Selon moi Facebook a prit trop de place dans la vie de certaines personnes... Quand on voit certains emballages de produits alimentaires ou même sur certains prospectus ecrit " rejoignez nous sur facebook" je trouve ca risible ... avec mon copain on a bien rigolé quand on a vu sur notre tube de mayo le sigle Facebook , mais apres coup on a vraiment trouver ca abusé, ca va trop loin parfois ! alors FB ok, si c'est vraiment occasionnel histoire de prendre des nouvelles avec certaines personnes dont on a pas l'occasion de voir souvent, mais faut pas non plus en être accro et croire que la vie tourne autour de ca . Voilà j'ai fais ma petite analyse de fb , c'est mitigé , mais perso je pourrai largement vivre sans :)
25 ans 163
[quote="Petite_lubie
Avant Facebook, beaucoup de conversations commençaient sur ce que untel avait vu au supermarché ou lu dans un magazine, ce n'était pas si différent. Internet ne fait que changer l'origine du dernier ragot à la mode, mais le contenu est le même.

Après, il faut savoir utiliser les réseaux sociaux intelligemment. Personnellement, à part en privé, je ne vois pas d'annonces de soirées ou de photos pourrir le mur de tout le monde. Le message privé, c'est un peu comme un sms ou un appel quand on n'a pas les moyens, comme un mail ou msn. Ca permet de s'organiser.


Oui, biensur qu'il faut bien une origine à tous ragots, mais je trouve qu'un ragot venant du marché ou d'un magazine est plus "vivant" que venant d'une phrase écrite sur un profil facebook, même si je suis d'accord qu'au fond c'est un peu la même chose. C'est plus la forme que ça prend qui me dérange, le fait qu'il n'y ait pas de réelles conversations. Après, je ne sais pas si c'est ainsi à tout âge mais au mien je me rend compte que ceux qui n'ont pas de facebook sont mis de côté, qu'ils ne sont pas "dedans" et ça, ça me choque ! J'ai du mal à être claire désolée ;)
25 ans 163
Oups désolée j'ai mal cité :oops:
S
31 ans 3465
Je te comprends... D'ailleurs il y a un groupe FB ( J'aime les groupes cons :shock: ) qui traduit assez bien ce que tu veux dire. Je cite: " T'as ni MSN ni Facebook? Et sinon, t'as l'eau et l'électricité chez toi?"

C'est vrai que, à un certain âge ( surtout chez les ados et très jeunes adultes ), ça devient presque anormal de ne pas posséder ni un compte msn ni un compte facebook. Tu passes facilement pour quelqu'un d'asocial, qui n'a pas de vie... Et ce juste parce que tu as fais le choix de ne pas l'étaler.

Et d'ailleurs c'est ce qui me dérange aussi un peu sur FB... Ca devient vite un concours de qui a la vie la plus intéressante. Comme si certains avaient un sentiment de dire " regarde ma vie comme elle est intéressante"... Un peu cette envie d'en mettre plein la vue.
B I U