MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je voudrais commencer une RA

C
47 ans 137
Bonjour,
je connais ce site et ses forums depuis peu et j'avoue qu'ils me réconcilient avec la vie, mon poids et ma façon de me voir :D

J'ai 38 ans,  
au régime depuis mes 14 ans, et bien sûr toujours en surpoids. J'aimerais commencer une RA. Je pense en avoir saisi les principes majeurs:
- manger quand on a faim
- arrêter quand on a plus faim
- manger ce qui nous fait envie

Et là je m'interroge... Comment faites-vous pour vos courses ? Comment faites-vous pour avoir sous la main exactement ce que vous avez envie de manger ?
Parce que là, je me dis qu'à part faire les courses à chaque repas je ne sais pas trop comment faire :roll:
48 ans 35 10308
Personnellement je fais en effet mes courses un peu au jour le jour... Sinon j'ai un "fond" de choses que j'aime bien chez moi (entre le frigo et le congélo).
Ca m'arrive d'avoir envie de quelque chose que je n'ai pas. Dans ce cas je mange autre chose, qui me fait plaisir aussi, et je garde mon envie "en stock" pour la prochaine fois que je fais les courses, ça ne me pose pas de problème. J'essaye surtout de ne pas (plus) me prendre la tête avec ce que je mange, l'important pour moi étant surtout de se faire plaisir avec son assiette.

Est-ce que tu as lu le site http://www.gros.org ? Tu peux aussi trouver de l'aide dans les livres de Zermati et Apfeldorfer ("Maigrir sans régime" de Zermati par exemple).
C
47 ans 137
Bonjour Angia,

J'ai lu celui de Zermati il y a longtemps. Mais est ce que tenir un carnet ou faire la substitution est indispensable ? Cela me semble bien compliqué... Tu l'as fait ?
48 ans 35 10308
constellation a écrit:
J'ai lu celui de Zermati il y a longtemps. Mais est ce que tenir un carnet ou faire la substitution est indispensable ? Cela me semble bien compliqué... Tu l'as fait ?

Honnêtement non. Je pense que ça dépend des gens, il faut adapter le processus à tes besoins et ta façon de t'alimenter.
Pour ma part je mangeais trop mais je n'avais pas de TCA "lourd", j'ai lu le site du Gros et le forum ici et ça m'a semblé d'une telle évidence que j'ai pu m'y mettre assez facilement en fait... Le plus compliqué pour moi c'est reconnaitre la sensation de satiété.
Mais bon j'ai commencé le processus à un moment où je voyais un psy (pour autre chose) et où des trucs ont changé dans ma vie, et ça a sans doute aidé à gérer mes émotions autrement que par la bouffe et à rendre la RA "facile" pour moi.
C
47 ans 137
C'est un peu pareil pour moi. Reconnaitre ma sensation de faim ne me pose plus de problème, mais la satiété c'est une autre histoire. A moins de vraiment me remplir le ventre à saturation je ne la reconnais pas. Et le terme de "bien être" est un peu obscur. j'ai l'impression que me ventre ne me communique pas grand chose.

Pour les TCA là par contre je ne sais pas vraiment. C'est vrai que j'ai tendance à manger quand je ne suis pas bien. Mais je crois que tout le monde fait un peu ça. Comment savoir à quel stade cela devient un TCA ?
48 ans 35 10308
Pour ma part je n'ai pas vraiment conscience de manifestation "physique" de la satiété avant qu'il soit trop tard (en général quand je sens quelque chose dans le ventre, c'est que j'ai déjà trop mangé). Par contre, j'ai constaté une diminution du plaisir, un changement dans le goût des aliments quand j'arrive à satiété. A un moment je sens que la bouchée suivante ne va pas me faire autant plaisir, ne va pas être si bonne, et je m'arrête.

J'ai aussi modifié ma façon de manger en commençant par ce qui me plait le plus dans l'assiette, au lieu de le garder pour la fin comme je faisais avant (genre la peau du poulet qui craque, ou le petit chapeau de la religieuse! ;) ). Du coup je profite plus de ce qui me plait vraiment, et je ne me retrouve pas "forcée" à manger plus que ma faim pour manger la partie qui me plait.

Un TCA pour moi c'est quand ça devient incontrôlé, quand ça devient une pulsion à laquelle on ne peut pas résister. Il y a des gens qui décrivent des heures passées devant le frigo au milieu de la nuit à dévorer tout ce qu'il y a à l'intérieur, je n'ai pas connu ça. Mais j'avais tendance à manger seule des portions pour deux, par exemple.
36 ans 154
Salut Constellation,

Concernant les courses, je les trouves bien plus simples qu'en étant en "restriction".
T'achètes ce que tu as l'habitude de prendre pour la cuisine de tous les jours, tu peux ajouter deux trois trucs que tu apprécies particulièrement.

Tu verras qu'en suivant une RA, tu auras des envies "équilibrées" de plus en plus régulièrement. Je me souviens que durant mes deux premières semaines, ça a été la fiesta du sucre chez moi ("chouette, j'ai le droit !") et la troisième, je bavais devant un steak et des légumes. Chez moi je garde toujours de quoi me cuisiner un truc sympa, gateau au chocolat, au citron, ou autres plats. Ca nécessite peu d'ingrédients à avoir en stock : oeufs, farine, sucre, beurre. Ce qu'on achète en général tout le temps.

Je te conseille de consulter un diététicien qui connait cette méthode (liste des praticiens sur www.gros.org) car au départ, rien ne vaut un vrai suivi d'un spécialiste qui saura répondre à la foule de questions que tu ne manqueras pas de te poser, à lever tes doutes et à te mettre sur les bons rails.

Je ne te dis pas "bon courage" car nul besoin avec cette réconciliation avec ton propre corps !
C
47 ans 137
Merci pour vos infos les filles.

Alors je ne suis pas mécontente de ma première journée. En plus de mes courses habituelles, j'ai pris aussi du pain, du fromage et un paquet de bonbons. J'y suis bien tombée dedans mais il en reste :P . Je ne suis pas une fan de bonbons mais comme ça faisait longtemps je crois que j'ai calmé une envie latente ;)

Mais le mieux, là où je suis vraiment fière c'est que j'ai fait mes 3 repas, une collation vers 17h30 et rien en dehors !!! Moi qui est tendance à gloutonner en soirée, rien du tout!

Et je pense vraiment que la gloutonnerie du soir est la base de mon mauvais sommeil et tout ce qui peut en découler. Comme le mal être, la fatigue, la mauvaise humeur...

Alors ma nouvelle question est : est ce que c'est l'effet nouveauté, une restriction cognitive non consciente, ou puis je m'attendre que ça soit tjs comme ça une RA ?
48 ans 35 10308
Le coup du paquet de bonbons c'est génial! Moi c'était vraiment mon aliment tabou, j'étais capable d'en boulotter des paquets entiers quand j'en achetais. J'en achète toujours mais maintenant j'en mange 2-3 et c'est bon, j'ai satisfait mon envie, je garde le reste pour plus tard.
Je pense que oui, ça correspond à ce que tu attends d'une RA. Bon, il y a des jours où ça va marcher moins bien, sans doute, mais il ne faut pas se culpabiliser. C'est un travail sur le long terme, je pense qu'il faut faire des bilans sur une semaine, pas forcément sur une journée. Mais je suis ravie que cette journée ait déclenché des choses chez toi!
Pour ce qui est des repas, quand tu t'es mise à table tu avais faim, ou tu t'es mise à table parce que c'était l'heure du repas chez toi?
En tout cas bravo.
C
47 ans 137
Pour les repas oui, j'ai attendu une manifestation de faim. Enfin, j'espère que ça en était une... Par exemple hier j'ai commencé à la ressentir, j'ai préparé ma papillote de saumon et elle a disparu quand le poisson chauffait :x Là je ne savais pas trop quoi faire, je ne me voyais pas tout arrêter comme ça. Tu fais comment ?
48 ans 35 10308
Ça ne m'est jamais vraiment arrivé en fait... Dans ce cas on peut se demander si c'est vraiment de la faim ou autre chose.
Pour la prochaine fois quand tu ressens cette sensation que tu crois être de la faim, tu peux attendre un peu pour voir comment ça évolue, ça peut t'aider à comprendre comment chez toi la vraie faim se manifeste.
Sinon je pense que si ça m'était arrivé je me serais mise à table avec ma papillote et j'aurais essayé d'en manger une ou deux bouchées pour voir, quitte à garder le reste pour plus tard (mais c'est sûr que la papillote de poisson c'est meilleur tout frais!).
Sinon je pense aussi que rien que le fait de préparer la nourriture, de toucher les aliments, d'avoir les odeurs, ça peut aider à apaiser une faim si c'est vraiment le tout début de la sensation.

De toute façon il ne faut pas te culpabiliser si tu crois que tu as mangé ta papillote sans avoir vraiment faim, ça devrait s'équilibrer sur le repas suivant. Tu as fais comment finalement? Tu l'as mangée?
C
47 ans 137
Oui mais j'ai pas pris de dessert.
Là où je crois que ça va être dur c'est à la cantine du boulot. On ne choisi pas trop ses horaires et le choix, euh...pas terrible.
48 ans 35 10308
La cantine du boulot j'ai le même souci (enfin, pour les horaires, parce que pour le choix, c'est plutôt pas mal).
Mais le corps étant bien fait, comme j'ai des horaires réguliers pour le matin et le midi, assez rapidement ma faim s'est adaptée à mes horaires. Je mange rarement le matin parce que je n'ai pas faim en me levant et du coup j'ai faim pour la cantine (parfois même j'ai faim avant, mais bon, ce n'est pas un drame non plus de ne pas manger immédiatement quand la faim arrive!). Il m'arrive d'avoir un peu moins faim le midi (ou d'avoir faim le matin auquel cas je m'achète un petit gâteau, donc moins faim le midi aussi), j'adapte le plateau en conséquence, parfois j'emmène le dessert avec moi pour le manger plus tard dans la journée.

Ce qu'il faut surtout te rappeler c'est que la RA n'est pas fait pour te compliquer la vie au final, au contraire. Tu vas sans doute avoir besoin d'une période d'ajustement au cours de laquelle tu vas sans doute manger quand tu n'auras pas faim, ou tu ne vas pas manger exactement quand tu as faim, ou tu ne vas pas t'arrêter exactement à satiété. Ça n'est pas grave! ;) Essaye juste au moins de repérer ces moments-là, de voir ce que tu ressens.
C
47 ans 137
C'est sûr que ça ne sera pas facile tous les jours. Mais je vais m'accrocher. Tu vois, je prends vraiment conscience que je me suis manqué de respect. Et quand on se manque de respect c'est la porte ouverte aux autres pour qu'ils en fassent de même.
Mon alimentation désastreuse joue sur ma santé. J'ai eu beau le nier mais c'est un fait. Alors si je me bousille moi même où va-t-on !
Je n'ai qu'une envie, prendre soin de moi, me dorloter. Mais de toute ma vie j'ai fait le contraire. Dur de redresser la barre.
42 ans Charleroi 9
Bonjour,


Est-ce que vous suivez le programme sur leur site ou vous voyer simplement un diététicien? Est-ce qu'on peut en parler en mp svp? Je suis un peu désespérée...
B I U