MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

qui a déjà consulter dans un centre du sommeil?

39 ans on the road again... 517
je vais essayer de faire court:
j'ai développé depuis plusieurs années des troubles du sommeil (difficultés d'endormissement, multiples réveils nocturnes)
c'est un réel problème puisque la fatigue accumulée joue sur mon caractère,  
mes capacités physiques , ma sécurité et celle des autres surtout puisque je m'assoupit en conduisant ...

bref j'a pas mal potassé les sites spécialisés sur le sommeil et la dernière chose qu'il me reste encore a faire c'est de consulter dans un centre du sommeil

j'ai téléphoné dans un centre pas trop loin (100km) de chez moi: il faut faire une lettre détaillée en expliquant ses problèmes et un courrier de recommandations du médecin traitant pour obtenir un rdv... que de blabla... :(
je suis trés refroidie puisqu'a priori il faut faire des tests approfondis et dormir la bas... Déjà je dors peu et mal mais si en plus je dois dormir ailleurs que chez moi malheur ! :evil:

résulat je me demandais si il y avait des gens qui avaient été consulter dans ce genre de centre? comment ca se passe? quels examens avez vous passé? y'a t'il de réelles améliorations?
S
85 ans 4913
j'ai passé une nuit dans un c.h.u. il y a 2 ans.

J'ai réussi à dormir 1 h seulement, mais l'enregistrement des données a été déjà suffisant pour les analyser (en plus d'autres questions assez précises).

J'ai pu avoir plusieurs explications à mes troubles du sommeil.

Le fait de connaître mes problèmes m'a aidé à affronter la partie psy de la chose et du coup il y a une amélioration.

Pour le reste de mes troubles, le centre m'a dit qu'on pourrait faire quelques petites choses, mais pour le moment comme j'ai une amélioration, je reste comme cela.

J'ai des mes apnées du sommeil en plus d'autres troubles du sommeil, mais je vis avec car je ne supporte pas l'appareil à pression positive, mais je me sens moins fatiguée qu'avant (on m'a en plus remonté mon taux de fer,cela m'a changé la vie).

J'ai appris pas mal de choses en allant là-bas et je ne regrette pas d'y avoir été.

Par contre c'était en suisse, mais je pense que cela doit être équivalent en france.
39 ans on the road again... 517
merci saralou pour ces informations... c'est ce que je crains aussi: ne pas arriver a dormir sur place mais si tu as reussi a tirer quelque chose de positif de ce test, alors cela vaut peut-etre le coup que j'y aille aussi :?
41 ans 91 1472
J'ai fait 3 passages en centre du sommeil, pour des somnolences diurnes et nocturnes ainsi qu'un sommeil non réparateur.

La première fois rien n'a été décelé. La seconde fois (avec 40 kgs de plus) on m'a trouvé des hypopnées. Donc depuis je suis appareillée comme saralou. J'ai eu un controle avec l'appareillage en mars dernier.

Je dors quand j'y vais. L'endormissement est plus long que chez moi par contre. Avec les électrodes et les capteurs de partout, ce n'est pas simple.
Il me semble que tu prends qqch pour dormir, on te laisse le prendre lors de l'enregistrement.

J'ai aussi fait des tests en journée (tests itératifs d'endormissement) où il faut s'endormir 20 min toutes les heures.

Globalement, ça se passe bien. A l'hopital où je vais l'infirmière qui m'a pris en charge était super sympa, ce qui aide vraiment à destresser.

Depuis, en terme d'amélioration ce n'est pas flagrant pour moi. Avec l'appareillage, je n'ai pas vu de grandes révolutions. J'ai moins d'hypopnées,je suis un poil moins fatiguée en journée et fini les siestes de 5h le we mais bon je m'endors en réunion qd mm....

Mon sommeil dépend beaucoup de mon humeur. Si je suis anxieuse, je suis insomniaque et si je suis dépressive, je dors comme une masse.
On m'a appris que l'utilisation des somnifères au delà de 2 semaines ne servait pas à grand chose, et de plus le sommeil n'est pas aussi réparateur que si on en prend pas. Donc j'en prends quasiment plus.

Désormais qd j'ai des souci d'insomnie ponctuelle, je prend 1/2 cachet et/ou je fais de la méditation guidée.
La méditation marche bien avec moi car le morceau de 30 min, je ne l'ai jamais entendu en entier :lol: .

Courage (et patience pour avoir un rendez vous)
39 ans on the road again... 517
et bien tu es super courageuse d'y être retournée plusieurs fois ...

ici anxieuse ou dépressive, c'est idem, ca fait: insomniaque... :?

mon medecin traitant m'avait prescrit des somniféres mais je ne veut pas en prendre, j'ai peur de ne pas me réveiller si les enfants pleurent la nuit, et j'ai peur de devenir accro (ma mére en prends depuis des années, quand je vois comment elle est dans le potage la journée, plus des pertes de mémoires que je trouve inquiétantes...) bref :roll:

j'ai essayé les cours genre sophrologie, j'y crois pas une seconde, ca m'énerve plus qu'autre chose, je ne suis pas trés réceptive

comme je suis encore "jeune", je me dis qu'il faut que je fasse quelque chose pour améliorer les choses sinon je vais finir par péter les plomb vraiment un de ces jours :shock:

allez, tiens, je me motive pour y aller, au dodo... :arrow:
41 ans 91 1472
emmyjoly a écrit:
et bien tu es super courageuse d'y être retournée plusieurs fois ...



Pas besoin de courage. je ne suis pas une victime.

Je veux juste être en bonne santé et pour cela je m'investis.

Pour la sophro, relaxation, ou méditation, c'est dommage que tu n'y sois pas réceptive car ça peut permettre de se passer des médocs.
Après oui ça dépend des personnes.

Sinon as tu une bonne hygiène sommeil (routine avant dodo, pas télé, pas ordi, pas mobile, pas de musique, au calme pendant au moins 30 min avant de dodoter, ne pas manger trop tard. etc etc...) Des fois rien que ça, ça peut changer la donne.

Sinon est ce que tu dors qd t pas chez toi (hotel, vacances, amis, etc...)? Si oui, il faudrait voir le pourquoi du comment....
39 ans on the road again... 517
il y a une part de mon rythme de vie qui fait que je ne me couche de toute façon pas avant 00h00, j'ai besoin de décompresser après mes journées à rallonges.

oui bien sur, ce sont les recommandations principales de base qu'on trouve partout mais même si je m'allonge, même dans le noir, même en lisant, quoi que je fasses (ou pas) j'arrive pas a m'endormir

j'ai un gros coup de barre soit en début d’après midi ou le soir vers 18h, si je le pouvais, je m'allongerais et je dormirais sur un tas de cailloux, mais comme je ne peux pas, je me bouge, et puis le rythme repart et après j'arrive plus a redescendre

je dors encore moins quand je ne suis pas chez moi !!! :shock: argh ca me stresse, j'ai horreur de ça, meme quand je vais paser un week end chez mes parents (j'y ai vécu 20 ans quand meme!!) je ne trouve pas le sommeil, je ne me sens pas a l'aise

ce qui explique que je te parlais de courage, parce que pour moi c'est une torture de dormir ailleurs que chez moi, pas de repéres, les odeurs, les bruits, les autres personnes proches de moi ... brrrr ca me défrise :cry:
moi ca me semble plus que difficile
41 ans 91 1472
as tu un rituel pour la nuit?

car bon j'ai ok dépassé la trentaine... mais dormir sans ma série TV et.... mon torchon doudou et ma bouillote.... c'est rude...

c'est ma routine.

Justement, il ne faut s'allonger que qd on a envie de dormir.... si on a pas envie.... on reste assis :p (oh ça rime... ça y est je rappe)

T'as déjà tenu un journal de sommeil de ce genre
http://www.sommeil-pro...fond/tools/journal_sommeil.pdf
ça te permettrait d'avoir une vision d'ensemble.

Sinon je me dis que le sommeil c'est comme l'alimentation intuitive ou la RA comme on dit ici... il faut être à l'écoute de ses sensations. je me force pas à aller me coucher à 22h (pour avoir 8h de sommeil car il faut 8h de sommeil) si j'ai pas envie de dormir... et inversement si je me sens cassée à 20h... direct dodo.
Le we sieste si besoin, je culpabilise mm plus.


Je te conseille le site du reseau morphée(reseau dont je dépend). Il est bien fait et permet de faire le point (questionnaires.
http://www.reseau-morphee.fr/

Bonne chance
39 ans on the road again... 517
merci mam'zelle pour toutes ces infos ;)

je vais aller potasser cela quand j'aurais du temps libre ... car c'est bien cela qu'il me manque: du temps libre :)

le vrai fond du probléme ca reste les enfants, pour la RA je commence a écouter mon corps mais pour le sommeil malheureusement je ne peux pas n'écouter que moi, puisque j'ai des petits a gérer et une fois debout (ici la grasse mat' se situe aux alentours de 7h30... :? ), c'est non stop jusqu'a l'heure du coucher (env 21h00), ce qui explique que j'ai besoin de temps libre et seule pour décompresser et être d'attaque moralement pour le lendemain, ceci au détriment de mon sommeil qui lui même est lié au fonctionnement du lendemain ... c'est l'histoire du chien qui se mord la queue ! :roll:

merci !
34 ans aix en provence 102
Ca fait du bien de lire vos témoignages, car ça fait 7 ans que je suis en insomnie lourde, j'ai tout tenté

le magnétiseur c'est ce qui m'a le mieux convenue, mais voilà il me reste des crises d'insomnies ou je dors entre 2 et 4h par nuit, jamais le jour donc ce que je perd je ne le rattrape jamais

Je ne dors que chez moi et selon un rythme bien établie. Je ne peux jamais dormir avec personne donc au final bonjour la vie de couple.

Je ne suis pas partie depuis des années car je sais que c'est trop compliqué pour mon sommeil bref.

Le problème c'est que j'ai parlé a mon médecin traitant des tas de fois de ce problème , on me donne qq trucs pour m'aider mais ça reste des médocs et ponctuel.

J'avais entendu parler des centres de sommeil donc j'ai voulu en savoir plus et elle m'a dit de me renseigner directement chez eux mais depuis je n'ai rien fait je ne sais pas comment m'y prendre.

J'aimerai savoir d’où viens ce problème qui me pourri la vie depuis trop longtemps car je suis suivie justement pour ça depusi un an ma thérapie m'aide mais le sommeil tjs pas..

Comment vous êtes rentré en centre du sommeil?
41 ans 91 1472
J'ai appelé l'hopital pour avoir un rendez vous avec un médecin pour mon problème d'hypersomnolence. j'ai eu le rendez vous en 1-2 mois.

J'étais dans le circuit du chirurgie de l'obésité de ce mm hopital, je ne sais pas si ça a aidé.

Pour les périodes d'insomnies, ce médecin me recommande de n'utiliser les somnifères que 2 semaines max. parce que au delà, il parait que ça n'agit plus trop.
ce qui marche sur moi la méditation. faut juste accepter de la faire....
34 ans aix en provence 102
merci pour ta réponse

on est pas obligé de passer par le médecin traitant alors?

parceque maintenant mes crises sont bizarres, le magnétiseur a régulé mon sommeil j'ai une petite crise par mois alors j'hésite à y aller
41 ans 91 1472
Je ne sais pas si tu peux consulter comme ça. demande au sécrétariat du centre du sommeil, tu seras fixé.
Tu peux aussi demander à ton MT de rédiger un courrier (sans faire une consult exprès). de toute façon avant tout test de sommeil tu dois voir le médecin spécialiste du sommeil pour faire un point sur ta demande.

Je pense que si on a un sommeil fragile, faire un bilan ne mange pas de pain. au moins tu seras fixée ;).
34 ans hirson 10
cc,
je suis passé par là, tt d'abord commence par allé voir un pneumologue et/ou un orl car en général nos problemes de sommeil sont dut a des problemes de respirations donc va le voir, la il te fera faire ce que l'on appel un enregistrment du sommeil a domicile et par la suite peut etre un enregistrement a l'hopital sur 2 nuits cela ne fait pas mal c'est juste génant car tu est relié a plein de fil... voila voila si tu veux que je t'explique plus en détail les enregistrement demande moi en mp jte répondrai avec plaisir :)
39 ans on the road again... 517
merci alaure de ta participation

je suis très allergique effectivement et je ne respire pas forcement bien tout le temps c'est vrai, ceci dit après avoir pris des tas de cachets des années durant je refuse un peu tout cela, je prends ce qu'il faut juste en cas de grosses crises, donc le pneumo/allergo et l'orl je ne les vois que pour mes enfants

finalement je n'arrive pas a me décider a y aller (en centre du sommeil), ca me fatigue d'avance, les démarches, l'éloignement j'arrive vraiment pas a m'y faire, ca me bloque
et puis j'ai toujours l'impression que ca s'arrange, il y a des périodes pires que d'autres, quand ca va mieux, je me dis "c'est bon, je remonte la pente" quand j'ai des insomnies terribles je suis tellement HS j'ai déjà du mal a tenir debout et finir mes journées, qu'y ajouter une activité de plus (aller consulter) me prendrait trop d'énergie

j'ai juste envie qu'on me fiche la paix, je sais bien que c'est paradoxal puisque pour trouver une solution il faudrait que je me penche un peu plus sérieusement sur mes problémes :roll:
B I U