MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Un fer à lisser dans le tiroir...

50 ans 229
Bonjour,

Je poste rarement (très rarement), mais là j'en ai le besoin, je m'excuse d'avance du pavé.

Ma relation avec mon mari s'est dégradée lentement mais sûrement depuis 3 ans. Nous avons  
adopté implicitement depuis 1 année la politique de l'autruche, pour sauver les apparences. En ce qui me concerne, je reste avec lui pour ne pas faire éclater notre foyer et ne pas faire souffrir notre fils.

Parfois, cette politique ne résiste pas à la fatigue et au stress de la vie quotidienne. La semaine passée, nous avons eu une méchante discussion, partie de rien (enfin à mon sens), mais qui a abouti au départ de mon mari, sa dernière réplique étant "Laisse-moi tranquille, tu me fais ch...". Il est revenu tard dans la nuit. Le lendemain, je reviens sur la discussion de la veille. Je passe les détails, mais en conclusion, j'ai réussi à lui dire que je ne l'aimais plus. Et il a répondu "pas grave". Bon.

Puis plus rien, lui fait comme si de rien n'était et moi, ça me travaille. Mais on en parle plus, pour éviter les disputes devant notre fils. Samedi soir, je lui rappelle que je pars le dimanche avec une amie. Il me demande si j'en ai pour la journée, et je lui dit que oui. Mon dimanche se passe bien, on a passé une belle journée avec mon amie. De retour à la maison, mon mari est là. Je lui raconte ma journée puis je lui demande "et toi?". Il me dit que rien de spécial, il n'a pas bougé de la journée. Le soir, enfin à 18h30, il me dit qu'il part boire une bière avec l'un de ses amis (qu'il n'a plus vu depuis des mois). Et il rentre tard dans la nuit. OK.

Ce matin, en ouvrant un tiroir de la salle de bain, je vois un objet qui ne m'appartient pas. Un fer à lisser les cheveux. J'ai les cheveux cours et raides. Mon mari a les cheveux ras. Cet objet n'est ni à lui, ni à moi. Je le prends, déroule le fil d'alimentation, cherche des cheveux mais n'en voit pas. J'enroule à nouveau le fil d'alimentation, je repose l'engin au même endroit et referme le tiroir. Mon mari dort toujours. Je pars au travail sans le réveiller.

Evidemment, j'imagine parfaitement que hier, lors de mon absence, une charmante jeune femme a pris du bon temps sous mon toit avec mon mari. Et a oublié son accessoire de beauté.

Ce soir, je vais entamer une nouvelle discussion avec lui, en lui montrant le fer à lisser et en lui demandant d'où il vient. Je suis très curieuse de sa réponse, verbale et non-verbale. Mais selon vous, y a-t-il une autre explication logique à la présence de ce fer à lisser? :-)
29 ans Dunkerque 538
alors, je ne sais pas quel âge à ton fils, mais c'est peut être à une copine ?

sinon, je pense que il y a des limites à ne pas dépasser ! si c'est vraiment à sa maitresse,ça n'a rien à faire chez toi ! je pense que l'autruche doit vraiment sortir de son trou.
je sens que tu es une maman attentionnée mais tu ne peux pas être malheureuse pour protéger ton fils indéfiniment. beaucoup d'enfant vive avec des parents séparés (moi depuis que j'ai 10 ans par exemple et je vais très bien). Parfois, la séparation vaut mieux que les disputes quotidiennes très difficiles à gérer pour les enfants qui se retrouvent souvent au milieu sans le vouloir :?
50 ans 229
Merci zotch,

Mon fils a quatre ans (c'est vrai, j'ai oublié de préciser). Il a effectivement une copine de son âge mais elle a les cheveux raides comme la paille. D'ailleurs, ma sortie d'hier avec une amie, c'était avec la maman de sa copine, mon fils et sa fille...

Oui, en mon for intérieur, la séparation est inéluctable. Ce fer à lisser me donne l'impulsion. S'il a fait venir une femme sous mon toit, c'est qu'il n'a plus la moindre poussière de respect pour moi. Et mon fils a le droit d'avoir une maman heureuse maintenant.

Je crois que j'essaie encore de trouve une excuse, une explication qui ferait que cet objet n'est pas à sa maîtresse, qu'il n'en a d'ailleurs pas et qu'il va m'expliquer ça de façon très logique... Mais je ne vois pas...
29 ans Dunkerque 538
oui, puis même à 4 ans on se lisse rarement les cheveux :?
je pense que a va être ne étape difficile pour toi, mais au final ça sera mieux pour toi et surtout pour ton fils
au moins pour les explications, parce que le fer à lisser carrément, c'est comme tu dis un manque de respect, ce n'est pas un hôtel chez toi mais votre lieu de vie commune, même si ça ne va plus, il faut garder à l'esprit que c'est le symbole d'une union quand même !
31 ans Dans le sud ;) 5608
Je pense qu'en effet tu devrais avoir une discussion avec lui , mais sans forcement entrer dans le conflit , essayer de poser les choses calmement pour le pousser à te dire la vérité .

La situation semble être très délicate entre vous , et même si ce fer à lisser n'est pas à une potentielle maitresse , la séparation semble être inéluctable . Je ne vais sûrement faire que te répéter ce que des tas de gens t'ont déjà dit mais rester ensemble pour un enfant est une très mauvaise raison... Bien au contraire , comme tu l'as dit ton fils a le droit de voir une maman ( mais également un papa ) heureuse ;)

Cependant , si l'on ne parle que de l'histoire du fer à lisser , je trouverais ça assez étrange d'aller passer une journée chez un homme, d'y apporter mon fer à lisser ET de le ranger dans l'armoire de l'homme marié avec qui je couche :-k , à moins qu'elle n'ait voulu que tu le trouves...
371
Si le fer n'a jamais été là, c'est que, ben je ne préfère pas te dire la suite, tu as surement compris
¨Pour l'embeter, mets dans un tiroir, qu'il utilise tous les jours, un truc d'homme, pour voir sa réaction
C'est peut etre une personne de sa famille qui est venu tout simplement
biz
O
51 ans 388
Salut.

Tu n'aimes plus ton mari et tu lui as dit, il t'a répondu qu'il s'en foutait, les choses sont donc claires. Mais une autre femme chez toi, c'est inadmissible, si c'est là le mystère du fer.
Pour le savoir, attends le quand il rentre et jette ce fer fermement sur la table devant lui en lui demandant ce que c'est d'un air menaçant. Rive tes yeux aux siens et tu sauras tout de suite ce que ce fer fait là.
31 ans Dans le sud ;) 5608
manoua a écrit:
Si le fer n'a jamais été là, c'est que, ben je ne préfère pas te dire la suite, tu as surement compris
¨Pour l'embeter, mets dans un tiroir, qu'il utilise tous les jours, un truc d'homme, pour voir sa réaction
C'est peut etre une personne de sa famille qui est venu tout simplement
biz


Excuse moi mais je ne pense pas qu'il faille rentrer dans ce jeu , une vraie conversation d'adulte serait bien plus efficace
29 ans Dunkerque 538
MademoiselleK a écrit:
manoua a écrit:
Si le fer n'a jamais été là, c'est que, ben je ne préfère pas te dire la suite, tu as surement compris
¨Pour l'embeter, mets dans un tiroir, qu'il utilise tous les jours, un truc d'homme, pour voir sa réaction
C'est peut etre une personne de sa famille qui est venu tout simplement
biz


Excuse moi mais je ne pense pas qu'il faille rentrer dans ce jeu , une vraie conversation d'adulte serait bien plus efficace


+1
la situation est trop "grave" pour en arrivée à jouer au chat et à la souris à mon avis :?
40 ans 2419
Ovidian a écrit:
Salut.

Tu n'aimes plus ton mari et tu lui as dit, il t'a répondu qu'il s'en foutait, les choses sont donc claires. Mais une autre femme chez toi, c'est inadmissible, si c'est là le mystère du fer.
Pour le savoir, attends le quand il rentre et jette ce fer fermement sur la table devant lui en lui demandant ce que c'est d'un air menaçant. Rive tes yeux aux siens et tu sauras tout de suite ce que ce fer fait là.


+1. A ce stade, il n'y a plus grand chose à faire pour sauver l'amour...Mais on peut au moins sauver le respect.

Manoua: je pense qu'une conversation entre quatre-z-yeux est bien plus efficace....parce que ça préserve de la mauvaise foi ("ah ben toi aussi, tu te prives pas pour ramener des mecs".... même quand ce n'est pas vrai).
50 ans 229
La discussion sera lancée ce soir (s'il est là, ce dont je ne suis pas encore sûre), et mon intention est de rester calme, adulte et de poser les questions simplement. Lui a un tempérament assez sanguin, on verra s'il reste dans le même état d'esprit et surtout, s'il arrive à me donner une bonne excuse en me regardant droit dans les yeux et sans bafouiller...

Je penche un peu pour la maîtresse qui se languit de l'avoir pour elle, qui aimerait depuis longtemps qu'il me quitte, et qui a laissé ce fer là pour que je le trouve, pour que quelque chose se passe enfin pour elle.

En tout cas merci à vous toutes et tous pour vos réponses :kiss:
371
Comme je n'ai pas vraiment de caractère, je me laisse trop faire, c'est pour celà que je n'aime pas du tous les histoires
Désolée de mal renseigner,
34 ans 92 512
Je pense que tu devrais lui parler, mais aussi trouver le moyen de le quitter.

Tu parles de rester pour "protéger" ton fils. Mais les enfants ne sont pas dupes, et sentent les choses. Il doit savoir que ses parents ne s'aiment plus.
Moi-même fille de parents divorcés, je suis contente qu'ils aient pris la décision car je ne me sentais pas bien, de les voir s'engueuler tous les soirs, je ne comprenais pas (j'avais 8 ans à l'époque).
S
85 ans 4914
sianna92 a écrit:
Je pense que tu devrais lui parler, mais aussi trouver le moyen de le quitter.

Tu parles de rester pour "protéger" ton fils. Mais les enfants ne sont pas dupes, et sentent les choses. Il doit savoir que ses parents ne s'aiment plus.
Moi-même fille de parents divorcés, je suis contente qu'ils aient pris la décision car je ne me sentais pas bien, de les voir s'engueuler tous les soirs, je ne comprenais pas (j'avais 8 ans à l'époque).


+ 1

Tu ne l'aimes plus, rester pour protéger ton fils de quoi ? Tu penses qu'il ne souffre pas de la relation actuelle entre ses parents ? les enfants sont des éponges à émotions. Tu peux aussi divorcer et laisser une place importante, dans la vie de ton fils, à son père.

C'est possible avec des efforts, mais je pense que de vivre avec quelqu'un que tu n'aimes plus n'est pas plus sympa pour toi que pour lui.
31 ans 2571
saralou a écrit:
sianna92 a écrit:
Je pense que tu devrais lui parler, mais aussi trouver le moyen de le quitter.

Tu parles de rester pour "protéger" ton fils. Mais les enfants ne sont pas dupes, et sentent les choses. Il doit savoir que ses parents ne s'aiment plus.
Moi-même fille de parents divorcés, je suis contente qu'ils aient pris la décision car je ne me sentais pas bien, de les voir s'engueuler tous les soirs, je ne comprenais pas (j'avais 8 ans à l'époque).


+ 1

Tu ne l'aimes plus, rester pour protéger ton fils de quoi ? Tu penses qu'il ne souffre pas de la relation actuelle entre ses parents ? les enfants sont des éponges à émotions. Tu peux aussi divorcer et laisser une place importante, dans la vie de ton fils, à son père.

C'est possible avec des efforts, mais je pense que de vivre avec quelqu'un que tu n'aimes plus n'est pas plus sympa pour toi que pour lui.


+1

Je suis aussi une enfant de divorcée, mais mes parents ont attendu que je sois grande pour se séparer (15 ans) : eh bien j'ai eu beaucoup de mal à ne pas imiter le triste modèle de couple qu'ils avaient été pour moi pendant tant d'années (je pensais que c'était "normal" de hurler sur son compagnon régulièrement, de repousser toute tentative de câlin, de passer des week ends entiers dans une morne torpeur à ruminer contre lui pour des futilités au lieu de dialoguer : mon copain a heureusement eu la patience de m'apprendre que non...).

Je me suis jurée que si un jour mon couple échoue, je divorcerais sans remords, car je ne voudrais pas offrir à mes enfants ce modèle, cette idée de l'amour. Je veux qu'ils sachent que l'amour c'est fait pour être beau, tendre, protecteur, sécurisant, et que les remarques acerbes, les disputes incessantes, l'indifférence glaciale, et les cris en guise de réveil le dimanche matin, ça n'en fait pas partie normalement...

Je voudrais aussi que mes enfants sachent qu'en amour, on a droit à l'erreur. Je voudrais qu'ils sachent qu'on n'est jamais condamnés à rester enfermés dans un mariage déjà mort, et qu'ils ne perdent jamais l'envie de trouver le bonheur.
B I U


Discussions liées