MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'enquête de l'ACSF

28 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
Bonjour, bonsoir à tous et à toutes,

Il y a quelques instants, j'ai été contactée par une enquête (en pleine journée de stage évidemment...=_=)

Et donc un monsieur m'a contacté en disant  
réaliser une enquête de l'ACSF qui est "l'analyse des comportements sexuels en france"...
J'ai répondu à son très long sondage me bouffant 30 minutes de mon temps, mais plus le sondage avançait, plus je me sentais TRES mal à l'aise au fil des questions, mais à chaque fois il me rassurait sur la sécurité des questions, que beaucoup de gens étaient rebutés par les demandes très intimes.

Les questions c'était par exemple : "..Et lorsque vous vous masturbez, vous introduisez vos doigts ? Combien ? Et vous sentez une différence de plaisir avec ou sans vos doigts ? Est-ce que vous êtes tenté lorsqu'il s'agit d'avaler la semence de votre conjoint suite à une fellation ? Que faites-vous dans votre lit lorsque vous vous masturbez ? Pourquoi vous n'aimez pas la sodomie ? Vous vous masurbez combien de fois ? Vous avez souvent des orgasmes ? Plusieurs ? Qu'est-ce que vous aimez dans le fait de vous masturber à la chaine ? Vous vous introduisez souvent des objets domestiques ou des objets spécifiques dans le sexe ?"

J'avoue que j'étais très perturbée à ce questionnaire, pendant un long moment, j'ai cru être tombé sur un pervers parce qu'au fur et à mesure que je répondais, la respiration de mon émetteur était de plus en plus forte (bon probablement à force de parler), mais il semblait essoufflé à la fin du questionnaire.

Ensuite il voulait même me rappeler pour un autre sondage sur les mensurations et menstruations, mais là j'ai refusé prétextant que je travaillais tard avec un emploi du temps très chargé.
Mais je n'osais même pas raccrocher tellement il parlait vite, je me sentais horriblement embarrassé, limite espionnée, enfin, j'ai énormément du mal à croire en la sincérité de ce questionnaire..

Donc est-ce que parmi vous, il y en a qui auraient été téléphoné pour un sondage de l'ACSF ?
44 ans Moselle 1923
:shock: euh,c'est quoi cette arnaque?
46 ans Bayonne 1323
j'avoue ne pas avoir été contacté mais je pense que je ne répondrais pas...

je ne répond jamais aux sondages téléphonique et qui plus est un sondage de ce genre :roll:

et puis l'ACSF je n'en ai jamais entendu parler et pourtant je regarde la fameuse émission sur Frane5 ;)
28 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
D'habitude, je ne réponds moi non plus pas au sondage, mais là il disait aussi que ça concernait la prévention sur le sida et donc que ça concernait "les jeunes"..HORS, ses questions sur le sida ont duré quoi, même pas 30 secondes ?

J'ai répondu très vaguement, je ne donnais pas de détail, je lui disais même refuser de répondre à certaines de ses questions, mais là je suis choquée, purée, c'est quoi ce truc !?
46 ans Bayonne 1323
MissWillow a écrit:
D'habitude, je ne réponds moi non plus pas au sondage, mais là il disait aussi que ça concernait la prévention sur le sida et donc que ça concernait "les jeunes"..HORS, ses questions sur le sida ont duré quoi, même pas 30 secondes ?

J'ai répondu très vaguement, je ne donnais pas de détail, je lui disais même refuser de répondre à certaines de ses questions, mais là je suis choquée, purée, c'est quoi ce truc !?


ben c'est peut être un gars qui ne sait pas quoi faire,
il a trouvé un nouveau téléphone rose à sa façon :lol:
c'est un mode d'excitation comme un autre...
faut le prendre comme ça je pense
34 ans Orgrimmar 6511
J'ai été déjà contactée pour ce genre de "questionnaire", mais à chaque question je répondais sèchement que je ne souhaitais pas répondre, que c'était trop intime, du coup il a abandonné au bout de quelques minutes^^ (et moi aussi, les premières questions paraissaient "normales").

Je pense sincèrement que dans mon cas en tout cas c'était un pervers, mais dans le doute je ne l'ai pas envoyé chier franchement.
37 ans 1672
Je pense pas que tu te sois faite arnaquer, l'ACSF existe vraiment... ;)

Mais bon en effet, les question sont hyper intimes, je pensais pas à ce point ! :shock:
34 ans Orgrimmar 6511
J'ai trouvé ça:
http://www.persee.fr/w...p_0032-4663_1993_num_48_5_4096

Après est-ce que des petits malins auraient profité du "filon" pour faire le sondage à leur manière?
34 ans Orgrimmar 6511
Parce que, bon, ça date de 1993...
48 ans CERGY (95) 871
J'ai eu ce type d'enquête il y a plusieurs années (je ne sais plus de quel organisme il s'agissait par contre).

Des questions sur le sida.... OK.

Quand les questions ont commencé à dévier, j'ai dit tout net que je ne souhaitais pas répondre, et que je ne voyais pas bien le rapport avec le sida... Réponse du gus : "mais si, attendez, on revient au sujet dans quelques questions...".

Voyant que non, décidément, on n'y revenait pas, et un peu lassée de répéter sans cesse : "je ne répondrai pas à cette question, et je ne vois toujours pas le rapport avec le sujet de départ", j'ai fini par le couper par un "bon, maintenant je pense que ça suffit, on va s'arrêter là, bonne soirée", et j'ai raccroché.

Je ne vois pas pourquoi on ferait une enquête et des statistiques sur des sujets aussi intimes.
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
J'ai été appelée il y a biiiiien des années pour un questionnaire du même type. Je devais avoir 13 ans et le mec s'est fait passer pour un responsable de mon lycée. Sauf qu'il m'a carrément demandé de me déshabiller au téléphone pour vérifier des trucs. J'ai raccroché sans rien dire, mais j'ai été complèèèèètement traumatisée. Et je n'avais même pas tilté quand il m'a demandé si mes parents étaient à la maison au tout début...
28 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
Je pense que l'enquête était sérieuse, mais aussi que le démarcheur avec lequel j'avais affaire ne devait pas tout à fait suivre les questions à la lettre, et a probablement voulu se faire son petit trip vicieux en approfondissant les questions histoire "d'en savoir plus".

Non mais là franchement, comme vous, je suis choquée.
J'en reviens pas que j'ai même pu répondre à ses questions, j'étais taraudée de doutes, je me disais "c'est un démarcheur, c'est leur job d'appeller..." pis à coté "N'empêche, qu'est-ce que ça peut lui foutre jusqu'ou "mes doigts peuvent atteindre mon vagin" ?"

Non mais sérieux, ensuite il voulait savoir ma taille de poitrine, ce qui me complexait chez moi, me décrire, queles sont mes préférences sexuelles, pourquoi j'ai pas encore de copains, si j'aime les hommes plus vieux, pourquoi justement je préfère les plus jeunes, etc etc...=_=

Bon déja, il a pas mon adresse donc c'est déja ça.
38 ans Limousin 116
Ça m'est jamais arrivé ce genre de sondage. Faut dire que quand les numéros sont louches, je ne réponds pas.
Par contre, si j'étais le responsable et que je devais faire ce genre de sondage, je le ferai faire par des femmes. Parce que là, le coup du gars qui te pose ce genre de questions, c'est clair qu'ils doivent se faire renvoyer bouler quand même !
Je trouve ça louche quand même.
35 ans In the middle of nowhere 1245
Ce que je comprends encore moins c'est qu'on puisse répondre a ce genre d'enquete...
Ce qui est sur c'est que j'aurais raccroché au nez.
S
97 ans 4480
Sunshined a écrit:
Ce que je comprends encore moins c'est qu'on puisse répondre a ce genre d'enquete...
Ce qui est sur c'est que j'aurais raccroché au nez.


Idem pour moi... J'aurai raccroché directement...
sincèrement, ça me parait très louche cette histoire :? :?
B I U