MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Image après régime !

M
24 ans 4
Voila tous est dans le titre !!
Aujourd'hui j'ai 16 ans et pèse 51 kilos pour 1m60, mais au départ je mesurait 1m58 et pesait *** kilos!
Il faut savoir que j'ai  
perdu c'est ***kilos en 4 mois a peine, et depuis je passes mon temps devant le miroir a constater que je suis foutu en triangle inversé (à cause du sport que je pratiques)ce que je trouves assez disgracieux sur moi (fesses riquiqui, et seins plus "gros"),a m'imaginer avec ce léger surplus de peau en moins!
Bref ma mère s'inquiète énormément et aimerai que j'aille voir un psychologue, qu'en pensais-vous ?!
35 ans 3267
Euh, que perdre si vite c'est un peu risqué?
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Je plussoie l'intervention de LovelyLexy et rajoute: surtout à ton âge.
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Je pense que ta mère a raison de s'inquiéter et qu'en effet, consulter un psychologue ne serait sans doute pas une mauvaise idée. A toi de voir si tu es prête à en voir un.
Tu as fait un régime beaucoup trop strict, tu risques de développer des compulsions alimentaires et de tout reprendre ce que tu as perdu avec des kilos en prime. Je ne te le souhaite pas bien-sûr, mais c'est souvent ce qui arrive car lorsque l'on prive son corps pour mincir aussi vite, cela peut modifier le métabolisme (le corps va avoir tendance à plus stocker de peur de nouvelles privations).
De plus, le fait que tu te regardes souvent dans une glace et que tu n'aimes toujours pas ton image est assez inquiétant. Mieux vaut discuter de tout cela avec un spécialiste plutôt que de tomber dans l'anorexie, la boulimie ou l'hyperphagie, comme beaucoup de nous sur ce forum. Ne tombe pas dans l'engrenage des régimes et du yoyo !
C
45 ans là 2187
Vous dites que c'est trop rapide comme perte de poids, et pourtant, c'est ce que m'avait fait perdre une nutritionniste lorsque j'avais 14 ans, à peu près dans le même laps de temps. Trouvant que je ne perdais pas assez vite, elle m'avait même prescrit de l'Isoméride !

Je n'ai pas eu de problème d'image, non, je me sentais bien et me trouvais bien. Par contre, j'ai risqué ma vie avec ces maudites gélules que je n'avais pas demandé, et ça m'a abimé les seins.

Mélizou, c'est apparemment plus ta silhouette qui t'embête n'est-ce-pas ?! Ca t'apprend que mincir n'arrange pas forcément la silhouette, c'est un apprentissage de la vie.
Tu peux essayer de rééquilibrer ta silhouette en portant des pantalons large, des robes ou des jupes dont le bas est bouffant.

Je ne sais pas comment tu as fait pour mincir (tu l'avais décidé ou c'est des trucs, comme un chagrin d'amour par exemple, qui te sont arrivés qui t'ont fait perdre du poids ?), mais ce qui me semble important, c'est effectivement de voir quelqu'un pour en parler, un psy, une diététicienne ou une nutritionniste (je pense qu'aujourd'hui ils sont mieux qu'avant...enfin j'espère !), car après une si rapide perte de poids, tu risques de vivre assez sûrement le phénomène du yoyo, tout reprendre voir plus encore, une aide te serait donc nécessaire pour mieux gérer ce qui va se passer et ce que tu vas choisir de faire (garder ce poids ou t'arrondir de quelques kilos pour arrondir un peu tes hanches afin que ta silhouette soit mieux équilibrée).

J'espère que tu te feras aider. Car perdre du poids si vite et en reprendre vite, abîme énormément le corps, c'est ce qui m'est arrivée, à ton âge j'étais couverte de vergetures à force de faire le yoyo avec mon poids (en plus du risque de mort à cause de ce que m'avait prescrit la nutritionniste).
31 ans Québec 465
C'est hyper rapide comme perte de poids, et ce que tu ressens par rapport à ta silhouette montre bien que ce n'est pas une histoire de poids, mais de répartition des masses sur ton corps. Il n'y a pas grand chose à faire contre ça. Moi ce qui m'inquiète c'est que cette perte de poids rapide t'en fasse reprendre aussi vite et que tu te retrouve dans une spirale sans fin...
M
24 ans 4
Je penses pas reprendre car je me suis littéralement dégoûté des aliments a consistance "grasse" (Nutella, crèpes, muffin, même les pâtes a la carbonara me font plus vraiment envie) Même ronde j'avais un soucis de proportionnalité mes jambes étaient assez bien, alors que mon buste ressemblée a un boudin (pas de taille ni de hanche) mais bras aussi d'ailleurs !
Mais voila je m'accepte toujours pas et je m'efforce de ne pas manger au delà de 700 k/cal même lorsque je suis en soirée soit tous les week-end (Je sais que ce n'est pas suffisant mais après j'ai la sensation d'avoir trop manger)
Et j'ai pas la sensation d'avoir besoin d'aide, parce que en dehors du miroir, je suis une fille gentil et rigolote doc dans ces moment j'ai pas de "problèmes" !
47 ans 76 10598
Bien sur que si, tu as besoin d'aide et ta maman a bien raison de s’inquiéter.

Tu es en pleine croissance, à l'age qu'on dit " ingrat" pour une bonne raison : ton corps se transforme radicalement et pas forcément harmonieusement, mais si on le laisse tranquille, il finit par se développer correctement. ce que j'entend par là, c'est que par périodes, on va plutôt grandir mais à d'autres plutôt grossir mais au final, tout s'équilibre. Ce n'est certes pas facile d'accepter que son corps change mais c'est le passage obligé vers l'age adulte. ;)

Là, tu es en train de te priver, de te créer des carences ( et au pire moment) et de développer des troubles du comportement alimentaire. Laisses ta maman t'aider et prendre rendez-vous chez un psychologue, c'est le mieux à faire avant que la situation ne se complique trop.
C
45 ans là 2187
Melizou19 a écrit:
Je penses pas reprendre car je me suis littéralement dégoûté des aliments a consistance "grasse" (Nutella, crèpes, muffin, même les pâtes a la carbonara me font plus vraiment envie) l et rigolote doc dans ces moment j'ai pas de "problèmes" !


Même si tu es dégouté de ça, ça n'empêchera pas forcément le yoyo de se faire. Après une privation, le corps peut se mettre à stocker la moindre chose que tu manges, c'est pour ça que les régimes sont des échecs à 95%. Et puis, cet état que tu traverses ne va pas durer, et c'est là que les problèmes risquent d'arriver.
C
45 ans là 2187
Et si ça peut t'encourager à aller voir quelqu'un, saches que manger si peu risque de te mettre en difficultés au lycée, le manque de nourriture empêche le cerveau de fonctionner correctement (raisonnement,mémorisation).
Ca risque de te faire perdre tes chances de faire le cursus que tu souhaites faire, voir de te faire redoubler.
35 ans 2879
Melizou, ce par quoi tu passes j'y suis passée aussi. Et ce que tu décris (dégoût envers le gras, besoin de ne pas dépasser un certain nombre de calories) s'appelle de la restriction alimentaire. Le besoin de contrôle du corps, les complexes, l'insatisfaction vis-à-vis de soi, va avec ; l'apparence, la nourriture et le sport prennent bien trop de place par rapport à leur importance réelle dans la vie.

T'observes-tu souvent ? Te pèses-tu souvent ? Manges-tu des choses parce que c'est "sain", et est-ce que c'est toujours un peu les mêmes aliments ?

Je crois qu'un accompagnement peut être utile ; après mon régime drastique limite anorexique je suis tombée dans la compulsion alimentaire. Et j'alternais crises de nourriture (gras - sucré - salé) et restriction (phase durant lesquelles l'idée de mayo me dégoûtait).

Tout ça est un rapport malsain à la nourriture et à toi-même, et rend très mal dans sa peau même si tu tentes de te persuader que c'est génial, que tu as le contrôle. Ne refuse pas qu'on t'aide à avoir une vie plus normale, tu y as droit ! :)
M
24 ans 4
Au contraire manger moins m'a fait me concentrer énormément sur mes études pour oublier la faim ce qui fait que je me suis retrouver avec 16 de moyenne et je passes en 1ere S avec les félicitations ! :D
J'en ai parlé avec ma mère aujourd'hui, et elle qu'on va juste essayer elle prendra rendez-vous lundi!
Okapi : Pour les 4 questions que tu m'as posé, je dirais "Oui" c'est presque une obsession (presque autant que les habits) ;) un des rares trucs qui me fait me sentir mieux !!
C
45 ans là 2187
Moi ça m'avait fait l'inverse (au collège, les années où je me privais, j'ai eu de mauvais résultats).

Tout ce que tu dis me fait penser à de l'anorexie (ces personnes sont souvent à fond (et performantes) dans leurs études, dans le sport,...). Tout ça va avec la maladie.
C
45 ans là 2187
J'ai pensé à cette dame et à son livre :

http://www.franceinfo....%80%99espoir-601517-2012-04-30
48 ans Lorraine 4326
Melizou19 a écrit:
Même ronde j'avais un soucis de proportionnalité mes jambes étaient assez bien, alors que mon buste ressemblée a un boudin (pas de taille ni de hanche) mais bras aussi d'ailleurs !


oui mais tu avais sans doute un corps d'enfant ! Ta taille se serait affinée avec la puberté . Les enfants n'ont pas de taille et un peu de ventre . C'est en devenant femme que la taille s'affine .....
B I U


Discussions liées