MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quand la maladie s'installe...

B
33 ans 37
Bonjour a toutes!

Je viens de m'inscrire, ca fait un moment que je lis les discussions sur les forums et j'adore vlr c'est vraiment bien.
J'ai beaucoup de problèmes familiaux, dont  
un que j'aimerais parler. J'ai besoin de m'exprimer, et je ne trouve personne dans mon entourage pour ca =(.

C'est peut etre un peu long, mais je me lance.
Ca concerne ma soeur jumelle. Elle est tombée anorexique en 3ème, je ne savais même pas c'était quoi l'anorexie, je la voyais changer, elle ne mangeait plus, elle mentait a moi et a mes parents pour esquiver les repas etc etc...bref elle ne faisait que maigrir et mes pauvres parents ne comprenaient pas, ca les dépassait! Quand on y pense, c'est complètement fouuuuu de se priver de manger, d'une chose si vitale, c'est comme si je décidais d'arrêter de respirer quoi!
Enfin bon, elle a atteint un niveau critique, (dans les 30 kg!!) elle s'est fait hospitalisée d'urgence.
Depuis cet épisode, voila comment ca se passe. Elle sort de l'hopital avec un poids minimal pour survire, elle remaigrit, elle se fait hospitaliser, elle resort, elle remaigrit ...etc etc..

Il y a des cliniques spécialisées dans ces TCA pour ados mais le nombre de places est limité. Elle est suivie par des psys, des médecins, elle a eu des séances de kiné...
Ca fait des années que ca dure! Mes parents font tout pour elle, elle est suivie, et je ne comprends pas pourquoi elle ne guérit pas!
J'ai récemment vu une femme squelettique dans la rue, elle devait avoir dans les 40/50 ans.
Et la ca m'a fait mal, parce que j'ai imaginé ma soeur a cet age! J'ai l'impression qu'elle ne guérira jamais; voila, je vais passer le restant de mes jours a la surveiller, a m'occuper d'elle...pff surtout que moi c'est l'opposé, (j'aime trooop manger!! lol)
Bref, sa maladie m'affecte énormément, elle a tellement changé, je ne la reconnais plus, (pas seulement physiquement, mais mentalement aussi! c'est plus la même!)
Elle a frolé la mort plusieurs fois, je suis choquée, jamais j'aurais pu penser que ma soeur puisse devenir comme ca, pour moi ces filles la qui ne pensent qu'a maigrir sont des stupides! voila comment je les voyais! mais c'est tombé sur ma soeur, et je comprends maintenant que c'est une maladie...

Je viens pour vous raconter ca parce que je ne veux pas le dire a mes parents, ils sont trop tristes pour ma soeur (et d'autres problèmes aussi) donc depuis la 3eme, je ne m'exprime pas vraiment, je pleure seule dans ma chambre, devant mes parents je souris et je rigole parce qu'ils en ont besoin les pauvres, mais moi aussi je suis mal! je me sens mal! J'ai peur pour l'avenir, j'ai peur de pleins de choses ! j'espère avoir ici un peu d'écoute. =)

merci de m'avoir lu.
42 ans 49 119
Bonjour,
J'ai envi de dire "et toi? comment tu le vis?".As tu toi aussi des tca (boulimie,hyperphagie par ex). Si ce n'est pas le cas,ça veut dire que tu es en bonne santé et bien dans ta peau,ce qui est point positif.
Pour ce qui est de ta soeur, toi et ta famille ainsi que les professionnels,vous faites ce qu'il faut pour qu'elle se sente mieux mais la décision de s'en sortir,malheureusement, lui appartient. Tu n'as pas à te sentir coupable et tes parents non plus.Vous faites la maximum.
J'espère,pour toi, que tu as d'autres centres d'intérêt et des amis avec qui partager tout ça.Et si c'est vraiment trop lourd à porter,va voir un psy,ne serait que pourt e confier mais ne reste pas seule avec ta peine! Courage! ;)
48 ans Lorraine 4326
Bonjour Balooun

Ne reste pas seule avec tes inquiétudes et tes angoisses . c'est déjà bien d'en parler ici mais si ça ne suffit, n'hésite pas à consulter .

tu vis avec ta soeur , chez tes parents ? C'est difficile en effet de s'effacer devant ta soeur qui mobilise tout l'attention de tes parents .
surtout si ça dure depuis dix ans ! tu as le droit d'avoir de l'attention de leur part

Je connais un peu ta situation, moi c'est mon homme qui est malade, j'ai porté ça seule depuis quinze ans , et c'était une belle connerie . Je m'en rends compte maintenant ;-)
B
33 ans 37
Moi je suis plutot en bonne santé merci =)
Je le vis très mal, car a cette fichue maladie s'ajoutent d'autres problèmes (je ne vais pas tout raconter sinon on y passe la nuit!).
J'ai déja vu 2 psy plus jeune. L'une me prenait 50 euros pour finalement ne rien me dire. Ca ne m'a pas aidé du tout et étant étudiante c'est bien trop cher!!!
L'autre, c'était dans un centre pour ado, c'était gratuit, mais loin de chez moi, et elle ne me prenait que 20 min >_<
Pour finalement me dire "laissez votre soeur et occupez vous de vous même" (c'est ma soeur jumelle, ma moitié, je ne pourrai jamais la laisser!!!)
Bref, donc j'ai une mauvaise expèrience avec les psys -__-

Quant a mes amis, ils me parlent de leurs problèmes, (de couple etc..) et quand moi je veux me confier de mes angoisses de maladie et de mort, ils n'écoutent pas..(c'est pas de vrais amis quoi -__-)

J'aimerais savoir si certains d'entre vous ont vécu aussi ca? des membres de votre famille malade, frolant la mort..comment l'avez vous vécu? comment s'en sortir?
La famille pour moi c'est ce qu'il y a de plus sacré.

En tout cas j'apprécie beaucoup vlr. Merci pour ta réponse lili, ca fait du bien de s'exprimer ici, de voir qu'on est pas si seule. Gros bisouuuu
B
33 ans 37
oh je viens de lire ta réponse ladybugette, merci.
Si ce n'est pas indiscret, peux tu préciser quand tu dis "je m'en rends compte maintenant?"
40 ans 222
je vais te répondre par mon expérience perso, un peu différente, mais peut être que tu comprendras la similitude.

J'ai une maladie de Crohn,donc un problème aux intestins. Rien à voir avec ta soeur , je sais.

Mais je comprends très bien son cheminement je me bats/j'abandonne. Car c'est mon quotidien.

Mon traitement est parfois lourd, et il y a des fois ou je l'arrête complétement, même si je sais que je vais être malade et que c'est dangereux. et puis il y a des périodes ou je l'observe régulierement, ou je fais attention à mon alimentation, mais c'est rare.

Je pense que ta soeur se sent "condamnée" et n'a plus toujours le courage de se battre.

Pour mon entourage, c'est difficile à vivre. Mon ami m'a déjà vu en plein crise parce que je faisais n'importe quoi et il ne savait pas s'il devait me disputer ou juste subir...

Je ne te parle même pas de mes parents qui ne savent que faire quand ils me voient me detruire, car chaque jour sans traitement c'est la maldie qui avance.

Le seul conseil que je peux te donner, c'est juste d'être là, peut être prendre un peu de recul, mais je sais combien c'est difficile. Je te souhaite plein de courage
45 ans 1090
Dans tous les cas, il faut que tu en parles car c'est très lourd à gérér et à supporter.

Tu n'es pas obligée de consulter un psy, tu peux t'orienter vers un thérapeute qui a une approche différente. Tes parents aussi peuvent faire cette démarche.

Les comportements autodestructeurs, c'est tellement vicieux, et comme le souligne Oiselet, il y a des jours où tu veux te battre et en venir à bout, et d'autres où tu te laisses aller à la dérive mais le fait de savoir aussi sa famille présente, ça aide malgré tout, même si la famille ne le voit pas comme ça à travers le comportement de la personne malade.

Si tu veux venir écrire plus de choses ici et que ça te fait du bien, fais-le ;)
Déjà pour commencer je vais te dire que ta psy as pas tord, tu dois t ocuper reelement de toi
Le fait de cacher tes problèmes à tes parents pour les soutenir et de pleurer quand tu est seule n est pas une solution et tu va juste t enfoncer toute seule et ça va terminer par 2 problèmes graves à gérer pour tes parents au lieu d un grave et un petit.

Explique à tes parents ce qui ne va pas, pour qu ils t aident à aller chez un psychiatre.
Pour ce qui est de l argent il y as des mutuelles qui peuvent aider et aussi la possibilitee d être pris en charge en 100% par la sécu et puis il pourront porter leur attention sur leur 2 enfants.
36 ans 154
Coucou Balooun,

Concernant la maladie de ta soeur je ne peux pas vraiment t'aider. L'anorexie est quelque chose de très compliqué, autant pour la personne qui en est victime que pour son entourage.

Tu ne peux pas gérer la situation toute seule, c'est très lourd et tu n'as pas l'air d'aller bien toi non plus. Ce serait ta soeur "non jumelle" ce serait déjà douloureux alors comme elle est, de plus, ta jumelle, j'imagine que vous devez avoir une relation bien plus fusionnelle d'après ton témoignage.

Les psy que tu as vu ne t'ont pas convenus. Soit, ça arrive, faut que le feeling passe, faut que tu te sentes écoutée et, de plus, financièrement tu as un budget limité.

Et bien les psy c'est comme les chaussures : tant que ça ne va pas à ton pied, tu continue à en essayer un autre. C'est bête mais un psy qui convient à quelqu'un ne sera peut-être pas génial pour son ami. Des gens préfèrent des psys qui écoutent simplement sans poser de questions et d'autres préfèrent qu'ils orientent le discours.

Ne te décourage pas et poursuis ta recherche. Tu peux peut-être envisager de consulter un psychologue plutôt qu'un psychiatre (ou inversement), l'approche ne sera pas forcément la même.
B
33 ans 37
Merci a tous pour vos réponses!

Peut etre que je devrais réfléchir a consulter c'est vrai car ces angoisses m'empechent aussi de bien avancer dans mes études, et même socialement.
Oiselet, je me souviens d'une de mes camarades de classe qui avait aussi cette maladie, elle était épuisée,
C'est très dur, je ne peux que te soutenir :kiss:
Courage reste forte !
bises <3
44 ans 1896
Sais-tu s'il y a une association de familles de malades susceptible de t'aider dans ton coin? J'ai un frère malade, et ça m'a aidée de rencontrer des gens qui vivent la même chose que moi. Ça peut être bien pour tes parents aussi.
40 ans 222
Merci Baloon

J'espere que tu trouveras quelque chose pour t'apaiser un peu
45 ans 1090
Voir aussi avec ton médecin de famille pour traiter tes angoisses.

J'ai trainé cela pendant des années et des années, et les prendre en charge changent quand même la vie, on a les idées plus claires.
34 ans 3170
Moi le seul conseil que je peux te donner, c'est d'être très proche d'elle sans jugement et peut être qu'elle arrivera à t'expliquer ce qui l'a fait plongé (as-t-elle vécu une expérience traumatisante ou simplement le début d'un régime comme beaucoup ) et si c'est à cause d'un traumatisme et qu'elle ne l'a pas dit, et bien l'amener à se confier peut changer beaucoup de choses...

Sinon je pense aussi qu'il ne faut pas que tu t'en éloignes mais en même temps il est très important que tu t'en éloignes.. Je m'explique tu es là pour elle, tu l'as soutiens etc mais tu n'es pas surhumaine et si un jour il se passe une chose que tu n'as pas pu contrôler car je le répète, tu ne peux pas faire les choses à la place d'une autre et bien il faut que tu aies assez de détachement pour comprendre que ce n'est pas ta faute et que tu ne te fasses pas du mal à ton tour.
Une personne de la famille d'un proche s'est suicidé suite à cette maladie car elle était en souffrance. Le truc c'est que tout le monde a énormément culpabilisé, ça a fait énormément de dégât.. alors que tout a été fait, l'écoute, l'amour, le soutien psychologique, l’hôpital etc.. Le seul truc c'est de ne pas avoir eu l'intuition que quand elle disait rentrer chez elle par fatigue que ce n'était pas pour ça (il y'avait eu d'autres tentatives alors encore plus culpabilisant de ne pas avoir su le voir) et pourtant qui aurait pu avoir cette intuition ?? personne. Alors c'est tout ce qu'il faut, de l'amour de l'écoute du soutien mais en même temps beaucoup de détachement car ce n'est pas ta faute ni celle de personne.
34 ans 3170
plonger :oops:
B I U
‚ėļ