MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Envie d' un troisième enfant, est ce bien raisonnable?

44 ans Belgique 106
Bonsoir à toutes et à tous,
je ne sais trop par où commencer.
Dans un mois, j' aurais 36 ans, je suis l' heureuse maman d' un petit gars de 4 ans  
et d' une petite louloute de 10 mois, mariée depuis 9 ans mais en couple depuis 15 ans avec le père de mes enfants, jusque là, tout est parfait , me direz vous. Mais depuis quelques mois, je suis obsédée par d' idée d' avoir un troisième enfant. Pas dans l' immédiat bien entendu et pour cause, monsieur n' est pas du tout mais alors pas du tout d' accord, il préfère encore faire abstinence!!!! je me suis donc laissé jusqu' à 40 ans en espérant que monsieur change d' avis.
Le problème est le suivant, lors de ma deuxième césarienne, j' ai été victime d' une rupture utérine. Mon gyné m' a donc annoncé qu' une troisième grossesse ne serait pas exclue mais très, très surveillée et la naissance programmée au minimum 1mois avant terme.
Il y a également quelques petits détails qui viennent faire de l' ombre au tableau; mon mari et moi, sommes indépendants dans l' horeca, donc pas de congé maternité.
Il faut aussi savoir que je suis seule à élever mes loulous, car leur papa, meme s' il est présent ne m' aide pas du tout dans cette lourde tâche; les habiller, les nourrir, jouer avec eux, accompagner le plus grand à l' ecole, allez le rechercher, se lever la nuit parce qu' il à fait un cauchemard, ou encore donner le biberon à la petite , c' est moi qui m' en occupe. Enfin bref, ma vie ressemble un peu au parcour du combattant, 7 jours sur 7, et ça quasi 24h sur 24.

Donc j' aurais voulu avoir vos avis.
Dois je abandonné l' idée d' avoir ce troisième enfant?
39 ans on the road again... 517
maya1976 a écrit:

Il faut aussi savoir que je suis seule à élever mes loulous, car leur papa, meme s' il est présent ne m' aide pas du tout dans cette lourde tâche; les habiller, les nourrir, jouer avec eux, accompagner le plus grand à l' ecole, allez le rechercher, se lever la nuit parce qu' il à fait un cauchemard, ou encore donner le biberon à la petite , c' est moi qui m' en occupe. Enfin bref, ma vie ressemble un peu au parcour du combattant, 7 jours sur 7, et ça quasi 24h sur 24.


quand je te lis, je suis dubitative. je me dis que à la fois tu as l'air heureuse mais aussi tu dis vivre un quotidien difficile. :?

je te dirais que, personnellement, je pense que faire un enfant se fait a deux, espérer voir ton mari changer d'avis alors qu'il a l'air décider a ne plus avoir d'enfants me semble un peu utopique. d'autant plus que je trouve que tu vis une situation déjà difficile à gérer, puisqu'il ne t'aide en rien, cela me conforte dans l'idée qu'agrandir ta famille (dans ces conditions là) ne serait pas forcément souhaitable.

je pense que beaucoup de femmes ont des envies, des projections de vie (familiale, sentimentale, professionnelle) et que parfois il faut faire des choix et assumer les conséquences, quelles qu'elles soient :idea:

tu as encore le temps de la réfléxion bien sûr, mais une discussion avec mr me semble nécessaire, a moins bien sûr que la situation te convienne totalement. Essaie de creuser pour connaitre ses réticences et parles en avec lui.

c'est une démarche compliquée a faire mais toi seule a les réponses, je te souhaite bon courage ;)
70 ans 3528
Il y a aussi le fait de faire le deuil des grossesse, naissances, bébés etc. Tant qu'on est pas au dernier enfant, on se dit qu'on pourra revivre ça, que ça n'est pas encore terminé. Je ne suis pas encore dans ce cas mais beaucoup de mes amies sont passées par ce doute du "petit dernier" ou pas à un certain stade.

Ensuite, il est très délicat, suite à quelques lignes sur un forum de donner un conseil sur une décision aussi importante que celle-là. Malgré tout, il semble que plusieurs facteurs importants ne soient pas favorables à la venue d'un troisième, surtout le fait que ton mari n'est pas pour et ne participe déjà pas alors avec une grossesse sous haute surveillance... Dans tous les cas parlez-en tous les deux, vous êtes les seuls à pouvoir prendre cette décision.
44 ans Belgique 106
Bonsoir, merci pour vos réponses.
En fait, je rêve d' une vie de maman au foyer et dans ce cas, je n' aurais aucuns mal à m' occuper de 3 enfants.
Malheureusement, une vie d' indépendant, n' est pas vraiment compatible avec une vie de famille à moins d' avoir du personnel; et à l' heure actuelle, il ne nous est pas possible d' en engager.
Qui sait, dans quelques années, si la situation s' améoliore peut etre en rediscuterons nous, car j' aurais l' impression de ne pas avoir été au bout de l' aventure, que ma vie serait inachevée,.....

Excellente soirée et encore merci de m' avoir lue.
39 ans on the road again... 517
maya1976 a écrit:
Bonsoir, merci pour vos réponses.
En fait, je rêve d' une vie de maman au foyer et dans ce cas, je n' aurais aucuns mal à m' occuper de 3 enfants.
Malheureusement, une vie d' indépendant, n' est pas vraiment compatible avec une vie de famille à moins d' avoir du personnel; et à l' heure actuelle, il ne nous est pas possible d' en engager.
Qui sait, dans quelques années, si la situation s' améoliore peut etre en rediscuterons nous, car j' aurais l' impression de ne pas avoir été au bout de l' aventure, que ma vie serait inachevée,.....

Excellente soirée et encore merci de m' avoir lue.


si c'est une profonde aspiration pour toi, evidemment qu'il faut en rediscuter avec ton mari, si tu as l'intime conviction que c'est ta vie, ta destinée en quelque sorte. laisse passer un peu de temps mais garde cette idée et laisse la mûrir dans un petit coin de ta tête...

je crois que tu es de belgique, je ne sais pas comment marche le systéme là bas, ni quel est votre niveau de vie mais ici en france, on favorise clairement le congé parental et a partir du 3eme enfant c'est équivalent a un travail à temps partiel. sans compter qu'il faut prendre en compte les frais de garderie, cantine et nourrice au minimun, le fait qu'en travaillant a l'extréieur on court tout le temps, on part tôt on rentre tard, le ménage et le linge pas de mystére on passe ses week end a tout mettre a jour pour attaquer la semaine qui vient, les repas c'est pas élaboré, forcément faire une blanquette en rentrant a 19h00 ca le fait pas :?

j'ai choisi de ralentir le rythme a l'arrivée du n°4 et je ne le regrette pas (alors que j'avais des a priori très négatifs), on gagne un peu moins mais la qualité de vie pour tous y a a beaucoup gagné, je suis moins stréssée et plus disponible pour tous le soir, les enfants sont moins fatigués, et mr retrouve une femme souriante, des enfants heureux, et un bon petit plat le soir... ;)

je rejoint mamisha sur la question phare "du petit dernier" c'est un réel questionnement, totalement légitime.
B I U


Discussions liées