MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

rééducation alimentaire, rééducation du mode de vie ?

C
46 ans 137
Bonjour,

Je voulais savoir si d'autres personnes sont dans mon cas. A savoir une nouvelle façon de vivre pour éliminer les TCA ou d'autres troubles d'ailleurs.

Il y a quelques semaines mon  
médecin m'a dit qu'il ne servirait à rien d'agir sur l'alimentaire si je n'agissais pas sur mon stress. Je le savais, et depuis longtemps...mais là ça a fait tilt ! Comme si je le savais intellectuellement sans en avoir pris conscience.

Ma vie était remplie de stress. Mais à la longue on ne s'en rend plus compte. Je me levais le matin (très tôt), j'étais prête en 2 temps 3 mouvements, partais au boulot. Je finissais tôt (forcément en arrivant tôt) et là l'hyperphagie commençait son œuvre. Toute la fin d'après midi et la soirée consistait à ingurgiter n'importe quoi. De toute façon je ne cuisinais pas, la vaisselle s'accumulait et ne parlons pas du reste. Tjs pressée, jamais le temps, tjs crevée. Tout cela précédait une nuit forcément mauvaise avec réveils nocturnes et un lever pénible. Et rebelote le lendemain.

Sauf que...pourquoi être aussi speed, n'avoir jamais le temps de quoi que ce soit ? Surtout que je suis célib et sans enfant :roll: Ah mais la TV et internet sont très chronophages !!! ;)

Donc voila, j'ai pris conscience que ma vie était remplie de stress, que mon mode de vie ne faisait que l'accentuer, et tout ça pour des conneries en plus. Et le stress n'a pas eu des conséquence que sur mon poids mais ma santé en général. Plus la mauvaise alimentation, le sommeil non réparateur, etc. Un cercle vicieux.

J'ai donc pas mal réfléchit là dessus ce qui m'a fait comprendre l'aberration de mon mode de vie.

Depuis j'essaie de lutter contre le stress et surtout de prendre le temps. Le temps de me préparer le matin, de prendre tranquillement mon petit dej. Le temps de faire la cuisine, de ranger. Bref de faire ce que j'ai à faire... Maintenant mes repas durent bien les 20 mn recommandées, si ce n'est plus.

Je me sens plus tranquille et détendue. Maintenant je commence juste, je ne sais pas si je vais tenir dans le temps. Mais en tout cas mon hyperphagie du soir à bien diminuée depuis que je me suis remise à cuisiner et que je fais des plats que j'aime et mon sommeil est meilleur.

Et vous avez vous modifier des choses dans votre vie ?
109
Je ne peux pas savoir avec certitude (qui, de l'oeuf ou de la poule ...) mais depuis que j'ai repris une activité physique, j'ai moins de pertes de contrôle. Alors qu'à la base, c'était surtout pour avoir une meilleure qualité de sommeil et être moins fatiguée (là, c'est perdu).
Donc j'abonde dans ton sens, modifier ses habitudes dans la vie en général a des répercussions sur les habitudes alimentaires en particulier.

De plus, c'est le premier exercice de rééducation proposé : se poser pour manger et se rendre compte qu'on est en train de manger, en tirer de la satisfaction, ne pas avoir besoin d'une grande quantité pour obtenir la même satisfaction.

Après, quant à savoir si ça tient dans le temps ... Tout dépend. Je sais que je suis très sensible aux changements de saisons, du coup, il est sûr que mes habitudes vont en être modifées. Mais ce n'est pas (plus) un problème.
43 ans près de Poitiers 3
Bonjour à toi constellation,
Je me reconnais dans ton récit, et le stress, dont on n'a pas toujours conscience d'ailleurs, le travail, les "anesthésiants"-détente que sont internet et télé...
Pour ma part j'ai commencé il y a 2 ans à... bouger... marcher, j'ai commencé petit peu par petit peu ( 15 min mini parjour...) puis je me suis mise à jogger, toute surprise de pouvoir tenir en trottinant mémère malgré mon poids, mais ceci dit le souffel, coeur, muscles étaient ok mais je sentais que mes articulations n'étaient pas forcément au 7 eme ciel, elles. Depuis 1 mois je marche plutot, entre 3 et 15km par jour, mais tous les jours.
Ceci dit tout cela ne m'a pas enlevé ma dépendance à la nourriture. J'ai essayé de commencer une diète protéinée il y a 2 mois pour m'alleger et juste me sentir mieux physiquement, et ben... au bout de quelques semaines grosse déprime... j'ai lu un livre sur les dépendance diverses, et je constate que ma dépendance à moi c'est bien la nourriture. Manger, se réjouir de le faire le soir, m'aide à tenir dans la journée. Terrible car ce corps trop lourd pour moi me déprime aussi... cercle vicieux... BREF. Le stress, les changements de vie ou d'habitude, oui je crois qu'il y a là une très bonne piste pour se prendre en main et oser aller mieux. Pour ma part j'ai identifié un petit peu les facteurs stress dans ma vie quotidienne et ils sont très nombreux... et c'est un dur travail que d'apprendre à ressentir, à oser se faire entendre... Je crois aux petits changements, aux petits pas... même si longtemps j'ai rêvé et attendu LE DÉCLIC, LA SOLUTION, bref LE miracle...
Alors oui pour moi une RA passe par une rééducation du mode de vie, ce mode de vie qui nous reflète, qui perpétue les habitudes bonnes ou moins bonnes de notre enfance, jeunesse, de notre vie jusqu'à présent.
Se nourrir est un reflet d'autre chose, de la façon dont on se perçoit face au monde extérieur, et les conséquences de cette alimentation sont pour moi des reflets de ce qui se passe en nous et qu'on ne peut ou veut pas voir parfois. Bon ceci dit ce n'est que mon opinion à moi hein...
Voilà pour le moment ce que je peux en dire. Tiens nous au courant?
R
36 ans 835
Bonjour deuxplusdeuxquatre

C'est super interessant la manière dont tu décris ta reprise de l'activité physique.

Personnellement je marche beaucoup, mais pour le jogging (ou la "trottinette mémère" :lol: ) j'en suis encore loin.

En tout cas ton post me donne envie de m'y mettre, donc merci.

Bisous
B I U


Discussions liées