MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Entraide et partage d'expérience (hyperphagie)

S
27 ans 13
Bonjour à toutes, je suis nouvelle sur le forum, j'ai lu quelques discussions et j'ai décidé d'en poster une nouvelle pour ne pas trop faire remonter de vieux topics ;)

je  
me présente, jeune fille de 20 ans, assez sportive, je fais environ une heure de sport par jour, je ne mange pas énormément en règle générale (bien moins que mes copines super minces, grrrr), et pourtant, je suis très loin d'être mince. La raison en est simple, mes crises d'hyperphagie à répétition depuis maintenant déjà 4 ans. Je ne me rends jamais compte du moment où je rechute vraiment ; sur le moment, c'est juste une petite fringale et je ne vois pas le mal. Ca commence souvent au petit-déjeuner. Je prends mon petit-dej, je l'ai fini, et je me dis : j'ai encore faim, je vais manger une autre tranche de pain. Et une autre. Et encore une. Et puis, un bol de céréales. Et puis, quand le processus est en route, je ne vous fais pas de dessin, je ne cherche même plus à me dire que je ne fais que finir le petit déj, je mangerais tout et n'importe quoi pourvu que ce soit gras et vite prêt. Quand il n'y a plus rien chez moi, je fais les courses, et je prie pour ne croiser personne de ma connaissance car ce qu'il a dans le caddie ne laisse aucun doute sur mon problème... Plusieurs tablettes de chocolats, paquets de cookie, pain, beurre,fromage, sucre, sucreries, bonbons, Mars Twix etc etc etc...

Ce problème dévore ma vie sociale. Car évidemment, après une journée d'hyperphagie où je me sens coupable et nulle, je n'ai qu'une envie : m'enterrer chez moi, ne plus sortir avant quelques jours. Et évidemment, c'est le jour que choisissent mes amis pour m'inviter au resto. Il faut alors trouver une (mauvaise) excuse...
J'ai aussi un petit ami, qui n'est pas au courant de la situation, et à qui je ne veux pas en parler. Lui aussi en souffre. Des fois, on avait prévu de se voir, et puis je fais une crise alors je dois annuler parce que je ne me sens pas bien, et j'ai trop peur qu'il comprenne, rien qu'en voyant mon ventre, que je me suis empiffrée comme pas permis. Je lui dis alors que je ne me sens pas bien, que je préfère qu'on ne se voie pas ; lui insiste, disant que si je ne vais pas bien, c'est justement très bien qu'on se voie, je le rembarre et on ne se voit pas. Lui sait simplement que ça ne va pas, sans plus de détails.

J'ai déjà trop souffert de cette situation et j'ai décidé de me prendre en main. Cela fait 5 jours que je n'ai pas fait de crise, je teste une nouvelle méthode : j'écris dans un carnet tout ce que je mange dans la journée. Ainsi je rationalise ce que je mange. J'essaye de rééquilibrer mon alimentation. Je me sens déjà mieux dans ma peau même si, dans mes jeans, les conséquences de mes dernières semaines de crises se font encore sentir.

J'aimerais trouver des personnes sur ce forum prêtes à partager leur expérience, leurs solutions, leurs problèmes aussi, pour qu'on s'en parle et s'entraide. Quelqu'un a-t-il déjà tenté la méthode du carnet ?

Bon courage et toutes !
47 ans 35 10308
Je faisais de l'hyperphagie aussi (moins "violent" que toi je pense) et j'ai résolu mes problèmes grâce à une rééducation alimentaire (voir la rubrique du forum qui porte ce nom, ou le site http://www.gros.org). C'est une méthode qui te permet de ré-apprendre à manger en fonction de tes sensations alimentaires (faim, satiété) et pas en fonction de tes émotions.
Sur le site du GROS tu as un annuaire des praticiens qui se réfèrent à cette méthode, tu peux regarder si tu en as un près de chez toi, parce que ça n'est pas forcément toujours facile de se lancer dans cette démarche tout seul. Tu as aussi le site http://linecoaching.com qui est basé sur la même démarche (il faut passer les premières pages d'accueil qui sont très "marketing" mais apparemment les filles qui se sont inscrites sont contentes du résultat, il y a une longue discussion au sujet de ce site dans le forum que tu trouveras avec une recherche). Le but principal n'est pas forcément la perte de poids (même si personnellement j'ai perdu du poids) mais bien de régler ses problèmes de TCAs, durablement et sans frustration.

Et je pense que tu devrais en parler avec ton copain. Il n'y a pas à avoir honte, ce que tu as c'est un trouble, comme une maladie, ça se soigne mais ce n'est pas pour ça que tu es faible ou nulle.

Bon courage à toi.
S
27 ans 13
Merci pour ta réponse :)

je ne tiens pas tellement à en parler avec mon copain, parce que j'en avais parlé avec mon ex et ça n'avait fait qu'empirer les choses, il n'avait rien fait pour m'aider et je me sentais encore plus honteuse, ce qui a sans doute contribué à notre rupture ;) et mon copain m'idéalise trop, il ne se doute absolument de rien et je ne sais pas comment il le prendrait. Enfin bref, je vais jeter un coup d'oeil sur les sites, je pense que je suis en train de rééquilibrer mon alimentation toute seule (avec l'aide de mes parents, j'ai juste dit que je voulais manger plus de légumes)! J'ai vraiment très peur d'aller voir quelqu'un de spécialisé parce que personne dans mon entourage n'est au courant (même si mes parents m'avaient surpris à plusieurs reprises au début de mes crises), et j'ai honte d'en parler même si tu dis qu'il ne faut pas en avoir honte.
S
27 ans 13
Après avoir lu quelques topics sur la rééducation alimentaire, je confirme : c'est bien ce que je fais :) pas de régime, je ne me prive de rien car je veux quelque chose dans la durée (voire même, à vie). Pour l'instant dans le carnet je ne notais que ce que je mangeais, et une impression du jour, une petite phrase pour m'encourager : "allez bon aujourd'hui ce pantalon ne me va pas trop, mais on n'en est qu'au 3ème jour, attends un peu d'ici quelques mois si il me résiste encore ce pantalon :lol:". Mais je pense que c'est une bonne idée de réfléchir à ce qui me fait manger plus, si c'est les personnes qui m'entourent ou l'environnement dans lequel je mange etc :)
M
31 ans 2
Bonjour et merci pour ton 1er contact ! :)
En lisant des témoignages tels que le tiens, je suis toujours scotchée de voir la similitude des expériences vécues (MDR l'histoire du petit déjeuner et des courses) !! Et qu'est-ce que ça fait du bien de ne plus se sentir seule au monde à vivre de telles situations... Pour ma part, mon chéri est au courant : je n'ai pas voulu lui cacher car je suis partie du principe qu'il pourrait à sa manière participer à ma "guérison". Néanmoins je n'en suis pas sortie, loin de là ! Cela fait des années que je suis touchée par ce trouble et j'ai à peu près tout essayé (même le carnet :) ), le souci est que cela ne fonctionne qu'un temps. En effet, mes crises sont très cycliques ! Pour tout te dire, j'ai été "bien" physiquement toute cette année : 56 kg pour 1m63 et voilà qu'au mois de juin patatra, c'est la cata !!! Les crises s'enchaînent, résultat : + 5 kilos :shock: Pourquoi une rechute ? Je cherche encore la réponse ! Peut-être trop de frustrations... En attendant, je compte sur mon BTS Diététique (LOL) pour conjurer le mauvais sort et sur ma psy spécialisée dans les TCA pour m'aider à m'en sortir et comprendre ENFIN d'où ça vient... En attendant, pense à moi car l'épreuve "maillot de bain" est imminente pour moi :D, aïe aïe aïe ! Au plaisir d'échanger nos petits secrets, MYLENE.
32 ans saint dié 6
bonjour,

je souffre hyperphagie...(depuis environ 3ans)
je suis actuellement à 105kg pour 1.60m j'ai 25 ans .
il y a 3 ans j'en fessait 68kg ..
autant dire que c'est la catastrophe !!
je viens de rentrer de vacance , et je n'ai pas réussi à me mettre en maillot tellement je me sentais mal , j'ai du me baigner avec une tunique , je n'osez pas danser je me m’étais dans un coin ce que ne comprenez pas mon ami avec qui j'étais ...
mais autant vous dire qu'en voyant les autres filles j'avais honte !
et cela m'as fait réagir! il faut que je guérisse ,
mon objectif étant de retourner à ce même endroit l'an prochain en m’éclatant et en n'ayant pas honte de moi !
je suis célibataire et du coup ça n'arrange rien à mon mal être , seule dans mon appartement je fais n'importe quoi !
j'en suis à un point ou je ne vais plus en courses pour ne pas voir le regard des autres sur moi , j'ai honte d’aller chez mes proches. je n'ai plus le gout à rien !
si vous avez trouvez des solution pour guérir !
je suis vraiment mal ...
S
27 ans 13
Je vois que l'expérience bikini est dure pour nous toutes :)

MyleneTagada: 10ème jour du petit carnet et pour l'instant ça a l'air de pas trop mal marcher pour moi...! et en ce qui concerne les crises cycliques, je ne sais pas ce que tu appelles par cyclique mais pour moi en général ça marche comme ça : ça va très bien pendant un, deux, peut-être même trois mois, et puis je craque et là c'est l'escalade, et à partir du moment où je craque je fais des crises très régulières pendant 2 à 3 semaines... A chaque fois je remets au lendemain le "retour à la normale", du coup je me dis : comme demain c'est fini autant en profiter pour manger encore plus tout ce que je ne pourrai plus manger après. Et le fameux lendemain, ben, je recraque, etc... Le plus dur c'est la première journée de "sevrage" (où je recommence à manger normalement), parce que je me sens ballonnée, mon ventre est énorme des excès des jours précédents, j'ai une éruption cutanée sur le visage et je me sens extrêmement coupable. Une fois passée l'épreuve du premier jour de sevrage, en général j'arrive à tenir quelques semaines... Si t'as des conseils diététique à faire partager, n'hésite pas :p parce que quand je dis à ma mère que je fais "attention à ma ligne", elle m'assène des tas d'idées reçues qui sont je le pense assez peu pertinentes, comme par exemple : "il faut que tu ne manges que 1400 calories par jour" "que des légumes que des légumes que des légumes" etc... Sachant que je ne cherche pas forcément à faire régime, juste à manger normalement sans sensation de frustration qui risquerait de me mener droit vers une nouvelle crise ;)

duchmuch : Je ne sais pas si j'ai trouvé la solution, mais en tous cas je veux bien t'aider en étant à ton écoute si tu en as besoin ! Le regard des autres peut être très dur mais le plus dur de tous, c'est peut-être le tien. Je pèse actuellement 63 kg pour 1m65, mais avant je n'en pesais qu'un petite cinquantaine et je suis déjà montée jusqu'à plus de 70 kg (et à cette période la prise a été très rapide, je suis passée de 50 kg à 70kg en moins de trois mois il me semble), et quand je vois les photos... bah d'ailleurs je ne les vois plus, j'ai fait en sorte qu'elles disparaissent à tout jamais de la sphère numérique :lol: tout ça pour dire que le regard des autres, je connais et c'est très dur. Mais à partir du moment où tu décides de te prendre en main, d'envoyer tout valser et de te dire, comme toi : "l'an prochain je me mettrais en maillot je serai à l'aise et je m'amuserai avec les autres", il faut apprendre à t'aimer et à apprécier chacun de tes efforts et de tes progrès ! Est-ce que tu vois une psy qui peut t'aider dans ta démarche ? (tout le monde dit que c'est excellent mais personnellement j'ai beaucoup trop honte pour oser en parler à voix haute, donc je n'ai jamais sauté le pas...) Quel est ton objectif ? Est-ce que tu veux juste te sentir mieux dans ta peau et t'accepter (tout en arrêtant les crises d'hyperphagie), ou alors tu veux retourner à ton poids d'il y a 3 ans ? Car dans le deuxième cas je pense qu'il est indispensable que tu ailles voir un médecin ou une diététicienne (MyleneTagada, c'est ton job ça ! :)) ou une nutritionniste pour t'aider à faire ça sans danger...
Tu craques seulement quand tu es toute seule et que tu t'ennuies ?

Gros bisous à bon courage à nous, c'est un combat de longue haleine mais ne perdons pas espoir, nous y arriverons :)
E
25 ans 5
Salut sowhat4, j'aimerais vraiment qu'on partage nos expériences par rapport à ces crises, si ta manière avec ton carnet à fonctionner, ou tu en es pour l'instant, etc.. car j'ai plutôt l'impression qu'on vit la même chose (comme bon nombre d'autres filles) je n'ose pas non plus en parler à mes copains, ou à mes amies car c'est très gênant. Quand on m'invite à des sorties, si j'ai une crise juste avant, c'est hors de question que je sorte alors je reste cloîtrée chez moi.. enfin fais moi signe parce que rien de tel que l'entraide dans ces moments là ;-)
S
27 ans 13
Salut eliii, désolée de répondre un peu tard :) pour l'instant avec le carnet ça marche à merveille !! j'en suis à mon quatorzième jour sans crise :) ça me motive parce que dès que j'ai envie de craquer, je sais que je devrais l'écrire le soir dans mon carnet et alors je me rends compte que si je mangeais une pomme + une barre de céréales + des biscottes + du pain + ... + ... pour le goûter, ça ferait vraiment beaucoup. C'est peut-être aussi le sport qui m'aide à aller mieux. C'est vrai que je n'en fais jamais quand j'ai eu une crise juste avant (parce que forcément je ne suis pas en condition pour...), mais je devrais peut-être me forcer à en faire même après une crise, histoire de moins culpabiliser... A voir. Pour l'instant, pas de crise en vue et pourtant j'aurais toutes les occasions du monde pour craquer vu que je suis souvent seule à la maison en ce moment ;)
E
25 ans 5
Moi en ce moment ci ça ne va vraiment pas. Chaque jour je me dit: " ça y est c'est le bon!" et puis ça finit toujours de la me^me façon.. je suis sure qu'il y a une raison mais laquelle? ... Enfin demain je vais voir une psychologue spéciale qui pratique l'hypnose.. Je t'expliquerai comment ça s'est passé!;) C'est super que toi t'arrives a tenir et que tu aie retrouvé un équilibre :)
34 ans Ma tête est ailleurs 426
Oh, je serais moi aussi curieuse de savoir comment s'est passée ta séance chez ce "pshypnotiseur" :P
Je me suis toujours demandé si ce genre de choses pouvaient être réellement efficaces. Y a bien des gens qui ont arrêté de fumer grâce à ça en ayant fait X tentatives auparavant. Y en a chez qui ça marche et d'autres non... alors pourquoi pas, après tout !
Bref, ton témoignage et ton ressenti sur la chose m'intéressent, j'avoue :)
S
27 ans 13
Eliii, le plus dur c'est le premier jour de "sevrage"... enfin en ce qui me concerne ! une fois le premier jour passé, c'est bon. Et quand on en arrive à plusieurs, on est fiers :) avec le carnet j'écris les jours depuis lesquels je tiens aussi, ça motive. Oui, raconte-nous ta séance d'hypnose ! je la lirai en revenant du boulot :)
28 ans 36
Juste...
Est-ce que tu es sure de manger assez aux autres repas?
Lorsque je fais des crises c'est en général parce que mon corps n'a pas eu assez à manger aux repas précédent et il me le fait durement sentir...
Enfin je sais pas si je suis dans le cas standard...
Je me jette sur le pain comme une dingo!
(avec un peu de miel dessus quand même...)
J'ai pas l'impression que tes craquages soient si emmotionnels que ça c'est pour ça que je pose la question.
Est-ce que tu t'interdis les aliments sur lesquels tu craques? Ca pourrait expliquer ton attirance demesurée pour ceux-ci...
E
25 ans 5
La séance s'est bien passée , mais malheureusement ce n'est pas rien qu'avec une qu'on observe une différence.. Petite astuce de la psychologue: manger avec la main gauche (ou droite pour celle qui sont gauchères) , on prend plus goût aux aliments qu'on mange vu qu'on mange plus lentement :) Sinon rien qu'en parlant, on a découvert ensemble la raison: je ne m'aime pas assez donc il y a une envie de plaire à tout le monde continue mais comme c'est impossible de plaire à tout le monde, ben voilà.. c'en est la source! et je me rend compte de plus en plus qu'elle a raison! maintenant "mes crises" ne sont pas tout à fait partie encore ( la chose est installée depuis quand même un certain temps en plus..) mais on verra , en tout cas super impressionnant quand elle explore l'inconscient et tout.. :D
S
27 ans 13
akitoe : Je pense que mes premières crises d'hyperphagie étaient effectivement dues à des privations trop importantes, mais désormais je ne sais plus trop... Enfin là c'est mon 18ème jour sans crise (hip hip hip!) et c'est vrai que quand j'ai envie de quelque chose, je ne m'en prive plus. Ce matin j'avais follement envie de chocolat chaud et de baguette beurrée, j'ai succombé à cette envie pour m'éviter une frustration prochaine ;)

eliii: Je mange déjà super lentement, j'ai essayé de manger de la main gauche hier, j'étais encore plus lente xD je te félicite d'avoir réussi à pousser la porte de quelqu'un de spécialisé comme ça, j'espère que ça va marcher !
B I U


Discussions liées