MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

critique jalousie..

A
30 ans 22
Bonjour a toute
Je vous écrit ce post car je ressent de la jalousie envers les rondes et aimerais savoir si je suis la seule comme sa...
Je vous explique, il  
y a 3ans de sa je me suis mise au sport étant "grosse" 1m65 105kilos 17ans, depuis, je ne le cache pas jai perdu énormément de poids, et suis encore plus complexer que ya 3ans...
Maintenant que vous savez vous vous demander pourquoi: critique, jalousie ?
Ben, quand je voie une fille ronde bien habiller qui s'accepte ou bien qui montre qu'elle s'accepte, ou bien qui s'affiche avec son chéri etc je critique, non pas mechament mais par jalousie... Pourquoi, ou comment je sais pas... A vrai dire je les envies, parceque malgrer leurs rondeurs elles osent pleins de choses que je n'ose pas, et sont plus ou moins heureuse, alors que moi, je suis la a m'appitoyer sur mon sors, parce que je ne me plaie pas physiquement...
Et je n'ose pas faire ces choses du a mes complexes... Du coup je vais faire du sport du sport du sport, en essayant d'être un jour a nouveau heurese comme y a 3ans... J'espère que vous comprenez plus ou moins ce que je vous explique...
Y a t il d autre fille comme moi ?
P.s. J'espère vraiment que personne ne se vexera en lisant ce post,ce n'est vraiment pas le but !
Bisous les beautees
je ne sais pas si sa aidera mais bon je me lance ^^ j'ai 17 ans et un copain depuis 2 ans je fais du 42 et ne m'accepte pas du tout (c'est de pire en pire)j'aimerais perdre du poids et je vois qu’apparemment comme tu l'as dis tu as beaucoup maigris,et vu que tu "envie" les filles rondes bien habillé et s'assumant pourquoi ne sortirais tu pas bien habillé avec des ami(e)s s'en t'occuper des autres ou voir peut être un psychologue ? j'ai une amie qui est ronde et va en voir un et sa lui fait du bien. Je suis aussi jalouse mais moi c'est l'inverse le frère de mon copain à toujours eu des belles copine et mon copain ne les aimes pas mais j'ai toujours peur malgré ces mots et promesses rassurantes,mais vu les gros effort que tu as fait,tu devrais être fière,je ne sais pas si sa t'aidera mais je l’espère en tout cas :)
40 ans 222
Comme je te comprends...

J'ai perdu 30 kilos en 3 ans, en faisant beaucoup de sport... Et je suis toujours autant complexée, voir largement plus...

Quand j'étais "grosse", je m'en foutais, maintenant c'est une horreur. Je peux m'habilelr presque comme je veux, mais il y a toujours un truc qui ne va pas. Pire je pouvais me ballader nur devant on copain de l'époque, l'actuel n'a toujours vu que des brides...

je vais tenter une psychothérapie, mais je ne sais pas si ca sera concluant...
39 ans très au sud 7887
Moi je dirais qu'il y a une nette différence entre perdre des kgs dans son corps et dans sa tête...
et souvent en plus une perte de poids entraîne une perte de fermeté de la peau, et il faut du temps et des efforts pour y remédier.
Je me souviens de quand j'ai perdo 20 kgs, ma peau en avait pris un sacré coup. du coup je me permettais encore moins de choses qu'avant!

et je pense aussi que ce que l'on sait que l'on a, même si les autres n'y ont pas accès visuellement se ressent quelque part. en ce moment j'ai des mégas bleus sur le ventre, ils sont vraiment moches. je sais que ça se ressent dans mon attitude, je suis moins sure de moi. je me suis même surprise à me faire cette réflexion "pourquoi tu cherches à être attirante? t'imagines si là tu devais montrer ton ventre à un mec? c'est pas possible. alors à quoi bon?".
Je me suis foutue un petit coup de pied aux fesses en m'obligeant à appliquer une huile drainante sur mon ventre après chaque piqure (qui crée les bleus). je ne pense pas que ça diminue les bleus, mais je me dis qu'au moins je prends soin de moi... et il me semble que la clé est là: prendre soin soi et faire des trucs de fille!
56 ans 91 25732
Parfois on accuse notre poids de tous nos maux et on se dit "si je maigris tout va s'arranger". Sauf que c'est loin d'être le cas. :?

Bien souvent le poids cache autre chose et permet de focaliser sur du concret, par exemple : "si je n'attire pas les garçons, c'est que je suis grosse", ou encore "si j'étais mince je m'autoriserais à faire cela, mais je peux pas parce que je suis grosse" . C'est pratique, ça permet de ne pas aller plus loin dans son raisonnement. Mais quand le surpoids a disparu et qu'on n'attire toujours pas les garçons, ou qu'on ne fait toujours pas ce qu'on pensait pouvoir faire, on est bien obligé de se poser la question qui fâchent :si ce n'était pas "que" mon poids, alors qu'y-a-t'il d'autre ? Pourquoi je n'y arrive pas ? Et il n'y a même plus "l'excuse" du surpoids.

Les personnes qui s'assument et dont tu te dis jalouse ont réussi à virer cette excuse de leur tête. Et c'est de ça que tu es jalouse : elles arrivent à vivre heureuses là où tu te pouris la vie avec des complexes, soit réels (conséquences de ton amaigrissement par exemple), soit des complexes qui existaient avant mais que tu "planquais" sous ton surpoids), soit qui n'existent que dans ta tête parce que ton corps a pu maigrir sans que ton esprit suive et que tu te voies toujours "grosse".

Angst, qu'aimerais tu faire dans la vie et que tu ne peux pas faire en raison de tes complexes ?
36 ans 221 Baker Street? 182
La raison (car il doit évidemment en exister une) pour laquelle tu ne t'aimais pas (et ne t'aimes toujours pas) était peut-être autre que ton ancien surpoids... Parler avec un psychologue pourrait certainement t'aider à y voir plus clair. Il est clair que respect et compassion pour soi-même vont de pair avec respect et empathie pour les autres.
A
30 ans 22
Patty, par exemple, exemple bête, je suis en couple, j'aimerais tout simplement oser me montrer avec lui sans avoir une honte immense. Ou par exemple manger au resto avec des amis, allez a la piscine... Des choses bêtes mais que moi j'ai du mal.
et oui, je suis mii aussi beaucoup plus complexer qu'avant, donc comme vous le dites sa viens peut être d'autre chose... Mais je ne peut pas allez voir un psy... C'est complètement psychologique mais bon..
B I U


Discussions liées