MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

"C'est tout à ton image !"

27 ans Lyon 661
Ce post n'a pas grand chose à voir avec la rondeur, puisqu'il concerne ma petite soeur de treize ans qui est très loin d'être ronde (ce serait plutôt même le  
contraire :D ) mais j'aimerai bien avoir votre avis sur ce qui lui est arrivé. Elle me l'a raconté ce matin par skype et je dois avouer que j'ai un peu halluciné.

Bonne élève, très timide, ma soeur a un gros soucis avec l'allemand, langue qu'elle étudie depuis deux ans et avec laquelle elle a vraiment du mal.

Elle est rentrée au collège il y a une semaine seulement et il semblerait que sa prof d'allemand l'ai déjà prise en grippe. Déjà parce que ma soeur est incapable de répondre aux questions posées et parce que elle doit probablement montrer un intérêt très limité pour la matière. Pour ces derniers critères, j'admets que c'est entièrement de sa faute, elle devrait faire plus d'effort.

Mais voilà ce qu'il s'est passé il y a deux jours (deuxième heure de cours). Ma soeur était probablement en train de rêvasser sur son cahier quand tout à coup, patatra, elle fait tomber son tube d'encre sur son cahier. Tout se déverse, le cahier est tout mouillé, bref c'est une catastrophe. La prof mécontente arrive vers ma soeur, saisit le cahier et le brandit devant toute la classe en disant: "Et bien, tu vois ce cahier, D. il est tout à ton image".
Ma petite soeur a été très impressionnée par ce moment, elle se dévalorise complètement depuis cette épisode, affirme qu'elle déteste l'école.

Ma question est la suivante: est-ce que ce genre de remarque est correct dans l'univers scolaire? Dépasse-t-elle la déontologie professorale? Ou est-ce seulement un moyen pour l'enseignant de booster l'élève en mettant le doigt sur ces défauts?

Je n'arrive pas à m'en rendre compte par moi-même.
_
40 ans Ici et Là 210
Salut !

Un enseignant a un devoir de réserve envers ses élèves il me semble, et ce qu'elle a fait n'est pas très correct... Surtout si, maintenant, ta soeur se retrouve à ne plus vouloir assister aux cours à cause de cela...

Ta soeur en a t elle parlé à tes parents ? JE pense qu'elle devrait le faire et que tes parents rencontrent le professeur pour lui faire par de le mécontentement face à son attitude (cela peux arriver à tout élève).
N
34 ans Suisse 435
Perso je me dis que c'est clairement à éviter en tant que prof! Si c'est vraiment quelque chose qui lui est sorti une fois seulement ça peut arriver. C'est un être humain qui a ses moments de faiblesse et qui peut donc s'énerver par moment. Je pense que c'est un peu précipiter de tirer des conclusions après seulement une fois. Et puis peut-être que ça boostera ta soeur à faire davantage d'effort durant ces cours d'allemand.

Par contre je serais vigilante à la place de vos parents car si ça devient une habitude de cette maîtresse clairement j'essaierais de chercher le dialogue et de lui faire comprendre que ce genre d'attitude vis-à-vis d'une jeune fille (déjà peu sûre d'elle de surcroit) ça peut avoir des conséquences vraiment graves! Il faut directement essayer de limiter les dégâts. Et si les parents prennent position ça donnera de nouveau plus confiance à ta petite soeur. Tout en gardant en tête qu'elle doit tout de même se comporter en élève peut-être un peu plus assidue hein... ce n'est pas toujours tout noir d'un côté tout blanc de l'autre en général.
Mais pour ce qui est des conséquences possibles et désastreuses de ce genre d'humiliations permanentes (et non pas juste une fois bien entendu ;) ) je parle en connaissance de cause:
Un instituteur m'a traitée de la sorte trois années d'affilée jour après jour... j'étais son bouc émissaire mais personnellement je n'osais rien dire à qui que ce soit de peur d'envenimer encore la situation. En plus j'étais déjà prise dans cette spirale. Le maître en question a réussi à me faire un lavage de cerveau et à me faire croire que je méritais la façon qu'il avait de me traiter. Résultat: Je suis devenue extrêmement exigeante envers moi-même, à me décevoir constamment. Mes rapports avec les gens ont été faussés, les années qui ont suivis j'ai eu des périodes de dépression... et puis finalement j'ai eu un suivi psy et il s'est avéré que bon nombre de mes problèmes sont liés (une suite logique en somme) à la façon dont ce prof me maltraitait moralement durant trois ans. Le fait d'avoir enfin pu mettre des mots (même plusieurs années après les faits) ça m'a enlever un sacré poids des épaules... pourtant ces années de souffrance auraient pu être évitées si ce prof m'avait traitée avec respect et ça je n'oublierai pas, ça reste gravé.
26 ans Ni là, ni ici 72
Non, ce genre de remarque n'est pas correcte. Les professeurs ont le devoirs de préparer les élèves à la "dure" vie professionnelle. Mais ce n'est pas en les rabaissant devant toute la classe qu'ils y arriveront.

Mon patron a dit cette semaine devant mes collègues: "Cette apprentie elle écoute, mais elle comprend rien!" car j'avais fait une erreur sur une lettre... Pas cool non plus. Des profs cons, y en a toujours.

Je ne sais pas qu'elle âge a ta sœur, mais suivant son âge ce serait peut-être à elle d'en parler à sa prof. En lui disant que ce qu'elle a fait n'était pas correct etc.
S
31 ans 3465
Est-ce que la remarque est correcte et méritée? Non, elle ne l'est pas. Mais... Il y a un mais... Je trouve que comme pour les médecins on oublie assez facilement qu'un enseignant est avant tout un être humain. Et donc sujet à l'erreur.

Attention, je ne dis pas pour au tant que c'est excusable. Mais je peux comprendre - même si c'est un manque de professionnalisme flagrant - que quand on se casse le cul à donner un cours depuis des heures et qu'en face on a un "intérêt très limité", ça puisse agacer.

Maintenant comme je l'ai dit, elle n'avait pas à faire ça pour au tant. Mais ce sont des êtres humains comme nous. Elle avait peut-être eu une journée difficile. Et qui peut affirmer qu'il n'a JAMAIS laissé son humeur interférer dans sa vie professionnelle? Ce sont des choses qui arrivent.

Je pense donc que le mieux est effectivement qu'elle en parle à tes parents, et qu'ils aillent tous ensemble en discuter avec cette enseignante. Ca me semble ce qu'il y a de mieux à faire.
27 ans Lyon 661
Merci à tous pour ces réponses pleines de lucidité.

Comme Sibel, j'ai tendance à pencher, à condition que cela ne se reproduise pas bien entendu, pour l'erreur humaine, due à l'exaspération.

En discutant avec ma soeur, je crois avoir compris que le problème vient du fait que cet enseignante, qui sait que ma soeur est douée dans toutes les autres matières, a l'impression qu'elle comprend bien le cours et qu'elle fait exprès, par insolence, de ne pas y répondre. Ainsi, les quelques fois où elle se fait interroger et qu'elle répond "Ich verstehe nicht" (Je ne comprends pas!), cette prof a répondu "mais bien sûr".

Donc peut-être qu'il y a une incompréhension venant de là.

J'espère que cette situation va s'arranger, que ma soeur ne va pas trop le prendre à coeur, et qu'elle va réussir à progresser cette année ! Merci à tous :)
38 ans aude 792
Je me fais 2 réflexions à la lecture de ton post.

1/ Est-ce que la prof est la même cette année que l'année dernière? Je veux dire, est-ce qu'elle connaît ta soeur depuis 1 an ou depuis 5 jours? Parce que dire "C'est tout à ton image" à quelqu'un qu'on ne connaît QUE depuis 5 jours, je trouve ça hallucinant :shock: !!!!!

2/ Cette prof confond (comme beaucoup d'enseignants) le FAIRE et l'ETRE. On peut avoir 5/20 et être quelqu'un de confiance et intelligent qui a eu 5 peut-être à cause d'un gros stress ou de la fatigue. Et on peut avoir 15/20 et être un menteur manipulateur.
Donc est-ce qu'un acte isolé (renverser un tube d'encre, ce qui peut arriver à tout le monde) définit la personne dans son entièreté? :-k
R
35 ans 15384
missH,mes profs de maths étaient pareils que la prof de ta soeur,vu que j'étais absolument nulle dans leur matière mais bonne voire excellente dans d'autres ( comme le francais et l'histoire ) j'étais vue comme la capricieuse chiante qui fait exprès ne pas comprendre pour les contrarier...

Et j'ai vite compris,avec les années,que les profs ont toujours raison dans ce genre de cas! Y'en a eu qui m'a harcelée toute l'année avec des réflexions désobligeantes,mes plaintes a la directrice n'ont jamais rien donné,c'était moi qui inventait,quoi..
35 ans 3267
En tant qu'enseignante, je me permet de le dire: NON ce n'est pas normal. Même si on est énervé ou fatigué, on NE DOIT PAS faire ce genre de remarque personnelle et dégradante. On peut faire une remarque, parfois un peu sèche, sur un boulot mal ou pas fait ou une attitude à revoir, mais là c'est non. Et je dis un peu sèche car c'est aussi important de prendre de la distance vis à vis des élèves, ce ne sont pas non plus des copains.
27 ans Lyon 661
Moi aussi, le coup des cinq jours m'a étonné, alors après vérification, elle a bien déjà eu cette prof mais pas l'année dernière, celle d'avant (en 6ème). Ca c'était déjà pas très bien passé, mais jamais à en venir à des remarques comme celle de vendredi.

D'après ma soeur, cette prof a l'habitude de prendre des chouchous portées aux nues et des bouc émissaires qui servent de contre-exemples pour le reste de la classe. Elle craint que ce dernier rôle ne lui revienne pour cette année.

Prochain cours demain à 8 heures, je vous tient au courant ! :D
R
36 ans Paris 1624
Pour moi c'est intolérable. Je méprise profondément tous les profs qui ont choisi ce métier sans que ce soit une vocation pour eux.

Je suis d'accord, ce sont des humains, mais ils ne bossent pas non plus avec des objets ou des machines, ils bossent avec d'autres humains, et a fortiori de jeunes humains, qui ont besoin qu'on les tire vers le haut, pas qu'on leur marche dessus.

Perdre patience 5 jours après la rentrée des classes de septembre ? Faut pas pousser là, en fin d'année on peut lui trouver des excuses, avant des vacances aussi éventuellement, mais là elle n'en a aucune.

Surtout que ta soeur n'a rien fait de mal, elle n'a pas perturbé le cours, simplement elle ne savait pas, et les accidents d'encre ça arrive à tout le monde. (Pas plus tard qu'il y a 2 mois, au boulot, j'ai eu plein d'encre de stylo bille sur le visage, j'avais pas vu qu'il avait fuit et que j'en avais plein sur les doigts, comme quoi même en tant qu'adulte certains jours on a du mal :lol: )

C'est à cause de profs comme ça que certains bons élèves se retrouvent ensuite en échec scolaire, faut pas laisser passer ça.

Je n'ai pas d'enfant, mais si un jour j'en ai et qu'un prof se comporte comme ça avec mon gamin, je le pourrirais le jour même et lui ferais bien comprendre que je l'aurais à l'oeil toute l'année. :evil:
41 ans Là 356
Même si on peux concevoir qu'un prof puisse être ennervé, il doit quand même faire preuve de retenue envers ses élèves.
S
31 ans 3465
Rewind a écrit:
Pour moi c'est intolérable. Je méprise profondément tous les profs qui ont choisi ce métier sans que ce soit une vocation pour eux.

Je suis d'accord, ce sont des humains, mais ils ne bossent pas non plus avec des objets ou des machines, ils bossent avec d'autres humains, et a fortiori de jeunes humains, qui ont besoin qu'on les tire vers le haut, pas qu'on leur marche dessus.

Perdre patience 5 jours après la rentrée des classes de septembre ? Faut pas pousser là, en fin d'année on peut lui trouver des excuses, avant des vacances aussi éventuellement, mais là elle n'en a aucune.

Surtout que ta soeur n'a rien fait de mal, elle n'a pas perturbé le cours, simplement elle ne savait pas, et les accidents d'encre ça arrive à tout le monde. (Pas plus tard qu'il y a 2 mois, au boulot, j'ai eu plein d'encre de stylo bille sur le visage, j'avais pas vu qu'il avait fuit et que j'en avais plein sur les doigts, comme quoi même en tant qu'adulte certains jours on a du mal :lol: )

C'est à cause de profs comme ça que certains bons élèves se retrouvent ensuite en échec scolaire, faut pas laisser passer ça.

Je n'ai pas d'enfant, mais si un jour j'en ai et qu'un prof se comporte comme ça avec mon gamin, je le pourrirais le jour même et lui ferais bien comprendre que je l'aurais à l'oeil toute l'année. :evil:


Oui, comme ça elle prendra ton gamin encore plus en grippe. Bref...

Je n'ai pas dit qu'elle avait raison. Mais qu'elle avait le droit à l'erreur. Je pense qu'il vaut mieux arrondir les ongles et essayer de discuter avec elle, plutôt que de lui rentrer dans le lard comme un bourrin.

Là t'es sûre qu'elle ne fera plus de cadeau. Parce que le genre de prof qui chipote sur les petites fautes des uns et pas des autres, lors de tests, j'en connais aussi...
28 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
Moi je ne comprends pas bien le sens de la phrase en fait.

Est-ce qu'elle disait "C'est tout à ton image !" pour dire "Tu es trop maladroite, regarde ça !"

Ou pour dire un truc plus cruel "Tu es une vraie tâche qui embête mon cours !"...(Hors là ça fait limite quand même..)

Sa me rappelle mon prof d'anglais au collège, vieux brun aigri aux lunettes loupes ronde, le dos vouté, la barbe qui ronge le visage, et qui avait dit à un garçon de la classe au tableau :

"Ahlala, mon cher petit Quentin Lapaire... Si vous étiez encore plus con, vous seriez une fille."
R
36 ans Paris 1624
Sibell a écrit:
Oui, comme ça elle prendra ton gamin encore plus en grippe. Bref...

Ben si elle le prend déjà en grippe je vois pas ce que je risque de plus. :roll:
Mais au moins je serai fidèle à ce que j'ai toujours été, et je montrerai à mon gamin qu'on n'est pas forcé de céder face à l'autorité quand on n'est pas en tort. On peut gagner, on peut perdre, mais ça ne nous empêche pas de lutter parce qu'on est dans notre droit.
Et surtout je lui montrerai que je le soutiens (toujours dans la mesure où il n'est pas en tort, s'il l'est il assume). Je ne vais pas attendre qu'il soit en échec, qu'il perde confiance en lui ou refuse d'aller à l'école avant de réagir.
Il n'y a pas d'angle à arrondir quand un prof s'acharne sans raison sur ton gamin.

Un prof a peut-être une autorité en tant que prof, mais ce n'est pas un parent. Et déjà venant de la bouche d'un parent je ne trouverais pas ça normal.

Mais je ferai comme ma mère. Jamais elle n'a cautionné un mauvais comportement à l'école de notre part, à mes frangins et moi. Mais elle n'a jamais laissé passer le moindre abus d'autorité, et j'en ferai tout autant.
B I U


Discussions liées