MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Y'as t'il des maîtresses ici ?

38 ans Qqpart en France 676
Je ne parle pas des maîtresses d'école ;)

Petite question que je me pose suite à une discussion avec qqun qui se disait attirée par son meilleur ami sensé être  
témoin de son mariage.

J'ai été un peu étonnée on va dire et ca l'a étonné que je le sois ... d'après elle tout le monde le fait, je suis trop romantique donc je pose ce sondage pour savoir ce qu'il en est. Etant donné que c'est anonyme vous n'êtes pas obligé de préciser quoi que ce soit mais j'aimerais de l’honnêteté dans votre réponse au sondage svp :)
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Non et probablement jamais, ça me semble pas dans mon tempérament. Par contre, dans l'anecdote que tu racontes, il n'est pas question de maîtresse, si? ou j'ai pas compris?
28 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
Pour moi, jamais de la vie, ça irait totalement contre mes principes et ma morale. Je préfère renoncer à un homme marié (ou pris) par respect pour sa copine que d'essayer de me l'approprier.
O
99 ans 10517
sauf votre respect, nul besoin d'avoir un tempérament spécial ou une philosophie particulière... le bout de métal à l'annulaire n'empêche pas qu'on tombe amoureuse d'un homme malheureusement

et bon le respect de la maîtresse potentielle, je pense que la légitime s'en bat les couettes... c'est de son homme qu'elle aimerait le respect, avant tout, non ? et si lui est prêt à sauter le pas, c'est surtout un souci entre eux.

par contre, le coup de l'homme qui quitte la régulière pour une autre... ça existe oui, ça doit représenter 0,0000001 % des cas, et le plus souvent, parce qu'il s'est fait lourder de chez lui après s'être fait prendre la main dans le sac :lol:
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
J'explicite ma réponse: ma libido est très curieuse et je n'ai jamais eu de désir pour quelqu'un que je n'aimais pas. Et je pense que c'est quelque chose que je serai totalement incapable de cacher.
28 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
grande-ourse, bon ça va peut-être te surprendre mais dire que tout le monde se ferait avoir, c'est mettre tout le monde dans le même sac. Ce n'est pas parce que tu penses que tu pourrais éventuellement "craquer" que forcement ça donnera "Ne jamais dire, fontaine je ne boirai pas de ton eau".

Des gens avec une volonté à tout épreuve, ça existe. C'est juste des gens très à cheval sur leurs principes, et qui considère ça comme leur faiblesse que de retourner sa veste (comme moi par exemple). C'est une question d'orgueil au final, tout à fait. Mal placé peut-être, mais c'est l'idée de résister à quelque chose que beaucoup de genre cèderait qui rend "fier".^^

Mais je comprends tout à fait ton point de vue.
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Contrairement à MissWillow, pour moi il n'est pas du tout question de morale.
O
99 ans 10517
ah mais j'ai craqué, je ne m'en suis jamais cachée ici... mais je n'ai aucune morale, aucun principe alors spa grave. Lui, en revanche, tenait le même discours que toi, et que ça l'a emmené très bas, dépression, peut être même pire un jour... et ça n'a pas été un dérapage un soir de cuite, ça a été des sentiments qui ont grandi pendant plusieurs années jusqu'à ce qu'on ose s'en parler, encore des mois avant de sauter le pas... et presque trois ans de souffrances terribles de part et d'autres, avant de renoncer... c'est pas toujours juste une simple histoire de cul dans le dos d'une pauvre gentille victime qui n'a pas mérité ça, c'est parfois bcp bcp plus complexe !
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Exactement. C'est pour ça que je disais que ça n'avait strictement rien à voir avec la morale à mon sens.
30 ans 172
Je pense exactement comme Grande Ourse !

Je ne comprends pas pourquoi ce sont dans ce genre d'affaire les "maîtresses" (qu'il s'agisse de quelqu'un de marié ou non) à qui on vient demander des comptes, et qui devraient se sentir coupables ou honteuses... Si quelqu'un commet une faute, c'est bien la personne qui est engagée à l'origine, et pas celle qui ne fait que profiter d'une occasion ! Personnellement, si je venais à tomber amoureuse (ou simplement à convoiter) d'un homme marié, je ne dis pas que j'irais jusqu'à le draguer, mais je ne refuserais pas des avances...

Et à l'inverse si j'étais mariée, la droiture des femmes que côtoierait mon mari me serait bien égal : l'importance serait que lui ait ce genre de principes... Il faut être deux pour qu'une aventure extra-conjugale débute, et c'est à la personne prise que revient le devoir de protéger son couple, certainement pas à l'autre !
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
robinetterie a écrit:
Je pense exactement comme Grande Ourse !

Je ne comprends pas pourquoi ce sont dans ce genre d'affaire les "maîtresses" (qu'il s'agisse de quelqu'un de marié ou non) à qui on vient demander des comptes, et qui devraient se sentir coupables ou honteuses... Si quelqu'un commet une faute, c'est bien la personne qui est engagée à l'origine, et pas celle qui ne fait que profiter d'une occasion ! Personnellement, si je venais à tomber amoureuse (ou simplement à convoiter) d'un homme marié, je ne dis pas que j'irais jusqu'à le draguer, mais je ne refuserais pas des avances...

Et à l'inverse si j'étais mariée, la droiture des femmes que côtoierait mon mari me serait bien égal : l'importance serait que lui ait ce genre de principes... Il faut être deux pour qu'une aventure extra-conjugale débute, et c'est à la personne prise que revient le devoir de protéger son couple, certainement pas à l'autre !

+1
28 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
Oui ça je saisis tout à fait, c'est au conjoint à résister aux tentations. Sauf que pour moi, imaginons si c'est une femme qui convoite mon mari, elle peut insister un peu, mais si elle le convoite jusqu'à la moindre occasion, vu que dans un couple, on est ensemble pour le meilleur et pour le pire, il suffit d'un moment de faiblesse du couple pour que la "future" maîtresse lui mette le grappin dessus. Donc à ce niveau, pour moi, la maîtresse est presque pire je dirai. Enfin moi je ne peux pas gracier la maîtresse parce que voila "elle saute sur l'occasion". D'après moi, c'est une question de fair-play et d'éviter d'être trop égoïste, si il y a un homme que vous aimez mais pris, on peut tenter sa chance pendant un court moment mais après, on cherche ailleurs, point. Faut juste avoir la force de faire une barre sur les sentiments, donc ça, c'est relatif à chacun. Moi je n'ai pas de soucis à "rompre" des sentiments facilement, car comme je vous l'ai dit, ce serait pour moi une faiblesse que de m'agripper et d'espérer alors qu'il y a tellement d'hommes sur terre. Je suis très noir et blanc mais je n'ai aucun problème avec ça. ^^
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Mais et la responsabilité de l'homme? Y a que lui qui a des moments de faiblesse et qui donc est grâcié?
38 ans Qqpart en France 676
Darlee-doo a écrit:
Non et probablement jamais, ça me semble pas dans mon tempérament. Par contre, dans l'anecdote que tu racontes, il n'est pas question de maîtresse, si? ou j'ai pas compris?


oui c'est un amant mais bon amant/maitresse, j'ai pas précisé mais bon j'englobe le tout ;)
38 ans Qqpart en France 676
grande_ourse a écrit:
sauf votre respect, nul besoin d'avoir un tempérament spécial ou une philosophie particulière... le bout de métal à l'annulaire n'empêche pas qu'on tombe amoureuse d'un homme malheureusement

et bon le respect de la maîtresse potentielle, je pense que la légitime s'en bat les couettes... c'est de son homme qu'elle aimerait le respect, avant tout, non ? et si lui est prêt à sauter le pas, c'est surtout un souci entre eux.

par contre, le coup de l'homme qui quitte la régulière pour une autre... ça existe oui, ça doit représenter 0,0000001 % des cas, et le plus souvent, parce qu'il s'est fait lourder de chez lui après s'être fait prendre la main dans le sac :lol:


pas faux, on peut effectivement voir le manque de respect du "légitime" avant de blâmer la maîtresse ou amant ...
B I U


Discussions liées