MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

je suis fatiguée

K
32 ans Normandie, represent! 102
je vous écrit car je suis totalement paumée. j'ai fait énormément de régimes tout au long de mon adolescence (j'ai 24 ans), on m'a toujours dit que j'étais grosse, qu'il  
fallait que je maigrisse etc ...
aujourd'hui encore j'entends ces choses de la part de membres de ma familles.
je me suis littéralement empéchée de vivre parce que toujours entre diète et craquages durant mon adolescence et le début de ma vie adulte.et je suis fatiguée.
ma mère m'a pris rendez vous chez une nutritionniste dernièrement et sincèrement je ne me sens plus la force de subir plus aucune restriction. son régime est efficace (ma mere le suit et c'est assez impressionnant) mais tout cela m'épuise, je ne suis pas heureuse. j'ai l'impression de ne pas avoir de vie en dehors des privations (mon dieu que j'aime manger!!!).
plus je réfléchis plus je me dit que je ferai mieux d'arreter tout ça et de me comtenter de mon corps qui n'est pas si dégueu que ça finalement.
j'aimerai savoir ce que vous pensez de tout ça. j'espere avoir été assez claire!
52 ans Région nîmoise 1567
J'en pense que ton corps n'est probablement pas dégueu du tout et qu'il te donnera beaucoup de plaisir si tu sais l'écouter (et non le faire souffrir à travers des privations que tu finis -et c'est très sain- par ne plus vouloir).
J'en pense que ta mère, aussi gentille soit-elle, a un problème vis-à-vis d'une image idéale de minceur et que son problème n'a pas à devenir le tien. J'en pense que tu te poses les bonnes questions.
Et j'en pense que je commence à avoir sommeil et que je vais aller dormir. :lol:
36 ans 5932
Je pense que personne ne doit décider à ta place de ce que tu dois manger, de qui tu dois consulter, de ce à quoi tu dois ressembler et de ce que tu dois ressentir.

Donc, si tu as l'impression de te bouffer la vie avec ça et d'être fatiguée de te prendre la tête, arrête, tout simplement. Que ta mère fasse ce régime et que ça lui convienne, c'est très bien pour elle, mais ça ne veut pas dire que tu doives t'y sacrifier également et, qu'en prime, ça te convienne aussi.

Bref, fais selon toi et non selon ta famille. Tu es adulte, tu es absolument apte à faire tes propres choix sans qu'on te force à quoi que ce soit. A toi de dire "j'ai respecté vos choix et vos désirs pendant toutes ces années, maintenant c'est mon tour".
J
48 ans 575
Les privations, les craquages, la culpabilité, le je me remets au régime demain, plus que X kg et ce sera parfait quand je serais mince je ...,tu serais tellement plus jolie si ....te ressers pas ah ça c'est trop riche......
La restriction cognitive c'est épuisant, on a juste l'impression de ne profiter de rien de, de passer à côté de sa vie...
Dis juste à ta maman que si elle ELLE est ravie grâce à son nouveau, c'est super pour ELLE, mais que toi ce serait pour toi qu'on te fiche la paix avec ça.
52 ans Région nîmoise 1567
Et si tu veux approfondir : http://www.gros.org/si...nser-des-regimes-amaigrissants
42 ans 1114
C'est normal d'aimer manger, et en plus, plus tu te priveras plus tu seras focalisée sur la bouffe.

Je rejoins tout le monde: c'est ta vie, ton corps, ton ressenti, personne n'a à te dire comment tu dois être. C'est ton corps à TOI, pas celui de ta mère ou de qui que ce soit.

Il est tout à fait possible de retrouver une alimentation sereine et une vision de soi-même apaisée, même si ça semble impossible après des années de restriction/compulsions.
Personnellement je te conseille aussi d'aller voir sur le lien de Sandydidou.
K
32 ans Normandie, represent! 102
merci pour le lien! je vais essayer d'expliquer ma lassitude a ma mère, essayer de lui faire entendre le fait que je ne ressente pas un besoin vital de perdre du poids.
ce sera difficile dans la mesure où je sais que ce n'est pas méchant de sa part. elle veut juste que je sois bien de ma peau. je pense que ça prendra du temps car dans ma famille beaucoup considèrent que le bonheur se situe dans la "norme"; il ne faut pas sortir des clous si on veut vivre heureux.
perso j'y crois plus. j'ai plus envie de me faire du mal, je veux me nourrir, me faire plaisir, garder la santé mais je veux surtout que ma vie ne tourne plus autour de ce que je met dans mon assiette. parce que je suis persuadée que si je suis depuis peu médicalement considérée comme obèse c'est à cause de tous ces régimes.
28 ans ... 182
Tu es la seule à pouvoir prendre cette décision, c'est ton corps, ta vie, tes envies..Fais comme tu le sens (bon, en ne tombant pas dans l'excès bien sûr, vane_ssa27 a raison sur ce point) dans la mesure ou tu es en bonne santé je ne vois pas quelle raison "valable" ta mère peut avoir (parce que non, "il faut ressembler à Kate Moss parce qu'elle est dans la norme", n'est pas une excuse valable ^^, j'exagère sans doute mais tu vois où je veux en venir)...
Envoies-la bouler une bonne fois pour toutes à ce sujet, dis lui que ce harcèlement moral au sujet de ton poids devient épuisant, que tu n'es plus une gamine et que le temps ou elle pouvait avoir barre sur toi est révolu.
On n'a qu'une vie, ne laisses pas ta mère te la pourrir avec ce genre d'âneries; si ça marche pour elle tant mieux, mais elle n'a pas le droit de t'y forcer si tu ne le supportes plus...
41 ans Là 356
Bonjour,

Comme d'autres personnes du forum, je pense qu'effectivement il faut d'abord que tu t'écoutes toi et non les autres. Même si cela peux partir d'une bonne intention.

Parles en à ta mère et vis ! Fais toi plaisir et, à mon avis, ça devrai aller mieux (sans bien sûr tomber dans le travers inverse).

Est ce que tu t'acceptes comme tu es ? Te sens tu bien ?

Pour moi ce sont les 2premières question à se poser. Si la réponse est oui, alors ne te prend pas la tête avec ces régimes et autres (même si c'est non d'ailleurs, un régime est plus destructeur qu'autre chose) et fais comprendre à ton entourage qu'ils t'embêtent avec leurs envies de te voir rentrer dans un moule "artificiel" qui ne te correspond pas.
42 ans 1114
vane_ssa27 a écrit:
Bonsoir,

Vous êtes la seul qui peu prendre cette décision, je vous dirais juste que je comprend cet situation et qu'il faut faire attention a la décision que l'on prend car il ne faut pas tomber dans je mange ce que je veux quand je veux qui cela peu nous faire passé du 85 kilos au 130 kilos sans même le voir, je pense que manger oui mais raisonnablement.

C'est le vécu qui parle ;)

Courage a vous !

Vaness

Oui, d'accord, m'enfin bon Kimmy-Kim n'a jamais parlé de se mettre à s'empiffrer du matin au soir, non plus.

D'après ce qu'elle écrit, elle souhaite simplement arrêter de frustrer son corps et son mental avec les régimes.
Ce n'est pas la même chose, selon moi.

Il y a un juste milieu entre frustrer son corps avec des régimes et manger sans arrêt sans tenir compte de sa faim.

Je pense que c'est ce juste milieu, à savoir vivre sereinement son alimentation, qui doit être visé.
K
32 ans Normandie, represent! 102
c'est exactement ça zolaa. je veux juste manger normalement sans me prendre la tête. j'en ai parlé vite fait ce matin à ma mère, elle m'a répondu " c'est dommage t'es jeune tu peux perdre facilement... mais après c'est un choix comme un autre". donc à priori je pense qu'avec le temps ça peut le faire. après j'espère que notre relation évoluera vers autre chose que les régimes, combien tu perds, combien tu prends, qu'est ce que t'as mangé ce midi. D'autant plus que si ça change avec elle ça changera peut être aussi avec ma grande soeur qui me parle que de soupe au choux et crèmes miracles et mon grand frère qui croit me narguer avec sa muscu et ses protéines en poudre ...
42 ans 1114
Oui t'es jeune et c'est vrai que tu peux perdre facilement!
Mais tu peux reprendre tout aussi facilement, et aussi prendre davantage, et aussi développer des TCA à ne plus savoir qu'en faire. Le hic il est là :D
C'est plus ou moins ce que tu risques de lire souvent sur ce forum, en tous cas ;)

Je trouve que tu as bien fait d'en parler avec ta mère, et je suis sûre que votre relation évoluera vers autre chose quand elle aura compris que ta décision est ferme et surtout parfaitement assumée.
Si tu es bien dans ta peau, je pense tout simplement qu'elle sera heureuse de voir sa fille heureuse.

T'as été voir le lien? Ca t'a donné des pistes?
K
32 ans Normandie, represent! 102
oui je suis allée voir le lien. ça approfondit la réflexion que j'avais déjà commoncé sur les régimes. je pense que ma mère reviendra sur le sujet sous peu alors je compte lui exposer tout ça afin qu'elle comprenne que ce n'est pas contre elle mais pour moi. elle ne mesure pas la portée qu'on eu toutes les années de stigmatisation de la nourriture.
52 ans Région nîmoise 1567
Il semble évident que ta mère, ta soeur et ton frère sont eux aussi "victimes" -je n'aime pas ce terme un peu trop galvaudé- d'une pression sociale à laquelle ils semblent tous être hypersensibles.
48 ans 35 10308
Je ne vais pas répéter tous les bons conseils déjà donnés.
Je voudrais juste apporter mon témoignage par rapport à la relation avec ta mère. J'ai très longtemps eu une très forte pression de la part de ma mère au sujet de mon poids, et ça rendait les rapports entre nous compliqués (et douloureux pour moi).
Après avoir découvert ce forum je me suis intéressée à la démarche de RA (la lecture du site du GROS, au delà de la page proposée par Zolaa, m'avait fait beaucoup de bien). J'ai atteint le but que tu cherches : une relation apaisée avec la nourriture, sans culpabilité, sans excès. Je me sens en équilibre et en accord avec moi-même. En même temps j'ai réglé un certain nombre de problèmes personnels qui me pesaient, et également plus futilement (mais pas tant que ça) j'ai accepté de reconnaitre ma vraie taille de vêtements et je mets des vêtements qui me vont, qui me mettent en valeur et dans lesquels je me sens bien. Bref, aujourd'hui même si je suis toujours obèse je suis bien dans ma peau et je pense que ça se voit.
Et je me suis rendue compte que ma mère a arrêté totalement les remarques sur mon poids et mon alimentation. En fait je pense tout simplement qu'elle me voyait malheureuse et qu'elle essayait (plus que maladroitement) de régler mes problèmes.

Donc je ne peux que te conseiller de vivre en accord avec ce qui te semble juste pour toi. Sois heureuse comme tu l'entends toi, ça n'est déjà pas toujours facile ;) . Mais si il faut être heureux tel que les autres l'entendent, en étant en désaccord avec ses propres aspirations, ben en fait ça ne marche pas.
B I U