MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Que penser de l'IMC

39 ans Sous les pins!!! 7782
Donc voilà, je me posais la question de l'intérêt et surtout de la pertinence de l'IMC?
Je m'explique, par curiosité je suis allée calculé mon IMC et je sors à 42.5  
donc obésité morbide (beurk j'aime pas ce mot c'est moche!), Effectivement je pèse 120kg pour 1.70m donc je suis pas dupe je suis plus que grosse (mais je m'assume donc pas les couilles de ce que pense les autres). Par curiosité j'ai tapé mon poid d'avant grossesse soit 90kg et là paf encore en obésité du coup j'ai continué et pour être normale en gros faudrait que je pèse entre 65 et 75kg.
Personnellement avant ma grossesse je me trouvais grosse certe mais pas obèse!
Du coup je me demande si un tel indice est bien utile sinon à faire déprimer un peu plus les gens.
Qu'en pensez vous??
45 ans région parisienne 5831
Teddy rinner est "obèse" si on calcule son IMC... pourtant, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est en forme! ;)

De toutes façons, je ne pense pas qu'on puisse résumer un état de santé avec un seul chiffre, quel qu'il soit. L'imc est une mesure qui permet d'avoir un indice sur l'état de santé, mais seul, cela ne veut rien dire du tout. Il faut prendre en considération bien d'autres choses pour savoir si quelqu'un est dans un état de santé correct ou pas: la façon dont la personne se nourrit, si elle fume, si elle fait du sport, si elle est heureuse...etc...

C'est pareil pour l'apparence physique: je suis persuadée qu'avec le même IMC, deux personnes peuvent avoir des physiques totalement différents: ça dépend de la grosseur de leur ossature, de comment leur griasse est répartie, de l'assurance qu'elles dégagent, de la façon dont elles s'habillent...

Bref, pour moi, l'IMC tente de mesurer quelque chose de très complexe, et évidemment, il n'y parvient pas totalement. Mais d'ailleurs, comment imaginer qu'on puisse mesurer des choses aussi complexes que l'état de santé ou l'apparence physique avec un calcul aussi simpliste? ;)
Miam, miam Teddy Rinner!!!
et sinon http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_335800.htm
39 ans Sous les pins!!! 7782
merci pour le lien j'avais pas vu ce topic ;)
28 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
L'imc est une "base" très générale qui permet juste de grosso modo nous situer. Forcément, l'IMC d'une personne massive et tout en muscle donnera une valeur extrêmement haute, mais c'est simplement parce que le muscle pèse plus lourd que la graisse.

Pour quelqu'un qui pèse 90 kilos pour 1,60 m (qui d'après l'IMC est en obésité sévère), et si cette personne cultive plus de calories qu'elle n'en perd (faire seulement 2h de sport par semaine mais manger beaucoup plus qu'on ne le devrait à coté), et bien d'après moi, cet IMC situera relativement juste. Après que l'on est une forme de corps différente n'influence pas le poids.
109
Bonjour,

Pour moi, l'IMC est un calcul simple qui permet d'attirer l'attention.

En effet, un IMC plus élevé que les normes ne signifie pas que la personne n'est pas en bonne santé, mais cela permet de s'interroger sur son niveau d'activité physique, sur les facteurs de risques que sont le taux de cholestérol, la glycémie, la courbe de variation du poids ...

Malheureusement, ça s'arrête souvent à "Votre IMC est trop élevé, vous devez maigrir", sans examen supplémentaire pour poser un diagnostic et évaluer les risques réels liés à la personne. Alors que des études ont prouvé (désolée, je n'ai pas le lien vers l'étude en question) que des personnes, malgré leur IMC élevé (et je ne parle pas de sportifs ...) sont en bonne santé, à un poids stable et en tout cas auraient plus de bénéfice à conserver le poids qu'ils ont "naturellement" plutôt que de chercher à maigrir et à s'embarquer dans la spirale infernale du yoyo, sans parler des répercussions sur l'image de soi et le fait de penser qu'on est trop gros dans une société qui survalorise la minceur, ou qu'on risque de mourir dans les 10 ans d'un AVC ou d'une crise cardiaque.

Par ailleurs, les personnes dont l'IMC est dans les normes ne vont parfois pas bénéficier de ces analyses et certains problèmes vont alors passer inaperçus chez elles, jusqu'à ce qu'il soit trop tard.

En conclusion, je dirais qu'il faudrait que l'IMC n'indique plus qu'on est dans les normes, en surpoids, obèse modéré, obèse sévère, obèse morbide mais plutôt une association des actions de diagnostic et de prévention pour les professionels du monde médical.
109
Juste pour ceux qui seraient intéressés, le lien http://www.reuters.com...eartrisk-idUSBRE84N0VU20120524 qui fait référence à l'étude en question (désolée, c'est en anglais).
S
85 ans 4914
Merci pour ces infos absente!

Je ne parle malheureusement pas anglais, mais je sais qu'il y a eu plusieurs études qui vont dans ce sens.

Personnellement j'ai vu récemment une spécialiste de la médecine du sport (pour un problème d'épaule qui n'a aucun rapport avec le poids) et elle m'a parlé exactement dans ce sens.
45 ans région parisienne 5831
blueberrycat a écrit:
Miam, miam Teddy Rinner!!!


:lol: Moi aussi, je le trouve à croquer! tout à fait mon style... ;)
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
mamykro a écrit:
Teddy rinner est "obèse" si on calcule son IMC... pourtant, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est en forme! ;)

De toutes façons, je ne pense pas qu'on puisse résumer un état de santé avec un seul chiffre, quel qu'il soit. L'imc est une mesure qui permet d'avoir un indice sur l'état de santé, mais seul, cela ne veut rien dire du tout. Il faut prendre en considération bien d'autres choses pour savoir si quelqu'un est dans un état de santé correct ou pas: la façon dont la personne se nourrit, si elle fume, si elle fait du sport, si elle est heureuse...etc...

C'est pareil pour l'apparence physique: je suis persuadée qu'avec le même IMC, deux personnes peuvent avoir des physiques totalement différents: ça dépend de la grosseur de leur ossature, de comment leur griasse est répartie, de l'assurance qu'elles dégagent, de la façon dont elles s'habillent...

Bref, pour moi, l'IMC tente de mesurer quelque chose de très complexe, et évidemment, il n'y parvient pas totalement. Mais d'ailleurs, comment imaginer qu'on puisse mesurer des choses aussi complexes que l'état de santé ou l'apparence physique avec un calcul aussi simpliste? ;)


+1

L'IMC sert juste à catégoriser les gens (et la France adore ça ...) selon leur poids alors que l'indice omet tout un tas de paramètres importants : masse osseuse, masse musculaire, dosage sanguins divers etc.
Donc perso, l'IMC, ça ne veut rien dire, si ce n'est faire flipper les jeunes et renflouer le porte monnaie des nutritionnistes.
30 ans pas loin de saint brieuc, 22 118
c'est minporte quoi ce chiffre et ca a toujours ete dis sauf que des gens y croivent dur comme fer et d'autre s'en foutent royalement
943
L'indice de Quételet (IMC ou BMI) a été inventé courant 19e, et c'est un indicateur et seulement un indicateaur...

De l'article Wikipédia :

"Il est important de garder à l’esprit que l’IMC n’est qu’un indicateur, non pas une donnée absolue4. Du fait de leur masse musculaire, certains sportifs ont un indice de masse corporelle supérieur à 25 kg/m2, sans qu’ils n'encourent de danger. De plus, selon la morphologie d’une personne, son IMC de bonne forme varie. Une personne peut être trapue sans être grasse (par exemple Bixente Lizarazu, Mike Tyson ou Jonah Lomu), et une autre peut être longiligne mais avoir une masse graisseuse trop importante.
Par ailleurs, il faut garder à l'esprit les limites des seuils recommandés par l'OMS. S'ils sont pratiques à utiliser, ces seuils devraient idéalement varier selon le sexe, l'âge et l'origine ethnique5 et ces derniers ne doivent s'appliquer qu'avec prudence au diagnostic individuel.
Le jugement de son poids au moyen de l'indice de masse grasse doit donc se faire avec l'aide d'un médecin et la consultation d’un médecin nutritionniste ou d’un diététicien diplômé est recommandée."

Par ailleurs, ça ne donne aucune indication sur une donnée essentielle, l'hérédité :!:
52 ans Région nîmoise 1567
Une des grandes conneries de la fin du siècle dernier.
Remarquez y'avait encore plus con (si, si) que l'IMC juste avant, c'était "le poids que vous devez faire c'est 10 de moins que votre taille" !
Je l'ai même entendu dans la bouche d'un médecin généraliste. J'avais 23 ans, je me pèse, 61 kg pour 1m65 et là d'un air navré, il me dit "Vous devriez peser 55 kg et vous n'avez que 23 ans, qu'est-ce que ça va être dans 20 ans..." Avec un IMC de 22,4 !!! Celui-là il n'avait pas attendu l'IMC pour raconter n'importe quoi. Et ces gens n'avaient pas conscience des ravages qu'ils pouvaient faire.
Donc d'ici quelques temps l'IMC sera rangé au rang des mesures obsolètes mais je me demande déjà quelle nouvelle bêtise on nous sortira [mode découragée ON].
52 ans Région nîmoise 1567
Je tiens à préciser que ces 61 kg étaient "obtenus" par un régime drastique et continu maintenu plusieurs années, on imaginera donc l'impact de telles paroles sur une jeune femme complexée...
B I U