MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Gonal: ça marche enfin pour moi!! En avant pour bb1?

N
33 ans 485
Bonjour à toutes!

Je ne suis pas venue écrire ici depuis longtemps mais je lis assidûement vos post et suis avec attention vos parcours en essai bébé..

J'ai décidé de reprendre le  
clavier aujourd'hui après plusieurs mois ou j'ai du prendre sur moi pour ne pas me montrer impatiente, pour la première mini-victoire de notre parcours bb1. Je commencais à me dire que rien ne fonctionnerait jamais, que mes ovaires polykystiques seraient réfractaires à tout traitement, mais c'était le temps et l'impatience qui me faisaient parler.

Aujourd'hui, sous Gonal, nous avons enfin réussi à stimuler mes ovaires!
La dernière fois que j'ai ovulé, c'était le 31 décembre dernier par effet "rebond" après l'arrêt de ma pilule pour essais bébé en novembre 2011... un an tout rond.
Depuis, plus rien.

Ma gynéco, qui ne prend normalement plus de nouvelles patientes, est fantastique et a accepté de me suivre grâce à la demande appuyée de mon endocrinologue. Après avoir étudié mon dossier, elle a décidé de me mettre rapidement sous traitement et de ne pas attendre les 1 voire 2 ans qu'avaient évoqué d'autres gynéco que j'avais consulté en vue des essais. J'ai des ovaires polykystiques et je n'ovule pour ainsi dire jamais, autant dire que ça en aurait pris, du temps!

Nous avons donc commencé dès 2ème mois de mon suivi, en Avril. J'ai été mise sous Duphaston, pour initier un cycle, puis Clomid. 4 cycles en tout. Très long, aucun résultat du traitement, mes ovaires restaient morts, malgré l'augmentation progressive des doses. Ma gynéco a donc décrété que l'on n'y passerait pas des mois, puisque "on sait ce qui marche, autant y aller directement". Nous avons laissé passer les vacances, on a laissé mon corps tranquille. Puis en septembre/octobre, on a remis le pied à l'étrier. Elle m'a remis sous Duphaston durant 10 jours, 10 de plus avant le début du "cycle". Puis, à J2, ça a été le début du Gonal il y a 1 mois.

Nous avons commencé à 75 Ui, pendant 13 jours, et malheureusement aucun résultat. Ni elle ni moi n'étions inquiètes, ça allait fonctionner, c'est une dose très faible, il faut monter par pallier. Prise de sang, écho> rien du tout. Nous sommes donc passées pendant 6 jours à 87.5 Ui. J'y retourne la semaine dernière: prise de sang, echo.. Rien du tout de nouveau, ça ne fonctionne pas. J'ai commencé à m'impatienter légèrement, et j'avoue que l'iquiétude à montré le bout de son nez, même si c'est ridicule. Elle m'a donc donné une nouvelle fois une prescription de Gonal, cette fois à 100 Ui/jour. Elle m'a précisé que si ça ne démarrait pas cette fois-ci, on repatirait sur du Duphaston pour éviter un dévelopement anormal de la muqueuse, puis on recommencerait Gonal à 100 Ui au cycle prochain, et on monterait encore. J'ai été décue, mais moins impatiente, même si mon inquiétude était bien là : Est-ce qu'on arrivera un jour à me faire ovuler?

Entre temps, mon homme s'est soumis au spermogramme. Quand il y ets allé, j'étais plus stressée que lui. Je m'en voulais de lui imposer ça, j'en voulais à ma gynéco de le lui demander si tot! Le problème vient de moi on le sait, pourquoi ne pas déjà le régler puis, si ça ne fonctionne toujours pas, chercher de son coté?! J'ai en fait eu peur de lui imposer cette "médicalisation", j'ai eu peur qu'il ait peur, qu'il trouve ce coté trop rationnel et glauque, là ou faire un enfant devrait être "facile", romantique, rester dans l'intimité du couple. Il me rassure comme personne, il y va sans stress, ça ne le gène pas du tout, ça l'amuse, il me fait rire.. Ce jour là, il y est allé seul, il m'a appelé 20 minutes plus tard pour me dire que c'était bon, qu'il m'aimait fort, que ça avait été "fun"! Il est incroyable, ça va mieux de mon coté, et je me rend compte que j'ai vraiment un homme fantastique! Les résultats sont arrivés la semaine suivante, tout va parfaitement chez lui...

De mon coté, on continue le Gonal! Hier, nouvelle prise de sang, nouvelle écho... Et là, enfin!! Ca a fonctionné! 100 Ui ont suffit pour amener à maturité un joli follicule, mes ovaires ont répondu, eux qui ne donnaient plus signe de vie depuis 1 année entière, malgré toutes les premières tentatives!

C'est tellement idiot et futile de s'extasier pour ça, mais je commencais à m'inquiéter, à douter de ma capacité à être une "vraie" femme dont le corps fonctionne, je pensais ne jamais pouvoir donner à notre couple la possibilité de tenter l'aventure de la famille. Aujourd'hui, il n'y a rien de plus, juste l'espoir d'avoir une chance d'y arriver. Ce soir, je vais faire l'injection qui va déclencher mon ovulation: on passe pour de vrai en "essai bébé", et on sort des "essais ovulation"! ça n'est pas énorme, comme différence, lu comme ça, mais en fait, pour moi, ça change tout! Maintenant avec mon homme on ne pense plus "en 2013, on trouvera peut-être ce qui me permet d'ovuler", mais "en 2013, je tomberai peut-être enceinte?"

Affaire à suivre...
Merci de m'avoir lue, ce post n'a aucun intérêt mais j'avais envie de partager ma joie avec quelqu'un d'autres que mon homme, qui doit en avoir marre! Dur dur de traverser tout ça (le mauvais comme le bon, d'ailleurs) et de ne pas pouvoir en parler autour de nous!
Et à toutes celles qui commencent les traitements, ou qui y sont depuis très longtemps: gardez espoir!! 1 an d'attente, de tentatives, d'ajustement, d'augmentation des doses, de changement de traitement... mais on a fini par enfin poser le pied sur la première marche! Bon courage à toutes, et félicitations à celles qui comme moi on enfin droit à de petites victoires... Ca marchera pour nous toutes!
192
Je te souhaite de tout coeur que tu tombes enceinte
A te lire, tu es une personne super gentille, donc tu le mérites


Grosses bises,

je sers les doigts

Pour que tu soies moins stressée allume un cierge dans une église cela ne pourra que te faire du plus de te mettre plus en confiance
N
33 ans 485
Merci beaucoup pour ta réponse. Nous le méritons toutes, cela dit...

Je ne suis pas (plus) stressée, je garde confiance et espoir, évidemment, ça n'est que le début!
Je ne suis pas trop une adepte des cierges, mais je croise aussi les doigts pour toutes celles qui n'ont pas encore leur "petite victoire".

Ce post permettra peut-être à des jeunes femmes qui se posent des questions sur le traitement à voir que ça peut fonctionner, à un moment ou à un autre, même si chacune réagit différemment...
38 ans 36
je te souhaite de réussir et on et tous dans le meme bateau moi c le 2 eme mois de gonal et le pire c que j ovule avec sa et rien mais je reste positive avec le sourire .Et c vrai qu il faut que sa reste romantique . Allez on y crois 2013 c notre année . Et tu nous tiens au courant quand sa sera positif :D
N
33 ans 485
Nous voici à J16 après ma première injection d'Ovitrelle, donc à J14 ou J15 après ovulation...

J'attend donc mes règles pour aujourd'hui probablement, mais aucun signe si ce n'est de très légères douleurs à peine perceptibles depuis quelques jours, qui viennent et disparaissent très rapidement... En revanche, j'ai mal au seins depuis l'ovulation, ce qui est chez moi l'indication prinicipale que j'ovule... En règle générale, j'avais mal durant deux jours puis ça disparaissait.

J'avais donc un peu d'espoir mais test pipi "Suretest" réalisé ce matin et résultat négatif! Ca ne sera pas pour cette fois, malheureusement... Chéri et moi sommes tous les deux déçus mais bien conscients que ça avait peu de chance de marcher dès cette fois-ci. Au moins je pourrai profiter des bonnes choses à Noël, il faut voir le bon coté des choses...
Bizarre tout de même ces douleurs mammaires, à voir si elle vont disparaitre avec le début du cycle suivant.

Plus qu'à passer au delà de la première déception et d'attendre les règles, puis recommencer un deuxième cycle d'injections! Avec un peu de chance cette fois-ci la dose trouvée qui a fonctionné en fin de cycle C1 sera la bonne et marchera dès le départ pour C2, cela m'évitera d'avoir rdv chez la gynéco 3 fois par semaine et de me piquer pendant 25 jours!

C'est drole quand même, 1 an sans ovuler, pas de prise de tête, puisque aucune chance d'y arriver... En revanche maintenant que l'on sait que tout va bien chez zhom et que l'on a enfin trouvé comment induire une ovulation chez moi, la déception est, pour la toute première fois, bien réelle. C'est étrange de se sentir un peu "tristounette", alors que ça n'était que C1 et que maintenant tout ça devient plus probable.. Paradoxal!

Bon courage à toutes et je vous souhaite de belles nouvelles pour cette période de fêtes qui approche...
B I U


Discussions liées