MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

crises d'angoisse

N
36 ans 6
Bonsoir à tous et à toutes !
Et si on se soutenait dans nos angoisses? Je serais bien partante en ce moment !
Depuis le mois de septembre, je fais  
des crises d'angoisse nocturnes (mais ça m'arrive le jour aussi) et comme je vis seule, j'angoisse d'affronter seule ces crises et c'est l'engrenage... La seule solution que j'ai trouvé pour le moment, c'est de prendre un lyxansia mais si certains d'entre vous ont des trucs à me donner, je suis preneuse ! Ces crises sont de plus en plus difficiles à supporter.
Merci pour votre aide.
Avant, je faisais des crises d'angoisses et de spasmophilie. Comme mes parents ne me croyaient pas, je devais m'en sortir seule. J'essayais de fermer les yeux, de respirer lentement, mais c'était toujours très difficile...

Mais je m'en suis sortie. Grâce au chéri, je dois l'avouer. Il me parlait, il me calmait, et quand j'ai déménagé pour vivre avec lui, ces crises se sont doucement estompées et ça fait longtemps que je n'en ai pas eu (je touche du bois).

Je ne sais pas quoi te conseiller, honnêtement. Il est difficile d'être calme et rationnel dans ces cas là, je sais à quel point l'angoisse submerge, comme si on était aspirée dans une sorte de trou noir, impossible de lutter.

Ce qui me faisait du bien, à moi, c'était de penser au chéri. Peut-être en pensant à quelque chose d'agréable, en marchant, en respirant, en faisant appel à un ami proche. Je crois qu'il est plus facile de s'en sortir à deux que seule.

Je ne t'aide pas vraiment, j'en suis désolée mais j'avoue être un peu dépourvue face à ça...
N
36 ans 6
Détrompe-toi, tu m'aides grandement en étant la preuve qu'on peut se sortir de ces crises d'angoisse.
Les années précédentes, je vivais en colocation et c'était un bon moyen d'éviter ces crises, rien que de savoir que je n'étais pas seule suffisait à m'apaiser. Depuis le mois de septembre, je vis seule, mon colocataire ayant acheté un appart. J'hésite à retourner en colocation, ce serait la solution de facilité...
En tout cas, merci d'avoir pris le temps de me répondre !
29 ans PUY DE DOME 119
[b][i]Coucou , voila mon expérience ...
J'ai été violé et placé en foyet pendant 2 mois , de cela quand je suis sortie de la bas les crises ont commencées j'avais 14 ans, jusqu'a mes 16 ans les médecins disaient avec ce qu'il lui es arrivée il lui faut des médicaments , hop blindée pendant 2 ans , sauf que mes crises ne passaient pas , j'étais au lit jusqu'a 15 OU 16H , je me levais , manger et me recouché, bref cercle infernal , un beau jour je me suis dit merde marre de rien faire, personne comprenait bref , je me suis forcé a sortir dehors , tout doucement au début je sortait juste devant ma porte puis petit a petit j'ai fais de plus grand trajet , ma psy ma aidée aussi a apprendre a respirer quand sa arrive , et puis plus on y pense plus sa arrive je crois , puis de jour en jour j'ai baisser les médicaments et aujourdhui j'ai 22 ans je ne prnd plus rien, alors certes j'ai des angoisses pour ma fille j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose en permanence , je sors souvent meme si j'ai peur parfois je m'oblige , et puis surtout j'ai décider de combattre la vie sans ces médicaments qui m'ont pourris la vis pendant trop longtemps .
Aujourdhui tout le monde me dit , tu devrais prendre des médicaments sa taiderais a plus etre angoissé mais non , je me dit que tot ou tard il faut affronter la difficultée de la vie et que ce soit avec ou sans médicaments ben je préfère sans.
Voila donc en gros pour répondre brievement a ta question, oui tu peut t'en sortir , en te surpassant h24 tout le temps c'est pas évident mais je suis sur que tu va y arriver .
COURAGE EN TOUT CAS
N
36 ans 6
Merci pour ta réponse ! Tu fais preuve d'un très grand courage, j'espère en être capable moi aussi ! Ton témoignage me donne du courage en tout cas. Merci !
Je crois que si je devais revivre seule, ça serait extrêmement difficile. Donc moi aussi, j'ai choisi la solution de facilité. Mais pour le moment, je suis plus heureuse que je ne l'ai jamais été, donc bon, je ne me pose pas de question.
C'est peut-être un tort, je le sais, mais je choisis d'être heureuse plutôt que de me battre...
N
36 ans 6
Si j'étais dans ton cas, je me ferais exactement la même chose ! Se bagarrer tous les jours avec ses angoisses est épuisant. Profite de ton bonheur ! Tu l'as bien mérité :)
Un grand merci à toi <3

Et si tu crois que tu te sentirais mieux en colocation, pourquoi ne pas tenter ? Si cela peut apaiser tes crises, ça vaut peut-être le coup :)

Et surtout te dire qu'on s'en sort, même si ça ne te semble pas évident aujourd'hui, tu vas t'en sortir, j'en suis sûre :)
102 ans Lugdunum 1890
nanouche75 a écrit:
Bonsoir à tous et à toutes !
Et si on se soutenait dans nos angoisses? Je serais bien partante en ce moment !
Depuis le mois de septembre, je fais des crises d'angoisse nocturnes (mais ça m'arrive le jour aussi) et comme je vis seule, j'angoisse d'affronter seule ces crises et c'est l'engrenage... La seule solution que j'ai trouvé pour le moment, c'est de prendre un lyxansia mais si certains d'entre vous ont des trucs à me donner, je suis preneuse ! Ces crises sont de plus en plus difficiles à supporter.
Merci pour votre aide.


Bonjour nanouche75,
Si je peux te donner un conseil c’est celui de ne jamais laisser la crise s’installer, dès les premiers signes prends ton médicament. Les personnes avec de vraies crises de panique ne peuvent pas s’en sortir sans une aide médicale, c’est impossible tellement c’est terrassant.
La respiration par le ventre aide un peu et quand il s’agit de crises de spasmophilie, mettre sa tête dans un sac en plastique pour endiguer la crise connais tu la méthode ?.
Je rassure celles qui vont me lire ce n’est pas une méthode de masochiste..

"C'est un vieux truc qui fonctionne pas mal. Il y a une hyperventilation, c'est-à-dire qu'on respire très vite, le gaz carbonique sort l'organisme qui l'interprète comme un problème respiratoire, ce qui fait hyper ventiler encore plus et c'est un cercle vicieux.
"Le fait de mettre un sac plastique permet de ré inspirer le gaz carbonique et donc de rétablir au niveau du cerveau et du sang les taux d'oxygène et de gaz carbonique. C'est interprété comme la situation va mieux, je peux me calmer et respirer doucement.
"Attention à ne pas respirer trop longtemps dans le sac plastique bien évidemment et que les enfants ne jouent pas avec, cela peut être extrêmement dangereux.
"Ce sont quelques mouvements respiratoires dans un sac plastique et uniquement quelques mouvements respiratoires.



Si cette état d’angoisse n’est que temporaire, un traitement adéquate peut te libérer, mais il faut refuser de vivre sa vie durant avec les angoisses et les médicaments et donc rechercher avec l’aide d’un psy. compétent l’origine du problème pour le combattre.
Je souhaite que tu es l’énergie de t’en sortir, il existe toujours des solutions nanouche75, crois moi.

Plein de pensées positives pour toi :lol:


.
102 ans Lugdunum 1890
sisi69 a écrit:
nanouche75 a écrit:
Bonsoir à tous et à toutes !
Et si on se soutenait dans nos angoisses? Je serais bien partante en ce moment !
Depuis le mois de septembre, je fais des crises d'angoisse nocturnes (mais ça m'arrive le jour aussi) et comme je vis seule, j'angoisse d'affronter seule ces crises et c'est l'engrenage... La seule solution que j'ai trouvé pour le moment, c'est de prendre un lyxansia mais si certains d'entre vous ont des trucs à me donner, je suis preneuse ! Ces crises sont de plus en plus difficiles à supporter.
Merci pour votre aide.


Bonjour nanouche75,
Si je peux te donner un conseil c’est celui de ne jamais laisser la crise s’installer, dès les premiers signes prends ton médicament. Les personnes avec de vraies crises de panique ne peuvent pas s’en sortir sans une aide médicale, c’est impossible tellement c’est terrassant.
La respiration par le ventre aide un peu et quand il s’agit de crises de spasmophilie, respirer dans un sac pour endiguer la crise connais tu la méthode ?.
Je rassure celles qui vont me lire ce n’est pas une méthode de masochiste..

"C'est un vieux truc qui fonctionne pas mal. Il y a une hyperventilation, c'est-à-dire qu'on respire très vite, le gaz carbonique sort l'organisme qui l'interprète comme un problème respiratoire, ce qui fait hyper ventiler encore plus et c'est un cercle vicieux.
"Le fait de mettre un sac plastique permet de ré inspirer le gaz carbonique et donc de rétablir au niveau du cerveau et du sang les taux d'oxygène et de gaz carbonique. C'est interprété comme la situation va mieux, je peux me calmer et respirer doucement.
"Attention à ne pas respirer trop longtemps dans le sac plastique bien évidemment et que les enfants ne jouent pas avec, cela peut être extrêmement dangereux.
"Ce sont quelques mouvements respiratoires dans un sac plastique et uniquement quelques mouvements respiratoires.



Si cette état d’angoisse n’est que temporaire, un traitement adéquate peut te libérer, mais il faut refuser de vivre sa vie durant avec les angoisses et les médicaments et donc rechercher avec l’aide d’un psy. compétent l’origine du problème pour le combattre.
Je souhaite que tu es l’énergie de t’en sortir, il existe toujours des solutions nanouche75, crois moi.

Plein de pensées positives pour toi :lol:


.
102 ans Lugdunum 1890
sisi69 a écrit:
sisi69 a écrit:
nanouche75 a écrit:
Bonsoir à tous et à toutes !
Et si on se soutenait dans nos angoisses? Je serais bien partante en ce moment !
Depuis le mois de septembre, je fais des crises d'angoisse nocturnes (mais ça m'arrive le jour aussi) et comme je vis seule, j'angoisse d'affronter seule ces crises et c'est l'engrenage... La seule solution que j'ai trouvé pour le moment, c'est de prendre un lyxansia mais si certains d'entre vous ont des trucs à me donner, je suis preneuse ! Ces crises sont de plus en plus difficiles à supporter.
Merci pour votre aide.


Bonjour nanouche75,
Si je peux te donner un conseil c’est celui de ne jamais laisser la crise s’installer, dès les premiers signes prends ton médicament. Les personnes avec de vraies crises de panique ne peuvent pas s’en sortir sans une aide médicale, c’est impossible tellement c’est terrassant.
La respiration par le ventre aide un peu et quand il s’agit de crises de spasmophilie, respirer dans un sac pour endiguer la crise connais tu la méthode ?.
Je rassure celles qui vont me lire ce n’est pas une méthode de masochiste..

"C'est un vieux truc qui fonctionne pas mal. Il y a une hyperventilation, c'est-à-dire qu'on respire très vite, le gaz carbonique sort l'organisme qui l'interprète comme un problème respiratoire, ce qui fait hyper ventiler encore plus et c'est un cercle vicieux.
"Le fait de mettre un sac plastique permet de ré inspirer le gaz carbonique et donc de rétablir au niveau du cerveau et du sang les taux d'oxygène et de gaz carbonique. C'est interprété comme la situation va mieux, je peux me calmer et respirer doucement.
"Attention à ne pas respirer trop longtemps dans le sac plastique bien évidemment et que les enfants ne jouent pas avec, cela peut être extrêmement dangereux.
"Ce sont quelques mouvements respiratoires dans un sac plastique et uniquement quelques mouvements respiratoires.



Si cette état d’angoisse n’est que temporaire, un traitement adéquate peut te libérer, mais il faut refuser de vivre sa vie durant avec les angoisses et les médicaments et donc rechercher avec l’aide d’un psy. compétent l’origine du problème pour le combattre.
Je souhaite que tu es l’énergie de t’en sortir, il existe toujours des solutions nanouche75, crois moi.

Plein de pensées positives pour toi :lol:


.
102 ans Lugdunum 1890
]
N
36 ans 6
Mille mercis pour tous ces conseils ! Je connais la raison de ces crises d'angoisse, il ne me reste plus qu'à poursuivre le travail engagé avec une psy pour réussir à combattre ces crises qui me pourrissent la vie et m'épuisent. En tout cas, ça fait du bien de ne pas se sentir seule ! Merci !
102 ans Lugdunum 1890
Excuses moi pour ces répétitions de messages j'ai beugé :oops:
37 ans 4079
Je pense qu'on ne peut pas vivre toute sa vie en trouvant des parades contre les crises d'angoisse.

D'ailleurs je crois qu'il n'y a qu'une prise en charge psy qui peut être nécessaire, le plus souvent avec un suivi médicamenteux si ces crises sont socialement handicapantes.

J'ai eu une (longue) période qui a duré presque 10 ans ou je faisais des crises de spasmophilie avec perte de connaissance, et l'impossibilité de sortir de chez moi, même pour des événements importants, et ca se déclarait sans prévenir. Avec le recul je regrette de ne pas m'être prise en charge plus tôt car j'ai raté beaucoup de choses, gâché beaucoup de choses, perdu beaucoup de choses.

Alors que je pensais ne rien pouvoir y faire, j'y suis arrivée progressivement avec l'aide d'une psy, d'anti depresseurs et d'anxiolytiques, et j'ai recommencé à faire des choses simples ; sortir faire des courses, aller chez quelqu'un, travailler...

C'est une période qui a été très longue, douloureuse et honteuse, d'ailleurs je ne suis pas totalement guérie, j'ai des rechutes parfois, mais globalement ca va mieux.

Je ne conseille à personne de rester comme ca, plus vite on prend en charge cet état, mieux c'est, parce que bien souvent ca ne s'envole pas avec de la volonté ou des yakafokon.
B I U