MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

expulsé

G
51 ans 1626
Hier, en regardant les infos, j'ai été choquée, en entendant qu'une famille serait virée de leur appartement parce qu'une personne était dealeur
Honte, à la vieille, bien sur, visage caché,  
qui a osé dire que la faute venait des parents
Qu'en pensez vous?

Heureusement, une pétition dans le quartier est en cours,
57 ans 91 25732
D'un point de vue juridique, c'est parfaitement légal.

Dans tout bail de logement social, il est mentionné que le locataire doit jouir des lieux en bon père de famille, ce qui implique qu'il est responsable également de la bonne conduite des personnes vivant sous son toit. Si l'un des occupants du logement cause un problème de nature à gêner la jouissance paisible des lieux pour les autres locataires, c'est un motif de résiliation de bail. Il n'est pas normal que les autres locataires subissent des nuisances causées par un locataire indélicat ou d'un membre de sa famille.

Que ça plaise ou pas, c'est la loi.

Maintenant d'un point de vue humain, et pour l'avoir constaté à de nombreuses reprises, et même de très près (j'avais un beau frère toxicomane) c'est loin d'être aussi simple que ça... Si ma belle-mère avait du être expulsée en raison du comportement de mon beau frère, j'aurais trouvé ça tout à fait injuste, elle n'y était pour rien, avait tout fait pour que ça n'arrive pas, mais avait été dépassée par la vie. Le seul vrai responsable c'était mon beau frère et si quelqu'un devait être sanctionné, c'était lui.

Ensuite, dans le reportage télé, je n'ai pas entendu les motifs réels de l'expulsion. "Un membre est dealer". D'accord. Mais est ce que ça posait vraiment un problème au voisinage ? Mon voisin du dessous a fait plusieurs mois à Fleury Merogis pour viol. Pour autant, en termes de "voisinage", il n'y avait pas de souci.

Je suis pour l'expulsion pour le motif invoqué si vraiment la famille pose de vrais problèmes de voisinage, que des démarches ont été faites et n'ont pas abouti. Sinon pas la peine de se cacher derrière des gens qui n'y sont pour rien, que le vrai coupable réponde de ses actes seul.
36 ans 3267
Perso, j'ai lu un article sur le sujet, et apparemment les gamins, mineurs et dealers, monopolisaient ascenseurs et cages d'escalier, agressaient les résidents ( il y aurait eu des plaintes) et dégradaient les parties communes, et les parents expulsés ne tentaient rien ( il s'agissait plus d'un désintérêt que d'un dépassement). Dans ce cas, si ils ne suivent pas les règles de la copro, ils sont virés, dealers ou pas.
57 ans 91 25732
Dans ce cas oui, le bailleur ne fait qu'appliquer le règlement locatif et la loi. Quand on signe un bail on le respecte et surtout on respecte les autres locataires. Et si on a des enfants qui posent problème, on essaie au moins de faire quelque chose (je ne dis pas que c'est simple, mais jusqu'à preuve du contraire les parents sont effectivement responsables de leurs enfants mineurs, y compris civilement).
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
golf4 a écrit:
Heureusement, une pétition dans le quartier est en cours.


J'ai même entendu dire qu'ils allaient être relogés à coté de chez toi.

Sympa, non ?...
G
51 ans 1626
Franchement, je ne vois pas le problème,
Il faut arreter de dire que c'est à cause de la mauvaise éducation des parents que les enfants se droguent
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
Quel intervenant a dit cela ?...
G
51 ans 1626
Personne du site,

mais une personne qui avait parlé à la télé contre cette famille, c'est ça qui me dégoute, d'où le fait d'avoir mis un point de vue, et voulu savoir vos points de vue
36 ans 3267
Ce n'est certes pas à cause de la mauvaise éducation que les enfants se droguent, mais là il s'agit de savoir vivre et de vivre ensemblee, les familles sont éxpulsées parce que leurs progénitures rendent la vie infernale dans l'immeuble, drogue ou pas, et là c'est du fait des parents.
48 ans Out of nowhere 3825
En tout cas, ils ne pourront pas être virés sans être relogés car c'est la trêve hivernale.

Je suis d'accord avec le chat, c'est plus facile de signer la pétition que de les accepter dans sa cage d'escalier!
B I U