MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'art est destiné aux érudits ?

34 ans 92 / 69 5897
Et cela a t'eil changé en fonction des siècles ?

Pourquoi ?

Y aurait il des moyens de le rendre plsu ou moins érudits ?
Qu'en est il à n,otre époque ?

Je  
répondrai plus tard pour ne point vous influencer ;)
55 ans cherbourg 1409
une non érudite va tenter de te donner son point de vue...

oui et non.

oui car pour découvrir une oeuvre il faut savoir qu'elle existe et pour cela il faut lire, s'intéresser, et être curieux dans un domaine très spécifique qui est l'art.

et c'est un enchainement, plus je suis curieuse , plus je découvre, plus je creuse, et je pense qu'une vie humaine ne suffit pas pour tout découvrir.

il faut de plus ne pas avoir de barrière, de blocage sociologique, c'est à dire, ne pas se dire "l'art c'est pour les intellos, une personne comme moi n'y aura pas accès", mais là, est ce qu'il s'agit d'érudition ?

non car il y a tout à fait moyen d'aborder l'art en toute simplicité. si je ne connais pas une oeuvre ou un artiste, je vais à sa rencontre, sans me poser de question, et je me laisse impregner.

dans le domaine de la peinture, avoir une ouverture est très enrichissant. je suis devant une toile, et là j'écoute mon émotion. j'aime ou je n'aime pas, mais , au delà, qu'est ce que cette couleur m'inspire, pourquoi l'artiste a t'il choisi ces formes, ces teintes, que veut il exprimer ?
et ce cheminement, tout le monde peut le faire, c'est accessible à tous.

la musique : on entend souvent "pfffffff la musique classique, que pour les intellos", nan !!!! pourquoi se fermer à toutes les beautés de ce monde ? là encore on peut ne pas tout aimer mais toute musique doit pouvoir engendrer une réaction,non ?

alors je disais que je suis une non érudite, oui, car je ne connais pas les noms , les styles, les époques, mais en fait, je m'en fiche un peu, demain j'en connaitrai plus qu'hier, et j'en suis contente !

je veux rester curieuse, ne pas être blasée... et j'assume mon manque de références précises.

merci sabishoo, je me suis fait plaisir à te répondre ;)
38 ans à l'Ouest 295
je ne pense pas qu'il soit réservé aux érudits. Les arts en général sont assez variés pour que chacun y trouve son bonheur.
Je pense que c'est une question de curiosité.

Autrefois, il était réservé à une certaine classe certes, mais plus maintenant. Des mesures ont été mise en place pour que tout le monde y est accès (pass culture Sport, festivals gratuits divers, fête de la musique, fête du cinéma..) et j'en passe... :D

Maintenant, s'il l'on souhaite pratiquer une activité artistique, c'est une autre histoire, car là je pense que s'est plus limité (budget, entre autre ...) :(
45 ans 17521
comme les précédentes, je pense que l'art est plutôt destiné aux gens... curieux !

apèr sil est évident qu'il y a une questions de moyens, les livres, les expos, les voyages coutent cher... mais pas question non plus de dire que l'art est réservé aux gens à l'aise financièrement... je ne me considère pas du tout comme étant à l'aise financièrement, pendant les 10 dernières années c'était même les vaches maigres, mais j'avais des proirités : je m'achetais des CD et des livres plutot que des fringues, ou des trucs futiles... (attention je ne suis pas en train d'émettre un jugement de valeur, hein, parce que maintenant que j'ai un salaire, je suis bien contente de pouvoir m'acheter des fringues et des trucs de filles en plus de mes livres... :lol: )... je dirais que c'est donc aussi une question de priorité...

mais il n'y a pas desoin d'érudition : d'ailleurs, à partir de quand est-on "érudit" ?, un certain niveau d'étaudes ? un certain QI ? c'est une quantité de culture contenue dans la cervelle sans forcement de niveau de reconnaissance ? et les autodidactes ? mon boulanger philosophe plus intelligement que mon voisin qui est en prépa... les spectateurs d'Arte sont-ils plus érudits que ceux de E=M6 ?

c'est une notion délicate à définir, sabishoo, je ne suis pas sure que c'était le terme approprié "érudit"... peut être "privilégiés" ? je ne sais pas... j'attends ta réponse avec impatience... ;)
34 ans 92 / 69 5897
karen a écrit:

c'est une notion délicate à définir, sabishoo, je ne suis pas sure que c'était le terme approprié "érudit"... peut être "privilégiés" ? je ne sais pas... j'attends ta réponse avec impatience... ;)


On pouvait définir en répondant les termes et le sens qu'on voulait leur donner !
C'est à dire pour moi érudit = ... (différent selon chaque personne) :D

Je donnerai mon avis ce soir ;)

En tout cas, je suis très contente que Magasa aie pris tant de plaisir à me répondre...

Pour moi la notion de siècles està prendre en considération,
et on pourrait discuter de la notion "d'accessibilité" (érudits .... si l'on définit le terme) de l'art,
pas seulement par la question financière, mais par des critères sociaux et/ ou historique, ... ? ou alors la diversité de l'art à présent (art numérique, land art, art des rues..) mais également : les artisans faisaient ils de l'art (dans ce cas... ) ;)
45 ans 17521
Sabishoo a écrit:
karen a écrit:

c'est une notion délicate à définir, sabishoo, je ne suis pas sure que c'était le terme approprié "érudit"... peut être "privilégiés" ? je ne sais pas... j'attends ta réponse avec impatience... ;)


On pouvait définir en répondant les termes et le sens qu'on voulait leur donner !
C'est à dire pour moi érudit = ... (différent selon chaque personne) :D

Je donnerai mon avis ce soir ;)

En tout cas, je suis très contente que Magasa aie pris tant de plaisir à me répondre...

Pour moi la notion de siècles està prendre en considération,
et on pourrait discuter de la notion "d'accessibilité" (érudits .... si l'on définit le terme) de l'art,
pas seulement par la question financière, mais par des critères sociaux et/ ou historique, ... ? ou alors la diversité de l'art à présent (art numérique, land art, art des rues..) mais également : les artisans faisaient ils de l'art (dans ce cas... ) ;)


oui, je vois où tu veux en venir, ua sens large du terme... j'attendrai donc ce soir avec impatience... :D
44 ans 2914
Oui si on veut en comprendre la portée et ce que cela représente.

Comme tu le disais dans un autre posts, dur ne pas lire la bible si on veut comprendre l'art religieux.
D'ailleurs on risque de passer à côté de pleins de choses si on veut comprendre une oeuvre d'art sans comprendre l'époque à laquelle elle a été créé.


Non si on veut juste prendre un peu de plaisir sans se prendre la tête.



Maintenant je lisais un article ce matin qui disait que pour apprécier la musique classique il fallait avoir été initiée à elle, et quand d'eux-même, c'est rare que les gens y aillent.
Cela montre que l'art nécéssite un apprentissage pour beaucoup de choses.
44 ans 2914
magasa a écrit:
une non érudite va tenter de te donner son point de vue...

oui et non.

oui car pour découvrir une oeuvre il faut savoir qu'elle existe et pour cela il faut lire, s'intéresser, et être curieux dans un domaine très spécifique qui est l'art.

et c'est un enchainement, plus je suis curieuse , plus je découvre, plus je creuse, et je pense qu'une vie humaine ne suffit pas pour tout découvrir.

il faut de plus ne pas avoir de barrière, de blocage sociologique, c'est à dire, ne pas se dire "l'art c'est pour les intellos, une personne comme moi n'y aura pas accès", mais là, est ce qu'il s'agit d'érudition ?

non car il y a tout à fait moyen d'aborder l'art en toute simplicité. si je ne connais pas une oeuvre ou un artiste, je vais à sa rencontre, sans me poser de question, et je me laisse impregner.

dans le domaine de la peinture, avoir une ouverture est très enrichissant. je suis devant une toile, et là j'écoute mon émotion. j'aime ou je n'aime pas, mais , au delà, qu'est ce que cette couleur m'inspire, pourquoi l'artiste a t'il choisi ces formes, ces teintes, que veut il exprimer ?
et ce cheminement, tout le monde peut le faire, c'est accessible à tous.

la musique : on entend souvent "pfffffff la musique classique, que pour les intellos", nan !!!! pourquoi se fermer à toutes les beautés de ce monde ? là encore on peut ne pas tout aimer mais toute musique doit pouvoir engendrer une réaction,non ?

alors je disais que je suis une non érudite, oui, car je ne connais pas les noms , les styles, les époques, mais en fait, je m'en fiche un peu, demain j'en connaitrai plus qu'hier, et j'en suis contente !

je veux rester curieuse, ne pas être blasée... et j'assume mon manque de références précises.

merci sabishoo, je me suis fait plaisir à te répondre ;)



S'ouvrir aux émotions, ne nécéssite-t-il pas un apprentissage?

Par exemple, les peintures qui ne représentent rien de concret n'évoquent rien en moi à part l'ennui.
45 ans Nord 1567
Tiens, c'est étonnant comme les sujets tombent au bon moment...

L'art est pour moi quelque chose de difficilement compréhensible si l'on est pas initié : on peut néanmoins apprécier la beauté visuelle d'une oeuvre, sans en saisir les moindres détails, juste pour le plaisir des yeux...

Je suis une formation d'initiation à l'art moderne depuis quelques temps, afin d'appréhender davantage les choses : je ne me sens pas érudite pour autant, juste curieuse... Sarm, quand tu dis que les peintures abstraites ne t'évoquent rien à part l'ennui, c'est justement qu'il te manque peut-être quelques notions... tu aurais sans doute la même sensation devant une oeuvre d'art brut...

Ensuite, tout est question malheureusement de moyens : aller à des expositions, s'acheter des bouquins, s'intéresser à tel ou tel mouvement, à tel ou tel artiste n'est malheureusement pas accessible à tous, pour des questions pécunières, et c'est dommage...

Parler d'érudition, c'est faire du racisme culturel selon moi : les érudits, à notre époque, restent dans leur tour d'ivoire, sans chercher à diffuser leurs connaissances au plus grand nombre. Je préfère le terme de gens cultivés, curieux, ouverts aux autres et au monde...
38 ans à l'Ouest 295
Je pense en effet, que cela nécessite un apprentissage. J'ai dû passer par des études "artistiques" pour qu'une peinture abstraite évoque quelquechose pour moi. ;)
Une oeuvre ce n'est pas seulement une représentation mais c'est aussi toute une évocation, il faut savoir la comprendre, la déchiffrer, percer la pensée de son auteur. et là ce n'est pas donné à tout le monde !
on est pas plus avancé, on reviens toujours à la même question ! :?
44 ans 2914
Peg-Peg a écrit:

Je suis une formation d'initiation à l'art moderne depuis quelques temps, afin d'appréhender davantage les choses : je ne me sens pas érudite pour autant, juste curieuse...


Parler d'érudition, c'est faire du racisme culturel selon moi : les érudits, à notre époque, restent dans leur tour d'ivoire, sans chercher à diffuser leurs connaissances au plus grand nombre. Je préfère le terme de gens cultivés, curieux, ouverts aux autres et au monde...


C'est marrant comme certains termes sont effacés du langage pour faire politiquement correct.

Ta formation en art moderne, tes lectures et autres t'ont apporté un savoir que je n'ai pas.
Il n'y a aucune honte à dire que tu es plus érudite que moi sur le sujet car c'est la vérité.
Je ne vois pas en quoi dire quelque chose de vrai c'est faire preuve de racisme.


C'est encore une question de termes mais à vouloir effacer certains termes du langage j'ai l'impression que l'on se voile la face doucement.


Ce n'est pas une critique contre toi Peg-Peg ;)
Juste une constatation plus générale.
45 ans Nord 1567
Je le prends pas mal Sarm, je dit juste que je ne me considère pas comme érudite parce que je commence tout juste à discerner les tenants et aboutissants (en gros) de l'art moderne... je suis pas érudite, je suis curieuse, point barre !

Et moi, de toute façon, l'art abstrait, j'aime pô... je préfère les surréalistes...
48 ans pépettesland 1803
Je sais pas.
Au départ il faut tout de même avoir envie de comprendre, il faut avoir une certaine "sensibilité" qui soit présente.
Vous pourrez lire tous les livres du monde, avoir la meilleure connaissance technique possible, la meilleure oreille, si il n'y a pas une émotion qui vous traverse cela restera de la théorie pure et les 3/4 de l'oeuvre vous échapperont.

Certes connaître l'histoire qui s'y rattache est nécessaire, mais les sentiments qui y sont exprimés ne peuvent être exclusivement définis par des techniques, c'est vraiment qq chose qu'on ressent plus qu'on annalyse.

Ainsi pour le musique classique (que j'adore), je ne pense pas qu'on est franchement besoin d'une initiation pour l'appécier, contrairement à ce que disait l'article qu'a lu Sarm.

Je suis issue d'une famille ouvrière comme on dit, mes parents ne sont jamais allés à l'école et je n'ai donc pas eu de véritable initiation culturelle, et pourtant j'aime la musique classique, principalement le Baroque pour son côté riche et flamboyant.
La musique me "parle" bien plus qu'à mon mari qui pourtant à une meilleure connaissance culturelle des oeuvres que moi et je sais que sur ce point, il y aura toujours une différence.

Certes l'érudition est apparue plus tard mais le goût des arts, qq qu'ils soient d'ailleurs, a toujours été présent et de manière innée je dirais.

Donc pour moi c'est réellement plus une question de sensibilté personnelle que d'apprentissage.
Celui ci est nécessaire mais pas suffisant à mon goût.
42 ans brest 3644
Pour moi ça dépend surtout de la curiosité des gens.

L'art (et la culture en générale), a une image éllitiste.
Entre se qui se passionnent, et ce que ça n'interressent pas il y a un fossé difficile à combler. Une sorte d'incompréhenssion, voir de mépris

Pour certain c'est une perte de temps, d'argent. C'est de la frime pour ce donner un genre. Pour d'autre c'est de l'émerveillement, de l'histoire, des émotions.

Peut être que ça dépend du rapport qu'on les gens avec leurs émotions.
45 ans 17521
discogrenouille a écrit:

L'art (et la culture en générale), a une image éllitiste.
Entre se qui se passionnent, et ce que ça n'interressent pas il y a un fossé difficile à combler. Une sorte d'incompréhenssion, voir de mépris


c'est tout à fait vrai, ça... ceux qui se la pètent parce qu'ils sont "cultivés" (faut aussi s'entendre de ce qu'on met dans ce terme) me saoulent, quand à ceux qui se vantent fièrement de ne jamais avoir ouvert un bouquin ou de "laisser les trucs d'intello aux intellos", ça m'a toujours choqué... ben on n'a pas tous le même parcours, ni les mêmes centres d'interet, c'est pas une raison pour mépriser l'autre part de la population à laquelle on appartient pas... :roll:
B I U


Discussions liées