MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

rondeurs

57 ans finistère 220
est ce que votre surpoids est un handicap pour vous,dans relations,quotidiens,vetements etc? bisous tout le monde :shock:
47 ans Out of nowhere 3729
Si tu ressembles à ton avatar, on ne parle pas de handicap mais d'avantage :lol: :lol: :lol:
L
34 ans 46
Oui c'est un handicap en ce qui me concerne. Au niveau de mes relations car je n'ose pas faire certaines choses de peur qu'on me juge. Au niveau vestimentaire pareil, il y a des vêtements que je n'ose pas porter de peur d'être ridicule ou pas mise en valeur. Donc au quotidien, mon poids me pose problème.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Qu'est-ce que cela veut dire "juger" ?...

(Wildtendercat, tu as l'avatar en entier ?...)
O
99 ans 10517
oui, oui oui et oui... :?
34 ans Ma tête est ailleurs 426
grande_ourse a écrit:
oui, oui oui et oui... :?
J'aurais bien dit pareil mais comme il en manquait un, je le rajoute : oui :P
O
99 ans 10517
:nananr: :nananr: :nananr: :fouet: kunkun a écrit:
grande_ourse a écrit:
oui, oui oui et oui... :?
J'aurais bien dit pareil mais comme il en manquait un, je le rajoute : oui :P
33 ans Région parisienne 86
Coucou, pour moi aussi mon surpoids est une forme d'handicap. Je n'ose pas faire ou porter des choses. Je trouve, par exemple, que certains vêtements ne me vont pas (robe ou jupe au dessus du genoux alors que je rêve d'en porter...). De ce fait, je me sens mal dans ma peau et je me met toute seule une distance avec les autres mais surtout les hommes. J'essaye d'y remédier mais ce n'est pas facile. J'ai déjà commencé par perdre un peu de poids et j'en suis à - **** kg !
36 ans Au milieu des champs de l'Oise 1596
Bonsoir à tous,

pommie a écrit:
est ce que votre surpoids est un handicap pour vous,dans relations,quotidiens,vetements etc? bisous tout le monde

bein oui !!!! Pire qu'un handicap, une tare...

*Je rentre dans un magasin et je suis obligée de dépasser le rayon "femme" pour aller au fond dans le rayon "grande taille". A chaque fois j'ai l'impression de perdre ce qui me défini. "Ah bon ? Je ne suis plus une femme ? Je n'ai même plus de sexe, je ne suis qu'une grosse donc ? ok... j'encaisse"
Sans compter que contrairement à nous les minces ont droit à des vêtements de couleur et beaux. Pour nous, soit sac à patate et noir, soit hors budget !



*Quand je mange au boulot, j'ai immédiatement et systématiquement droit à une réflexion.



*Quand je rencontre quelqu'un pour la 1ère fois j'ai peur d'être rejetée ou moquée. J'ai toujours le réflexe de refuser de voir des personnes qui m'ont connu mince.
58 ans Franche Comté 995
non. c'est juste le regard des autres qui handicape.

alors, je ne prends que les regards bienveillants.
les autres peuvent aller se faire voir.

et pour m'habiller, il y a plein de bons plans que j'adore dénicher.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
J'ai jeté un œil dans les rayons "grandes tailles pour homme"...Heureusement que je vais plus souvent à des enterrements qu'à des baptêmes. :lol:
943
pommie a écrit:
est ce que votre surpoids est un handicap pour vous,dans relations,quotidiens,vetements etc?


Alors non, non, non. Etre obèse n'est pas un handicap pour moi.

Pour les vêtements, je sais que beaucoup de filles souffrent de ne pas pouvoir porter ci et ça ou disent ne rien trouver, honnêtement avec mon 50/52 j'ai pas de souci. J'achète des basiques chez M&S ou assimilé, et mon compagnon qui aime les belles fringues m'offrent 2 fois par an depuis 8 ans une virée chez Elena Miro/Marina Rinaldi (à Troyes en magasin d'usine ou en Italie où les deux marques sont vraiment moins chères). A chaque fois je prends des "belles pièces" (jupe crayon, robe en laine, manteau long, veste de demi-saison). Ma garde-robe est réduite mais je m'en fous de mettre les mêmes fringues souvent, je veux du beau du solide du confortable qui dure et que mes fringues me fassent plusieurs saisons ! :D

Le seul moment où je me suis sentie mal dans mon corps ces dernières années, c'est à un premier cours (d'essai) de yoga, où la prof nous a branché direct sur des positions que j'ai eu du mal à adopter (mon ventre bloquait l'amplitude de mes mouvements, mes cuisses aussi), je n'arrivais pas à faire comme les autres, ça m'a grave fait ch... donc j'ai laissé tomber, j'ai acheté un dvd et je me fais mes séances chez moi tranquillou.
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Handicap est un terme un peu trop fort (sans mauvais jeu de mot) à mon goût.

Mes rondeurs ne sont pas un frein vis-à-vis de moi-même. Sauf quelque fois devant le miroir quand je vois ces doubles bourrelets ou quand je me vois danser à la zumba et que je me trouve immonde.
Elles sont davantage un frein parfois vis-à-vis des autres :
:arrow: les hommes qui disent (poliment heureusement) ne pas être attirés par les rondes, enfin ils disent plutôt être attirés par des femmes sportives (j'ai bien envie de répondre la prochaine fois qu'être ronde et sportive ce n'est pas incompatible hein, espèce d'ignare et étriqué du bulbe)
:arrow: un collègue notamment dont je me souviens de son regard un jour. Je porte des hauts près du corps. Et j'ai surpris un jour son regard sur mon fameux double ventre. Y'a 5 ans, j'en aurai chialé. Aujourd'hui, je m'en tamponne les steacks.

Certains regards en général donc qui vous rappelle que même si l'acceptation avance, il y a encore du boulot et qu'il est peut-être plus productif de s'aimer soi que de se préoccuper du regard des autres.
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
_Stefania_ a écrit:
Handicap est un terme un peu trop fort (sans mauvais jeu de mot) à mon goût.

Mes rondeurs ne sont pas un frein vis-à-vis de moi-même. Sauf quelque fois devant le miroir quand je vois ces doubles bourrelets ou quand je me vois danser à la zumba et que je me trouve immonde.
Elles sont davantage un frein parfois vis-à-vis des autres :
:arrow: les hommes qui disent (poliment heureusement) ne pas être attirés par les rondes, enfin ils disent plutôt être attirés par des femmes sportives (j'ai bien envie de répondre la prochaine fois qu'être ronde et sportive ce n'est pas incompatible hein, espèce d'ignare et étriqué du bulbe)
:arrow: un collègue notamment dont je me souviens de son regard un jour. Je porte des hauts près du corps. Et j'ai surpris un jour son regard sur mon fameux double ventre. Y'a 5 ans, j'en aurai chialé. Aujourd'hui, je m'en tamponne les steacks.

Certains regards en général donc qui vous rappelle que même si l'acceptation avance, il y a encore du boulot et qu'il est peut-être plus productif de s'aimer soi que de se préoccuper du regard des autres.


Et pour les exemples, je rajouterais également le monde de la photo où c'est peut-être là que j'ai ressenti le plus mes rondeurs comme un frein. Entre les photographes qui ne sélectionnent que des modèles minces et les personnes qui suivent les photos qui n'envisagent pas les modèles comme rondes.
Alors, j'ai essayé de passer outre, en ne travaillant qu'avec des photographes ouverts d'esprit (m'enfin un photographe qui s'arrêtent au physique n'est pas un vrai photographe à mes yeux et n'a pas compris ce qu'était la photo et son sens) et quant aux fans de modèles minces et ben tant pis. J'ai eu le cas d'une gamine qui m'avait dit que j'étais trop ronde pour être modèle. Je lui ai expliqué les tenants et les aboutissants de la chose. J'ai pissé dans un violon je crois mais ça a été dit.
Mon book est toujours en ligne même si en pause photos mais j'ai arrêté FB donc je ne vois plus tout ça dieu merci.

Désolée, j'ai été bavarde :oops:
34 ans Orgrimmar 6511
Non, ça n'est pas un handicap.
D'ailleurs je ne souhaite pas que ce soit considéré comme un handicap.
Les gens pensent qu'être gros ça implique avoir du mal à trouver l'amour, par exemple. Ca ne m'a jamais freiné.
Le truc chiant, pour moi, c'est que comme je ne fais pas de sport à côté, j'ai souvent des douleurs dues à mon poids. Mais bon, si chaque bleu ou courbature était un handicap ça se saurait.

Bref, non, je ne me sens pas du tout handicapée.
B I U