MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Zéro confiance en moi.

28 ans 10
Hello tout le monde.

Petit coup de blues ce soir alors je décide de me confier à vous ici, en espérant que ce ne sera pas trop long...

Il y a  
4ans, je pesais 54kilos pour 1m60, j'avais un copain, je me sentais bien dans mon corps et dans ma tête. Quelques mois plus tard, il déménage dans le sud de la France, on se sépare, et j'enchaîne les problèmes de santé. Résultat: j'ai pris presque 30kilos, je mettais une taille 46...

J'ai longtemps été en conflit avec mon corps. Je lui imposais des régimes draconiens, je m'affamais,...j'ai même testé les barres protéinées pour perdre du poids. Je jouais au yoyo avec mon poids et je perdais 5kilos pour en reprendre 8.

Vers le mois de juin 2012, j'ai décidé de rayer le mot 'régime' de ma vie, de ne plus vouloir maigrir à tout prix. J'ai réappris à manger normalement et plus sainement et je me suis remise au sport, histoire de tonifier tout ça et surtout, de me sentir mieux dans ma peau.

Depuis ce moment-là, j'ai perdu 2 à 3 tailles de pantalon. Je mets actuellement du 40-42. Et là, vous allez me dire: c'est dans la moyenne, c'est loin d'être dramatique. Et je le sais, je vous assure.

Le problème, c'est que j'ai énormément de mal à m'adapter à ce nouveau corps. Je sais que je suis plus fine, mais quand je me regarde dans la glace, je ne vois que de la graisse. Je fais une fixette sur mes bourrelets, mes cuisses, mes bras,... c'en est presque devenu invivable.
Pourtant, j'essaie vraiment de m'adapter, de faire la paix avec mon corps: j'ai profité des soldes pour changer ma garde-robes; j'ai acheté des pantalons à ma taille, des robes, des tuniques,... étant une fille plutôt coquette et assez mode, je prends soin de moi et pourtant, ça ne change rien au reflet que je vois dans la glace!

Je sais que tout se passe dans ma tête, que le problème ne vient ni de mon poids, ni de ma taille de pantalon. Je suis certaine que, même si je faisais un 36, je ne me verrais pas différemment.

Je n'ai AUCUNE confiance en moi. Ca a toujours été mon plus gros problème, sans que je ne sache pourquoi. Quand j'étais plus jeune, je pensais simplement que j'étais timide, réservée,...mais aujourd'hui, c'est vraiment devenu un problème.

Sentimentalement, c'est le néant. Et je sais que le problème vient de moi. J'ai essayé les rencontres par internet (parce que j'ai du mal à engager la conversation IRL, quand je ne connais pas la personne) et j'ai rencontré quelque garçons vraiment sympas, avec qui j'avais un bon feeling. Mais quand vient le moment de la rencontre, je perds mes moyens. Je fais tellement attention à l'image que je renvoie à la personne que je n'arrive pas à être moi-même et ça me rend totalement gourde! Je passe pour une fille hautaine et distance alors que je ne suis pas comme ça! Il suffit qu'un garçon passe son bras autour de ma taille pour que je me crispe, que je rentre le ventre et que je trouve un moyen de m'éloigner.
Dernière 'anecdote' en date: un garçon m'a dit que j'avais un très joli visage, un super beau sourire...et au lieu de profiter du compliment, la seule chose que j'ai pensé c'est: mon visage, mon sourire? Et mon corps alors? Je suis si grosse que ça?

J'ai la chance d'avoir des parents vraiment super, qui ne m'ont jamais jugée ni trouvée grosse. Quand je faisais une taille 46, ma mère me disait que je devrais faire un peu attention mais elle me disait toujours 'que tu pèses 50 ou 150 kilos, tu es ma fille, je t'aime, je te trouve belle et ça, ça ne changera jamais'.
Je sais que j'ai énormément de chance, mais je n'arrive pas à me dire qu'ils ont raison.
Ce midi, je suis allée déjeuner avec ma mère et alors que je lui disais que j'avais l'impression d'avoir grossi, d'être énorme, elle m'a dit: 'mais qu'est-ce que tu racontes? Tu as encore maigri depuis la dernière fois'. Et je me suis vraiment dit qu'elle avait besoin de changer de lunettes.

Mon manque de confiance en moi me ronge, m'empêche de vivre pleinement ma vie. Des amis sont allés au spa ce week-end. J'étais bien évidemment invitée mais j'ai directement pensé: spa --> bain bulle --> maillot --> exposition de ma cellulite, de mes grosses cuisses,de mes bourrelets.
Non vraiment, je n'en peux plus.

Et cela se ressent jusque dans ma vie universitaire. Ce matin je suis allée voir un professeur pour parler de mon examen oral et il m'a simplement dit 'vous n'avez pas de problème majeur, je vois que vous travaillez...mais vous êtes trop stressée, vous n'avez pas confiance en vous'.
Je me sens nulle et je me trouve moins intelligente que les autres.

J'en suis arrivée à un point où je commence vraiment à me poser des questions: je n'ai pas de problème majeurs, j'ai une famille dont je suis très proche, des amis, j'ai la chance de pouvoir faire des études,... et j'ai l'impression de passer à côté de tout ça.

C'est comme si le bonheur était juste à côté de moi et que je plaçais inconsciemment des barrières entre lui et moi.
Je me trouve grosse, moche, bête et inintéressante. C'est plus fort que moi, pourtant j'essaie de luter contre ça, mais je n'y arrive pas!

Comment faites-vous pour vous aimer, pour vous trouver belle, vous dire que vous n'êtes pas plus bête qu'une autre?
Comment parvenez-vous à VRAIMENT vous accepter, sans vous comparer à X ou Y?

Je suis désolée de vous imposer ce long pavé? Je sais que demain, mon coup de blues sera passé, que j'aurai retrouvé le sourire...mais que je n'aurai toujours pas plus confiance en moi.
52 ans Région nîmoise 1567
Citation:
Comment faites-vous pour vous aimer, pour vous trouver belle, vous dire que vous n'êtes pas plus bête qu'une autre?
Comment parvenez-vous à VRAIMENT vous accepter, sans vous comparer à X ou Y?


Il m'aura fallu plus de 20 ans pour y arriver. Les bénéfices du "grand âge" ;)
47 ans Out of nowhere 3815
Liloo24 a écrit:


Des amis sont allés au spa ce week-end. J'étais bien évidemment invitée mais j'ai directement pensé: spa --> bain bulle --> maillot --> exposition de ma cellulite, de mes grosses cuisses,de mes bourrelets.


Ecoutes, je sais que c'est très dur pour toi d'y croire.
Mais dis toi bien qu'il y a pleins d'hommes qui apprécient énormément ce que toi tu vois comme "une horreur".
Ce sera dur de te persuader mais je suis convaincu de ce que j'avance.
Il est vrai que tu es encore très jeune et que ceux de ton âge sont malheureusement souvent conditionnés par des stéréotypes.
Dis toi bien que ça ne pourra aller que de mieux en mieux en vieillissant.
Et en plus tu sembles avoir un beau visage d'après tes dires, donc rassures toi, tu est très certainement une fille magnifique et j'espère que tu réaliseras bientôt que tu n'as aucun complexe à avoir.
B I U