MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Bypass 18/03/13 Le Havre, besoin d'être rassurée, renseignée

C
34 ans 5
Bonjour à toutes! :)

Toute nouvelle sur le forum de Vive les rondes, je me présente. J'ai 26ans en couple depuis bientot 10ans, 3 enfants, une grande de 3ans 1/2  
et des jumeaux fille/garcon de 2 ans 1/2.

je suis depuis enfant en surpoids et ça n'a fait que s'aggravé au fil des années et de mes 2 grossesses. je dois etre aujourd'hui entre 100 et 110 kgs

J'ai entamé les démarches pour de la chirurgie bariatrique il y a maintenant 10 mois (avril 2012) apres de multiples rendez vous j'ai eu mon accord et la promesse d'un appel dans 12mois pour me donner une date d'opération.

puis le temps passant je m'etais dit que je pourrais réessayer un regime, j'ai tenté WW, perdu 5 et j'ai l'impression d'avoir repris le double, je ne suis donc pas prete pour refaire un regime. je retenterai dans un mois ou 2, mais je ne pense plus faire l'operation... ou du moins j'essaie de me donner du temps, me dire que quand ils m'appelleront en avril je leur demanderai de repousser d'un an.

Et voilà que ce matin, un message sur mon repondeur, la secretaire du docteur V D W (pour les connaisseuses)à la clinique des ormeaux au Havre.
ma date est fixée.
Et la gros doute, je rappelle pas de suite+-, j'appelle une amie, mon compagnon, ma grand mere, ma mere. Seule mon amie me pousse, ma mere réticente il y a un an-, me donne so+n aval, mon conjoint me suivra dans ma décision, mais prefererai que je m'abstienne... ma grand mere a sorti un NON NON NON tout a fait categorique, "je dois arreter mes conneries" lol

en fin d'apres midi, ma decision est "prise" JE ME LANCE

:roll: Mes doutes: :?:
Au bout de quelques mois pourrais-je faire un repas "normal" avec des proportions reduites, mais faire un vrai repas en famille ( 6 micros repas par jour c'est pas top pour la convivialité et la famille)
J'ai peur des risques opératoires
J'ai peur d'avoir mal
J'ai peur de "trop" maigrir et de finir en sac d'os

bon je sais que le docteur m'a vendu que mon corps s'arreterai de maigrir quand il faudra que je pourrais manger de nouveau des repas en quantité reduite.

MAIS CONCRETEMENT DANS VOTRE VECU? ça donne quoi?
quelqu'un peu me redire un peu le deroulement des "opérations"

j'espère juste avoir une vie normale apres, et je crois que j'ai deja eu toutes mes réponses par le chir mais ça date et j'ai besoin d'etre rassurée


Merci d'avance a toutes celles qui prendront le temps de me lire et/ou me répondre. :D
29 ans 49
salut, quand j'ai lu ton message jai sauter de joie car moi aussi je suis en attente pour un bypass au havre a la clinique ...

j'attend désespérément que la secrétaire me contacte j'aimerai bien qu'on en discute en privé si tu est dacor :)
943
Bonsoir Ciamrah

Dans ce que tu écris je vois plusieurs choses :
- apparemment tu n'as pas eu de vrai suivi pré-opératoire comme le recommande par exemple la Haute autorité de santé et comme ça se pratique ailleurs, c'est à dire un an de suivi médical, diététicien(nne) et aussi psychologue ou psychiatre pour se préparer à l'opération et surtout aux bouleversements de la vie après l'opération (tu as vu plusieurs spécialistes pour l'accord mais pas de vrai suivi)
- tu as des doutes
- tu ne fais pas mention d'une urgence à être opérée (besoin de perdre beaucoup de poids là maintenant car opération cardiaque prévue rapidement, diabète, hypertension)
- tu n'es pas réellement informée de ce qu'est la vie après l'opération (sachant que c'est à vie, cette nouvelle vie :p)

Ca fait beaucoup. C'est plutôt sain que tu aies des doutes. Si tu n'en avais pas, ce serait terrible !!
Tu pourras lire plusieurs témoignages sur le forum de personnes opérées (attention à bien lire les témoignages qui sont un peu loin de l'opération, pas deux mois après !) et aussi des témoignages de personnes qui ont vécu des complications.

C'est ta décision, mais tu te dois d'être la mieux informée possible ;)

Bon courage
C
34 ans 5
En effet Leonore, je n'ai pas eu de "vrai suivi" en 10 mois (mais j'ai eu une période difficile avec mon conjoint malade donc ce n'était pas non plus ma priorité.
Je pense téléphoner au secrétariat de nouveau demain pour savoir ce qu'il en est par rapport a la prise en charge sécu, le suivi pré op et post op.

Mais bon si mon chirurgien m'a téléphoné pour m'opérer c'est que je dois bien rentrer dans les cases (il y a un an d'attente donc il doit être sélectif sur les patientes a opérer)
Et j'ai déjà des complications car a mon intervention pour recoudre mes abdos suite a ma grossesse gémellaire j'ai fait une thrombose veineuse (liée sans aucun doute au surpoids).
Je préfére faire les démarches avant que mon "cas" ne s'aggrave et que la j'ai encore plus de risque d'y rester sur la table d'opération, tant que je suis encore jeune et encore avec une bonne santé.

Je vais aller zieuter un peu tous les posts même si le temps me fait inexorablement défaut.
Mais merci déjà de me rappeler les "opérations ratées et les complications" c'est très rassurant.
C
34 ans 5
Coucou,
J'ai téléphoné ce matin première heure, donc la prise en charge sécu est automatique, pas de régime préopératoire, et le post op me sera expliqué en profondeur après l'opération par les infirmières.

Ça va rapidement s'accélérer, me reste 2 semaines tranquille a partir du 27, j'ai des tas de rdv!!
29 ans 49
je suis super contente pour toi ! moi je le voi le 14 fevrier donc jeudi pour un problème de douleur au niveaux de la vésicule donc je lui demanderai si il a une date pour moi car ca commence a faire long sachant que je travail avec une psy et une dièt mais bon on vérra :)
48 ans Lorraine 4326
Bonjour

tu n'es pas sur un forum pro-chirurgie ici ;-)

Tu as l'air de porter une confiance absolue à ton chirurgien .
Hors, il ne t'a pas proposé un pré-suivi psy et diet' d'un minimum de six mois recommandés par la HAS . Et ce pour mettre toutes les chances de ton coté pour que ton operation soit une reussite à long terme .
Le by-pass agit deux ans . Si tu n'as pas reglé les problemes psy qui te font manger , si tu n'as pas pris de "bonnes habitudes alimentaires " , tu regrossiras.
C'est "que du bonheur" pour ton chir' ou il t'a qd meme prevenu de ce qui peut t'arriver de grave ?

On a eu des temoignages de filles qui ne pouvaient plus reprendre leur boulot car tjrs fatiguées.
on a eu une fille qui n'arretait plus de maigrir et qui du coup passait bcp de temps hospitalisée et avait une sonde chez elle pour la nourrir 24/24
et y'a un mort pour 200 operés.

Tu sais ton IMC ?

Les régimes font grossir . On reprend toujours le poids perdu avec un bonus . Tu n'es pas une exception helas ;-)
Ici on prone la reeducation alimentaire , y'a une rubrique sur le forum et tu peux voir le gros.org. Pour faire la paix avec la nourriture , arreter de grossir, voir perdre du poids .

tu es encore jeune, tu devrais te laisser un peu de temps pour reflechir et essayer autre chose .
Le by-pass doit etre envisagé quand il n'y a plus d'autres solutions et qd la santé est reellement en jeu .
53 ans Est 412
Et moi je viens de lire ça :
http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_362796.htm

ce post m'a littéralement glacée sur place et mériterait d'être déplacé dans la section chirurgie sans même qu'on ne change son titre,
ça change des "c'est que du bonheur" euphoriques des 1ères semaines ou "ma vie est en danger si je ne suis pas opérée dans la seconde".
943
Ciamrah a écrit:


Je vais aller zieuter un peu tous les posts même si le temps me fait inexorablement défaut.
Mais merci déjà de me rappeler les "opérations ratées et les complications" c'est très rassurant.


Autant pour moi, je pensais sincèrement que tu cherchais des infos et des avis, et je n'avais pas compris que ta décision était fermement et définitivement prise, ce qui t'a conduite je pense à appréhender mes réflexions en étant un poil sur la défensive.

Si tu cherches à être rassurée, peut-être n'est-ce pas le bon forum pour ça, il y en plein d'autres sur la chirurgie bariatrique. Celui-ci, comme le mentionne sa charte et le texte qui ouvre le forum, cherche à être un peu plus nuancé.

Bonne continuation.
C
34 ans 5
Lenore,
comme tu as pu le constaté, j'ai ma date d'opération. En effet j'ai des craintes, et j'aurais souhaité être rassurée dans mon choix, pas qu'on m'en fasse doutée encore plus, car qui ne doute pas d'une telle operation, irréversible.
apparement je ne suis pas la bienvenue et ce n'est malheureusement pas ici que je trouverais des réponses je crois.

JE VIENS DE MONTER SUR LA BALANCE: verdict 108kgs pour 165cm soit une obésité sevère avec un IMC de 39.7

que dire de plus, les régimes oui c'est bien beau j'en fait depuis que j'ai 10ans.
j'ai 3 enfants et je veux pas gaspillée ma jeunesse et leur enfance a ne rien pouvoir faire.

Je suis désolée d'avoir dérangée. j'ai pas besoin d'un forum pour me faire encore plus douter, c'est déjà pas une décision facile...
C
34 ans 5
Ladybugette;

alors je n'ai pas de "véritable" troubles alimentaires, mon souci est surtout les quantités qui me semble "pharaonique", j'ai une sensation de faim quasi permanente.
dans le sens ou je ne vais pas me jeter sur un paquet de gateau par colère par tristesse ou par déception. je le mangerais quand meme, meme si tout va bien puisque j'ai faim. Je n'ai pas assez volonté quand un truc me fait envie et que j'ai "faim". quand je n'ai pas faim je ne vais pas aller manger pour manger, tu vois ce que je veux dire?

mon gros probleme ce sont les quantités, les énormes quantités (je mange un peu (bcp) plus que mon conjoint qui fait 1m86 pour 95kgs) et lui qui passe son temps a manger des cochonneries ne grossit pas!

j'avais besoin d'un regard "objectif", basé sur des expériences favorables ou non, mais comme tu le dis Lenore, nuancés.

j'ai l'impression que vous êtes juste partisante de l'anti-chirurgie, c'est tout a votre honneur, mais voilà c'est pas maintenant que j'avais besoin d'entendre ça
943
Ciamrah,

Encore une fois je te souhaite le meilleur, je comprends que ce n'était pas les réponses que tu souhaitais avoir.

Je ne suis pas "anti-chirurgie". Pas à 150%. Qui sait, peut-être dans 20 ans j'y aurai recours, en fonction de l'évolution de ma santé.

Voilà POUR quoi je suis :
- pour une information exhaustive et objective des patients et des clients de la chirurgie (parce que c'est un business aussi, les chirurgiens sont rémunérés à l'acte)
- pour une meilleure protection des patients et une plus grande responsabilisation aussi
- pour le développement d'un vrai suivi pré et post opératoire pour une meilleure réussite des opérations
- pour le respect strict des recommandations liées au suivi et aussi à l'IMC (pas d'opération à moins d'un IMC de 40 sauf GRAVE complication directement associée pas juste mal à un genou)
- pour une politique de santé publique réelle des soins des troubles du comportement alimentaire (meilleur accès aux soins psychologiques en particulier !)
- pour une meilleure offre de soins aux personnes obèses, avec des réponses alternatives à la chirurgie qui a remplacé les régimes comme "seule réponse viable". Les régimes ne fonctionnent pas, la chirurgie j'attends que l'on ait un peu plus de recul.


J'ai 34 ans, un IMC de 41, des antécédents familiaux gravissimes (diabète, hypertension, morts prématurées dues à des pathologies connexes à l'obésité).
Sauf que j'ai une hygiène de vie correcte, et que je suis en bonne santé. Aujourd'hui, je suis en bonne santé. Ce ne sera peut-être pas le cas dans 20 ans, mais je fais tout pour, parce que je veux voir mon petit grandir :p.
Une opération ne se fait pas en prévention de complications à venir, du moins c'est pas comme ça que ça a été prévu.

Je comprends ta souffrance, plus que tu ne peux l'imaginer, plus jeune j'aurais donné un rein pour enfin maigrir... mais tant qu'il n'y a pas de risque vital pour ma santé, je ne veux pas prendre le risque de subir une opération aussi grave.


C'est mon opinion, mon parcours, qui n'engage que moi.
Je pensais vraiment que tu avais des doutes et que tu hésitais, voilà pourquoi j'ai répondu, sinon je ne réponds pas aux personnes qui vont se faire opérer rapidement, parce que justement ce n'est pas le bon moment pour évoquer des alternatives.
S
85 ans 4914
je n'ai pu être opérée. Mais j'ai été jusqu'à la descente au bloc et l'endormissement, ensuite problème d'intubation et décision de chemin différent.

J'ai un parcours d'une année environ et un chirurgien très "dur" qui m'a vraiment parlé de toutes les complications et celles de mort également.

Quand je suis déscendue au bloc, une des filles de mon cours pré opératoire était encore dans le coma suite à des complications graves (elle s'en est sortie après des mois et des mois de galère).

Cela ne m'a pas empeche à l'époque de penser que c'était la seule solution qui me restait et donc d'assumer mon choix.

J'avais écrit une lettre à mes fils, car je savais que si je ne me réveillais ils m'en voudraientt d'avoir fait ce choix.

Or, ce choix, je l'avais fait en étant convaincue que sinon je mourrais rapidement. J'ai depuis vu d'autres médecins qui pensent différemment, comme quoi tout est une question de point de vue parfois.

En modifiant mon mode de vie (une demi-heure de marche tous les jours) et éliminant les graisses style huile de palme, en priviliégiant les graisses colza olive, et en découvrant le site www.gros.org et la RA j'ai perdu 10 % de mon poids, je suis toujours en obésité morbide mais j'ai récupéré une bonne santé.

Tu peux voir une photo de moi avant ma non opération sur mon blog si tu le désires, j'avais un bmi de 43. J'en ai un de 39-40 environ maintenant et plus de problèmes de santé.

J'ai développé une musculature qui tient mon poids, la marche régulière a développé ma capacité pulmonaire (je suis asthmatique également) et mon poids ne me pèse plus dans la vie de tous les jours, je remercie tous les jours la chance que j'ai eu d'avoir cette malformation de la trachée qui a empeché cette intubation.

J'avais aussi compris comme lénore pour ma part, que tu voulais la vérité.

Il existe plein de forums de chirurgie bariatrique ou tu n'entendras que c'est que du bonheur, une nouvelle vie, etc,, les complications étant légerement passées sous silence ou alors avec des pensées style "si tu crois que tout se passera bien, alors tout ira bien".

Cela me hérissait le poil déjà pendant mon parcours, par contre je savais pourquoi je le faisais.

Je ne le ferai plus à priori, à moins de graves problèmes de santé que je ne pourrais pas corriger autrement.

Tu dois être sure de ton choix, non pas en occultant le négatif, mais en l'affrontant.

Devant ma lucidité, souvent l'équipe me disait que mon attitude réaliste donnait les meilleurs résultats sur le long terme.
B I U


Discussions liées