MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

conséquences allaitement bib/sein

36 ans 1307
Bonjour à toutes,

J'ai hésité quelques jours à ouvrir ce topic, et puis voilà, je me lance.
Je me pose quelques questions, du coup tout naturellement je me tourne vers vous.
Je ne  
savais pas trop quoi mettre dans le titre ni quelle rubrique choisir ("ça commence bien :roll: " je vous entends penser !). En plus j'aimerais parler des différences allaitement sein/biberon ("super ! Encore une pro allaitement" certaines se disent).

Alors je précise que je ne suis pas du tout une pro allaitement, que ce n'est pas le sujet ici. Je ne veux pas rentrer dans le débat sein/biberon. Ca a déjà été fait sur d'autres posts et ce n'est vraiment pas le but de ma démarche.

Non, moi je me pose des questions sur les différentes conséquences que l'allaitement au sein et celui au biberon doivent avoir sur nos bébés/enfants/ados/adultes, je vois du long terme. Déjà je me demande s'il y en a, et si oui, lesquelles.

Déjà sur le plan physique : le fait d'être au sein et de devoir téter, ça doit modifier les muscles du visage, non ? Est-ce que vous pensez que ça change quelque chose ?

Et puis, pour les bébés au sein, le fait de voir leurs mères comme des steaks sur pattes (évidemment je caricature) a-t-il des conséquences ?

Une VLRienne m'a dit dans un autre post que les bébés au sein avaient moins de problèmes affectifs et étaient plus sociables, est-ce prouvé ? Et que ça les aidait dans leur connaissance du monde. Ca me parait tellement abstrait tout ça.

Y a-t-il d'autres différences connues ?

Mes questions vous paraissent peut-être (sans doute) bizarres voire stupides, mais ça me travaille depuis quelques jours. Ce sont quand même deux manières bien différentes de nourrir les bébés, donc j'imagine que les conséquences doivent être différentes, non ?

Et je le répète, le débat sein/bib ne m'intéresse pas ici ! Si vous comprenez que c'est ce que je cherche, c'est que je m'exprime mal...
30 ans Liège 383
pimpf a écrit:
Bonjour à toutes,

J'ai hésité quelques jours à ouvrir ce topic, et puis voilà, je me lance.
Je me pose quelques questions, du coup tout naturellement je me tourne vers vous.
Je ne savais pas trop quoi mettre dans le titre ni quelle rubrique choisir ("ça commence bien :roll: " je vous entends penser !). En plus j'aimerais parler des différences allaitement sein/biberon ("super ! Encore une pro allaitement" certaines se disent).

Alors je précise que je ne suis pas du tout une pro allaitement, que ce n'est pas le sujet ici. Je ne veux pas rentrer dans le débat sein/biberon. Ca a déjà été fait sur d'autres posts et ce n'est vraiment pas le but de ma démarche.

Non, moi je me pose des questions sur les différentes conséquences que l'allaitement au sein et celui au biberon doivent avoir sur nos bébés/enfants/ados/adultes, je vois du long terme. Déjà je me demande s'il y en a, et si oui, lesquelles.

Déjà sur le plan physique : le fait d'être au sein et de devoir téter, ça doit modifier les muscles du visage, non ? Est-ce que vous pensez que ça change quelque chose ?

Et puis, pour les bébés au sein, le fait de voir leurs mères comme des steaks sur pattes (évidemment je caricature) a-t-il des conséquences ?

Une VLRienne m'a dit dans un autre post que les bébés au sein avaient moins de problèmes affectifs et étaient plus sociables, est-ce prouvé ? Et que ça les aidait dans leur connaissance du monde. Ca me parait tellement abstrait tout ça.

Y a-t-il d'autres différences connues ?

Mes questions vous paraissent peut-être (sans doute) bizarres voire stupides, mais ça me travaille depuis quelques jours. Ce sont quand même deux manières bien différentes de nourrir les bébés, donc j'imagine que les conséquences doivent être différentes, non ?

Et je le répète, le débat sein/bib ne m'intéresse pas ici ! Si vous comprenez que c'est ce que je cherche, c'est que je m'exprime mal...



Coucou, je suis Puéricultrice, et je peu te dire que dans mes études de diététique, jamais je n'ai entendu qu'un bébé nourri au sein avait moins de problèmes affectif, ou quoi que ce soit. Sa c'est dans le caractère donc voilà pour moi sa n'a rien à voir avec le fait d'être nourri au sein qui va changer sa. Les muscles du visages plus développables parce qu’il tète ? Non je peu t'assurer que je connais des gens tout "maigrichons" au niveau du visage, qui ont pourtant été allaités au sein, non cela dépend du code génétique des parents sa ;).
S
85 ans 4896
Tres franchement, je suis persuadee que la difference allaitement ou biberon n a aucune consequence sur un adulte. La relation parent enfant a plus d incidence sur le devenir de nos enfants et encore il ya des tas de facteurs qu on ne controle pas.

D ou l importance du choix reel de la maman en fonction de ses envies.
36 ans 1307
Merci pour vos réponses !

Infirmary : la génétique a en effet une énorme part à jouer, mais il est vrai aussi qu'un muscle se développe s'il est utilisé.
Après je me fais peut-être des idées, mais j'ai l'impression que la succion est vachement forte au sein et que ça n'a rien à voir avec une prise de biberon.

Saralou : tu veux dire que les conséquences sein/bib dépendent des raisons pour lesquelles le bébé est au sein ou au bib ?
61 ans ile de france 7912
à mon avis , biberon ou sein tout cela n a aucune incidence sur l avenir du bébé

en grandissant , l enfant ne se souvient pas s il a été nourrit au sein ou au biberon , faut qu il pose la question pour le savoir

pour les muscles , sa machoire va grandir et ses muscles aussi donc le fait de teter ne se verra plus dans le futur , en admettant que ce soit le cas maintenant
S
85 ans 4896
pimpf a écrit:
Merci pour vos réponses !



Saralou : tu veux dire que les conséquences sein/bib dépendent des raisons pour lesquelles le bébé est au sein ou au bib ?


Non, je veux dire qu il n y a vraiment aucune consequence. Une mauvaise relation parent enfant peut avoir des consequences mais pour moi elle n est pas liee a la maniere dont il a ete nourri. Etre nourri est le principal.

Autrement schnauzer a raison, aucune incidence sur les muscles car on ne tete pas jusqu a l age adulte.
36 ans 1307
Effectivement on ne se souvient plus de la manière dont on a été nourri petit.
Mais je prends mon cas en exemple. Ma mère a essayé de m'allaiter pas longtemps, quelques jours max. D'après elle, je ne savais pas téter et j'ai été mise au biberon rapidement. A l'âge de 3 mois, je sortais apparemment des courbes de poids puisque le pédiatre a décidé de me mettre au régime.
Donc mon 1er régime a été à l'âge de 3 mois, avec du lait écrémé.
Evidemment je ne me souviens pas de tout ça, mais je suis persuadée que ce régime a eu une incidence sur ma vie, sur ma manière de me nourrir et tous mes TCA.

C'est pas tout à fait le même sujet, mais c'est pour dire que je pense qu'une chose peut avoir des conséquences sur nous même si on ne s'en souvient pas.
61 ans ile de france 7912
pimpf a écrit:
Effectivement on ne se souvient plus de la manière dont on a été nourri petit.
Mais je prends mon cas en exemple. Ma mère a essayé de m'allaiter pas longtemps, quelques jours max. D'après elle, je ne savais pas téter et j'ai été mise au biberon rapidement. A l'âge de 3 mois, je sortais apparemment des courbes de poids puisque le pédiatre a décidé de me mettre au régime.
Donc mon 1er régime a été à l'âge de 3 mois, avec du lait écrémé.
Evidemment je ne me souviens pas de tout ça, mais je suis persuadée que ce régime a eu une incidence sur ma vie, sur ma manière de me nourrir et tous mes TCA.

C'est pas tout à fait le même sujet, mais c'est pour dire que je pense qu'une chose peut avoir des conséquences sur nous même si on ne s'en souvient pas.



ta mère doit avoir mon age et il faut savoir qu on passait très rapidement les enfants au lait de vache , moi aussi , à partir de 3 mois , mon fils est passé au lait de vache , ma pédiatre m avait dit , pas nécessaire de le passer au lait 2ème âge , mais tout le monde (à l'époque ? encore ? ) utilisait du lait demi écremé pas pour le régime mais pour faciliter la digestion
lait écremé à 3 mois ? ça me surprend , si petit , j ai jamais entendu de cas similaire
69 ans 3528
Je pense que la sociabilité et la "confiance" que peut avoir un bébé allaité au sein tient plutôt à la relation proximale construite avec la mère, et que du coup ça n'est pas exclusif à l'allaitement au sein, mais à toute relation apaisée et respectueuse entre maman et bébé. J'ai tendance à penser qu'un enfant dont on respecte le rythme (d'alimentation, notamment) et les besoins (de contact) sera plus "confiant" et "paisible" qu'un enfant brusqué et contraint, quel que soit le mode d'alimentation choisi. Mais cela n'est que mon ressenti, je ne suis pas sûre que ce soit prouvé de manière formelle, même si certains professionnels vont dans ce sens, d'autres soutiennent des thèses opposées.

Là où je pense qu'il y a différence c'est sur la formulation nutritive, par contre. Je reste persuadée, à titre personnel, que le lait maternel est plus adapté au bébé... encore que cela se discute car nombre de choses passent dans le lait maternel (nicotine, médicaments, nitrates etc.). A ce niveau aussi je trouve qu'il est difficile de se faire une idée réaliste de ce qu'il en est, il existe toute sorte d'études, financées de manière plus ou moins neutre et beaucoup d'éléments à prendre en compte.

Au final, je pense comme saralou, que la relation construite avec un enfant, dès le stade de nourrisson, est beaucoup plus significative sur une vie que le mode d'alimentation de bébé. Pour cela je pense que l'essentiel est que chaque maman puisse se sentir soutenue et valorisée dans ses choix.
34 ans 3196
pimpf a écrit:
Effectivement on ne se souvient plus de la manière dont on a été nourri petit.
Mais je prends mon cas en exemple. Ma mère a essayé de m'allaiter pas longtemps, quelques jours max. D'après elle, je ne savais pas téter et j'ai été mise au biberon rapidement. A l'âge de 3 mois, je sortais apparemment des courbes de poids puisque le pédiatre a décidé de me mettre au régime.
Donc mon 1er régime a été à l'âge de 3 mois, avec du lait écrémé.
Evidemment je ne me souviens pas de tout ça, mais je suis persuadée que ce régime a eu une incidence sur ma vie, sur ma manière de me nourrir et tous mes TCA.

C'est pas tout à fait le même sujet, mais c'est pour dire que je pense qu'une chose peut avoir des conséquences sur nous même si on ne s'en souvient pas.


D'accord avec les filles, je pense que c'est la relation mère-enfant qui a des conséquences, non le mode d'alimentation.

A propos de ta propre expérience, il me semble que ça en est exactement l'illustration. Pourquoi ta mère te raconte-t-elle cela ? N'est-ce pas ce discours qui a eu plus d'incidence sur tes TCA ? Au sein de certaines familles on construit souvent des "mythologies familiales" sur chaque individu ("toi tu étais ingérable", "toi, tu as toujours été goulu, même petit", "tu étais comme ça bébé" etc. etc.), qui nous enferment dans des cases et influencent nos comportements d'enfant puis d'adulte.
Je pense que c'est davantage le récit de ta mère sur sa manière de te nourrir que la façon dont elle t'a nourri effectivement qui t'a marqué.

Tu vois ce que je veux dire ?
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Je n'ai pas encore d'enfants mais j'applaudis les interventions de Mamisha et d'Aphasie.
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
J'apporterais ptet quand même une micro-nuance. Relation proximale oui, mais pas nécessairement avec la mère seulement (connaissant Mamisha, je suis sûre qu'elle n'excluait pas les autres figures familiales) - le père, qui peut être beaucoup plus présent grâce au biberon, peut permettre de dépasser mieux et plus vite la fusion mère-enfant (qui perso ne me fait pas du tout tripper). De même, dans les couples gay, les familles élargies etc., je pense que la non-exclusivité du parent nourrissant peut avoir des répercussions sur l'équilibre émotionnel du bébé.

(Mais tout ça, j'en sais rien: c'est une intuition)
36 ans 1307
Aphasie je vois complètement ce que tu veux dire, mais ça ne marche pas dans mon cas et cet exemple précis. Je ne l'ai su que lorsque j'étais enceinte. Alors que j'ai toujours eu des problèmes de poids et de bouffe depuis enfant.
Pour moi je me suis tout de suite dit qu'il devait y avoir un lien, c'est obligé ! J'en ai parlé à la pédiatre de mon fils et à mon endocrino, qui sont restées toutes les deux sans voix...

Mamisha : oui, peut-être du coup qu'on parle facilement de bébés en confiance et tout quand ils sont au sein car ils sont en général plus nourris à la demande ?

Et le fait que le biberon ne soit pas forcément donné par la mère, alors que le sein si, vous pensez que ça a une incidence ?

Je n'essaie pas de trouver forcément des conséquences, etc., c'est juste que tout ça m'interpelle !
36 ans 1307
Darlee Doo tu as déjà répondu à ma question alors que j'étais encore en train de la rédiger ! Trop forte !! :P
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
pimpf a écrit:
Darlee Doo tu as déjà répondu à ma question alors que j'étais encore en train de la rédiger ! Trop forte !! :P

T'as vu ça? Speedy Doo, qu'on m'appelle à l'ouest de euh.. Brest.
B I U