MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

pas d'enfants?

35 ans 886
Bonsoir,

Je me demandais si certaines d'entre vous n'ont pas, et a priori n'auront pas d'enfants? Ou si vous connaissez des personnes dans ce cas.
Cela m'intéresserait de savoir si c'est un  
choix, ou si le déroulement de la vie en a décidé ainsi? Cela a-t-il impacté votre vie sentimentale? Est-ce que cela a créé un éloignement avec les personnes autour de vous qui en ont eu, ou pas du tout?
Est-ce qu'à l'inverse cela vous a rapproché de certaines personnes, ou apporté / permis de faire des choses que vous n'auriez pas pu faire sinon?

Merci pour vos réponses :)
47 ans 35 10308
Je n'ai pas d'enfants et je pense que je n'en aurais pas maintenant! ;)
Au début ça n'était pas forcément un choix, plutôt comme tu dis "un hasard de la vie sentimentale" (pas le bon mec, voire pas de mec du tout). Maintenant je suis avec un homme plus âgé que moi donc même si la question de l'enfant se posait je pense que j'y réfléchirai beaucoup, et puis en plus (surtout?) je n'ai en fait pas de désir d'enfant, j'ai une vie dans laquelle je n'imagine pas un enfant, peut-être que je le regretterai un jour mais ça ne me semble pas une raison suffisante pour faire un enfant aujourd'hui ;).

Ca m'a posé des problèmes à une époque où tous mes copains en couple se sont mis à avoir des enfants (à ton âge, en gros, entre 25 et 30 ans). Ça a été dur pendant quelques années, j'étais déconnectée de leurs préoccupations, de leurs discussions... Ca va mieux maintenant (je ne sais pas si c'est eux ou moi qui avons changé, ou tout le monde...) et j'aime bien leurs enfants (j'aime beaucoup les enfants, c'est juste que je ne me vois pas avec des enfants à moi).

Et clairement ça me permet de faire des choses, je prends toujours mes vacances hors vacances scolaires par exemple, j'ai un boulot avec des horaires parfois à rallonge et je peux m'organiser comme je le veux, etc etc... Moi ça me convient.
46 ans à la maison ! 10072
Ben moi.
Je n'ai jamais spécialement eu envie d'avoir des enfants. Ce n'est pas que je ne les aime pas (j'ai même fait des études en rapport avec l'enfance), mais je n'ai pas la fibre maternelle. Mon ami n'en veut pas non plus de toute façon. Je vais avoir 40 ans dans 2 mois et je n'ai pas de regret pour autant.

Angia, tu m'as encore devancée...
39 ans Angers 1761
Ce n'est pas un choix, c'est une non-envie. Ça n'impacte pas plus que ça ma vie ou ma vie sentimentale même si, du coup, c'est un sujet que j'aborde rapidement. Je n'ai pas envie de perdre ni de faire prendre du temps avec/à quelqu'un qui veut des enfants. En fait, c'est le seul impact que ça a : Et si il en avait envie un jour ?
M
47 ans 212
Bonjour,

J'ai une amie de 34 ans qui m'a toujours dit qu'elle ne voulait pas d'enfant.

Elle dit qu'elle entend souvent les personnes dire qu'ils en ont envie. Elle, l'envie, le désir ne l'a jamais habité.

Pour moi, ce choix d'enfant est propre à chacun. Ce n'est pas une obligation.
56 ans en Suisse .... 852
Je n'ai pas d'enfants parce que je n'en ai pas voulu. Lorsque j'étais plus jeune ça a causé quelques séparations parce que bien entendu je rencontrais des hommes qui voulaient des enfants alors que mes amies qui en voulaient ne rencontraient que des hommes qui n'en voulaient pas!

Maintenant la question ne se pose plus et on ne me la pose plus !!

Tout comme Sarnia, passé le cap physiologique j'ai pensé que peut-être un jour je regretterais mon choix et je sais maintenant que ce ne sera pas le cas.

Une chose qui me frappe, c'est que quasiment systématiquement celles qui disent ne pas vouloir d'enfants précisent : "j'aime les enfants mais je n'en veux pas".

Ah le poids des traditions! est-ce bien nécessaire de devoir se justifier :roll: J'ai un excellent feeling avec les enfants, je ne vous explique pas le nombre de fois où on m'a dit :"que c'est dommage que tu ne veuilles pas d'enfants ils t'apprécient tellement !!" oui mais, on ne peut pas forcément avoir tout ce que l'on apprécie !!
40 ans 04 5576
Coucou

Je n en ai pas et je ne pense pas en avoir. Je suis tombée enceinte il y a quelques temps mais la vie à voulu que la grossesse ne se poursuive pas. Je m en suis sentie infiniment soulagée. J ai compris à ce moment la que je n en aurai sans doute pas, même si je sais que je peux changer d avis.

J aime ma vie comme elle est, même si elle a des hauts et des bas. Je suis toujours avec l homme de cette époque, nous nous aimons toujours autant, peut être plus, mais... Je ne sais pas. Je ne crois pas avoir un caractère à être mère.

Enfin ça peut venir un jour, bien sur :lol:
44 ans région parisienne 5831
Une de mes amies les plus proche ne veut pas d'enfant parce que son enfance très difficile l'a traumatisée, et qu'elle ne veut pas faire revivre cela à un enfant. Elle a d'ailleurs 2 soeurs, et aucune de ses soeur n'a d'enfants.

Je la connais depuis l'enfance, et je me souviens qu'on en avait parlé à l'age de 16 ans: elle me disait déjà qu'elle ne voulait pas d'enfant, qu'elle ne voulait pas prendre cette responsabilité. Moi, je lui répondais qu'elle changerai d'avis plus tard...

Eh bien, cela n'a pas été le cas: elle a fait beaucoup d'études, elle adore ça, mais les enfants, elle n'en veut toujours pas.

Cela ne l'a pas éloignée de ses amies qui ont des enfants, parce qu'elle aime beaucoup les enfants: elle adore venir chez moi pour jouer et parler avec mes filles, par exemple.
35 ans 886
Merci à toutes pour vos réponses, c'est intéressant d'avoir vos histoires.

Autour de nous, on ne nous demande pas si on veut avoir des enfants, mais quand est ce qu'on va s'y mettre.

Même si on ne fait pas d'enfants pour les autres, la pression est forte je trouve, et l'impression qui va avec qu'avoir une vie accomplie ça nécessite d'avoir des enfants. Et comme toi Angia, si je n'en ai pas clairement ça va m'éloigner de certaines copines pour qui c'est vraiment important et qui ne comprendraient pas ce choix-là, et avec qui je n'aurais plus trop de sujets de conversation. Mais peut-être que ce ne serait qu'un moment à passer alors. Et comme ton amie Mamykro je les aime beaucoup et ça ne m'empêcherait pas d'avoir envie de passer du temps avec ceux des autres.

Mais la question du conjoint est vraiment cruciale en tout cas. Toad dans ton exemple, ce qui t'est arrivé n'a pas non plus donné envie à ton conjoint d'en avoir?
56 ans en Suisse .... 852
Pourquoi tes amies s'éloignerais de toi parce que tu ne veux pas d'enfant et elles oui? La majorité de mes amies ont des enfants, si nous nous sommes moins vues quand leurs enfants étaient petits c'était plus pour des questions de manque de temps que de philosophie de vie.

Une chose est sûr si "la pression sociale" encourage à faire des enfants ce que n'est pas cette même "pression sociale" qui va les élever bien au contraire ! c'est elle justement qui jugera lorsque des problèmes d'éducation se poseront.

Il faut faire des enfants parce qu'on a envie et pas pour faire comme tout le monde. Il est bien clair par contre que ce choix doit venir des deux.
31 ans Montpellier 64
Pour ma part je ne me vois pas sans enfants, je dirais même que c'est une nécessité pour moi, mais purement personnelle et je comprends tout à fait que d'autre n'en aient à aucun moment de leur vie l'envie ou le besoin.

J'ai des amis pour qui l'idée même d'être mère ou enceinte horripile, qui ne se sentent franchement aucune affinité pour ce rôle là. Je le comprend je l'accepte tout comme elle me comprennent et acceptent mon désir de maternité.

A partir de là je ne vois pas pourquoi ceci nous éloignerais.... je pense qu'il faut accepter lés besoins de chacun. C'est un peu horrible dit comme çà mais si vous n'avez pas envie d'avoir un chien ou un animal de compagnie, les gens le comprendrons même si ils sont du type 30 millions d'amis, je ne voix pas en quoi c'est différent pour des enfants (attention à aucun moment je dis qu'un enfant est un animal, c'est juste pour déplacer le sujet sur le choix de vie de chacun). L'essentiel est d'être heureux et épanouie et je pense que des amis, de sincères amis sont à même de comprendre. Alors oui peut être qu'il y auras de légers éloignements, mais comme pour toute amitié il me semble.

Enfin voilà voilà, excuser ce post un peu brouillon.
44 ans région parisienne 5831
Je comprends la crainte d'Ali-a de voir ses amies s'éloigner d'elle si elles ont des enfants, d'ailleurs je l'ai vécu moi aussi.

Dans notre groupe d'amis, mon mari et moi avons été les premiers à avoir un enfant. Beaucoup de nos amis ont eu du mal à le concevoir et à l'accepter, et par la force des choses, cela nous a éloignés.

Effectivement, avec un bébé en bas age, il est moins simple de participer à des sorties le soir, par exemple, d'une part parce qu'il faut faire garder l'enfant et dans notre cas, c'était impossible, d'autre part parce qu'on est fatigué et qu'on a plus envie de se reposer que de danser, boire et faire une nuit blanche.

Certains de nos amis ne voulaient faire aucune concession: par exemple, si on venait à un barbecue, je demandais à ce qu'ils ne fument pas de pétards près de ma fille, mais certains ne le comprenaient pas: il aurait fallu que je m'exile toute seule à l'autre bout de la maison avec ma fille (pourtant, c'était une grande maison, il y avait plein de monde et plein de pièces), si je ne voulais pas respirer leur fumée.

Bref, pour que des couples sans et avec enfants restent amis, je crois qu'il faut qu'il y ait de concessions des deux côtés, que les uns acceptent que la vie des autres a changé et qu'ils ne peuvent plus faire tout comme avant, et que les autres acceptent que tout ne peut pas tourner autour de leur enfant.
51 ans Région nîmoise 1567
Angia a écrit:
Je n'ai pas d'enfants et je pense que je n'en aurais pas maintenant! ;)
Au début ça n'était pas forcément un choix, plutôt comme tu dis "un hasard de la vie sentimentale" (pas le bon mec, voire pas de mec du tout). Maintenant je suis avec un homme plus âgé que moi donc même si la question de l'enfant se posait je pense que j'y réfléchirai beaucoup


itou, itou, itou jusqu'à ce point.
Après, cela me serait possible d'en avoir avec mon ami du moment, je ne dirais pas non. Mais avec nos 25 ans de différence, cela n'est pas raisonnablement envisageable. Je n'ai jamais eu envie d'avoir un enfant pour avoir un enfant,sinon ce serait déjà fait, mais plutôt d'avoir un enfant avec quelqu'un en particulier. La vie a fait que ça ne s'est pas réalisé, c'est comme ça.
Après, je dois bien reconnaître que je me suis habituée à ma vie sans aucune entrave et que j'aurais peut-être beaucoup de mal à y renoncer (ah les dimanches passés à traîner au lit avec un bon bouquin...c'est que c'est partie intégrante de mon équilibre maintenant).
Sinon, je dois dire que j'ai un problème depuis un an car je trouve les enfants de ma meilleure amie particulièrement insupportables ; j'essaie donc de la voir seule dans la mesure du possible.
Enfin, je travaille avec des enfants à longueur de temps, alors tout ce qui est questionnements éducatifs/pédagogiques c'est mon quotidien et ça me fait particulièrement ch*er de devoir parler de ça hors d'un contexte professionnel. Moi, pour me sentir en vacances par exemple, faut qu'il n'y ait pas d'enfants !
35 ans 886
Je suis d'accord avec vous pour dire que cela ne devrait pas éloigner des amis sincères, mais le fait est que je n'ai (en tout cas pour le moment) pas de vrais amis, ce sont plutôt des copains-copines. Et j'ai l'impression d'après les discussions qu'on a pu avoir qu'ils trouvent bizarre les gens qui ne veulent pas d'enfants.

Ceci dit Mamykro, pour ma part cela ne me dérange pas du tout de m'adapter aux contraintes des enfants pour voir des copains, donc ce ne serait pas ça le point bloquant je pense :)

Et en fait en lisant vos réponses j'ai enfin compris ce qui me chiffonne: j'ai l'impression que si je fais ce choix, j'ai de fortes chances de souffrir de la solitude: pas d'amis car occupés à pouponner + me trouvent bizarre et préfèrent fréquenter des gens qui ont aussi des enfants pour qu'il jouent entre eux; pas de conjoint car la plupart des hommes (y compris mon actuel) en veulent; et forcément, pas d'enfants. Et la solitude est une des choses qui me fait le plus peur pour mon avenir car j'en ai beaucoup souffert auparavant.
44 ans région parisienne 5831
Ali-a a écrit:
pas d'amis car occupés à pouponner + me trouvent bizarre et préfèrent fréquenter des gens qui ont aussi des enfants pour qu'il jouent entre eux


Sur ce point, ne t'inquiète pas, je pense que tu peux trouver plein de personnes qui t'accepteront. C'est vrai que quand les enfants sont tout petits, ce n'est pas toujours simple de voir ses copines, mais quand ils grandissent un peu, on arrive très bien à passer des après-midi avec des copines qui n'ont pas d'enfants.

De plus, même si j'ai pu observer des réactions très curieuses de la part de certaines personnes (genre une collègue qui a dit que "c'était égoïste de ne pas vouloir d'enfants" à un collègue qui n'en voulait pas, ce que je trouve particulièrement stupide), tu trouveras quand même plein de personnes qui accepteront ton choix. ;)

De plus, il y a toujours plein de personnes qui n'ont pas d'enfants chez eux: celles qui n'en ont jamais voulu, celles qui en ont eu autrefois, mais dont les enfants sont partis vivre leur vie, celles qui en ont mais c'est le conjoint qui a la garde...etc...

Donc non, je ne pense pas que tu sois condamnée à ne pas avoir d'amis si tu n'as pas d'enfants. ;)
B I U