MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Trop s'inquiéter pour quelqu'un...

27 ans Lyon 661
Je lance ce post pour parler d'un problème que j'ai et dont je prend petit à petit conscience.

Je m'inquiète trop pour ma petite soeur et ça me bouffe. Pour  
remettre le contexte, nous avons seize mois d'écart seulement, nous avons toujours été très proches, fusionnelles, tout le temps ensemble, les deux "petites" de notre fratrie de quatre. A l'arrivée au collège, ça s'est très mal passé pour ma petite soeur. Très timide, elle n'avait pas vraiment d'amis et en souffrait énormément. Nous étions dans le même collège et je la voyais seule à la récréation ça me brisait le coeur (en plus, je culpabilise d'être jamais allé la voir...). Pendant cette période, elle s'est beaucoup renfermée et tournée vers le "cocon familial". Elle s'est énormément reposée sur nous, et surtout sur moi en fait. Nous passions tout notre temps libre ensemble, j'avais l'impression de la "porter à bouts de bras".

Aujourd'hui, à presque dix-huit ans, ça va déjà bien mieux même si elle reste très timide et intérieure, mais je m'apperçoit que je reste très anxieuse vis-à-vis d'elle. Quand j'ai du partir à l'étranger pour un an, j'ai pris conscience que j'angoissais beaucoup plus de la laisser seule que pour moi. Quand on parle sur facebook et que je sens que ça va moins bien, mon coeur se serre, j'en ai presque la respiration coupée et je n'arrive pas à dormir. C'est vraiment terrible.

Le pire c'est que je sais qu'elle le sens et que ce n'est absolument pas bon pour elle de se sentir sans cesse ramener à cette image de petite chose fragile (qu'elle n'est plus). Je sais que le problème vient clairement de moi et que même si je lui fais confiance, je n'arrive pas à me raisonner. J'en fait même parfois des cauchemars et je culpabilise énormément. L'année prochaine, je rentre chez moi (nous habiterons donc ensemble) et j'aimerai vraiment que ça s'arrange d'ici là car je sens bien qu'il y a un problème.

Avez vous vécu des situations similaires avec des parents, amis, enfants par exemple? Comment apaiser votre inquiétude (si c'est possible :) ). Votre expérience m'intéresse :D

Désolée pour le pavé :?
36 ans 886
Salut missH,

Ton message me parle beaucoup. Tu es quelqu'un de très sensible dans la vie de tous les jours non?

Ce que je te conseillerais, c'est déjà d'essayer de moins lui montrer à quel point ce qui lui arrive te touche, quitte à faire un peu semblant. Ensuite, essayer de te détacher un peu de sa vie petit à petit. Par exemple: si elle te parle un jour de qqch qui la tracasse pour le lendemain, tu la rassures et la conseille etc. comme tu le fais d'habitude. Mais le lendemain, tu ne viens pas direct aux nouvelles après le truc, tu la laisses venir vers toi si elle a envie. Comme elle sait que tu es toujours là pour l'écouter, si elle ne t'en reparles pas d'elle-même c'est que ça a été.
En fait ce que je veux dire c'est accepter petit à petit de ne pas tout savoir sur sa vie, de la laisser avoir ses propres expériences et son jardin secret sans que tu interviennes dedans. Car pour le moment si je ne me trompes pas, ce qu'elle vit mal tu le vis encore plus mal pour elle car d'une certaine façon tu te sens responsable d'elle. En prenant un peu de distance, c'est une façon d'accepter que tu ne maîtrise pas ce qui lui arrive, que tu n'en es pas responsable non plus, et enfin que ce n'est pas à toi que ça arrive.

Je ne sais pas si c'est très clair et si je ne manque pas un peu de tact :?. Je me permets un :kiss: de bon courage en tout cas.
59 ans Franche Comté 995
je me pose une question. ce que tu fais pour ta soeur est plutot le rôle d'une maman
ou d'un papa.

que fait ta maman et ton papa. pourquoi ne sont ce pas eux qui prennent ce problème en charge. eux ont la force, sont légitimes. tu as pris en charge des choses qui sont trop lourdes pour une enfant et maintenant pour une jeune adulte.

il n'y a que tes parents qui, parce que tu sais qu'ils ont compris ce problème et qu'ils protègent ta soeur pourront peut être faire que dans un premier temps tu te sentes mieux. il faut que tu déposes ce fardeau sur leurs épaules, que tu leur demandent de te rassurer. peut être ne se rendent ils pas compte. je pense qu'il est nécessaire de te tourner vers eux.

ensuite, il n'est pas superflu que tu fasses un travail sur toi. sur le fait que tu portes le monde sur le dos :D , en tous les cas, plus que ce que tu devrais porter. pourquoi te sens tu responsable de ta soeur alors qu'elle a un papa et une maman dont c'est le job ?
47 ans à la maison ! 10072
deputee702 a écrit:
je me pose une question. ce que tu fais pour ta soeur est plutot le rôle d'une maman
ou d'un papa.


Je ne pense pas que ce ne soit le rôle que d'un père et/ou d'une mère.

Ma "petite" soeur a 35 ans, a fait sa vie, elle est bien assez grande pour s'occuper d'elle-même. ça ne m'empêchera jamais de m'inquiéter pour elle et d'avoir envie de la protéger (et nos parents ont toujours pleinement rempli leur rôle).
Mais il faut savoir laisser ceux qu'on aime faire leur vie et leurs propres erreurs, il faut prendre sur soi pour ne pas toujours les protéger.
3544
deputee702 a écrit:
je me pose une question. ce que tu fais pour ta soeur est plutot le rôle d'une maman
ou d'un papa.

que fait ta maman et ton papa. pourquoi ne sont ce pas eux qui prennent ce problème en charge. eux ont la force, sont légitimes. tu as pris en charge des choses qui sont trop lourdes pour une enfant et maintenant pour une jeune adulte.

(...)
pourquoi te sens tu responsable de ta soeur alors qu'elle a un papa et une maman dont c'est le job ?


Alors, moi perso ca m'agace ce genre de remarque! donc quoi? il n'y a que maman et papa qui peuvent (pardon, doivent) s'inquiéter? c'est leur job???
et si elle s'en inquiète ils sont en tort?

je comprends tout a fait ce que tu vis MissH1993, pire je suis en plein dedans et moi y a un écart de 14 ans! ma petite soeur aura 13 ans en juin, et je m'inquiète pour elle chaque jour!
je ne suis pas a lui telephoner chaque jour, etc mais si je sais que qqch lui est arrivé, que qqn l'a attaquée, j'ai le coeur qui se serre et envie de voler a son secours (bien que des fois cela ne me soit pas possible)
j'essaie de ne l'aider que lorsqu'elle le demande, et lui donne les conseils que je peux en ma qualité de grande soeur...

courage miss H ;)
27 ans Lyon 661
Avant tout, merci à toutes pour ces réponses censées et intéressantes. Désolée pour le délai de réponse, j'ai été un peu occupée.

Je me rend bien compte que c'est moi qui ai un problème (d'ailleurs c'est moi qui me bouffe la vie) et j'ai vraiment envie que ça change. Je me rend compte que je me suis empêchée de faire plein de truc par le passé à cause de ça (refuser des vacances pour ne pas la laisser seule, rester à Lyon pour mes études...) alors que concrètement elle ne m'avais rien demandé.

Pourquoi je me sens coupable comme ça: je ne sais pas. Peut être parce que je n'ai pas très bien réagit pendant la période critique, peut être parce que j'avais ma chambre à côté de la sienne en ce temps là et que le soir je l'entendais parfois pleurer et que ça me fendait le coeur? Je n'en sais rien, mais pour le moment je suis incapable de freiner mon inquiétude; là par exemple ça fait 3 jours que j'ai pas eu de nouvelles et j'ai mal au ventre à cause de ça, je me demande si elle serait pas dans une mauvaise passe, si elle a pas fait une crise d'angoisse... C'est totalement ridicule !!

Pour mes parents, ils sont énormément présent (j'aurai tendance à dire trop^^) ma mère prend nos problèmes très très au sérieux donc il n'y a pas de soucis de ce niveau-là (sauf qu'on est trop couvées évidemment... Elle m'a aussi parfois reprocher de prendre sa place auprès de ma soeur.... Bref pas simple tout ça.

Mais je réfléchis et j'essaye d'avancer...
B I U