MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

On parle régime mais ...

34 ans 3170
On parle souvent de régime pour perdre du poids ou ra etc etc selon la philosophie du site ou de chacun mais y'a quelque chose que je n'entends jamais, ce  
sont les variétés d'aliments proposées et toutes les cochonneries qu'on bourre dans les plats préparés et autres.

Je veux dire au délà de se restreindre quand on n'a plus faim, j'avais une amie qui venait du Sénégal et elle m'a dit qu'en une année elle a prit 9kilos en France alors qu'au Sénégal elle mangeait carrément plus mais tout était fait maison (ou bio dans son village) et elle n'avait aucun problème de poids. Elle me disait qu'elle avait carrément l'impression qu'ils mettaient des hormones. D'ailleurs dans certains yaourts probiotique etc c'est ce qu'ils donnent aux cochons pour les engraisser.. Donner toujours l'envie de consommer, de manger et manger plus... Un médecin avait dit que des femmes ne mangeant que 3 "activia" par jour n'arrivaient pas à maigrir et même grossissaient pour certaines alors qu'elles se sous alimentées... :roll:

Un peu comme le mc do qui bourre alors que ce n'est que deux petites tranches de pains rond sur un steack sans grande contenance et ne parlons pas des frites...
On se sent pourtant remplie et même plus que remplie à la fin du menu (et tout le monde dit avoir faim pas longtemps après...)

Bref le mac do est un autre débat à la limite. Ce que je me demandais, c'est si ce ne sont pas tous ces additifs colorants ou que sais-je(je ne m'y connais pas vraiment en nom) qui ne ferait pas anormalement grossir?

La variété des aliments nous oblige quelque part à sur-consommer trop car ça été prouvé qu'avant il y'avait moins de variété donc la monotonie des plats faisaient que les grand-parents n'avaient pas l'envie de manger plus que de mesure.

Je me demandais donc pourquoi on ne réduirait pas plutôt l'offre (1 ou deux yaourts proposés pas 150 par rayon etc) en retournant à l'essentiel. et à du "plus naturel" mais c'est utopique...
De toute façon ça va être dur d'inverser la marche.

33% des Français sont en surpoids et 10% sont obèses et ils prévoient 90% d'obéses dans les 50 ans si on ne fait rien donc mince naturellement, si c'était naturel il n'y aurait pas autant de problème de poids. Paradoxalement on a trouvé des carences qu'on retrouvait dans la seconde guerre mondiale...

Bref je dis juste que le capitalisme et taper sur le méchant gros ça va deux secondes car à en croire les scientifiques, au bout d'un moment il n'y aura plus de minces (imc dans la norme) si on ne fait rien....
37 ans 4079
Et donc...?
38 ans très au sud 7738
ah macdo depuis supersize me....
non mais sérieux il s'attendait à quoi le mec en mangeant largement au delà de sa faim avec l'histoire du format super maxi?!
Il c'est littéralement gavé et après il vient se plaindre et dénoncer je ne sais quoi! Ok c'est pas ce qu'on fait de plus naturel le macdo, mais quel mangeur a l'idée de ne manger que ça du soir au matin 7jours sur 7?!

L'exemple de ton amie j'ai le même avec la femme de mon cousin arrivée du Mali. Tu en offres une mauvaise interprétation. Elle ne peut pas encore se réguler avec des aliments qu'elle ne connait pas, son corps ne les identifie pas encore! L'alimentation est totalement différente! Si toi on t'envoyais là bas à manger toutes leur friture (cuisson la + hygiénique pour eux), tu prendrais du poids, sans parler de l'effet découverte de la nouveauté qui te pousse à tester de nouvelles choses.
B. 2 ans après et une grossesse entre fait le même poids qu'à son arrivée! alors qu'avant sa grossesse elle était à + 10 kgs. Et je parle pas non plus du facteur stress de changer d'environnement, de climat, de culture etc!

et le truc des activia ça me fait bien rire... dire c'est la faute des aliments ils sont mauvais je trouve ça trop simpliste. Et tu auras toujours de pseudos enquêtes scientifiques à charge pour prouver ça! Même si je ne dis pas non plus que tout est bon dans ce qu'on nous donne, faut pas non plus exagérer.
Dire "si je suis gros c'est la faute à l'industrie alimentaire", je trouve ça très limite. Se dédouaner de tout, ça n'a jamais servi à rien. Oui je suis gros et oui je surconsomme n'a rien de honteux.
oui on serait mieux sans huile de palme, sans colorants. mais ce n'est pas non plus eux tous les maux des gros!
38 ans très au sud 7738
Et puis c'est à la mode en ce moment de tirer à boulet rouge sur l'agro alimentaire depuis le "cheval gate", mais dans cette histoire je suis hallucinée de l'égoïsme et du nombrilisme de l'Europe de l'ouest!
Nous sommes outrés de trouver du cheval suspect dans nos assiettes! Scandale!
Mais pas grand monde s'offusque contre le lobbying automobile et mécanique! Pourtant c'est bien à cause d'eux si on en est là!
A l'autre bout de l'Europe des gens déjà très pauvres et ruraux ont été obligé de passer à l'agriculture avec des machines à cause d'une loi européenne. Quand l'Europe prétend chercher à réduire la pollution, cherchez l'erreur...
Des personnes pauvres ont du s'endetter pour acheter du matériel pour pouvoir juste continuez à vivre. Ils ont du se séparer de leurs animaux domestiques souvent par manque moyen pour les entretenir (à perte puisqu'ils sont désormais inutiles!).
Ces animaux se sont retrouvés par la cupidité de certains dans nos assiettes et c'est bien là la seule chose qui nous offusque!
le petit fermier d'Europe de l'est lui personne n'en parle!
Et en France sous prétexte de lutter contre la pollution on parle d'interdire l'accès aux centres villes aux voitures trop âgées! Autant dire que là, avec la validation et la bénédiction de l'état on va nous pousser à acheter des voitures récentes dont nous n'avons pas besoin pour en fait relancer le secteur économique des voitures...

je trouve cette industrie là bien plus à blâmer que l'agro alimentaire!
nous avons la chance de manger à notre faim et même au delà! Et on voudrait en plus avoir du comme à la maison avec les conditions de fabrication en masse? Faut pas être trop exigeant quand même!
Même si cela ne nous dispense pas de rester vigilant envers l'agro alimentaire, faut pas exagérer non plus et les accuser de tous les maux.
O
99 ans 10517
en même temps personne ne nous oblige à manger du tout prêt, perso je ne le fais pas, ça coûte cher et ça me dégoûte. Je ne suis pas mince pour autant ;)
44 ans 701
Citation:
en même temps personne ne nous oblige à manger du tout prêt, perso je ne le fais pas, ça coûte cher et ça me dégoûte. Je ne suis pas mince pour autant

+1
je pourrais même dire que depuis que je n'achète plus du tout prêt, je mange aussi davantage.
M
38 ans 176
Eh oui, la société de consommation nous pousse à… consommer, justement.

On peut aujourd’hui se procurer de tout, en abondance, tout le temps. C’est dur de résister à la tentation, vu que c’est une tendance tout à fait naturelle de l’être humain de chercher l’abondance et le surplus. Vieil instinct de survie hérité du fond des âges.

Et puis, en plus, le meilleur moyen de faire des économies, c’est d’acheter en gros, de grandes quantités d’aliments de qualité médiocre, c’est-à-dire les plus gras et sucrés.
Il y a quelques années, quand manger était pratiquement ma seule activité en dehors du boulot, je profité des promos sur les formats familiaux et remplissait mon garde-manger à ras-bord de junkfood pour pas cher. Évidemment, après, entouré de toute cette nourriture, je me laissais tenter et bonjour les kilos.

Nous faire payer pour grossir, puis payer pour maigrir, c’est pas bête.
69 ans 3528
Mike-O a écrit:

Et puis, en plus, le meilleur moyen de faire des économies, c’est d’acheter en gros, de grandes quantités d’aliments de qualité médiocre, c’est-à-dire les plus gras et sucrés.


Bizarrement, je trouve qu'on fait + d'économies en achetant en gros des aliments "de base" voire non transformés.

Chantillyfraise a écrit:
On parle souvent de régime pour perdre du poids ou ra etc etc selon la philosophie du site ou de chacun mais y'a quelque chose que je n'entends jamais, ce sont les variétés d'aliments proposées et toutes les cochonneries qu'on bourre dans les plats préparés et autres.


Contrairement à ce que tu affirmes, la ra (au sens du GROS), accorde beaucoup d'importance à la "qualité" (par opposition à la quantité) des aliments ingérés. Je ne pourrais pas citer de manière exacte, mais je me souviens que dans un livre Apfeldorfer disait en substance "il faut aimer les aliments que l'on mange car ils vont devenir une partie de nous même". Puisque ce que l'on mange sert à entretenir/bâtir notre corps. Idem pour tout ce qui concerne les sensations alimentaires : plaisir gustatif, attention aux saveurs, (re)découverte de la cuisine et de la variété etc.
46 ans à la maison ! 10072
Chantillyfraise a écrit:
On parle souvent de régime pour perdre du poids ou ra etc etc selon la philosophie du site ou de chacun mais y'a quelque chose que je n'entends jamais, ce sont les variétés d'aliments proposées et toutes les cochonneries qu'on bourre dans les plats préparés et autres.


Contrairement à ce que tu affirmes, la ra (au sens du GROS), accorde beaucoup d'importance à la "qualité" (par opposition à la quantité) des aliments ingérés. Je ne pourrais pas citer de manière exacte, mais je me souviens que dans un livre Apfeldorfer disait en substance "il faut aimer les aliments que l'on mange car ils vont devenir une partie de nous même". Puisque ce que l'on mange sert à entretenir/bâtir notre corps. Idem pour tout ce qui concerne les sensations alimentaires : plaisir gustatif, attention aux saveurs, (re)découverte de la cuisine et de la variété etc.

C'est même l'un des principes de base de la RA.

Concernant "Super Size me", le concept était que le mec devait ingurgiter 5000 calories par jour... Quand on absorbe cette quantité de calories, on grossit, que ce soit au Mac truc ou dans un 3 étoiles !

grande_ourse a écrit:
en même temps personne ne nous oblige à manger du tout prêt, perso je ne le fais pas, ça coûte cher et ça me dégoûte. Je ne suis pas mince pour autant ;)


Même chose chez moi !
O
99 ans 10517
oui je trouve que d'acheter du basique coûte moins cher que du transformé...

et bonjour le cliché du gros qui tourne à la junkfood. Je ne sors jamais du droit chemin de la diététique, je ne mange pas en quantité, et pourtant... je suis grosse.
O
99 ans 10517
quitte à me faire péter la panse et le palpitant je préfère dans un ***** qu'au McCrado :lol:
47 ans Lorraine 4326
grande_ourse a écrit:
oui je trouve que d'acheter du basique coûte moins cher que du transformé...

et bonjour le cliché du gros qui tourne à la junkfood. Je ne sors jamais du droit chemin de la diététique, je ne mange pas en quantité, et pourtant... je suis grosse.



pas forcement vrai, je suis effarée du prix du kg de lasagnes (genre 5 euros ) quand je vois à combien elles me reviennent quand je les fais moi-meme ...
et là c'est effectivement bourré de daubes , et la composition de la "viande" doit faire peur
47 ans 35 10308
trashrap a écrit:
Contrairement à ce que tu affirmes, la ra (au sens du GROS), accorde beaucoup d'importance à la "qualité" (par opposition à la quantité) des aliments ingérés. Je ne pourrais pas citer de manière exacte, mais je me souviens que dans un livre Apfeldorfer disait en substance "il faut aimer les aliments que l'on mange car ils vont devenir une partie de nous même". Puisque ce que l'on mange sert à entretenir/bâtir notre corps. Idem pour tout ce qui concerne les sensations alimentaires : plaisir gustatif, attention aux saveurs, (re)découverte de la cuisine et de la variété etc.

C'est même l'un des principes de base de la RA.

+1.

(et on a déjà eu plusieurs fois cette discussion sur la qualité des aliments, l'influence des produits transformés sur les sensations alimentaires, la RA et les aliments tout prêts, etc... J'ai souvenir de plusieurs discussions là dessus).
31 ans Toulouse 130
Le gros problème pour moi dans ce genre de bouffe, c'est surtout :
- La quantité de sucre, qui "anesthésie" les papilles et nous fait penser que les plats non sucrés n'ont pas de goût.
- Les conservateurs (qui ont un goût dégueulasse pour peu qu'on sache les distinguer ; mais ça nécessite d'avoir une alimentation qui ne soit pas qu'à base de plats préparés, ce qui n'était pas mon cas avant de commencer la RA).

Des plats que j'adore aujourd'hui, j'étais incapable d'en percevoir le goût il y a un an. Je devais mettre beaucoup d'oignons (= goût sucré) ou trois tonnes de curry pour trouver qu'une préparation avait du goût.

Aujourd'hui, les trucs que j'aimais à l'époque, je les trouve grossiers (généralement : un gros goût sucré et rien d'autre), voire carrément dégueulasses (les fameux conservateurs).
47 ans Lorraine 4326
grande_ourse a écrit:
oui je trouve que d'acheter du basique coûte moins cher que du transformé...

et bonjour le cliché du gros qui tourne à la junkfood. Je ne sors jamais du droit chemin de la diététique, je ne mange pas en quantité, et pourtant... je suis grosse.



pas forcement vrai, je suis effarée du prix du kg de lasagnes (genre 5 euros ) quand je vois à combien elles me reviennent quand je les fais moi-meme ...
et là c'est effectivement bourré de daubes , et la composition de la "viande" doit faire peur
B I U


Discussions liées