MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

recherche sleevé(e)s ou future sleevé(e)s sur lyon (ou pas)!

37 ans Toulouse 817
grande_ourse a écrit:
Sabou, tu parles des coordonnées du psy "au cas où"... euh... Le psy, ça fait partie du suivi normal... je suis un peu inquiète sur le  
déroulement de ton parcours, trèèès rapide (les préconisations de la HAS ??) et quel suivi pour après ?


Le "suivi normal" n'est pas partout le même... Dans mon cas je n'ai eu aucun suivi psy de proposé même si je le regrette un peu car si je vais bien aujourd'hui je pense que ça n'aurait pas été du luxe dans les premières semaines. Par la suite cela peut aussi être intéressant pour aider à accepter son nouveau corps. Ce suivi devrait s'il n'est pas obligatoire, au minimum proposé aux patients...
O
99 ans 10517
il devrait être partout pareil, il existe des préconisations de la Haute Autorité de Santé, c'est pas fait pour ceux qui ont envie, mais pour tout le monde...

on voit bien sur le forum les suites des gens non suivis post op...
48 ans 35 10308
Shika a écrit:
Le "suivi normal" n'est pas partout le même... Dans mon cas je n'ai eu aucun suivi psy de proposé même si je le regrette un peu car si je vais bien aujourd'hui je pense que ça n'aurait pas été du luxe dans les premières semaines. Par la suite cela peut aussi être intéressant pour aider à accepter son nouveau corps. Ce suivi devrait s'il n'est pas obligatoire, au minimum proposé aux patients...

Si je me lançais dans un parcours comme celui-là, la qualité du suivi (et donc en particulier le suivi psy) serait primordial pour moi dans le choix de l'établissement.
Le souci c'est que j'ai l'impression que pour pas mal de gens (en tout cas pas mal de celles qui viennent se renseigner sur le forum) le critère principal c'est la rapidité du parcours, et rapidité ça n'est souvent pas compatible avec la qualité du suivi.

La HAS recommande qu'au minimum le suivi psychologique soit proposé aux patients (et recommandé dans le cas d'historique de TCAs).
O
99 ans 10517
Angia a écrit:
Shika a écrit:
Le "suivi normal" n'est pas partout le même... Dans mon cas je n'ai eu aucun suivi psy de proposé même si je le regrette un peu car si je vais bien aujourd'hui je pense que ça n'aurait pas été du luxe dans les premières semaines. Par la suite cela peut aussi être intéressant pour aider à accepter son nouveau corps. Ce suivi devrait s'il n'est pas obligatoire, au minimum proposé aux patients...

Si je me lançais dans un parcours comme celui-là, la qualité du suivi (et donc en particulier le suivi psy) serait primordial pour moi dans le choix de l'établissement.
Le souci c'est que j'ai l'impression que pour pas mal de gens (en tout cas pas mal de celles qui viennent se renseigner sur le forum) le critère principal c'est la rapidité du parcours, et rapidité ça n'est souvent pas compatible avec la qualité du suivi.

La HAS recommande qu'au minimum le suivi psychologique soit proposé aux patients (et recommandé dans le cas d'historique de TCAs).


pareil, la qualité du suivi serait mon premier critère et du coup, je sais déjà où je n'irai PAS ;)
37 ans Toulouse 817
grande_ourse a écrit:
Angia a écrit:
Shika a écrit:
Le "suivi normal" n'est pas partout le même... Dans mon cas je n'ai eu aucun suivi psy de proposé même si je le regrette un peu car si je vais bien aujourd'hui je pense que ça n'aurait pas été du luxe dans les premières semaines. Par la suite cela peut aussi être intéressant pour aider à accepter son nouveau corps. Ce suivi devrait s'il n'est pas obligatoire, au minimum proposé aux patients...

Si je me lançais dans un parcours comme celui-là, la qualité du suivi (et donc en particulier le suivi psy) serait primordial pour moi dans le choix de l'établissement.
Le souci c'est que j'ai l'impression que pour pas mal de gens (en tout cas pas mal de celles qui viennent se renseigner sur le forum) le critère principal c'est la rapidité du parcours, et rapidité ça n'est souvent pas compatible avec la qualité du suivi.

La HAS recommande qu'au minimum le suivi psychologique soit proposé aux patients (et recommandé dans le cas d'historique de TCAs).


pareil, la qualité du suivi serait mon premier critère et du coup, je sais déjà où je n'irai PAS ;)


Bah je n'ai pas choisi selon ces critères personnellement. J'ai parlé à mon médecin traitant qui m'a indiqué un chirurgien et m'a fait une lettre pour aller le voir. J'ai choisi de faire confiance à mon médecin et j'ai été là où il m'a dit d'aller.
S
36 ans 45
bonjour grande_ourse


le soucis que je rencontrai c'est que pour faire mon dossier il faut voir un psy et j avais deux solutions : soit celui communiquer par mon chir mais qui est sur lyon, soit j en cherché un vers chez moi. il se trouve que les psy que j ai contacter soit il ne voulais pas parce que ils sont contre la chirurgie , soit les délai été très longs (2 mois min). du coup a ce moment là de mes cémarche je voulai essayer de ne pas aller sur lyon pour avoir un psy qui m aurai pris en charge avant la sleevve et apres le geste operatoire.

Finalement j'ai vu celui de lyon et j ai pris rdv en septembre avec un psy plus pres de chez moi pour le suivi.

et en ce qui concerne la rapidité du parcours j ai deja expliquer ma position dans un précedent post , apres ce n 'est que mon opinion ;)
O
99 ans 10517
non mais je comprends bien que ça t'arrange que ça aille vite mais... je trouve ça plus que préoccupant malgré tout ! quant au psy j'espère que tu en trouveras un bon qui te convienne, avant de te retrouver en détresse (ce qui n'est pas le cas de tout le monde après une opé, mais probablement possible tout de même)...
S
36 ans 45
en ce qui me concerne le suivi psy sera surement important pour accepter un corps que je ne "connaitrai pas".
Je m'explique : le dernier souvenir de mon corps dans la " moyenne" on va dire été dans mon enfance ensuite les kilos sont venus "rapidement " et en grande quantité et pas genre 2 ou 3kg par an puis une pause dans la prise de poids, ma prise de poids a été importante et surtout constante du coup dans ma vie d'adolescente et de femme je n ai pas de reference de mon corps dans la "norme".
Du coup lorsque mes kilos s'en iront au fur et a mesure je risque d avoir du mal reconnaitre ce qui ma toujours caracterisé, une poitrine généreuse, des joues, des fesses, mon bidon ( meme si lui je ne risque pas de le regretter) ;), et me retrouver dans ce nouveau corps.

Pour moi il a toujours ete logique qu' a un moment ou un autre j auri ete voir un psy , meme si on ne me l avai pas proposé ce qui n 'es po le cas mon chir , et le psy m on conseillé un suivi psy apres l intervention.

Ensuite en ce qui concerne un suivi normal l HAS preconise un suivi psy mais ne l oblige pas , il conseil aussi un temps de reflexion ( duree totale de la procedure pré operatoire)de 2 ans sans obligé egalement , il on posé un cadre strict( parcours de soins medecein traitant, endocrino chir,psy pour validé le dossier de prise en chage) et un autre qui varie entre les établissement de soins et des professionnels (certains vont devoir voir cardio,pneumo,ect qui ne sont pas obligatoire mais conseillé).

tout ca pour dire que une prise en charge pré opératoire n'est pas la meme pour tous mais ca ne veux pas forcement qu'elle soit de mauvaise qualité non plus ( sauf certains cas evident).
O
99 ans 10517
mais tu ne penses pas que le suivi psy serve à autre chose qu'à se faire à son nouveau corps ?

je suis persuadée à lire les témoignages ici que quand on ne travaille pas pré et/ou post op sur les raisons qui font manger trop, l'opération est vouée à l'échec et que les patientes regrossissent à l'issue de la priode des effets mécaniques de l'opé...
S
36 ans 45
si je pense que je travail doit etre fait en amont evidement mais dans mon cas l ayantes deja fait et que mon rapport a la nourriture est redevenu "sain" avec de nouveau la sensation de faim et de sasiété je pense que l aide du psy m aidera sur deux points: la modification des quantité d aliments, et le changement de mon corps.

Apres peu etre que au fur et a mesure je serai ou non confronté a d autre difficulté et que je pourrai en parler avec lui a ce moment la .
O
99 ans 10517
tu as fait une RA façons GROS ?
S
36 ans 45
je c pas si c'est une RA facon GROS mais en tout cas j ai stabilisé mon poids depuis 4 ans ( hormis grossesses) je mange de tout je me fais plaisir mais je me regule sur la semaine genre si j ai fait des repas copieux certains jours et ben je fais un fait un peu attention les autres jours, . en tous cas la balance ne ment pas je me pèse 2 fois/semaine pour me "rassurer" sur ma "technique" lol.

selon mon diet je ne suis pas la mangeuse que je me sens lol pour lui le travil se porte sur les quantité plus que sur la composition des repas qui sont selon lui equilibré et de bonne qualité . il ma donné des tuyau pour essayer de reduire un pe avant l inervention et on travaillera sur l apres aussi.

Le soucis c'est que mon estomac est totalement distendu donc j ai besoin de plus grandes quantité pour sortir de table en ayant plus faim, je me suis rendu compte que si je sortai de table en ayant faim je grignoté plus , et du jours ou j ai cesser de grignoter et de manger seulement mes repas a table et ben mon poids c'est stabilisé.

En ce qui concerne les pourquoi de ma prise de poids je les ai identifié et travaillé deja avec un psy il y a pas mal de tps.
N
35 ans 30
bonjour sabou38

comment vas tu ? moi ça va j'ai passé le rdv cardio hier et tout est ok donc une chose de moins et demain c'est le pshy j'aprehende ce rdv mais on verra . toi aussi tu a été chez celui du 6ème a lyon ?

bon courage a toi bisous
O
99 ans 10517
ça y ressemble en tout cas Sabou ;)
S
36 ans 45
Bonjour nadiatoon,

Contente que ca ce soitt bien passé?
celui *************************
B I U


Discussions liées