MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Qu'est-ce que la RA?

100 ans 20875
Bonsoir

Alors ne me frappez pas mais inculte que je suis je ne comprends pas réellement ce qu'est la RA. j'ai tenter de comprendre à droite et a gauche mais je  
dois vraiment etre limité intellectuellement(pourtant bac+3 :lol: ) mais ca reste assez opaque pour moi notamment le site gros c'est un peu du charabias pour moi je dois pas réussir à lire le truc sans décrocher :oops: enfin je suppose vu que je ne comprends pas vraiment ce que c'est.

Moi du peu que j'ai compris c'est qu'il faut bannier le mot régime et les privations et laisser court à ses envies. Mais du coup comment on fait si on est hyperfage ca régle rien?

Pour vous que signifie la RA?
100 ans 20875
Désolé pour les fautes j'écris de la tablette de mon mari et je suis pas encore au point avec les touches tactiles.

A noter que j'ai lu la FAQ de vlr.
46 ans seine maritime 4272
Coucou ,
Je me joins à AmLiTa car ce n'est pas clair non plus pour moi !!
100 ans 20875
Je me moins seule du coup :lol:
47 ans à la maison ! 10072
Pour résumer, le principe de base est d'arriver à manger ce dont tu as envie, mais uniquement quand tu as faim et à satiété. Ce qui est forcément moins simple qu'il n'y parait...
31 ans Dans le sud ;) 5608
Bonjour les filles,

Résumer la RA est plutôt difficile, en clair, il s'agit d'un principe selon lequel on bannit toute idée qu'un aliment puisse être mauvais, puisse faire grossir etc.

On mange ce que l'on veut, quand on le veut à la seule condition de manger lorsqu'on ressent la faim, et de s'arrêter lorsqu'on arrive à satiété.

Bien sûr, la RA peut régler l'hyperphagie, elle a en grande partie réglée la mienne. Son but n'est pas de faire perdre du poids, même si cela peut parfois arriver, mais plutôt de faire la paix avec la nourriture, de ne plus y penser quotidiennement comme une source d'angoisse.

Il faut savoir que le fait de manger compulsivement, ( attention, ici je ne prends pas en compte les problèmes psychologiques de compensation par la nourriture ), vient souvent du fait que l'organisme, privé après un régime ( voir une vie de régime :roll: ) se jette sur la nourriture de peur d'en être privé plus tard. Tout restriction entraine des compulsions, c'est ce qu'on appelle communément l'effet yoyo.

Je vous invite à lire cette interview de Zermati qui explique un peu plus clairement les grands principes de la RA et les questions que nous pouvons toutes nous poser.

http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_368956.htm

Si ça n'est pas clair pour vous et que vous avez d'autres questions, n'hésitez pas.
46 ans seine maritime 4272
Merci beaucoup pour ta réponse .
J'ai lu l'interview mais concrètement , je ne vois pas trop comment mettre en application .
Est-ce qu'il y a quand même des aliments qu'il vaut mieux manger en début de journée et d'autres en fin ? ...
A+
47 ans à la maison ! 10072
isaro a écrit:

Est-ce qu'il y a quand même des aliments qu'il vaut mieux manger en début de journée et d'autres en fin ? ...
A+


C'est c'est la question qui montre qu'en effet tu n'as rien compris à la RA... :lol:

Citation:
On mange ce que l'on veut, quand on le veut à la seule condition de manger lorsqu'on ressent la faim, et de s'arrêter lorsqu'on arrive à satiété.


Ce sont les seules "contraintes".
102 ans Lugdunum 1894
Bonjour à toutes,

trashrap a écrit:
Pour résumer, le principe de base est d'arriver à manger ce dont tu as envie, mais uniquement quand tu as faim et à satiété. Ce qui est forcément moins simple qu'il n'y parait...

Que ce passe t il Trashrap ce matin, vous n'avez pas dû relire votre phrase, moi elle m'a fait bondir..
Le RA ce n'est pas cela

J'ai trouvé intéressant sur le site du GROS la foire aux questions :
http://www.gros.org/vos-questions/foire-aux-questions

et cette petite phrase qui a fait tilt!

"Pour maigrir de façon plus durable, mieux vaut se réconcilier avec la nourriture, manger les aliments qu’on aime, sans interdit,
et dans les quantités qui conviennent à nos besoins : de tout, mais pas trop en quantité."

Je comprends une alimentation variée, en quantité quand même limitée et qui doit convenir à ses besoins journaliers.
C'est une phrase qui me parle mais me fait penser un chouia à des préceptes de régime quand même.

Pour moi me lancer dans une RA a été avant tout un travail de réfléxion très important, la sagesse et l'expérience de certaines virliennes m'ont beaucoup aidées.
Malgré tout, sans l'aide d'une diététicienne et toutes les réponses à mon questionnement perpétuel..cela me serait impossible.
Alors les filles, je vous encourage à vous documenter beaucoup mais ne jamais perdre de vue que nous sommes toutes des "cas particuliers", on peut se retrouver dans le vécu en RA de certaines mais chacune son parcours en RA plus qu'en tout autre chose car la relation à la nourriture est aussi intimement liée au psychisme.
48 ans 35 10308
sissi69 a écrit:
"Pour maigrir de façon plus durable, mieux vaut se réconcilier avec la nourriture, manger les aliments qu’on aime, sans interdit,
et dans les quantités qui conviennent à nos besoins : de tout, mais pas trop en quantité."

Je comprends une alimentation variée, en quantité quand même limitée et qui doit convenir à ses besoins journaliers.
C'est une phrase qui me parle mais me fait penser un chouia à des préceptes de régime quand même.

Tu comprends de travers.
Il n'y a pas de limites autres que celles imposées par notre corps (la faim / la satiété), et la variété de l'alimentation elle vient aussi des besoins du corps, qui signale ces besoins par l'intermédiaire des envies. La diversité elle vient naturellement, et les limites en terme de quantité aussi (bon dis comme ça ça a l'air simple, en fait ça n'est pas toujours si simple à mettre en place concrètement).

A partir du moment où tu "raisonnes" ta prise alimentaire (en quantité ou en qualité) tu sors de la démarche de RA.
39 ans très au sud 7887
La RA part du principe que Mère Nature a très bien fait les choses. Elle a donné à notre corps la capacité de réguler les apports alimentaires en fonction des besoins et ça de manière précise.
C'est ce que font naturellement et sans y penser les bébés et les jeunes enfants. Ils mangent ce dont ils ont envie quand ils en ont faim. et quand ils n'ont pas faim ils ne mangent pas. Quand ils n'ont plus faim ils s'arrêtent.
Et ils ne se prennent pas la tête sur le thème de "j'ai mangé assez de fruits/légumes?" "c'est pas trop gras/sucré/salé?", "un taboulé ça ne se mange pas au goûté!", "je dois impérativement faire mes 3 repas", "je dois manger plus au petit dèj" "je devrais prendre la version allégée" etc etc...

La RA, sont but est de revenir à cet état là de notre régulation.
Plus facile à dire qu'à faire... nous avons des années de "bonnes paroles" dans les oreilles et la cervelle! On nous martèle des bons principes, des il faut et il ne faut pas qui sont en fait de vagues croyances teintées de pseudo science. Rien n'est prouvé véritablement et ce qui marche pour une personne ne conviendra pas à l'autre.
Du coup nous sommes tous en "restriction cognitive", à savoir quand on mange on pense, et même manger passe forcément par la tête (calcul des apports, des risques etc etc). Une alimentation auto régulée de ne peut pas passer par la tête mais par le corps.
C'est de comprendre et lutter contre la restriction cognitive qui constitue la base de la RA, oublier ce qu'on sait pour écouter ce qu'on ressent.
47 ans à la maison ! 10072
sissi69 a écrit:
Bonjour à toutes,

trashrap a écrit:
Pour résumer, le principe de base est d'arriver à manger ce dont tu as envie, mais uniquement quand tu as faim et à satiété. Ce qui est forcément moins simple qu'il n'y parait...

Que ce passe t il Trashrap ce matin, vous n'avez pas dû relire votre phrase, moi elle m'a fait bondir..
Le RA ce n'est pas cela

J'ai trouvé intéressant sur le site du GROS la foire aux questions :
http://www.gros.org/vos-questions/foire-aux-questions

et cette petite phrase qui a fait tilt!

"Pour maigrir de façon plus durable, mieux vaut se réconcilier avec la nourriture, manger les aliments qu’on aime, sans interdit,
et dans les quantités qui conviennent à nos besoins : de tout, mais pas trop en quantité."

Je comprends une alimentation variée, en quantité quand même limitée et qui doit convenir à ses besoins journaliers.
C'est une phrase qui me parle mais me fait penser un chouia à des préceptes de régime quand même.



Donc pour toi, une personne qui n'a faim qu'une fois par jour et un gros appétit à ce moment-là doit se forcer à manger plusieurs fois par jour en petites quantités ?

Alors, pour moi, c'est exactement ce que tu dis qui n'est pas en accord avec la RA.
102 ans Lugdunum 1894
trashrap a écrit:
sissi69 a écrit:

trashrap a écrit:




Donc pour toi, une personne qui n'a faim qu'une fois par jour et un gros appétit à ce moment-là doit se forcer à manger plusieurs fois par jour en petites quantités ?

Où ai je dis cela?

Alors, pour moi, c'est exactement ce que tu dis qui n'est pas en accord avec la RA.

La phrase que je rapporte est sur le site du GROS, je n'ai rien inventée. Je pense que tu la comprends différemment.
39 ans très au sud 7887
"Pour maigrir de façon plus durable, mieux vaut se réconcilier avec la nourriture, manger les aliments qu’on aime, sans interdit,
et dans les quantités qui conviennent à nos besoins : de tout, mais pas trop en quantité."

ben moi cette phrase je la comprends comme manger à sa juste faim (donc pas au delà de sa faim), pas de manger moins que ce que notre corps réclame et se mettre donc en restriction cognitive. La limite n'est pas donnée par les "il faut" mais par le corps qui dit "stop" avec la satiété.

TA diété, elle était pro RA? Je veux dire répertoriée par le GROS?
31 ans Tours 2857
reinette81 a écrit:
"de tout, mais pas trop en quantité.[/color]"



Moi aussi je la comprends comme ça . "trop en quantité" par rapport à quoi ? Ba à sa faim. Donc la phrase voudrais dire " vous pouvez manger de tout mais pas + que votre faim "
B I U