MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Dr Zermati : oui ... mais ...

A
59 ans Région parisienne 18
Celà fait plus de deux mois que je vois le Dr Z tous les 15j. Passé la première euphorie (il est sympa, encourageant...), je ne sais pas, je commence à  
avoir des doutes...
Sans compter que sa méthode ne donne pas des résultats immédiats (mais je sais qu'il faut du temps) j'ai une très vague impression de n'être qu'une patiente parmis les autres, alors que je suis "moi" avec "mes" problèmes auxquels je cherche "mes" solutions.
J'avais lu le livre l'année dernière mais je n'avais pas tout compris en tout cas pas tout bien fait.
J'ai l'impression qu'il "récite" son bouquin à chaque consultation.
Je ne suis peut-être pas très claire.
En tout cas je me pose beaucoup de questions et surtout j'ai de plus en plus l'envie d'arrêter et de continuer par moi même, avec votre aide peut-être.
J'ai lu le post d'Emma et bien que mon cas soit différent je vois bien que je ne suis pas la seule à être décue. :roll:
Y en a-t-il d'autres ???
bon ben je suis contente de pas etre la seule à l'avoir trouvé special, au moins ca vient pas de moi :roll:


sinon c'est vrai que ca fait un peu "usine" son cabinet, je n'en n'avais pas parlé car c'etait pas la chose qui m'avait le plus choqué mais je te rejoins là dessus ;)
A
59 ans Région parisienne 18
Ah Emma je suis ravie de te parler : comment vas-tu ?
Alalara a écrit:
Ah Emma je suis ravie de te parler : comment vas-tu ?



ca va bien :D

je relisais mon post dans réeducation alimetaire,je pense que je réecrirai qqchose bientot.
je mange de mieux en mieux (meme si quand mon mec mange des trucs que je m'interdit ca me fait super mal au ventre mais ca va je gere 8) )
je pense que Z.m'a malgré tout aidé.
deja son livre(meme si j'avais pas tout compris) et aussi le fait de le voir et de réaliser que "j'ai besoin de faire ca par moi meme"
je ne mange bien sur pas comme tout le monde je suis toujours anemiée ce qui fait enrager ma mere, je dois etre dans les bons jours à 1500 calories et dans les mauvais, à peine 500...(precision :chuis pas du tout une grosse mangeuse)....je rfuse toujours le sucre et les feculents..., un seul truc me gene: je suis toujours dans la verification des lipides ou des glucides mais bon ca disparaitra, et puis je vais de plus en pus manger des sushis au resto alors que je sais pas comment ils sont préparés..(et avant c'etait "interdiction de manger qqchose que j'ai pas preparé moi meme et dn je connais pas la valeur nutritionnelle").,bref ca peut vous paraitre"une alimentation mauvaise" mais comparé à y'a un an c'est super!
bon mon souhait de 2006 est d'arriver à manger du muesli "extra au chocolat au lait" ca c'est mon defi , j'en creve d'envie quand j'en vois au supermarcé, je pense y arriver......bien sur y'a toujours des jurs où j'ai la bouffe en horreur où je m'alimente pas pendant 3 jours mais c'est de moins en moins frequent...je dirai pas que je prends du plaisir à manger (faut pas exagerer) mais je vois moins la bouffe comme une enemie.....meme si, si je pouvais me paser de manger je serai tres heureuse.....par contre je ne connais toujours pas la sensation de "faim" et donc encore moins de satieté, faudrait que je travaille un ptit peu dessus, je mange vraiment parcequ'il "faut" et je passe souvent des soirées où je bouffe rien...mais ca va aller de mieux en mieux....(j'ai reussi à manger au resto devant un mec que je connaissais à peine et ca c'est un sige :D )


j'espere que tu y arriveras...... ;)
olà desolee pour le roman :oops:
54 ans cherbourg 1409
c'est toujours intéressant le récit du vécu des autres personnes.
je comprend bien ce que vous voulez dire, l'impression d'être un numéro parmi d'autres...
je reste persuadée qu'il n'y a que soi , perso, toute seule, qui puisse nous aider vraiment.
emma grâce à toi, je viens de réaliser qu'on pouvait ne pas connaître la faim, et qu'à cause de ça, on peut TROP ou PAS ASSEZ manger. c'est vicieux en fait.
40 ans France 5623
c'ets intéressant de vous lire les filles ;)
A
59 ans Région parisienne 18
Je ne suis pas du tout dans le cas d'Emma : moi ce serai plutôt ne pas manger quand je n'ai pas faim et surtout arrêter...
Les côtés positifs de la méthode Z :
:arrow: j'ai appris que le matin je n'avais faim que si je faisais un diner léger. Comme j'adore le petit déj, j'allège le diner :twisted:
:arrow: je recommence à faire de bons petits plats chez moi. Mes filles apprécient, mon mari regrette parfois ses grillades-pommes de terre (c'était salade pour moi).
Les côtés négatifs :
:arrow: je n'arrive pas à sentir la satiété au cours des repas quand je suis en famille
:arrow: j'ai tendance à arrêter assez vite quand je suis seule au bureau du coup j'ai souvent faim et comme c'est permis : je mange :?
:arrow: je ne trouve pas de réponses à mes problèmes chez le Dr Z qui ne sais que me remettre dans "ses" rails.
:arrow: je ne maigri pas du coup j'en suis à relorgner sur les régimes
:arrow: je me pèse 2 fois par jours :evil:
44 ans ze youniverse 1623
Bonsoir Emma!

Ca fait un moment que je lis tes posts et j'avais envie de mieux te connaître (tu m'as l'air d'avoir un esprit particulièrement vif et acéré!!!)

Dommage, la 1ere fois que je te "parle" , c'est pour te poser une question coconne...Comment fais tu pour tenir physiquement ss manger pd 3 jours? :oops:
Désolée si je te paraîs indiscrète...
290
Est ce que tu fais tout ou partie de ce qui est listé là?

Parce que perdre du poid, pourquoi pas; mais il ne faudrait pas que ce soit au détriment de ta santé...

:kiss:

Quelque chose ne vas pas quand tu ne mange pas?
Peut être que ça t'aiderai de tenir un journal intime. Ca peut paraître un peu puéril mais ça permet de noter tes sentiments, tes sensations et ça peut te libérer de ce qui t'empoisonne l'existence...
;)

Mais bon, je ne suis pas psy... :oops:
L
33 ans 1357
Moi ce qui m'a vite déplue chez Zermati, c'est son côté mathématique.

Je me retrouvais beaucoup dans son bouquin, mais quand j'ai commencé à ne plus faire de crises, à bien connaitre mes sentiments de faim et satiétié...Je me suis rendue compte que manger était aussi pour moi un plaisir, et pas simplement un besoin calorique et énergétique.

Il y a eu donc un moment où je culpabilisais pas mal parce que je n'avais plus faim Mais j'avais encore envie de manger, pas parce que je me sens mal, pas par réconfort...Simplement par envie de savourer.

J'ai fini par laisser tomber cette culpabilité et par manger aussi par envie. La nourriture, j'ai toujours adoré, et depuis peu la gourmandise n'est plus un défaut.

Zermati dirait que dans un repas, si j'ai plus faim je m'arrête. Moi si j'ai encore envie de manger parce que l'ambiance le veut, parce que c'est bon et que ça fait plaisir...Je mange, et je me régule ensuite.

Ca parait facile mais j'ai mis vraiment beaucoup de temps à assimiler ça.

Donc ce que tu penses de Zermati ne m'étonnes pas, comme l'expérience de Emma m'a déçue par rapport à lui mais enfin de compte ne m'a pas tellement étonné non plus...
La RA se base sur les idées de Zermati, mais nous somes tous différents et on ne suit pas un dogme.
La RA est à mettre à notre sauce, suivant nos goûts...Mais toujours en gardant l'idée de régulation et d'écoute des sensations du corps.

Même quand je mange au dessus de ma faim, vient un moment où je n'ai plus faim, où ça ne me fait plus plaisir...Donc mes sensations je les écoutes calmement quand-même, comme le dit Zermati!!

As-tu pensé à aller voir quelqu'un d'autre qui te conviendrait plus?
Même un médecin du GROS dans ton quartier?
A
59 ans Région parisienne 18
Non Lalaby je ne suis allée voir personne d'autre : j'en avais tellement vu avec tous mes régimes que j'avais peut-être fondé trop d'espoir sur Z. Je pensais : enfin un Dr qui va me comprendre...
Je suis déçue mais ce n'est peut-être pas de sa faute, je ne lui en veut pas.
Je pense que je vais continuer seule.
J'ai trouvé ici tant de personnes qui connaissent des souffrances bien plus grandes que les miennes et qui se soutiennent que ça m'a redonné espoir. :)
C'est fou de se dire que les dictacts de la mode (encore un coup des hommes !! ;) ) rendent tant de personnes si malheureuses, les ammènent à avoir un comportement totalement dégenté !!
Et ça commence très jeune !!! j'ai deux adolescentes dont une qui me ressemble beaucoup physiquement et qui me parle régime depuis qu'elle a 10 ans !!
Heureusement nous avons beaucoup parlé et je lui ai expliqué que les régimes ce n'était pas bien. Je lui ai dis : regarde moi, regarde ce qu'ont fait tant d'années de restriction alimentaire. Ecoute ton corps mange simplement quand tu a faim, garde le reste pour plus tard. Et bien elle a perdu 4 kg depuis cet été et elle mange de tout (elle a simplement arrêté le nutella).
Je suis en colère contre la société qui nous impose d'être mince pour être belles et intelligentes !!!

Voilà, c'était le coup de gueule de Lara :twisted: Ca fait du bien.
Bisous à tous et toutes !
37 ans 3935
lalaby a écrit:


Il y a eu donc un moment où je culpabilisais pas mal parce que je n'avais plus faim Mais j'avais encore envie de manger, pas parce que je me sens mal, pas par réconfort...Simplement par envie de savourer.

J'ai fini par laisser tomber cette culpabilité et par manger aussi par envie. La nourriture, j'ai toujours adoré, et depuis peu la gourmandise n'est plus un défaut.


D'accord avec toi lalaby. Il m'arrive aussi de me dire "non, ça je ne devrais pas le manger, je n'ai plus faim". D'où reculpabilisation. Mais dans ce cas je me dis ho, c'est pas parce que je le fais une fois ou parce que je prends un bout de chocolat sans faim que je vais grossir. Comme tu dis on se régule ensuite, voilà tout.
P
48 ans Paris 122
Bonjour :)

le poids a toujours été un pbm... je suis meme montée jusqu'à 108 kilos et une fois que mon papa est décédé ça m'a fait déclic et j'ai fait un grand régime, avec tout ce que ça implique de rééquilibrage alimentaire, sportive et spychique, plus le regard des autres ;)
j'ai atteint 72 kilos stabilisé et après 6 ans j'ai regrossi un peu
ce qui a déconné : bein j'ai eut un cancer de la thyroide, j'ai rencontré chéri d'amour et je vis avec ;) et puis coté professionnel j'ai passé plusieurs années.. j'en suis à 4 à alterner chomage et boulot pourri malgré mes diplomes du coup la bouffe a servie de soupape.. aujourd'hui j'en suis à 83 kilos mais je n'ai pas tout repris

j'ai rencontré Z l'an dernier car j'avais lu son bouquin et j'avais atteint 70.5 oui oui 70.5 mais j'avais repris 3-4kg et je voulais lui demander de l'aide

Bein ça m'a couté 85 euros pour parler de ma vie et être regardé comme un monstre avec de petites remarque du type Ah oui quand meme 108 kilos, .. c'est celle que j'ai trouvé la plus désobligeante
à la fin il m'a dit rapidement et précipitemment il faut qu'on se revoit très vite... j'ai considéré que 1. l'argent l'intéressait
que 2. il ne m'écoutait plus rapport à l'heure et au client suivant
ça ne m'a pas plut
et j'ai fuit

en plus il est dans un centre spécial minceur avec masseur, psy, nutri et cie
j'ai cru que j'étais dans une usine à maigrir alors que justement quand je lisais son bouquin et que j'avais suivit la méthode je voyais un : voilà la solution

j'ai été tellement déçue par le personnage que j'ai zappé sa méthode, et ça m'a largement refroidit pour rencontre un autre thérapeut :-/

A présent j'ai retrouvé un travail chouette, je commence en sept et je pense que c'est une période plus adaptée pour reprendre la méthode

mais Z j'ai pas du tout aimé mais alors pas du tout
comme si j'étais un monstre moi !!
vadérétro satanas

ps : maintenant c'est mon resssenti, ça ne veut pas dire que d'autres personnes puissent se sentir en phase avec lui :)
45 ans Barcelona (Espagne) 25680
Cela m'étonne fortement ce que tu dis.
As-tu contacté le gros pour lui faire part de ton ressenti face à ce médecin ?
Es-tu sure de bien avoir interprété ces paroles ?
Est-ce le poids qui l'étonnait ou le yoyo que tu as fait ?

Par contre si tu étais aller le voir pour perdre du poids et vite, c'est normal que cela ne t'es pas plus.
B I U