MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

ma RA impossible ?

36 ans 1307
Mizirlou a écrit:

Je n'ai pas refait le test O'Sullivan 3 mois après l'accouchement comme c'était prévu... :oops:
Pas envie de repasser par là et pas envie de  
savoir si j'ai réellement un problème. Je suis consciente que ce n'est pas bien de faire la politique de l'autruche avec ça mais c'est plus fort que moi.
Récemment j'ai fait une prise de sang très complète. Parmi il y avait la glycémie à jeun. Le taux était normal. Mais je ne sais pas si les taux 1h puis 2h après l'absorption de l'eau sucrée seraient normaux eux...


Comme je te comprends ! En même temps, peut-être qu'un autre endocrino t'aurait prescrit seulement une prise de sang à jeun. Moi c'est ce que j'ai eu à faire.
Hors grossesse, on ne prescrit jamais de test O'Sullivan (sauf dans ton cas, juste après l'accouchement). J'ai l'impression que seul le taux à jeun permet de s'alarmer ou d'être rassuré.


Mizirlou a écrit:

Merci Pimpf. Pour l'instant je ne me sens pas du tout prête pour ça. Je suis dans une phase de rejet des nutritionnistes et des régimes depuis ma grossesse.
En plus en ce moment je suis en train de gérer un autre éventuel problème de santé. J'ai des examens à faire, on verra bien...


Bon courage alors, j'espère que c'est pas grave et que tout va rentrer dans l'ordre.
En tout cas tu sais que tu peux me contacter si besoin !
36 ans 1307
Petit message pré RDV mensuel qui est tout à l'heure.

Bon, je sens que ça évolue, mais tout doucement par contre ! Je ne pensais même pas avoir évolué, mais je me suis surprise à penser tout à l'heure "ah chouette on va manger ça ce soir, c'est trop bon. Mais c'est con, j'aurai pas vraiment faim" de façon authentique et non plus comme si je faisais mes devoirs.
Ca veut pas dire que je ne mange que quand j'ai faim, loin de là, mais j'ai l'impression qu'elle devient importante, petit à petit, et naturellement. J'arrive beaucoup mieux à la suivre lorsque je suis toute seule sans contrariété (sans blague !). En société, c'est toujours le bazar.

Quant à la satiété, c'est toujours pas ça. J'ai pas du tout l'impression de prendre moins de plaisir au bout d'un moment... Sauf un soir où j'avais clairement beaucoup trop mangé, et quand j'ai commencé à manger des BN en dessert (alors que j'avais bien mal au bide), eh bien j'avais l'impression qu'ils avaient aucun goût. Un peu comme si j'étais enrhumée. Du coup je n'en ai mangé que 2-3 (histoire d'être sûre, quand même !) et me suis arrêtée car il n'y avait aucun intérêt à en manger. Est-ce un début grossier de sensation de satiété ?

Mon RDV aujourd'hui dure une heure, j'ai hâte !
33 ans 1547
C'est très intéressant de te suivre dans cette démarche.
Je trouve ça encourageant que tu t'appropries cette attention portée à ta faim, non pas parce qu'il ne faudrait manger que par faim, mais parce qu'elle est une information pour toi, un repère.
Pour la satiété, je ne peux pas te répondre avec mon expérience car je n'en suis pas du tout encore là, mais les compagnon-nes de RA pourront te dire. Je me disais que ça devait certainement s'affiner plus on arrivait à développer une attention sur les saveurs et les goûts.
33 ans 1547
Et bon rendez-vous à toi !
33 ans 1547
Et bon rendez-vous à toi !
45 ans région parisienne 5831
Tu avances bien! =D> C'est chouette!

J'ai hâte de savoir ce qu'il va se passer à ton rdv.
36 ans 1307
Merci beaucoup pour vos messages !
Je n'ai le temps de parler de mon RDV que maintenant...

Alors, ce fameux RDV ! Eh bien bof. Il n'a duré que 50 minutes tout compris au lieu d'une heure. Ca me fait un peu mal au c*l car un RDV d'une heure coûte 66€ et n'est pas remboursé. En plus, je n'ai pas appris grand chose, voire rien du tout. Sur les 50 minutes, on a passé pas mal de temps à parler du beau (ou pas) temps, des travaux près de la clinique, des forums. Alors j'ai envie de dire : super !!
Elle m'a tout de même donné un exercice à faire pour la prochaine fois (qui est dans 2 semaines) : en journée, lorsque je suis seule, je mange la même chose 4 jours de suite. En attendant bien sûr ma faim, et en me concentrant à fond sur mes sensations.
Elle m'a donné 2 noms de psychologues qui pourraient me suivre en parallèle. Moi j'avais compris qu'elle était capable de le faire, mais apparemment non. Du coup ça fait 2 fois plus de frais...
Elle a a écouté mes réactions, mes analyses du mois passé et m'a dit que c'était en bonne voie. Et que c'était normal que ça soit lent et que j'aie l'impression de ne pas progresser des masses. Le tout étant de ne pas culpabiliser de ce temps mis par les choses pour décanter et se débloquer.

Je suis embêtée car si je veux bien faire les choses, il faudrait que je voie une psychologue + elle. Sauf que le budget RA est peut-être pas extensible... C'est pourtant quelque chose d'essentiel pour moi, mais si en + les RDV me laissent sur ma faim...
69 ans 3528
pimpf a écrit:

Je suis embêtée car si je veux bien faire les choses, il faudrait que je voie une psychologue + elle. Sauf que le budget RA est peut-être pas extensible... C'est pourtant quelque chose d'essentiel pour moi, mais si en + les RDV me laissent sur ma faim...


Comme la frustration que tu ressens quand tu dois attendre la faim pour les manger ? Ou ton refus de la satiété parce que, respecter ta faim "ça n'est pas assez" ? Il y a peut être une envie de "consommer" à creuser, non ? ;)
36 ans 1307
mamisha a écrit:
pimpf a écrit:

Je suis embêtée car si je veux bien faire les choses, il faudrait que je voie une psychologue + elle. Sauf que le budget RA est peut-être pas extensible... C'est pourtant quelque chose d'essentiel pour moi, mais si en + les RDV me laissent sur ma faim...


Comme la frustration que tu ressens quand tu dois attendre la faim pour les manger ? Ou ton refus de la satiété parce que, respecter ta faim "ça n'est pas assez" ? Il y a peut être une envie de "consommer" à creuser, non ? ;)


Ah je savais que le choix de cette expression allait interpeler :)
En fait tes questions sont, je pense, très pertinentes, car mes pulsions ne sont pas qu'envers la nourriture.
Mais les RDV seraient remboursés ou j'aurais + d'argent, le fait que tout avance doucement ou que ma nutritionniste ait envie de me parler de son parapluie ou autre passerait bien mieux. J'ai un bébé de 7 mois et seul mon copain travaille en ce moment, donc c'est pas évident...
33 ans 1547
pimpf a écrit:

Elle m'a donné 2 noms de psychologues qui pourraient me suivre en parallèle. Moi j'avais compris qu'elle était capable de le faire, mais apparemment non. Du coup ça fait 2 fois plus de frais...
Elle a a écouté mes réactions, mes analyses du mois passé et m'a dit que c'était en bonne voie. Et que c'était normal que ça soit lent et que j'aie l'impression de ne pas progresser des masses. Le tout étant de ne pas culpabiliser de ce temps mis par les choses pour décanter et se débloquer.

Je suis embêtée car si je veux bien faire les choses, il faudrait que je voie une psychologue + elle. Sauf que le budget RA est peut-être pas extensible... C'est pourtant quelque chose d'essentiel pour moi, mais si en + les RDV me laissent sur ma faim...


Ça me paraît assez professionnel de différencier le travail de nutritionniste accompagnant une RA du travail mené en psychothérapie.
C'est vrai que c'est coûteux et dur à mener selon les budgets et priorités. Tu lui en as parlé ? Peut-être qu'elle peut t'aider à définir des priorités, plutôt le versant avec elle, et quand tu le pourras, un suivi psychologique; ou l'inverse; t'engager dans un suivi psychologique avec des rendez vous (très) ponctuels avec elle.

(Sinon il existe des Centre Médico Psychologiques où tu peux bénéficier d'un accompagnement par un psy ou un infirmier. Mais peut-être gagneras-tu à leur expliquer ta démarche pour être sûre d'être entendue dans ce que tu y cherches.)

En tout cas je pense que la démarche d'une RA vient mobiliser pas mal de choses mais que ça prend du temps, un temps important, où "rien" de perceptible ne se passe parfois et dans l'après coup, ça a permis autre chose après.

Tu sembles avoir mal vécu qu'elle ne puisse pas tout faire et que cela se répercute sur toi, que tu ne puisses pas tout faire non plus (niveau budget en tout cas). Moi aussi j'ai ressenti ça, ça m'a énervé. Mais maintenant ça se pose un peu, et je me dis que ça touche à comment je supporte ou non le manque. Peut-être d'ailleurs que depuis ton message tu n'es plus dans le même état d'esprit.
Mais c'est sûr, ces démarches, ça nous coûte, et pas que dans le budget...

Je me dis que tu "fais bien les choses" si tu t'écoutes et que tu essaies d'être bienveillante à ton égard. Seulement ça. Faire "bien" les choses, c'est pas forcément faire psy+nutri du gros. Si pour toi c'est trop maintenant, de t'engager dans ces deux démarches différentes (mais liées évidemment), écoute toi et ne t'en blâme pas (ou elle).
Mais peut-être que ça aussi ça va s'apaiser, cette idée de faire les choses bien ou mal, cette sensibilité à ce qui serait un impératif extérieur (et/ou intérieur), comme tu en parlais pour l'attention grandissante à tes sensations de faim que tu t'appropries pour toi plus que par "règle de la RA".

Courage, et bon exercice alors! Tu as choisi quel plat/aliment ?
36 ans 1307
Tiens, je n'ai pas reçu de mail de notification pour ta réponse Papille !

papille a écrit:

Ça me paraît assez professionnel de différencier le travail de nutritionniste accompagnant une RA du travail mené en psychothérapie.


Effectivement, c'est quelque part pas plus mal, mais ce n'est pas du tout ce que j'avais compris au départ... Elle m'avait présenté les RDV d'une heure comme autant d'occasions d'aller plus en profondeur des choses, de chercher des raisons, etc. Mais ça n'a pas du tout été le cas et du coup je crois que j'avais idéalisé les RDV avec elle, qui n'est effectivement qu'une nutritionniste. D'où ma surprise, et l'embarras niveau budget !
Je ne lui ai pas parlé du côté budget, mais je pense le faire au prochain RDV. Elle m'a dit qu'en général elle alternait RDV d'une heure et RDV de 30 minutes, du coup je pense lui dire que je ne veux que des RDV de 30 minutes.

Je viens de l'appeler d'ailleurs, pour repousser le RDV de la semaine prochaine. Elle me l'a mis la semaine suivante, c'est déjà mieux. J'ai beau tourner le problème dans tous les sens, j'ai vraiment besoin d'un suivi psy. Et je n'ai pas du tout envie que ma RA tourne en rond, je l'ai fait pendant 4 ans déjà et ça suffit ! Donc je vais faire les deux, en voyant sans doute un peu moins souvent la nutritionniste, mais en la voyant quand même.
Je me suis mal exprimée quand j'ai mis que je voulais bien faire les choses. Pour moi les deux sont importants/indispensables/urgents.

Pour l'exercice on avait parlé fromage ensemble. Mais je suis plus sûre... Quand j'essaie d'y réfléchir, il n'y a rien qui me vient comme envie... Et je sais pas quand je vais pouvoir m'y mettre. Mais ça va être rigolo à faire, je sais pas vraiment ce qu'il va en sortir, suspens ! :)
36 ans 1307
pimpf a écrit:
suspens ! :)


Voire suspense, si on veut vraiment écrire français :roll:
36 ans 1307
pimpf a écrit:


Pour l'exercice on avait parlé fromage ensemble. Mais je suis plus sûre... Quand j'essaie d'y réfléchir, il n'y a rien qui me vient comme envie... Et je sais pas quand je vais pouvoir m'y mettre. Mais ça va être rigolo à faire, je sais pas vraiment ce qu'il va en sortir, suspens ! :)


Finalement j'ai commencé aujourd'hui. Et mon choix s'est porté sur ce que j'aime le plus je crois, ou en tout cas ce que j'adore : du bon pain avec du beurre demi-sel.
Je ne sais pas si j'ai réussi à trouver la satiété, mais je ne devais pas être loin je pense.
33 ans 1547
Pain et beurre salé... Miam !

Je comprends que les deux te semblent importants.

Alors je te souhaite bon courage si tu es prête à te lancer pour un travail psychologique. N'hésite pas à nous partager tes impressions ici si tu en as envie.
36 ans 1307
Bonjour bonjour,

Petit message avec bébé sur les genoux pour vous dire que j'ai vu ma nutritionniste hier soir et ma nouvelle psychothérapeute dans la foulée ! Les deux RDV m'ont fait beaucoup de bien, je suis très contente.
On a pu vraiment parler avec la nutritionniste et c'était vraiment agréable. Moi j'ai bien sûr l'impression de stagner ou d'avancer super méga doucement, mais elle était très satisfaite de mes impressions.
On a parlé de mes sensations quant à l'exercice sur le rassasiement sensoriel, et elle m'a dit que j'aurais même pu arrêter au bout de 2 jours vu que j'avais effectivement remarqué ce rassasiement. C'est marrant, moi cette idée ne me serait même pas venue à l'esprit, je dois être très scolaire !
J'ai réalisé en le lui disant que vu ma situation actuelle et mon état d'esprit, je mangerais sans doute beaucoup beaucoup + si je n'avais pas entamé cette démarche de RA. C'est effectivement un excellent point !
Je la revois fin août, elle a compris que niveau budget il fallait espacer les RDV, d'autant que je vois la psy en parallèle. Ce RDV durera 1h et on fera ensemble une dégustation.

La rencontre avec la psychothérapeute était très sympathique. Le RDV a duré aux alentours d'une heure, elle m'a demandé pourquoi je venais la voir et on a fixé ensemble des objectifs à atteindre. Elle m'a dit que dans un 1er temps on allait se voir 5 fois, puis faire un bilan afin de voir si quelques petites choses ont bougé ou pas. Si ce n'est pas le cas, alors elle me proposera de voir quelqu'un d'autre. Je trouve cette démarche complètement saine, ça me convient tout à fait.
Je la revois également fin août.
B I U