MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Vaginisme-sexologue

106 ans 110
Bonjour à toutes;


Je pense souffrir de vaginisme depuis presque 2 ans. C'est depuis cette période que j'ai essayé d'avoir des rapports en vain. J'ai pensé longtemps que le problème venait  
du garçon, avant de constater que quoique je fasse ça ne marchait pas. Le pénis rentre à peine et la douleur est tellement atroce dès qu'il tente de rentrer que ça semble peine perdue. Ce problème me met dans une grande détresse, je désespère d'avoir une vie normale comme toutes les filles de mon age. J'ai été voir un gynéco qui n"a rien vu normal (pour ce qu'elle a pu examiner) car le coton tige ne passait même pas...cela dit elle n'a pas évoqué cela elle a juste dit que j'étais trop tendue et qu'il fallait me détendre(avec des remarques comme ça je suis très aidée :roll: ). Je voulais savoir si certaines d'entre-vous avaient vécu la même chose, leurs témoignages et aussi comment se passerait les séances chez un sexologue? Notamment au niveau paiement est ce que c'est remboursé etc.. Je vous remercie toutes je me sens très seule et abattue par ce problème
32 ans Tarn 56
J'ai une amie qui a vécu ça pendant 1 an. Son copain l'a largué et elle en a eu un autre aprés qui était à l'écoute,doux, beaucoup de préliminaires et un tube de lubrifiant. En 4 mois, tout était réglé ;)
106 ans 110
Merci de ta réponse mais jai essayé avec 5 garçons en deux ans, dont deux que j'aimais vraiment dont un avec une relation longue d'un an, et rien à faire, pourtant nous faisions parfois des heures de préliminaires et j"ai toujours utilisé du lubrifiant impossible d'essayer sans pour moi!
40 ans Lille 4847
Bonjour licorne300,

Tu trouveras de l'aide et des réponses à tes questions sur ce forum spécialisé : http://forum-vaginisme.xooit.com/portal.php

J'espère que ton problème se réglera ;)
33 ans 142
Il faut savoir que le vaginisme, c'est un problème psychologique. Ton vagin est tout à fait normal, rassure-toi. Il faut juste que tu te débloques... as-tu pensé à prendre des myorelaxants avant l'acte ? C'est un médicament qui détend les muscles, tous les muscles, et ça peut aider pour une première fois, et après tu seras plus détendue.
Là, même avec des préliminaires, tu te crispes car tu sais que ça ne va pas passer en fait.
106 ans 110
A Ketai: Merci pour ton lien je le lirais des demain


A LuxLisbon: Oui je sais que c'est un problème psychologique à l'origine, hélas ça ne résout pas le problème...Non je n'ai jamais pris ce type de médicaments, je ne sais pas si ça s'achète directement en pharmacie ou se prescrit par ordonnance..Je serais prête à le tenter et le ferais sans doute mais je reste encore sur l'idée du sexologue, car je me dis que le meilleur moyen est d"identifier les raisons du problème ce qui me débloquerait sans avoir à prendre de cachets à chaque fois..j'ai fais quelques recherches sur le net et ce n'est pas évident de trouver un bon sexologue, de savoir s'il est diplomé ou pas et aussi les tarifs ne sont pas affichés..mais je vous remercie pour vos réponses.J'espérais avoir des témoignages directs de filles guéries!
30 ans Ile de France 170
Ce que va te faire un sexologue, c'est t'expliquer que ton vagin n'est pas fermé, comment il fonctionne etc...
Tu peux te soigner toute seule (j'y suis arrivé), mais le mieux est quand même d'avoir un copain pour te soutenir.
D'abord renseigne toi sur ton anatomie (regarder sur internet, mais aussi à quoi ça ressemble avec un miroir ;) ), puis commence à essayer d'entrer de tout petit trucs en étant très détendue.
Si tu as du mal, il y a des baguettes spéciales pour ça que tu peux acheter sur internet.
Surtout, de la patience, de la détente, on se décourage pas et on ne force pas.
40 ans Lille 4847
Contrairement à Madria, je te conseille de consulter une sexologue, si possible ayant une formation de psychologue également.
Elle sera spécialisée dans ce domaine, et, même si on peut s'en sortir seule avec un compagnon comprenant, c'est tout de même beaucoup mieux d'identifier la cause psychologique de ce blocage et de la traiter.

Bon courage pour la suite :)
106 ans 110
Bonjour

J'ai déjà essayé de me "soigner" seule et de me regarder dans le miroir mais ça n'a rien changé pour le moment. Je n'ai pas de copain actuellement et franchement vu les circonstances j'en ai peu envie..Je reste donc sur l'idée du sexologue j'essaye d'en trouver un qui soit diplômé et proche de ma ville (je vis dans une ville moyenne) j’espère qu'il m'aide à découvrir les causes de cela, je me suis promenée sur le site dont le lien m' a été indiqué et c'est vrai que je retrouvé pas mal de témoignages dont les causes pourraient être responsable de mon problème, mais comment être sure que ça soit suffisant pour guérir? :? Il y aussi des témoignages de femmes qui ont tout essayé depuis des années et qui en sont toujours au même stade. Merci de vos réponses à toutes
106 ans 110
Bonjour à toutes

Je reprend ce post pour toutes celles qui m'avaient répondu j'ai pris rdv vendredi matin chez une sexo médecin je vous ferais part de ce qui s'est passé mais j'angoisse fortement tout en ayant repris un peu d'espoir :cry:
106 ans 110
Alors pour parler du RDV pour celles qui auraient suivi mon post..

Je suis tombée sur une femme ouverte à l'écoute et gentille.Le contact est plutôt bien passé
Elle m'a dit qu'effectivement ce que j'avais ressembler à du vaginisme. Elle m'a fait décrire les tentatives que j'ai eu, les représentations que je pouvais avoir de la sexualité avant mes premiers rapports, demandé si j'avais eu des soucis (agressions, éducation trop stricte..ce qui n'est pas le cas).
Elle m'a ensuite montré des schémas pour m'expliquer le fonctionnement du corps à cet endroit..les mécanismes mentaux du vaginisme, qu'il fallait essayer de détruire, la réappropriation du corps par la visualisation dans un miroir (ce que j'ai déjà fait), des exercices avec les doigts..bref tout ce que j'aurais pu lire sur un forum..Mais c'est vrai que de l'entendre de la bouche d'un pro ça procure autre chose.

Elle m'a dit que rien ne m'empêchait de réessayer avec des partenaires. J'ai beaucoup de mal à imaginer essayer avec quelqu'un à ce stade et j'en vois vraiment pas l'intérêt à part un nouvel échec. Donc ressayer avec un partenaire je ne sais pas, je verrais si l'occasion se présente mais cela dépend le contexte s'il s'agit d'une histoire ayant vocation à être un «coup d'un soir » ; je vois pas l’intérêt un homme ne voulant que du sexe sera peu intéressé par une vierge vaginique, et c'est assez délicat pour ma part d'expliquer ça à un inconnu. :?

Elle m'a conseillé de commencer l'exercice par les doigts avant d'avoir recours à des dilatateurs vaginaux (elle ne savait pas ce que c'était) et que c'était mieux de le faire seule en tout cas dans un premier temps plutôt que d'aller chez le kiné. Car il valait mieux savoir travailler sur son corps seule avant de «déléguer » à quelqu'un et que de toute façon une tentative de pénétration par sonde se solderait sûrement par un échec. Me connaissant je pense qu'il vaut effectivement mieux le faire seule, avec quelqu'un ça me braquerait.

Après ce qui m'a déçu de sa part c'est son manque d'empressement à essayer de voir s'il pourrait y avoir une cause inconsciente à tout cela. J'y étais allée en pensant faire une sorte de thérapie ou j'arriverais petit à petit à découvrir les causes de cela. Mais elle ne m'a rien proposé dans ce sens. Peut-être ai je confondu sexologue et psychologue. Je m'attendais aussi à ce qu'elle me donne des indications plus précises et techniques sur les exercices mais pas grand chose dans ce sens non plus. c'est un peu difficile de savoir si elle me sera adaptée elle m'a proposé un rdv à la mi-septembre, soit un mois et demi après, j'ai du mal à appeler ça un suivi avec autant d'écart mais peut-être est ce normal j'en sais rien. Le fait de ne pas avoir été remboursé aussi alors qu'il s'agissait d'un médecin je n'ai pas compris sur le moment j'ai même pas pensé à demander j'étais assez déboussolée.

Donc pour le moment je pense que je vais acheter le kit velvi pour faire des exercices, sur le forum dont le lien a été donné précédemment (et qui est génial) beaucoup de filles disent avoir été guéries grâce à lui.
Je ne sais pas si je vais aller voir un thérapeute j'y pense encore.j'ai des complexes dus à mon surpoids (je me suis demandée si mon rapport au corps si négatif ne pouvait être lié à mon vaginisme), des histoires foireuses que je n'arrive pas à oublier (vie sexualo-sentimentale plus pathétique tu meurs), mes études que je finis tard en raison d'une réorientation, bref beaucoup de choses provoquant surtout une mésestime permanente de moi-même me faisant douter de ma capacité à être adulte. :(

Voila peut-être mon message aidera ou inspirera des filles qui ont le même problème et qui se sentent seules et perdues face à ça. Merci de m'avoir lu ;) :arrow:
29 ans 27
Bonjour licorne300,

Je sais que ce post date d'il y a plusieurs mois, mais j'aurai aimé savoir où tu en étais avec ce problème de vaginisme ?
As-tu continué d'aller voir la sexologue ? Vois-tu une amélioration avec les exercices ?

Pardonne moi si je t'importune, étant moi-même dans cette situation, ton post a attisé ma curiosité.
106 ans 110
Bonjour :)

Non tu ne me déranges pas du tout au contraire. Eh bien hélas je n'ai rien résolu .. Je suis avec mon copain depuis presque un an et cette histoire est en train de détruire notre couple, tant les tensions et incompréhensions se multiplient à ce sujet..
Je suis je pense au bout de mes exercices avec les dilatateurs du kit velvi jarrive à rentrer environ 7 8 cm du dernier dilatateur sans peine sans douleur, mais aucune pénétration n'est possible avec mon copain encore, je me contracte dès qu'il s'approche. Je vois une sexologue en parallèle de mes exercices.
Depuis combien de temps toi as tu ça?ou en es tu de tes exercices? Est ce que tu as été voir un gynéco pour être sure que tu n'es pas atteinte de vestibulite? Donne moi des nouvelles même en mp si tu veux.
44 ans Alsace 20
J'ai eu le meme soucis que toi.Ca me fesait vraiment tres mal a la pénétration,je serrai les dents et celle ci netais jamais entiere.

Puis d'un coup la dernierement,ça va beaucoup mieut et je comprends pas pourquoi du jour au lendemain,j'ai pratiquement plus rien,depuis je suis un peu plus gourmande lol.
Alors qu'avant j'apprehenai ,maintenant c'est tous le contraire.
Meme mon copain comprend pas ce brusque retour des choses,evidement il s'en plaint pas.

Ce qui a changé dernierement,mais je sais aps du tout si ça vient de la hein,c'est une supposition.

J'ai eu pas mal de coup dur depuis 3 mois et pour tenir le coup emotionnellement(angoisse,nervosité....)j'ai entendu parler des fleurs de bach qui m'ont bien aidé a garder le cap car jetais au fond du trou ya meme pas 1 mois de ça.J'ai commence a prendre "rescue" puis grace a un groupe sur facebook,jai choisi mes fleurs que javais reelement besoin en fonction de mes etats emotionnelle du moment.
Alors ces fleurs on telle reussi a me debloquer quelque chose,.Aucune idee,mais peut etre.

J'ai aussi arreter la pillule et depuis que jai arreter jai beaucoup plus de libido,alors qu'avant bin cetait pas ça.

Ma gyneco mavait dit la meme chose la fois la quand je lui avait demandé et elle ma dit que c'etait psychologique.Ca mavait fait une belle jambe tiens et alle voir une sexologue je n'en avais aps envie.

J'ai juste peur que ça revienne,mais il faut pas que j'y pense.
29 ans 27
licorne300 a écrit:
Non tu ne me déranges pas du tout au contraire. Eh bien hélas je n'ai rien résolu .. Je suis avec mon copain depuis presque un an et cette histoire est en train de détruire notre couple, tant les tensions et incompréhensions se multiplient à ce sujet..


Je comprends, l'incompréhension peut mener à bien des problèmes... Mais tu as l'air sur la bonne voie, alors ne désespérez pas ! J'espère vraiment que ça s'arrangera pour toi et que les exercices et les visites chez le sexologue te seront bénéfiques !

licorne300 a écrit:
Depuis combien de temps toi as tu ça?ou en es tu de tes exercices? Est ce que tu as été voir un gynéco pour être sure que tu n'es pas atteinte de vestibulite?


Alors, j'ai découvert ça il y a quelques années lors de ma première fois. Au début avec mon copain on pensait que c'était justement parce que j'étais encore vierge. Mais en deux ans, après avoir tout essayé, aucune pénétration n'a été possible. Le plus étrange dans mon cas, c'est que je n'ai pas ce problème chez le gynécologue (même si ça n'est vraiment pas agréable) ou encore pour un doigt. Durant la période où j'étais en couple avec cet homme, je pensais que j'arrangerai ça de moi-même et je n'ai jamais osé voir un sexologue, ou encore acheter les dilatateurs, par peur aussi je pense. Depuis, je ne suis plus avec cet homme, et je n'ai toujours pas résolu le problème...

etoile67b a écrit:
J'ai entendu parler des fleurs de bach qui m'ont bien aidé a garder le cap car jetais au fond du trou ya meme pas 1 mois de ça.J'ai commence a prendre "rescue" puis grace a un groupe sur facebook,jai choisi mes fleurs que javais reelement besoin en fonction de mes etats emotionnelle du moment.


En quoi consiste ces fleurs de bach ? Est-ce une sorte d'huiles essentielles ? Est-ce naturel ?

etoile67b a écrit:
J'ai aussi arreter la pillule et depuis que jai arreter jai beaucoup plus de libido,alors qu'avant bin cetait pas ça.


Du côté libido, je n'ai jamais eu de problème non plus et je suis assez "gourmande", mais à force d'essayer et de me heurter à un "mur" à chaque fois, je n'avais plus la force d'essayer, et j'appréhendais plus que tout...

etoile67b a écrit:
J'ai juste peur que ça revienne,mais il faut pas que j'y pense.


Non, ne pense pas à ça ! Tu as cette chance d'avoir réussi à résoudre ce problème, peu importe la façon, profite de ce bonheur ! :)
B I U