MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Vaginisme-sexologue

46 ans Alsace 20
Oui c'est naturel,tu les trouve en pharmacie ou en magasin bio.

Je ne sais pas si ça vient de ça mais c'est depuis que jai selectionné celles dont javais besoin,ça fait  
3 semaines que je prends mon mélange et d'un coup vlan ça marche.

On verra bien par la suite.
Pourvu que ça dure.

Un extrait:

Les Fleurs de Bach sont des élixirs floraux qui nous libèrent naturellement de nos émotions pesantes, sans traumas, sans effets secondaires, sans accoutumances, et sans dépendances. Ces Fleurs ne s'arrêtent pas là, puisqu'elles vont jusqu'à rééquilibrer les énergies négatives de nos émotions afin que s'épanouissent en nous leurs potentialités positives. Elles sont donc à la fois un outil de libération, d’harmonisation et d'épanouissement.

Les Fleurs de Bach sont aussi un outil d’évolution qui nous propose de nous rapprocher de notre vraie nature, de nous aider à mieux nous connaître, d'être plus en harmonie avec nous-même et davantage en prise avec l‘instant présent. Enfin, les Fleurs chères au Dr Edward BACH, s’adressent à toute la famille, y compris aux femmes enceintes, aux nouveaux-nés et aux personnes âgées, et peuvent parfaitement être utilisées en complément de toute autre thérapie, allopathique ou holistique.
30 ans 27
Je te remercie pour les infos !
107 ans 110
Etoile dis moi quel est ce groupe parce que j'ai vu qu'il y en avait plusieurs sur fb..je suis prête à tout essayer comme méthode de toute façon..
46 ans Alsace 20
www.facebook.com/groups/fdbach/

Tu peut poser des questions sur le groupe ou en privé et elle te conseil les fleurs a prendre,il faut juste que tu lui dise tes emotions du moment,ce qui va aps actuellement quoi.
35 ans 3170
Ce n'est pas toujours psychologique, tu peux être atteins de vestibulite vulvaire (je cite) :
La vestibulite vulvaire, elle, se traduit différemment : la pénétration est possible mais s'accompagne de douleurs intenses dans la région génitale, ce qui rend souvent l'acte sexuel irréalisable. La vestibulite est une inflammation de la vulve qui peut être causée par une infection ou par une maladie dermatologique qui provoque des douleurs.

Ou encore de vulvodynie :
c'est une douleur vulvaire localisée ou diffuse, partout dans la région vulvaire, elle peut être ressentie :
soit lors d'un contact local (position assise, pantalon serré...) ou lors des relations sexuelles (attouchements ou encore lors de la pénétration) ;

Je laisse une vidéo avec plein de témoignages et des outils pour aider à passer au delà ;) :

http://zonevideo.teleq.../une-pilule-une-petite-granule
46 ans Alsace 20
Cette video nai pas disponible :(

Ma gyneco ma aucun cas parlé de ces 2 cas la.
Quand je lui en ai parlé de mes soucis la fois la elle a verifie et ma dit qu'elle ne voyait rien danormal et que cetait psychologique
107 ans 110
Bonjour

Je me demandais en relisant ce post ou en était Curvy une des participantes?...
107 ans 110
Bonjour

Comme je l'ai indiqué je souffrais de vaginisme depuis 3 ans et quelques environ. J'avais fait bon nombre de démarches, kiné, sage-femme, exercices de sophrologie et de respiration, sexologue, et enfin les dilatateurs qui ont été clairement un déclic.j'ai mis longtemps à arriver au dernier à environ 8 cm plus cela n'a jamais été possible..

J'avais réussi une pénétration d'environ 10 11cm.. davantage c'était impossible je sentais une résistance fort douloureuse comme un socle..ma sexologue m'a dit que ça pouvait être au manque d'excitation et donc de dilatation:( ou tout simplement le manque d'habitude, les premières fois c'est jamais top.

Et récemment au début du mois j'ai réussi la pénétration entière (sachant que le partenaire a un sexe d'une longueur de 21 cm :oops: !!!),j'en aurais pleuré de joie c'était la première fois que j'étais pénétrée entièrement, pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression d'être normale. Après 3 ans et plus d'un an de méthodes pour «guérir », les personnes au courant savent combien j'ai pu parfois nager dans le découragement et la déprime ; cela dit j'ai un peu peur que cela soit toujours comme ça...comme ces deux rapports que j'ai eu avec lui en début de mois..

En effet au bout de 10 cm comme la première fois.. une douleur atroce, comme un énorme déchirement ça me l'a refait tout comme aussi avec mes dilatateurs à ce stade..ensuite je n'ai plus rien senti je pensais qu'il était ressorti et non surprise il était dedans tout en entier ;) , il a bougé un peu dedans c'était parfois un peu douloureux comme si ça tirait mais ça allait je ne sentais rien la plupart du temps, par contre à la deuxième fois ça l'était davantage, mais c'est surtout le passage à 10 cm toujours ce déchirement cette même douleur vraiment vive, lui ne sent rien à chaque fois...et j'appréhende du coup pour la prochaine fois..me laisser pénétrer reste assez difficile à chaque fois il se met sur moi sur les bras afin de rentrer bien « droit »sinon j'ai tendance à me fermer assez vite.

Ce n'est pas la première fois que je suis heureuse d'avoir franchi une étape et appréhende de rester bloquer en même temps, là je suis arrivée au bout du chemin je pense. Cela dit je me demande pourquoi cette douleur, ça ne fait que trois fois c'est vrai ce n'est pas beaucoup c'est peut-être juste le début..j'ai l'impression de ne pas me dilater par manque d'excitation en fait et ça m'inquiète que ça soit toujours ça ce cap douloureux pour qu'il puisse rentrer en entier:( j'ai peur également d'être frigide, j'ai rarement été excitée par quelqu'un je pense, je trouve les préliminaires agréables mais je ne suis pas certaine qu'agréable soit la même chose qu'excitant, je ne suis pas vraiment humide par exemple j'utilise toujours du gel.Si certaines ressentent toujours ce type de douleurs dans la même situation elles pourront peut-être m'éclairer...
J'espère quand même que j'ai donné espoir à des filles qui buttent comme j'ai pu le faire dans un passé récent, il ne faut jamais se décourager..

Merci de m'avoir lu
31 ans La Ville Rose 2323
J'ai aussi ( eu ? ) ce problème de " cap douloureux ". Je ne saurais dire à combien de centimètres en revanche.
Je ne sais pas à quoi c'est du, je n'ai pas cherché je l'avoue et j'aimerais bien avoir la réponse. Je sais juste qu'au bout d'un moment, avec l'habitude des rapports ça disparaissait, le vagin s'habituant ( et sûrement moi aussi ). J'imagine et espère qu'il en sera de même pour toi.

Tu n'es pas forcément frigide, peut-être que tu penses trop aux détails techniques pendant le rapport et du coup tu ne lâches pas prise ( j'ai ce problème, bien que ça ne me gêne pas ). Et puis ça demande un peu de temps à certaines pour ressentir, comprendre et gérer les sensations du vagin, ce n'est pas une zone très stimulée hors rapports, du coup pour apprendre il faut pratiquer.

En tous cas félicitations, je me souviens de tes anciens posts ici et tu en as fait du chemin, c'est génial !
107 ans 110
Merci

Mais voila je suis vraiment démoralisée :( en tout j'ai du avoir 6 ou 7 tentatives ce n'est pas énorme, mais toujours cette douleur vraiment très présente:( la dernière fois ca eté la pire peut être parce que je n'étais vraiment pas excitée..et le plastique du préservatif a aggravé les choses..ou peut être était ce vraiment mon vaginisme je ne sais pas..il a perdu tous ses moyens en me voyant avoir mal..du coup il perdait son érection ce qui expliquait aussi qu'il bouge fortement et que je me stresse encore plus..je me demande si je n'ai pas une anomalie physique..ou peut etre une hymen trop épaisse qui serait toujours là même si je doute que cela soit ça..le manque d'excitation aussi mais je connais des filles qui ont parfois des rapports sans être vraiment excitées elles mettent du lubrifiant et moi aussi et elles n'ont pas mal comme ça.. :?
107 ans 110
Voila retentative aujourd'hui et toujours pareil et cette fois mon partenaire m'a dit qu'il sentait effectivement ce "socle" douloureux il sentait que quelque chose de dur obstruait le passage à une dizaine de cms.. je ne comprend pas ce que c'est..si cest mon vaginisme pourtant j'étais détendue..ou est ce le manque d'habitude ou d'excitation ou les deux..certaines filles sont plus étroites que d'autres..je suis désespérée de ne pas comprendre..de ne pas savoir :oops: :(
30 ans 27
Bonjour/Bonsoir !
Désolée pour le retour assez tardif :)

C'est gentil de demander des nouvelles Licorne300, de mon côté toujours pas de changement car je ne fréquentais pas "vraiment" quelqu'un, sauf depuis peu. La personne est au courant, donc on y va doucement, on n'a pas encore tenté la pénétration et je n'ai pas envie de précipiter les choses : j'ai déjà vu ce que ça avait donné ! Donc voilà, j'ai décidé d'arrêter de me stresser pour ça, et adviendra que pourra ! Peut-être que je tenterais un jour les dilatateurs si jamais il n'y a vraiment pas de changements, d'ailleurs toutes personnes pouvant m'en parler est la bienvenue, héhé !

Pour ton cas je suis d'accord avec ZouZou-X3Again, je pense que comme tu penses trop aux détails techniques si on peut dire, et après la première réussite tu as dû te mettre beaucoup de pression sans t'en rendre compte ! Après c'est sûre que je ne suis pas la plus apte à te conseiller haha, mais disons que ça tombe sous le sens qu'il faut qu'on arrête de se mettre la pression pour ça :)

Quand au fait que tu serais frigide, je ne pense pas que ça veuille dire grand chose ! Et en disant ça, tu dois aussi te mettre la pression ! Au pire des cas, même si c'était vrai, ne te mets pas d'étiquette et accepte toi comme tu es ;)

Voilà voilà, bonne soirée à tous !
107 ans 110
Bonjour


Je voulais donner de mes nouvelles pour celles qui ont eu la gentillesse de suivre mon post...Et aussi j'aurais aimé en avoir de curvy...Mon vaginisme est (je pense) résolu mais j'ai toujours après un grand nombre de relations sexuelles de très fortes douleurs comme des coups de couteau...j'ai même pris rendez vous avec un professeur dans une grande clinique..j'ai fais des exercices avec des sages femmes de l'ostéopathie même..et après une série d'examen ma gynéco en a conclu que c'était ma position utérine un peu rétro versé qui était la cause de ces douleurs..l'utérus est touché et c'est très douloureux :cry: je l'ai vu à échographie endo-vaginale que la sonde touchait un endroit qui était mon utérus... je dois dire qu'après deux mois sans rapports j'en ai récemment eu un dans la position missionnaire une douleur bien moindre et même qui n'apparaissait même plus à un moment donné ;) J'ai été très étonnée ..j'ai eu récemment une grossesse et un IVG je ne sais pas si la grossesse même très courte a pu modifier quelque chose de la position utérine...
Cela m'était arrivé une autre fois justement avant ma grossesse d'avoir une relation sans douleur mais ça n'a pas duré par la suite..c'était à ce moment là une position moins profonde je pensais que c'était grâce à ça mais la douleur est revenue par la suite.. alors je ne sais pas ..
Je me demande maintenant après avoir fait des recherches sur le net si l'absence ou l'intensité de la douleur n'est pas simplement liée à la période durant laquelle a lieu le rapport...j'ai lu que l'utérus se modifiait par sa forme et sa position à la période d'ovulation (il devient plus mou et ouvert) et aussi je crois pendant la période de menstruation..mon dernier rapport était pendant mes règles ce que je ne fais jamais habituellement..je me demande donc si ce n'est pas lié aux périodes je me sens perdue...mon IRM a également détecté un kyste mais il est tellement minuscule qu'il 'n'est probablement pas lié à ma douleur. Si certaines ont déjà eu ce soucis d'utérus rétro versé ou peuvent m'éclairer sur l'utérus et ses modifications pendant les cycles cela serait gentil. ;) :arrow:

_________________
B I U