MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Cours de natation ?

34 ans 1547
Carrément d'accord avec toi Liss ;)
1
38 ans 95
mimitso a écrit:
Ah j'ai oublié une question : les nages que j'ai appris :
crawl, brasse coulé, dos, et papillon (pour la petite histoire je n'ai jamais réussi à nager le papillon correctement lol). Cette discussion me donne une furieuse envie d'aller nager....


Pour la papillons il faut gainer comme pour toute les nages et le mouvement des bras c'est bouchon et bien decouper le mouvement.

L'ideal est faire un papa educ, alterner bras gauche /droit afin de prendre le coup, les jambes les faire en bras tendu
une fois les mouvement jambe /bras compris, tu peux attaquer le pap

il faut quand mm tenir compte du poids; etant une nage explosive et sachant qu'il faut sortir une partie du corps

Depuis ma prise de poids je ne tiens plus aussi longtemps en pap
34 ans 1547
Tu as appris à nager en cours collectifs, en club ?
1
38 ans 95
papille a écrit:
Tu as appris à nager en cours collectifs, en club ?


Oui, j'ai fait un peu de compét ados puis natation en club adulte.

Seule je me trouve des excuse, fait froid, fatigué... j'irai demain... au final on y va pas, alors qu'en club d'un par tu as payé, les autres te motive car quand tu reviens apres plusieurs semaine d'absence les gens se demandent ou tu etais ou t'envoient des texto et puis quand tu reviens et que tu vois qu'une nana etait derrriere toi ya 2 mois et que maintenant elle te depasse tranquille... ca motive
34 ans 1547
Liss, est-ce que tu continues le club de natation ? La natation seule ?

As-tu eu le sentiment que ton poids global jouait beaucoup sur tes nages ?
1
38 ans 95
papille a écrit:
Liss, est-ce que tu continues le club de natation ? La natation seule ?

As-tu eu le sentiment que ton poids global jouait beaucoup sur tes nages ?


Je nage en club, jme suis fait violence pour y retourner
sinon parfois je nage seule, mais ça c'est en été.

Oui énormément, deja dans mes mouvement beaucoup moins fluide, le souffle et forcement les muscles qui ne sont plus la.
De plus a cause du surpoids j'ai des reflux gastrique quand je nage je ressent tout cela remonter.

Parcontre je flotte beaucoup plus la graisse etant plus legere que le muscle " 3Xfois moins lourde je crois" donc pour certaine nage j'ai moins d'effort a fournir que les autres.

Et puis tout dépend si tu es endurant ou sprinter, je pense que la prise de poids ne doit pas se ressentir de la mm façon
34 ans 1547
Liss a écrit:
Je nage en club, jme suis fait violence pour y retourner
sinon parfois je nage seule, mais ça c'est en été.


Tu t'es fait violence car ça ne te plaît pas tant que ça ? :(
Tu nages en club loisir ?

Liss a écrit:
Oui énormément, deja dans mes mouvement beaucoup moins fluide, le souffle et forcement les muscles qui ne sont plus la.
De plus a cause du surpoids j'ai des reflux gastrique quand je nage je ressent tout cela remonter.

Par contre je flotte beaucoup plus la graisse étant plus légère que le muscle " 3Xfois moins lourde je crois" donc pour certaine nage j'ai moins d'effort a fournir que les autres.

Et puis tout dépend si tu es endurant ou sprinter, je pense que la prise de poids ne doit pas se ressentir de la mm façon


Les reflux gastriques sont liés au surpoids ? Tu sais pourquoi ?

Je suis d'accord pour la flottaison, c'est très net chez moi. :D
Par contre, niveau muscle et souffle j'ai senti une sacrée évolution.
Même si effectivement, le cardiologue m'avait expliqué que pour un effort, mon coeur avait besoin de pomper davantage d'oxygène du fait du poids du corps à mouvoir et que le souffle serait donc plus sollicité. Heureusement, ça n'empêche pas que ça puisse se réguler dans une certaine mesure.

Une des choses que j'adore dans l'eau, c'est que rien ne gêne mon corps. Il y a de l'espace à n'en plus finir entre moi et un objet dur. Dans la vie quotidienne, mon corps est en permanence au contact des sièges étroits, des tables trop près de mon ventre, de supports qui semblent mis à mal par mon poids, des murs ou des meubles contre lesquels je me cogne légèrement mais régulièrement, des voitures garées trop près d'un mur ou d'un passage étroit... alors que là, je respire, je peux bouger dans tous les sens (et je ne m'en prive pas!), rouler, vriller, onduler, avancer, reculer et que sais-je encore, je me sens libérée malgré les contraintes aquatiques.

Pour la fluidité des mouvements, ne s'agirait-il pas plutôt de ta souplesse ?
1
38 ans 95
papille a écrit:
Liss a écrit:
Je nage en club, jme suis fait violence pour y retourner
sinon parfois je nage seule, mais ça c'est en été.


Tu t'es fait violence car ça ne te plaît pas tant que ça ? :(
Tu nages en club loisir ?

Liss a écrit:
Oui énormément, deja dans mes mouvement beaucoup moins fluide, le souffle et forcement les muscles qui ne sont plus la.
De plus a cause du surpoids j'ai des reflux gastrique quand je nage je ressent tout cela remonter.

Par contre je flotte beaucoup plus la graisse étant plus légère que le muscle " 3Xfois moins lourde je crois" donc pour certaine nage j'ai moins d'effort a fournir que les autres.

Et puis tout dépend si tu es endurant ou sprinter, je pense que la prise de poids ne doit pas se ressentir de la mm façon


Les reflux gastriques sont liés au surpoids ? Tu sais pourquoi ?

Je suis d'accord pour la flottaison, c'est très net chez moi. :D
Par contre, niveau muscle et souffle j'ai senti une sacrée évolution.
Même si effectivement, le cardiologue m'avait expliqué que pour un effort, mon coeur avait besoin de pomper davantage d'oxygène du fait du poids du corps à mouvoir et que le souffle serait donc plus sollicité. Heureusement, ça n'empêche pas que ça puisse se réguler dans une certaine mesure.

Une des choses que j'adore dans l'eau, c'est que rien ne gêne mon corps. Il y a de l'espace à n'en plus finir entre moi et un objet dur. Dans la vie quotidienne, mon corps est en permanence au contact des sièges étroits, des tables trop près de mon ventre, de supports qui semblent mis à mal par mon poids, des murs ou des meubles contre lesquels je me cogne légèrement mais régulièrement, des voitures garées trop près d'un mur ou d'un passage étroit... alors que là, je respire, je peux bouger dans tous les sens (et je ne m'en prive pas!), rouler, vriller, onduler, avancer, reculer et que sais-je encore, je me sens libérée malgré les contraintes aquatiques.

Pour la fluidité des mouvements, ne s'agirait-il pas plutôt de ta souplesse ?


Violence car je suis retourné dans le club ou je nageais avant ma prise de poids.

Oui j'ai consulté un ORL car ses reflux me derangé pour nager elle ma expliqué que c'etait l’hyper pression abdominal du a mon obesité

Je nage en club mais en loisirs car je fais plus de compét mais le niveau reste quand mm élevé.

Oui dans l'eau tu te sens legere et apres une bonne seance tu te sent bien et puis c'est tres bon pour la peau car l'eau en mouvement masse et calme le douleur.

La souplesse j'en ai plus car je n'ai plus confiance dans mes chevilles j'ai eu trop d'entorse, depuis je fais attention pour tout
34 ans 1547
Je comprends mieux d'accord.
Ta reprise en club s'est bien passée ou c'est pour la rentrée ?
Je suis très étonnée que tu veuilles courir avec ce que tu dis sur ta cheville du coup.
1
38 ans 95
papille a écrit:
Je comprends mieux d'accord.
Ta reprise en club s'est bien passée ou c'est pour la rentrée ?
Je suis très étonnée que tu veuilles courir avec ce que tu dis sur ta cheville du coup.


J'ai deja repris depuis un an


j'ai un peu perdu, je suis plus au poids le plus haut que j'ai pu faire, en fait ce qui m'interesse dans le fait de courrir c'est que tu peux le faire quand tu veux et tu veux, ya pas besoin de s'organiser ou de faire en fonction d'heure particuliere
34 ans 1547
C'est à toi de voir ce que tu préfères.
Moi je ne connais pas la course à pied, mais j'aime énormément la marche. J'ai moins marché ces derniers mois, qu'est-ce que ça me manque maintenant.
Je réinventerai bien le triathlon: marche vélo natation :D :idea: mais du genre triathlon ludico-touristique où on cherche le plaisir plus que la vitesse: on va dans un lieu sublime pour randonner, rouler et ensuite nager. :teddy:

Tu as aimé la reprise du club ? Qu'est-ce qui t'avait fait arrêté ?
1
38 ans 95
papille a écrit:
C'est à toi de voir ce que tu préfères.
Moi je ne connais pas la course à pied, mais j'aime énormément la marche. J'ai moins marché ces derniers mois, qu'est-ce que ça me manque maintenant.
Je réinventerai bien le triathlon: marche vélo natation :D :idea: mais du genre triathlon ludico-touristique où on cherche le plaisir plus que la vitesse: on va dans un lieu sublime pour randonner, rouler et ensuite nager. :teddy:

Tu as aimé la reprise du club ? Qu'est-ce qui t'avait fait arrêté ?


La marche c'est bien a la campagne

Non pas vraiment car j'avais perdu mon niveau et surtout j'arrivais avec 45kg en plus.

Ma prise de poids ma fait arreté car j'ai tout pris en moins d'un an, ya un moment ou c'etait juste plus possible de me retrouver au bord du bassin
34 ans 1547
Oui des fois on se sent mal dans sa peau au point de se priver de ce qu'on aime.

J'espère qu'en tout cas le plaisir est revenu ensuite.
Ca ne doit pas être évident de reprendre à un niveau différent de celui initial, même si c'est normal et que j'imagine que les bases sont malgré tout assez préciseuses.

Pour la marche, ça doit dépendre des goûts.
Je vis en ville, une chouette ville pour laquelle la fédération française de randonnée à concocter un petit livre de rando citadines (comme pour d'autres villes) et où j'ai plaisir à marcher dans les endroits que j'aime. A force j'ai mes parcours favoris, qui passent dans différents quartiers et selon mes humeurs, je vais là où j'aime être dans ces moments là. Bien des fois la ville et la marche m'ont consolé et revigoré, rien que ça, accessible à toute heure, sans besoin d'être accompagnée car seule, en campagne, je n'irai pas m'aventurer sur des chemins trop isolés je crois.
1
38 ans 95
papille a écrit:
Oui des fois on se sent mal dans sa peau au point de se priver de ce qu'on aime.

J'espère qu'en tout cas le plaisir est revenu ensuite.
Ca ne doit pas être évident de reprendre à un niveau différent de celui initial, même si c'est normal et que j'imagine que les bases sont malgré tout assez préciseuses.

Pour la marche, ça doit dépendre des goûts.
Je vis en ville, une chouette ville pour laquelle la fédération française de randonnée à concocter un petit livre de rando citadines (comme pour d'autres villes) et où j'ai plaisir à marcher dans les endroits que j'aime. A force j'ai mes parcours favoris, qui passent dans différents quartiers et selon mes humeurs, je vais là où j'aime être dans ces moments là. Bien des fois la ville et la marche m'ont consolé et revigoré, rien que ça, accessible à toute heure, sans besoin d'être accompagnée car seule, en campagne, je n'irai pas m'aventurer sur des chemins trop isolés je crois.


C'est bien ces parcourt et puis la marche permet de se vider la tete
35 ans 243
A mes 6 ans j'ai vu un premier endocrino donc j'etais un peu grassouillette mais je faisais du ballet. Quand j'ai déménagée avec mes parents a 9 ans j'ai fais GRS en étant en surpoids tjs (50kgs).

de 11 a 20 ans j'ai fais de la nation en club de natation donc entrainement 3x 2h30 par semaine et j'etais encore plus grosse hein ... 110 kilos a 20 ans.

Je ne pense pas que le poids changent quelques chose dans la natation et le fait de moins bien nager qu'une personne dite svelte. La natation est plus musculaire qu'autre chose.
B I U


Discussions liées