MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le travail d'Haley Morris Cafeiro, photographe américaine

29 ans 1489
Bonjour tout le monde!

J'ai trouvé quelque chose que j'ai envie de partager avec vous, j'espère que le sujet n'a pas déjà été abordé.

Il s'agit du travail d'une photographe ronde américaine,  
Haley Morris Cafeiro. Sa dernière série de photos a pour sujet le fameux regard des autres dans l'espace public.

Ici, la photographe se place volontairement dans des endroits pleins de monde, genre plage, passage piétons etc. Elle attend, mange une glace, téléphone ou autre chose... Son assistant est "caché" à quelques mètres avec l'appareil photo. A la moindre moquerie ou regard désobligeant, l'assistant fait une prise de vue.
C'est donc un travail entre la mise en scène et la "vraie" vie quotidienne. Au final les photos ne nous apprennent pas grand chose, mais elles sont un bon témoignage des regards furtifs, de la curiosité des gens, et parfois de la méchanceté et du dégoût.

Je vous mets le site en lien, la série en question s'appelle Wait Watchers ;)

http://haleymorriscafiero.com/
37 ans Toulouse 817
Le regard des gens est aussi désagréable que ce que nous pouvons voir chaque jour.
Mais il n'y a pas que les "minces" pour avoir ce type de regard. J'ai parfois entendu une jeune femme ronde demander à son copain en me regardant "hey dis je suis pas à ce point là quand même ?"
38 ans 4079
J'aime ce genre de photographies, mais pour moi c'est plus le symbole de la vacuité humaine.
29 ans 1489
Oui Ohio je suis d'accord. C'est le plat, le vide...

Cependant, je trouve que cette mise à plat montre que si il y a de la laideur dans ces images, c'est dans les sourcils froncés, les bouches tordues des gens, la façon dont ils pouffent bêtement. Et non dans le corps de cette femme.

(shika, la réaction de cette fille c'est bien la preuve que la méchanceté des gens vient souvent de leur propre mal-être!)
34 ans Orgrimmar 6511
Moui... A part quelques photos où le rejet me parait assez flagrant, pour le reste on ne sait pas trop ce que c'est, entre les photos où j'ai l'impression que ce n'est pas vraiment elle qu'on regarde, celle où je vois plutot un regard appréciateur et celle où je vois un mec hésiter à aller la réconforter (celle à la balançoire)...

Certes, il y aura toujours des cons pour juger au premier regard. Mais je trouve que cette série de photos n'est pas vraiment parlante...
Perso, je regarde souvent les gens en fronçant les sourcils, parce que quand je marche je pense, et pas forcément à des trucs gais... Après, ils interprètent ce qu'ils veulent...
47 ans à la maison ! 10072
Yuutsu a écrit:
Moui... A part quelques photos où le rejet me parait assez flagrant, pour le reste on ne sait pas trop ce que c'est, entre les photos où j'ai l'impression que ce n'est pas vraiment elle qu'on regarde, celle où je vois plutot un regard appréciateur et celle où je vois un mec hésiter à aller la réconforter (celle à la balançoire)...

Certes, il y aura toujours des cons pour juger au premier regard. Mais je trouve que cette série de photos n'est pas vraiment parlante...
Perso, je regarde souvent les gens en fronçant les sourcils, parce que quand je marche je pense, et pas forcément à des trucs gais... Après, ils interprètent ce qu'ils veulent...


Je suis assez d'accord, je trouve qu'interpréter ces regards n'est pas forcément si simple.
30 ans Dans le sud ;) 5608
Je suis désolée mais sur 90% des photos on ne peut pas vraiment juger de ce que pense la personne qui regarde/rit à ce moment là.

Ca fait très parano en fait.

Et puis le reste des photos... Ça va 5mn le cliché de la grosse qui bouffe des donut's toute seule parce qu'elle a pas d'amis
29 ans 1489
Oui, mais je pense qu'elle fait exprès de manger un donut ou une glace pour provoquer une réaction.. ce qui n'ajoute pas forcément de la crédibilité à son travail.

Je pense qu'il faut interpréter ces photos comme un travail artistique, des images construites. Et non un témoignage. C'est plus proche de la mise en scène que du reportage. Je trouve que c'est justement l'interprétation ambiguë, le doute, l'éventuelle parano, qui fait l'intérêt de ce travail.

Après je suis d'accord que ce n'est pas transcendant d'intérêt ;)
30 ans Dans le sud ;) 5608
LadyInGreen a écrit:
Je trouve que c'est justement l'interprétation ambiguë, le doute, l'éventuelle parano, qui fait l'intérêt de ce travail.



Je trouve ton interprétation très intéressante !
47 ans à la maison ! 10072
Je trouve que la différence de réactions devant ces photos est intéressante, en effet. Elle reflète peut-être la façon dont nous-même ressentons les regards qu'on reçoit (ou qu'on croit recevoir).
P
39 ans 1638
Merci pour ce partage, LadyInGreen. J'adore!
34 ans 3170
Ce qui me choque un peu, ce n'est pas forcément le regard des gens mais plus le fait qu'elle a l'air très malheureuse dans son regard. Je ne sais pas si c'est fait exprès??
29 ans 1489
En effet elle tire souvent la tronche et ne sourit jamais.
Je pense qu'elle essaie de se donner un air neutre. Pas habillée élégamment, mais pas comme un sac non plus. Pas maquillée ni coiffée, mais pas négligée ou sale. Après il y en a une ou deux qui sont un peu tirées par les cheveux, comme celle où elle est sur la balançoire, super cliché et un peu ridicule.

Après, du moment ou il y a mise en scène, le naturel est impossible. Elle doit en effet choisir ses habits, les endroits où elle pose.. On peut facilement imaginer qu'elle a choisi ces images parmis les nombreuses prises de vue qu'a fait l'assistant. Ces photos n'ont pas non plus le même impact si elles sont montrées seules ou en série.

Après je rejoins Trashrap sur le fait que le truc le plus intéressant, c'est peut-être la question des relations de surface, des petites intéractions dans la vie de tous les jours. Certains regards peuvent nous paraître irrespectueux alors qu'ils découlent peut-être d'un simple "froncement de sourcil". Au contraire, certaines personnes sont très avenantes au premier coup d'oeil mais peuvent se révéler être de vrais faux-culs. Bref, toutes ces questions de parano, de regard des autres, de narcissisme ou de dévalorisation de soi..
B I U