MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

la délocalisation de la fabriquation de médicaments

56 ans calvados 16079
Votre avis ?



Vos craintes ?



Perso je trouve que ça craint :!:  
G
50 ans 1626
sàlut j ài lu çà fàit peur surtout si comme moi on supprimàit mes médicàments que je prends depuis des ànnées
ils ont commencé à en mettre sur le màrché et màitenànt ils voudràient les àrreter :cry: du n importe quoi

j espère ne pàs etre hs


l àutre sujet ne pàsse pàs là fenetre ne s ouvre pàs

bises
56 ans calvados 16079
copie de l'article :

Rappel de trois marques d'un antipsychotique dont la molécule provient de Chine
Soumis par Gestion le 19 mai 2013

Actualités
Neuroleptiques (antipsychotiques)
Santé
Santé Canada

Suite à une récente inspection européenne dans une manufacture de médicaments en Chine, certaines inquiétudes ont été soulevées concernant une contamination potentielle d'un antipsychotique (neuroleptique) avec un antibiotique au cours du processus de fabrication.

Les trois entreprises canadiennes qui vendent des médicaments qui contiennent de la quétiapine fabriquée à cette usine rappellent ces produits. Il s'agit des marques Co-Quetiapine, Riva-Quetiapine et Sanis Quetiapine en doses de 25 mg, 100 mg, 200 mg et 300 mg.

La quétiapine (générique correspondant au Seroquel) est utilisée dans le traitement de la schizophrénie et du trouble bipolaire chez l'adulte.

Il est conseillé aux professionnels de la santé de communiquer avec leurs patients qui ont reçu l'une ou l'autre de ces quétiapines ""pour assurer la transition sûre"" vers d'autres quétiapines."

Chez la plupart des adultes, l'exposition à des traces de l'antibiotique clindamycine ""ne présente pas de risque pour la santé et il n'existe aucune contre-indication pour ce qui est de la prise concurrente des deux médicaments. Toutefois, pour les patients qui présentent une hypersensibilité à la clindamycine (soit moins de 1 % de la population), même des traces du médicament peuvent causer des réactions allergiques graves.""

""Les risques peuvent inclure des éruptions cutanées sans gravité; toutefois, des réactions de type urticaire ou des affections plus graves de la peau qui ressemblent au syndrome de Stevens-Johnson (un érythème plus grave assorti d'ampoules et de peau qui pèle), et quelques cas de réactions anaphylactoïdes ont été signalés durant le traitement à la clindamycine ou à la lincomycine.""
56 ans calvados 16079
désolée pour la faute dans le titre ! :oops:
B I U