MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Help ! Mon mec est geek.. ! Des conseils ?

30 ans Ploërmel 14
Coucou tout le monde !

Allez je me lance car en ce moment je suis paumé et j'aurais besoin de quelques conseils..

Je vous plante un peu le décors. Ça fait 2  
ans que je suis avec mon ami, et plus d'un an que nous vivons ensemble. Tout se passe bien entre nous, il est aimant, gentil, attentionné, mais son addiction aux jeux en réseau et son inactivité devient insupportable.

Il est au chômage depuis plus d'un an, et cherche très très peu du travail (1h sur pole emploi tous les 3 jours). Tandis que moi je suis étudiante à 40h/semaine, et me donne à fond.
Lui, ne fait pas grand chose à part préparer à manger pour le midi, puis jouer tous les après midi avec ses potes sur le net jusqu'à mon retour.
Je lui raconte ma journée, et lui n'a pas grand chose à me dire puisqu'il est resté à la maison toute la journée. Puis le soir, si je ne lui propose pas de passer la soirée ensemble et bien il reste sur son pc à jouer avec ses amis jusque tard dans la nuit.

Dans un mois on est censé déménager dans une grande ville pour que lui trouve du travail (car soit disant c'est à cause de la ville qui ne trouve pas de taf..!). Mais il ne prépare pas du tout le déménagement, ni les cartons, ni la location du camion.. j'ai l'impression qu'il ne se sent pas concerné, qu'il n'a pas envie, il a pourtant du temps pour faire tout ça.
Du coup, ce soir je lui en ai parlé et lui ai dit que ça serait bien de se bouger un peu les fesses, mais ça n'a pas l'air de lui parler puisqu'il m'a dit qu'il partait lundi en lan pendant une semaine (lan=aller chez un pote, connecter des pc en réseau, jouer à des jeux en ligne le plus possible, et picoler!).

Tout ça pour dire que je me sens perdue, puisqu'en dehors de son pc il est adorable avec moi, très attentionné, on partage des choses, Mais dès qu'il a un ordi à proximité c'est fini.
Du coup je me pause des questions, est-ce vraiment judicieux de reprendre un appart avec lui ? Dois-je profiter du déménagement pour faire quelque chose.. Je ne sais plus quoi faire..

Je suis très attachée à lui, mais son manque d'inactivité et son addiction me font peur.. j'ai l'impression qu'il ne changera pas (même si il me l'a promis des 10aine de fois).

Oups.. Désolé pour ce roman !
Si vous avez des conseils je suis preneuse..

Merci :)
38 ans 794
Bonsoir !

Déjà pour Pôle Emploi, qu'il y passe 1 heure tout les 3 jours, ca suffit amplement. Une conseillère m'avait dit que ca servait à rien de venir tout les jours, et 1 heure, c'est déjà beau, surtout en sachant que j'y passe 10 minutes en moyenne, vu le peu de travail vers chez moi.

Tu dis qu'il passe ses journées sur l'ordi, mais il te prépare le repas, donc il ne fait pas rien non plus. A côté, fait il le ménage ou la vaisselle ? Certains n'en font pas autant, ils restent derrière leur PC, et sans en bouger jusqu'au soir.

De plus, il est attentionné avec toi, il ne te néglige pas non plus. Il prend soin de toi.
Pour le déménagement, tu attends qu'il fasse tout de lui même ? Qu'il fasse tout les cartons ? Mais peut être qu'il veut que vous le fassiez ensemble ^^

Après, c'est à lui de se motiver un peu, tu vas pas toujours être derrière lui tout les jours comme une mère :/
S
37 ans 284
Déjà , il faut que tu lui dises tout ça, malheureusement beaucoup d'hommes ne devinent pas, sincèrement.

Je pense que le jeu est un refuge, certes facile, mais un refuge.
Le chômage, si il n'est pas choisi, est un truc difficile à vivre, surtout si c'est "l4homme " qui est inactif.

Il faut que tu donnes l'impulsion, malgré ton emploi du temps chargé, toi aussi tu dois t'y mettre.

Pour finir, ce qui est important, c'est que personne ne change, fondamentalement.
N
32 ans 485
Pour ce qui est de son inactivité, je ne suis pas d'accord avec DarkDemonia.. Certes, il fait le repas (encore heureux, j'ai envie de dire) et il va sur le site de pole emploi... Mais ça ne suffit pas!! 1h sur le site tous les 3 jours est peut-être suffisant, mais à coté? Il n'envoie pas de mail, ne scrute pas les sites d'emploi, n'essaye pas d'envoyer à des boites qui l'intéresse des candidatures spontannées, etc?
J'ai été au chomage pendant quelques mois, je travaillais autant, en volume horaire, que mon homme: les courses, le ménage, l'entretien de la maison, l'administratif de notre couple et même celui de mon homme, etc pour le soulager de tout après ses 50 h/semaine, les petits à coté type cours de soutien, heure de ménage chez les personnes agées, les recherches de travail (je passais bien 1 à 2h par jour au grand minimum! à suivre les offres d'emploi en ligne, m'inscrire sur les sites de chercheurs d'emploi avec profil en ligne, traquer les boites qui correspondaient à ma branche pour leur envoyer des candidatures spontannées avec CV remaniés et lettres de motivation personnalisées en fonction de chaque entreprise, à chercher des possibilités de formations complémentaires, etc...) Ce sont ces recherches quotidiennes et une candidature spontanée qui ont débouché sur plusieurs stages, dont l'un sur un travail maintenant.

Excuse-moi de te poser d'emblée cette question, mais au moins elle permet de fixer les choses... Est-ce que tu l'aimes? Est-ce que tu as toujours envie de continuer avec lui?
Si effectivement oui et qu'il est attentionné, et à l'écoute comme tu nous le décris, je te conseille de lui parler franchement et de lui dire exactement ce que tu viens de nous dire, du moins en ce qui concerne tes inquiétudes... Lui dire que tu as peur de ce temps qu'il passe à jouer, et que parfois tu te demande si après votre déménagement, ce sera la même chose cet que cela t'inquiète pour votre avenir à tous les deux.

En revanche, rien ne t'empèche de lui demander sérieusement un soir, au diner, s'il peut se charger le lendemain de la location du camion, par exemple, ou s'il peut essayer de trouver chez les commercants du coin ou chez la famille des cartons vides.
Tu peux aussi lui demander gentiment de passer un tout petit temps dans la journée du lendemain à faire telle ou telle tache ménagère car cela te soulagera, après une journée plus longue ou plus chargée que les autres, fixer une journée ou tu lui propose de commencer à organiser ensemble le déménagement, ou à remplir les cartons tous les deux etc...
Mon homme a été en arrêt de travail pendant 2 mois suite à une opération, et à la fin lorsque la douleur avait disparu, je lui demandait s'il accepterait de faire telle petite chose car je n'aurais le temps (passer prendre un colis, passer un coup de fil à telle entreprise, jeter un oeil pour l'organisation des vacances...) Il le faisait avec plaisir, c'est juste qu'il n'y aurait pas pensé spontanément! Idem lorsque le soir j'arrivais et commencait une tache ménagère, il m'arrêtait en me disant qu'il n'avait pas vu ou tilté que c'était à faire, et me proposait de la faire le lendemain. Et au final, cela me soulageait de certaines choses à faire à la maison, et l'arrangeait aussi car paradoxalement il s'ennuyait à la maison, malgré la console de jeu...
Certains hommes ne prennent pas les choses de ce type en considération simplement parce qu'il ne leur semble pas que ce soit urgent, que ça n'est pas assez concret, qu'ils ignorent ou ne se rendent pas compte que c'est à faire ou qu'ils ont l'impression que "c'est loin", tout simplement...

Et propose lui que les soirées soient consacrées à votre couple, vu que lui a ses journées pour jouer, qu'au moins ces moments là vous reviennent. Tu pourra ainsi passer du temps avec lui et lui faire part de tes besoins, discuter de vos projets, de vos envies, et profiter ensemble.

Navrée pour le pavé, j'espère que les choses s'arrangeront rapidement pour vous!
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Évite tout de même de donner une dimension trop solennelle à la discussion, tu risquerais d'obtenir l'effet inverse.

Concernant le travail, il a une solide qualification dans un domaine ?...
N
32 ans 485
Solennelle non, en effet... Mais si c'est "à ce point", ça peut valoir le coup d'en discuter au moins un peu sérieusement, et pas entre deux méchants dans Call Of...

A près clairement, l'idée n'est pas de l'asseoir dans une pièce vide, une lampe de bureau tournée vers les yeux, ou des larmes plein le visage version mort du parrain dans une famille de mafieux... Ca peut être sérieux sans être alarmant ou flippant d'attentes en pagaille et d'inquiétudes hystériques...

ET je suis tout à fait d'accord, donner trop di'mportance à cette discussion pourrait faire l'effet inverse. Mais je suis d ecelles qui pensent que quand il y a un souci, sans dramatiser les choses, on en parle et on le règle. Généralement, ça marche bien, surtout si en face il y a de l'écoute et de la communication dans le couple...
34 ans 3196
satinette a écrit:

Pour finir, ce qui est important, c'est que personne ne change, fondamentalement.


Mon homme a vécu une période de chômage. Comme ton ami, Sandy, il passait beaucoup de temps sur les jeux en ligne. Il faisait pas mal de choses à l'appart', mais moins que je n'aurais voulu... Petit à petit il en faisait moins, alors que c'est, en temps normal, un homme trèèèès actif et serviable. Dès qu'il a retrouvé un boulot, il est redevenu lui-même. J'avais appris à lâcher du lest aussi, car le fait que je sois trop derrière lui (pour le motiver) le faisait sombrer davantage ; son estime de lui-même n'était déjà pas au top.

Le chômage est une vraiment phase pourrie de la vie. La façon dont il est maintenant n'est peut-être pas le reflet de ce qu'il est réellement.

Ce n'est pas pour autant que la situation est acceptable. Parlez-en, autant de fois qu'il faudra, sans reproches, pour trouver une solution pour vous en sortir ensemble...
29 ans 759
DarkDemonia a écrit:
Bonsoir !

Déjà pour Pôle Emploi, qu'il y passe 1 heure tout les 3 jours, ca suffit amplement. Une conseillère m'avait dit que ca servait à rien de venir tout les jours, et 1 heure, c'est déjà beau, surtout en sachant que j'y passe 10 minutes en moyenne, vu le peu de travail vers chez moi.

Tu dis qu'il passe ses journées sur l'ordi, mais il te prépare le repas, donc il ne fait pas rien non plus. A côté, fait il le ménage ou la vaisselle ? Certains n'en font pas autant, ils restent derrière leur PC, et sans en bouger jusqu'au soir.

De plus, il est attentionné avec toi, il ne te néglige pas non plus. Il prend soin de toi.
Pour le déménagement, tu attends qu'il fasse tout de lui même ? Qu'il fasse tout les cartons ? Mais peut être qu'il veut que vous le fassiez ensemble ^^

Après, c'est à lui de se motiver un peu, tu vas pas toujours être derrière lui tout les jours comme une mère :/


Je suis d'accord avec Dark Demonia.

Nessie29 : on ne sait pas dans quel secteur le compagnon de Sandyrennes cherche, mais si il n'y a pas d'offres d'emploi dans ce qu'il recherche, il n'y peu rien.
Mon mari est au chômage depuis septembre, il n'y avait aucune offre d'emploi dans son secteur d'activité. Il a envoyé des CV aux sièges sociaux des banques, depuis septembre, il n'y a eu que 3 annonces pour des postes en banque qui sont tombés, mais il n'avait pas assez d'expérience pour ces postes (conseiller particulier avec un portefeuille client, alors qu'il n'a fait que de l'accueil sans aucun portefeuille...)
Il a eu son premier entretien depuis son chômage cette semaine, départ en vacance oblige, il y a plein de CDD de 2/3 mois pour cet été en banque.

Franchement, il est au chômage, il cherche tous les 3 jours sur pôle emploi, je comprends que le reste du temps il s'embête un peu et qu'il préfère rester sur son ordinateur à jouer. Il est pas inactif pour autant à la maison car il semble t'aider en te préparant à manger (après, si il ne participe pas aux tâches ménagères, ça fait peu, je te l'accorde).

Pour votre déménagement, je n'ai pas bien saisi, c'est à lui de s'occuper tout seul de tout (car vous en avez décidé ainsi), ou bien vous allez vous en occuper ensemble (et dans ce cas il ne prépare rien car il attend que vous vous y mettiez à deux ?).

Dans tous les cas, bon courage, je me doute que la situation te pèse puisqu'elle dure depuis un petit moment et que tu espères un peu de changement :)
649
Je ne partage pas l'avis de DarkDemonia... chercher un travail c'est un emploi à mi-temps a minima.

Ensuite ce n'est pas un geek mais plutôt un nolife ou un hardcore gamer... mais bon ça c'est du détail.

Pour moi la question essentielle est : de quoi vit il ? Comme il paye l'appart, la bouffe, ces jeux videos ?

A mon sens, il n'a pas la maturité pour vivre en couple.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Un détail m'échappe :

Tu fais des études, tu es donc attachée à un secteur géographique pour l'instant.

Cela suppose donc que vous ne partez pas à l'autre bout du pays.

Le déménagement était déjà planifié pour d'autres raisons, ou bien c'est cette question d'emploi qui le motive ?...

En dehors de la nécessité de suivre son conjoint, il me semble plus pertinent dans le contexte actuel de chercher l'emploi, puis de trouver le logement à proximité que l'inverse.
N
32 ans 485
Je suis dans un domaine absolument horrible ou les débouchés sont quasi-nuls... Un métier passion, mais il y a très peu de postes, même au niveau national. C'est à force de chercher encore et encore, de trouver de nouvelles boites qui avaient, de près ou de loin, un rapport avec ce qui approchait de mon secteur d'activité (et dieu sait que parfois, ça en était très éloigné) que j'ai fini par trouver un stage, puis 2, et ainsi de suite durant plus de 2 ans... et finalement un poste (en CDD depuis 1 an 1/2, mais c'est déjà ça...) a été financé pour moi.
Je comprend bien que dans certains secteurs, il n'y a pas d'offres, mais si j'avais attendu des offres d'emploi, j'y serais encore je pense, pour la simple raison qu'il n'y en a jamais dans mon secteur. (2 au niveau national depuis que j'ai eu mon diplome, en 2009, et pour lesquelles je n'avais pas assez d'expérience)

En revanche, Sandy avait l'air de dire que de son point de vue, il ne cherche pas assez. C'est ce qui m'a fait penser qu'il pouvait peut-être en faire objectivement plus d'après Sandy et qu'il avait donc du mal à trouver de la motivation pour le faire... A moins que la situation lui convienne ainsi et là, effectivement, ça doit être difficile à supporter pour elle! C'est pourquoi j'ai exprimé mon avis comme ça, il n'y avait rien de généralisé, j'aurais du le préciser...

C'est évident que si c'est bouché, cela ne sert à rien d'y passer des semaines entières, entendons nous bien... Après un an de chomage, une solution serait peut-être de se tourner vers une formation complémentaire, pourquoi pas? Ou une formation qualifiante en rapport avec son domaine, si c'est possible? (cela dépend évidemment de la spécialité), une reconversion?

Après c'est une question de point de vue et surtout de possibilités, effectivement... Ma période de chomage a été une vraie toruture psychologique pour moi, comme pour beaucoup. Mon estime de moi était au ras des paquerettes, comme le faisait remarquer Aphasie. Je me sentais une moins que rien, et j'étais tellement mal que je ne m'autorisais jamais à ne serait-ce que de me poser avec un café durant les heures ou les gens "normaux" (c'est l'image que je me faisais à l'époque) en particulier mon homme, étaient au travail... Je m'interdisais de rester à ne rien faire, car j'avais aussi énormément de mal à vivre avec de l'argent que j'estimais ne pas avoir pas "gagné" (de l'ordre de 350 euros/mois à l'époque, durant 1 an..) Je serai devenue folle à rester chez moi à ne rien faire, et je me suis donc lancée à corps perdu dans ces recherches, et dans toutes les taches possibles pour "compenser" le fait que je ne travaillais pas. Je m'étais même fixée un délai avant de me reconvertir pour de bon.
Si j'avais attendu une offre, j'y serais toujours, ça ne fait aucun doute

C'est pourquoi, à mon sens, un tour sur le site du pole emploi tous les 3 jours ne suffit pas (parce que c'est la seule expérience que j'en ai: ce remue-ménage m'a sauvée de la dépression). Mais je sais que cela est du cas par cas et que le domaine d'activité y est pour beaucoup. Je comprend aussi et que d'autres vivent leur chomage d'une autre façon et aient du mal à trouver une motivation, non seulement pour chercher du travail, quand seul du vide et des réponses négatives reviennent, mais aussi pour vivre sa vie au quotidien, faire tourner la maison, faire des projets, etc... Y compris penser au prochain déménagement par exemple. C'est pour ça que je pense que Sandy devrait peut-être en discuter avec son homme pour organiser tout ça à deux, lui demander de petites choses lorsqu'elle n'a pas le temps, etc...

Séraphie, je souhaite de tout coeur à ton mari de trouver rapidement quelque chose qui lui plaise et ou il pourra s'épanouir!

Et je suis d'accord avec Aphasie, je l'avais mal exprimé avant: en parler, surtout sans reproches, est à mon avis la seule solution...
37 ans Toulouse 817
Jouer peut devenir une addiction, ça remplace le côté social que tu n'as plus en journée n'ayant pas de job...
Après y'a plus que pôlemploi pour chercher un boulot.... Y'a pleins de site genre monster and co, j'espère qu'il cherche un peu plus. Après pour quelqu'un qui n'a jamais cherché un emploi c'est peut être pas évident mais tu peux éventuellement le guider sur ces sites là.

Apparemment ce n'est pas un cas désespéré vu qu'il reste attentionné avec toi, tu n'es pas juste la vache à lait qui rapporte les sous à la maison donc tu dois pouvoir le ramener à la raison tant qu'il tient à toi. Il faut ouvrir le dialogue, sans le braquer. Pourquoi ne pas le questionner sur son envie de déménager pour trouver un job, et planifier ensemble qui doit faire quoi pour le déménagement ?



S'il comprends toujours pas mets lui une sonnerie de réveil avec : Offspring - Why don't you get a job ? (écoute les paroles ça devrait beaucoup lui plaire) :lol:
649
Je confirme que s'il se limite à Pôle emploi pour retrouver du travail il n'a aucune chance.

Il faut se taper toutes les annonces : journaux + web. Il faut démarcher les entreprises ciblées, aller les voire, essayer d'obtenir des RdV, les organigrammes, les orientations budgétaires, les plans RH, les annuaires des anciens... etc...
O
58 ans 4229
Thestral a écrit:
Je confirme que s'il se limite à Pôle emploi pour retrouver du travail il n'a aucune chance.

Il faut se taper toutes les annonces : journaux + web. Il faut démarcher les entreprises ciblées, aller les voire, essayer d'obtenir des RdV, les organigrammes, les orientations budgétaires, les plans RH, les annuaires des anciens... etc...


candidature spontanée.. sites où on peut mettre son profil pro (style viadéo..)

bref, la recherche d'emploi peut prendre 1000 formes quand on veut vraiment chercher

et je suis tout à fait d'accord avec toi Thestral, chercher un emploi, ça prend au minimum l'équivalent d'un mi temps

surtout si à chaque fois on adapte son cv et sa lettre de motiv
et qu'on se déplace
ça prend un temps fou, faut pas se leurrer!
S
30 ans 3465
J'ai envie de dire que quand au bout d'un moment on ne trouve pas d'emploi dans son secteur d'activité, ma fois on prend ce qu'il y a, quitte à bosser chez McDo... Un boulot ça reste un boulot et en attendant de trouver dans son domaine, c'est toujours mieux que de rester à glander...
B I U