MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mon non-régime

P
32 ans 10
Ca fait un petit moment que je passe sur ce forum sans jamais m'y être particulièrement arrêté. Je n'avais jamais parcouru cette section, m'attendant à y trouver tous les régimes  
qu'on voit un peu partout. Puis, ayant posté mon premier message aujourd'hui, j'ai finalement un peu regardé. Imaginez donc ma surprise lorsque je suis tombée sur cette section !

Comme beaucoup ici, j'ai tenté plusieurs régimes qui se sont avérés totalement vain. Mais depuis quelques temps, j'ai "essayé" un nouveau truc qui est plutôt efficace et je me demande si ça ne se rapproche pas un peu de ce dont vous parlez ici. Je pourrais m'en assurer moi même en parcourant le forum davantage, mais, à vrai dire, je crains de tomber sur quelque chose qui me fasse encore tout remettre en question et repartir à la recherche d'un nouvel équilibre alors je viens peut être de le trouver. Aussi, si vous me le permettez, j'aimerais vous expliquer mon truc pour que vous puissiez me donner votre avis. Si c'est fiable sur le long terme, si je continue sur ma lancée, ou, au contraire, si je dois davantage me renseigner et chercher autre chose.

Il y a quelques mois, j'ai eu de gros soucis financiers qui m'ont obligé à revoir totalement à la baisse mes différents budgets. Logiquement, ça a également touché les courses. (Restez calme, je ne vais pas dire que j'ai arrêté de manger parce que je n'avais plus de sous et que c'est ça ma solution miracle !) En fait, mes courses ne devaient pas dépasser 80 euros par mois, tout compris. Du coup, je me suis mise à acheter énormément de choses pour tout cuisiner moi même et, ainsi, faire des économies. Plus aucun produit fini ! Chez moi, il n'y a pas de boîtes préparées, de gâteaux finis, de plats surgelés etc.
Ca m'a permis de varier énormément mes repas et de manger plein de nouvelles choses. Tout est suffisamment complexe pour que ça ne me lasse pas. Je mange moins de viande, aussi. Au début c'était une question de budget et maintenant, c'est simplement parce que je n'en ressens plus le besoin. Comme je prépare tout, je fais les choses comme elles me plaisent et je n'ai plus cette idée que légumes=fades.
Bien sûr, ça me prend énormément de temps, mais ça me booste aussi (et j'en ai souvent bien besoin !).
Je mange de tout. Je ne m'interdis rien. Je fais des tartes, des gâteaux et des cakes. Mon copain me ramène même des croissants le matin quelque fois !

Je ne peux pas vous faire une journée type simplement parce que j'ai un rythme qui change constamment, donc je mange en fonction. Je ne fais pas le même nombre de repas tous les jours et ne mange pas aux mêmes heures, même si en moyenne c'est proche de la normal (2 ou 3 repas par jours assez espacés proche des heures de repas habituelles).
Je n'ai jamais eu l'impression de me priver.

Je fais ça depuis 6 mois environ. J'ai perdu du poids sans même le rechercher vraiment (je ne dis pas combien (il me semble avoir lu que c'était interdit ici) mais c'est assez conséquent pour un non-régime). Mon rapport avec la nourriture n'a jamais été aussi sain. Mais, il est vrai que je craque encore parfois. Dans des périodes trop stressante j'ai tendance à compenser par la nourriture. Mais ça s'est tout de même bien calmé depuis que j'ai commencé.

Voilà, je serais vraiment intéressée par votre avis et j'espère que cette longue lecture ne vous aura pas trop ennuyé !
47 ans 35 10308
Bonjour à toi! ;)
Ce dont tu parles ça ressemble en effet pas mal à ce qu'on entend ici par "rééducation alimentaire" (il y a une rubrique du forum à ce sujet). En résumé rapide, le principe est de manger en fonction de ses sensations alimentaires (on mange quand on a faim, on s'arrête de manger à satiété), et de manger (quand on a faim donc) les choses qui nous font envie (et en particulier sans aliment tabous, sans interdit).

Je trouve que ce que tu décris se rapproche pas mal de ça, c'est une façon de retrouver un rapport que je dirais "naturel" avec son alimentation. De plus l'aspect "plaisir" que tu rapportes aussi me semble fondamental dans cette démarche.

Tu peux aussi regarder sur le site http://www.gros.org, tu y liras des réflexions qui se rapprochent aussi de cette démarche.

Si c'est ça, je peux te rassurer : c'est tout à fait tenable sur le long terme, c'est même fait pour ça. A terme tu es sensée atteindre un "poids d'équilibre" et tu le maintiendras sans effort si tu continues à manger ce qui te plait en fonction de ton rythme propre.
44 ans Paris 9866
Bravo à toi d'avoir réussi ce défi!
Mais tu t'en sors vraiment avec 20€ par semaine, tout compris donc pas seulement les courses alimentaires (produits ménagers, etc.)??

Même en ne faisant que 2 repas par jour, ça fait 2€ le repas... pas simple! tu fais de toutes petites quantités?
P
32 ans 10
Excusez moi de ne pas avoir répondu plus rapidement, j'ai eu un soucis avec ma connexion.

Angia, tu me rassures et ça me donne vraiment envie d'en savoir plus sur tout ça. Ce qui m'inquiète un peu c'est qu'en période difficile je fais un peu n'importe quoi... C'est le cas en ce moment par exemple. Dans ces cas là je perds un peu toute notion de faim, et je mange par plaisir, pour compenser je ne sais quoi... Ca ne dure jamais longtemps, mais quand même.

poupoule, je fais le plus gros de mes courses en une seule fois et j'en ai pour environ 60 euros. Généralement je refais toujours des petites courses dans le mois pour les légumes par exemple. Ca ne dépasse pas les 20 euros.
J'achète beaucoup d'ultra discount pour le riz, les pâtes, la farine, la sauce tomate. Ca me fait déjà beaucoup de choses pour rien. Ensuite, j'améliore le tout. Généralement je fais un plat unique.

Par exemple, je déteste le riz nature. Quand j'en fais j'achète du riz long tout naze et je le fais cuire un peu comme un risotto, par absorbtion dans du bouillon. Je poivre et mets du thym dedans. Si j'ai la flemme de faire un accompagnement je rajoute une cuillère de crème, un tout petit de râpé et des légumes. Sinon, je vais faire (par exemple) une fondue de poireaux avec ou sans viande. Je fais généralement un peu moins de la moitié du sachet de riz.

Mettons que je décide de faire le riz avec la fondue de poireaux. Ca fait :

    * 300g de riz (à moins 1euros/kilos)
    * Moins de 10cl de crème fraîche (donc je peux réutiliser le petit pot pour un autre repas)
    * Un ou deux poireaux
    * Un oignon
    * Eventuellement de la viande
    * + le cube de bouillon, un peu de moutarde, le poivre, le thym.

Je fais entre 2 et 3 repas avec ça. Donc ça revient vraiment à pas grand chose...
P
32 ans 10
Double post parce qu'il me semble important de compléter un peu ce que j'ai dit hier. Les 80 euros de courses correspondaient à mon budget en moment de crise. J'ai plus de revenus maintenant, donc je vais l'augmenter. Non pas pour acheter plus de choses mais pour prendre des trucs de bases de meilleur qualité (acheter plutôt des pâtes complètes, etc)
Pour les légumes par contre, j'ai toujours acheté du bio dans un marché. Les prix étaient approximativement les mêmes qu'en supermarché.

Concernant la viande, j'achetais un paquet de 10 steak haché, des filets de poulet/dinde (en promo, que je congelais ensuite) et des allumettes de lardons. Avec un steak je faisais un repas. Les filets ça dépendait d'avec quoi je les préparais mais on va dire un à deux repas. Idem pour les lardons.
Sachant que je ne mangeais pas de viande tous les jours (sans me priver du tout pour autant) on comprend vite que c'est tout à fait tenable en un mois.
Ayant plus de moyen maintenant, je pense acheter la même chose (peut être un peu moins) mais de meilleur qualité. Surtout parce que ces histoires de farines animales me font peur...

Voilààà !
44 ans Paris 9866
merci pour tes précisions ;)

c'est courageux en tout cas... ça laisse peu de place aux extras!
G
50 ans 1626
etànt fàmille nombreuse le prix donné pour moi c est une goutte d eàu si seulement je pouvàis seulement àvoir cette somme pour une semàine :lol: :lol:

et pourtànt je suis seule à midi pàs de conserves de viànde rouge




màis biscuits chocolàt confitures les àrmoires sont remplies

màis en tout càs félicitàtions pour toi
46 ans à la maison ! 10072
poupoule a écrit:
merci pour tes précisions ;)

c'est courageux en tout cas... ça laisse peu de place aux extras!


Pas si sûr... une tarte faite maison, par exemple, ça ne coûte presque rien, et ça un dessert pour plusieurs repas. Le soucis principal restant en effet la qualité du produit de base.

En effet, ça ressemble fortement à la RA de Zermati, tout ça.
44 ans Paris 9866
trashrap a écrit:
poupoule a écrit:
merci pour tes précisions ;)

c'est courageux en tout cas... ça laisse peu de place aux extras!


Pas si sûr... une tarte faite maison, par exemple, ça ne coûte presque rien, et ça un dessert pour plusieurs repas. Le soucis principal restant en effet la qualité du produit de base.

En effet, ça ressemble fortement à la RA de Zermati, tout ça.


Ben je ne sais pas... ça suppose quand même de ne jamais avoir envie d'un seul produit transformé (par "extra" je n'entendais pas seulement dessert)...
46 ans à la maison ! 10072
poupoule a écrit:

Ben je ne sais pas... ça suppose quand même de ne jamais avoir envie d'un seul produit transformé (par "extra" je n'entendais pas seulement dessert)...


Quand on sait que si on mange telle ou telle chose, on n'aura pas les moyens de manger du tout dans les jours à venir, ça en diminue nettement l'envie...
En plus, franchement, il y a des choses qui ne font même plus envie du tout quand on a l'habitude de cuisiner.
44 ans 1896
Le problème avec un tout petit budget, je trouve que ce ne sont pas tellement les aliments transformés. A titre personnel, il me semble plus difficile de ne jamais aller ne serait-ce que prendre un café. Quand on pense que le prix d'un expresso permet de composer un repas ou presque, on ne peut pas se permettre souvent ce genre de chose.
44 ans Paris 9866
Maiadi a écrit:
Le problème avec un tout petit budget, je trouve que ce ne sont pas tellement les aliments transformés. A titre personnel, il me semble plus difficile de ne jamais aller ne serait-ce que prendre un café. Quand on pense que le prix d'un expresso permet de composer un repas ou presque, on ne peut pas se permettre souvent ce genre de chose.


C'est aussi ça que j'entendais par "extra", pouvoir manger ou boire un verre hors de chez soi... pour ma part j'aurais peur qu'un budget très limité ne fasse renaître des frustrations ou compulsions. Donc encore bravo à patyblop de s'en tirer si bien!
P
32 ans 10
golf4 a écrit:
etànt fàmille nombreuse le prix donné pour moi c est une goutte d eàu si seulement je pouvàis seulement àvoir cette somme pour une semàine :lol: :lol:

et pourtànt je suis seule à midi pàs de conserves de viànde rouge




màis biscuits chocolàt confitures les àrmoires sont remplies

màis en tout càs félicitàtions pour toi


Ah ça, je veux bien te croire que ce n'est pas compatible avec tous les modes de vie...

Comme l'a dit trashrap, je fais tout de même des gâteaux, des tartes et des trucs plus rigolos que du riz et des poireaux :lol:

Par contre, je ne suis pas d'accord avec vous concernant les extras. Je ne le vis pas de cette manière du tout. Quand je vais au restaurant ou prendre un café, ce n'est pas tellement pour le repas ou pour la boisson que j'y vais mais pour le cadre. Du coup, je n'ai pas l'impression de bazarder mon argent dans un simple repas mais plutôt dans une sortie, ce qui n'a pas du tout la même valeur. Idem pour les croissants du matin. Je m'en fous un peu du croissant, je suis surtout contente de prendre un petit déjeuner au lit, avec plein de choses qui sentent bons ! Ca a une valeur de surprise et d'exception que je ne retrouve pas dans mes repas lambda devant la télé.
Là où ça m'embête c'est quand je suis obligée de manger à l'extérieur un midi, toute seule, ou alors avec des gens pour une raison toute nulle. Dans ces moments là j'ai vraiment l'impression de jeter mon argent par la fenêtre !
46 ans à la maison ! 10072
Patyblop a écrit:

Par contre, je ne suis pas d'accord avec vous concernant les extras. Je ne le vis pas de cette manière du tout. Quand je vais au restaurant ou prendre un café, ce n'est pas tellement pour le repas ou pour la boisson que j'y vais mais pour le cadre. Du coup, je n'ai pas l'impression de bazarder mon argent dans un simple repas mais plutôt dans une sortie, ce qui n'a pas du tout la même valeur. Idem pour les croissants du matin. Je m'en fous un peu du croissant, je suis surtout contente de prendre un petit déjeuner au lit, avec plein de choses qui sentent bons ! Ca a une valeur de surprise et d'exception que je ne retrouve pas dans mes repas lambda devant la télé.
Là où ça m'embête c'est quand je suis obligée de manger à l'extérieur un midi, toute seule, ou alors avec des gens pour une raison toute nulle. Dans ces moments là j'ai vraiment l'impression de jeter mon argent par la fenêtre !


totalement d'accord : aller au resto ou boire un café, ça rentre dans le cadre des loisirs, pas dans celui du "budget bouffe".
44 ans Paris 9866
trashrap a écrit:
Patyblop a écrit:

Par contre, je ne suis pas d'accord avec vous concernant les extras. Je ne le vis pas de cette manière du tout. Quand je vais au restaurant ou prendre un café, ce n'est pas tellement pour le repas ou pour la boisson que j'y vais mais pour le cadre. Du coup, je n'ai pas l'impression de bazarder mon argent dans un simple repas mais plutôt dans une sortie, ce qui n'a pas du tout la même valeur. Idem pour les croissants du matin. Je m'en fous un peu du croissant, je suis surtout contente de prendre un petit déjeuner au lit, avec plein de choses qui sentent bons ! Ca a une valeur de surprise et d'exception que je ne retrouve pas dans mes repas lambda devant la télé.
Là où ça m'embête c'est quand je suis obligée de manger à l'extérieur un midi, toute seule, ou alors avec des gens pour une raison toute nulle. Dans ces moments là j'ai vraiment l'impression de jeter mon argent par la fenêtre !


totalement d'accord : aller au resto ou boire un café, ça rentre dans le cadre des loisirs, pas dans celui du "budget bouffe".


Toutes les prises alimentaires ont une dimension qui va bien au-delà de la pure "bouffe" (plaisir, convivialité, souvenirs, culture, etc.).
Bien-sûr que les extras ont surtout une valeur par la convivialité, bien plus que par les mets ingérés. C'est juste que je craignais que ton budget alimentation très serré t'en prive trop! si tu as un budget "loisirs" par ailleurs alors tant mieux! ;)
B I U


Discussions liées