MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Difficulté face aux grossesses des autres

35 ans Hannut 141
Bonjour à toutes,
En remontant le forum j'ai pu constaté que vous aviez toutes à un moment ou un autre eu des difficultés à apprendre les grossesse des autres. Comment  
avez-vous reussi à surmonter tous ça? Je suis en essai bébé depuis près d'un an. 1m68 et 109 kilos. Je ne me sens pourtant pas trop grosse mais ma gyneco me demande de perdre du poid, ce que je suis en train de faire (déjà 4 kilos de perdu). Je suis OPK, les traitements en PMA jusque maintenant ne fonctionnent pas (clomid, duphaston, puregon) et rien ne bouge. J'ai eu une ovulation en 1 an. Ma meilleure amie (qui a stoppé la pillule en même temps que moi) vient de m'annoncer sa grossesse!! et je n'ai pas supporter l'annonce pourtant je m'y attendais, j'ai fondu en larmes. Je lui en veux, je suis en colère, j'en veux à celles qui y arrivent et je m'en veux à moi de ne pas y arriver.
A l'aide :(
Comment avez-vous reussi à surmonter les années PMA et les echecs mais aussi les annonces des autres?
Mercid'avance,
Fanfan
33 ans Plus loin vers l'ouest 3057
Je crois que c'est quelque chose qui se fait avec le temps. Enfin je ne peux pas parler au nom de toutes, juste en mon nom. Pour moi ça s'est fait avec le temps, ou du moins à partir du moment où j'ai accepté que j'étais stérile et surtout quand j'ai compris qu'il ne fallait pas que je rejette la faute sur moi même.

Je suis stérile, je n'y peux rien , mon mari est stérile également, on ne peut rien y faire, pourquoi avoir la rage? Pourquoi perdre de l'énergie à envier les autres? Je me suis posé ces questions, j'avais aucunes réponses, alors finalement les questions n'avaient peut être pas lieu d'être posées.

La stérilité quelques soit son degré est quelque chose de difficile à vivre, ça nous remue au plus profond, les traitements sont lourds, fatigants, il y a des échecs, on pleure, on déprime, on se demande pourquoi nous? Pourquoi aussi facile pour d'autres et si difficile pour nous?

Et j'ai envie de te dire, que tu as tout à fait le droit de rager, d'en vouloir à la terre entière, d'être en colère, d'envier la grossesse des autres, c'est tout à fait légitime.

Je ne sais pas s'il y a une solution miracle, mais en tout cas ma psy m'a énormément aidé pendant les années de traitements.

Es tu suivis par un psy? Peut être que cela te permettrait de sortir tout ce qu'il y a en toi. Pour le reste laisses toi le temps, rien ne t'obliges à sourire quand tu apprend une grossesse.
B I U