MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Des couples qui ne veulent pas se marier ?

N
40 ans En transit 118
Pas envie pour ma part, c'est à peu près tout... simplement !

Pis bon, j'ai le degré de romantisme d'un canard WC, ça aide pas, hein (du genre, ah nan,  
pas envie d'économiser pour "ça"), j'ai prévenu !

Si le partenaire est sur la même longueur d'onde, it's all good et vice-versa, of course !!
47 ans 35 10308
Thestral a écrit:
ladybugette a écrit:
qu'est ce qui te choque ?


Le mélange mariage et calcul de la retraire 8)

Ah ben je vais te choquer encore plus alors : si on se pacse/marie avec mon compagnon, c'est essentiellement pour des questions de succession. Romantique, hein?
44 ans gagny 3067
grande_ourse a écrit:
pareil que toi copine, j'ai l'impression d'un amalgame robe meringue/protection juridique/ vieilles tantes à inviter...

c'est juste un contrat légal... le reste, c'est parce qu'on le veut bien. Ou pas. Renoncer à ce lien légal qui reste quand même une bonne protection du conjoint et un avantage fiscal, pour ne pas inviter les vieilles tantes ou économiser des sous, c'est un peu se tromper de combat, j'ai l'impression...



oui c'est vrai le mariage prend la forme que l'on veut bien lui donner.

j'ai fait un grd mariage pr le 1er car c'était mon souhait et pr le 2d on était 7 :lol:

pas envie de me forcer et de payer pr des parasites.j'ai eu un mariage comme je le souhaitais entourer de ceux que j'aimais.

je ne me cache pas la face, j'ai voulut aussi protéger jules et les enfants en cas de décès de ma part.j'ai vu trop de conjoints ds la m.... pr ne pas à avoir envie de faire pareil.

je trouve qd même dommage qu'à l'heure actuelle on fasse une telle différence de statut entre les personnes mariées et celles pas.cela enfreint notre liberté, pas pour moi ms pr ceux qui ne sont pas très motivés pr la mariage et le font que pr des raisons adm.... :?

on pt se marier pr rien, c'est juste une question de choix et d'envie
29 ans 1489
Personnellement je n'ai pas d'avis chacun fait ce qu'il veut.
J'ai l'âge où certains amis commencent à se marier, parfois à penser bébé. Et ça me fait énormément plaisir de partager ça avec eux le temps d'une journée, j'adore aller au mariage de mes proches. Et ça m'est complètement égal si 6 mois après ils divorcent.

Je ne suis pas du tout choquée par les mariages et les pacs encouragés par des raisons de "logistique" et de questions de succession, je trouve ça tout à fait compréhensible. J'ai un ami qui a épousé sa copine vietnamienne avec qui il est depuis 6 ans, pour lui permettre d'accéder à la nationalité suisse, et j'ai été très étonnée par les jugements malveillants des bien-pensants.

Quant à moi, je ne sais pas si je me marierai. On verra bien :) Je n'ai jamais rêvé de mariage hyper romantique avec des tonnes de monde, mais j'avoue avoir déjà imaginé mon "mariage fictif". A la montagne en été, avec une belle robe droite toute simple, des plateaux de fromages partout et de la bière artisanale :P
Mais je n'ai jamais considéré ça comme un but ou un passage obligé.
29 ans 1489
Par contre, la seule chose dont je suis sure, et c'est totalement personnel, c'est qu'un mariage religieux c'est hors de question pour moi.
69 ans 3528
Moi aussi, très étonnée par ce discours général, se marier c'est "qu'un bout de papier", l'amalgame avec la robe blanche etc. Pour ma part, je me garderais bien de signer juste ce "bout de papier" avec n'importe qui ;) Comme quoi, ça a + de conséquences que ce qu'on veut bien dire.

Je comprends bien, pourtant, Alessa qui ressens cette pression à se marier "comme il faut" et préfère donc ne pas le faire. Si nous avions été dans une situation suffisamment confortable pour avoir le temps, on aurait peut être repoussé aussi pour "faire plaisir", un peu aux traditions, un peu à la famille.

Après, je n'envisage pas une seconde que le mariage soit une garantie de quoi que ce soit, d'un point de vue de l'engagement amoureux. Un couple peut être solide - ou pas - qu'il soit marié ou pas, peu importe à ce niveau là.

Par contre, il n'existe encore pas d'équivalent aussi efficace au mariage pour légitimer une union. Il est celui qui prendra des décisions pour moi, pour ma vie, si je suis incapable de le faire, il peut faire certaines démarches pour moi, je peux en faire pour lui, nous avons la légitimité administrative nécessaire pour rester ensemble, partout dans le monde... bref, tellement de chose, et la question s'est posée de manière tellement cruciale pour nous, réussir à se marier a été un tel combat... que j'ai du mal à accepter qu'on dénigre ce droit. Surtout en ce moment où le combat pour le mariage pour tous a vu tellement de réactions extrêmes, comment regarder ça et se dire que "ce n'est qu'un bout de papier" ??
47 ans 35 10308
mamisha a écrit:
Moi aussi, très étonnée par ce discours général, se marier c'est "qu'un bout de papier", l'amalgame avec la robe blanche etc. Pour ma part, je me garderais bien de signer juste ce "bout de papier" avec n'importe qui ;) Comme quoi, ça a + de conséquences que ce qu'on veut bien dire.

Mais je n'ai pas l'impression que quelqu'un ait dit que ce n'était qu'un bout de papier?
Ce n'est pas parce qu'on considère ça comme un acte uniquement admistratif qu'on est prêt à faire ça avec n'importe qui, ni qu'on pense que ça n'a aucune importance et aucun impact...
52 ans 2647
Un pt'it post en passant (j'ai pas tout lu)

1 mariage sur 2 se termine en divorce, actuellement ; néanmoins, le concept du mariage est plutôt une bonne idée, depuis le temps : il s'agit d'une déclaration publique que ça y est, on s'aime et qu'on se promet blablabla... Sauf que l'on a pas lu et compris les petites clauses "style assurance" qui précisent que par moments, on va en chier, on va en baver... Peut-être... Ou pas... Et c'est là qu'on oublie ses promesses, son alliance..
Etant marié depuis 18 ans, on se marie quand on est sûr de soi.. Si on a un doute, mieux vaut renoncer.
Autour de nous il y a plein de couples qui vivent depuis 20 ans sans rien et qui sont très heureux comme ça.
"C'est qu'un bout de papier!" ma femme me dit.
Le mariage ne change rien et ne doit rien changer...

J'oserai "quand on est con, on reste con (étant marié)!!".
(j'attends que qqun me demande si c'est autobiographique)

Relativement au mariage, j'en reviens souvent à cette formule "Dans tous les cas, mariez-vous : si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux. Si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l'homme."
O
99 ans 10517
j'ai été mariée 18 ans, et pourtant, j'étais sûre de moi... comment tu peux être sûr AVANT ? une fois sur ton lit de mort, OK, mais sûr que ça va bien se passer par anticipation, ça s'appelle de la science fiction...
45 ans essonne 1947
mamisha a écrit:
Moi aussi, très étonnée par ce discours général, se marier c'est "qu'un bout de papier", l'amalgame avec la robe blanche etc. Pour ma part, je me garderais bien de signer juste ce "bout de papier" avec n'importe qui ;) Comme quoi, ça a + de conséquences que ce qu'on veut bien dire.

Je comprends bien, pourtant, Alessa qui ressens cette pression à se marier "comme il faut" et préfère donc ne pas le faire. Si nous avions été dans une situation suffisamment confortable pour avoir le temps, on aurait peut être repoussé aussi pour "faire plaisir", un peu aux traditions, un peu à la famille.

Après, je n'envisage pas une seconde que le mariage soit une garantie de quoi que ce soit, d'un point de vue de l'engagement amoureux. Un couple peut être solide - ou pas - qu'il soit marié ou pas, peu importe à ce niveau là.

Par contre, il n'existe encore pas d'équivalent aussi efficace au mariage pour légitimer une union. Il est celui qui prendra des décisions pour moi, pour ma vie, si je suis incapable de le faire, il peut faire certaines démarches pour moi, je peux en faire pour lui, nous avons la légitimité administrative nécessaire pour rester ensemble, partout dans le monde... bref, tellement de chose, et la question s'est posée de manière tellement cruciale pour nous, réussir à se marier a été un tel combat... que j'ai du mal à accepter qu'on dénigre ce droit. Surtout en ce moment où le combat pour le mariage pour tous a vu tellement de réactions extrêmes, comment regarder ça et se dire que "ce n'est qu'un bout de papier" ??


pour moi, ce n'est qu'une protection juridique pour le couple.
la preuve d'amour ce sont les enfants, ce qui est né de l'amour entre un homme et une femme et c'est beaucoup plus important à mes yeux "qu'un bout de papier".
le problème c'est que sans ce "bout de papier" tu n'as aucune reconnaissance juridique de couple.
et c'est pour ça que le mariage pour tous a été voté.
pour que tout le monde, quelque soit sa sexualité, ait les mêmes droits.
si le pacs avait apporté la même chose que le mariage en droit, les homosexuels n'auraient pas demandé le mariage.

donc ça fait 14 ans que je suis avec mon chéri, nous ne sommes pas mariés, nous avons 2 enfants et nous allons finir par nous marier "par obligation" pour nous protéger l'un l'autre juridiquement.

et effectivement, nous n'avons pas besoin de ce "bout de papier" pour se prouver qu'on s'aime. ça, on le fait tous les jours :)
52 ans 2647
grande_ourse a écrit:
j'ai été mariée 18 ans, et pourtant, j'étais sûre de moi... comment tu peux être sûr AVANT ? une fois sur ton lit de mort, OK, mais sûr que ça va bien se passer par anticipation, ça s'appelle de la science fiction...
J'entendais par là que se marier pour améliorer les choses, pour s'autoféliciter de sa relation ou pour recoller les morceaux en vitesse, je crois pas que ça marche... Ou peut-être que si, des fois...

yayie t'as pas oublié le PACS ?
45 ans essonne 1947
Poirier a écrit:


yayie t'as pas oublié le PACS ?

le pacs ne protège pas autant que le mariage

En matière de filiation, l’homme d’un couple pacsé doit reconnaître l’enfant qui naît alors que la filiation est établie automatiquement dans un mariage.
Deux partenaires pacsés ne peuvent pas postuler à l’adoption conjointe d’un enfant. Un seul d’entre eux peut devenir le parent de l’enfant adopté.

En ce qui concerne l’héritage, la signature du contrat de mariage induit automatiquement la désignation de chacun des conjoints comme héritier de l’autre.
Au contraire, dans le cas du PACS, il est indispensable de rédiger un testament en faveur du partenaire survivant.

A noter : dans le mariage, en cas de décès d’un des conjoints, le survivant a droit à une pension de réversion, sous conditions d’âge et de revenu. En revanche, les partenaires de PACS ne peuvent pas bénéficier de cette réversion.
O
99 ans 10517
Yayie tu es sûre pour l'héritage ? il ne fait pas faire de donation au dernier vivant ? mes parents l'avaient pas fait, nous héritons en direct de la part de ma mère, alors que mon père est vivant.
45 ans essonne 1947
grande_ourse a écrit:
Yayie tu es sûre pour l'héritage ? il ne fait pas faire de donation au dernier vivant ? mes parents l'avaient pas fait, nous héritons en direct de la part de ma mère, alors que mon père est vivant.


je redemanderai à mes parents, ils m'ont parlé aussi de donation universelle, si je me souviens bien.
avec le mariage, tu as une protection "basique", mais tu peux la consolider avec un contrat en plus
tout ça, c'est écrit dans le contrat de mariage.
pour le pacs, tu n'as le choix que du testament et donc une taxation plus important de l'état :?
O
99 ans 10517
yayie a écrit:
grande_ourse a écrit:
Yayie tu es sûre pour l'héritage ? il ne fait pas faire de donation au dernier vivant ? mes parents l'avaient pas fait, nous héritons en direct de la part de ma mère, alors que mon père est vivant.


je redemanderai à mes parents, ils m'ont parlé aussi de donation universelle, si je me souviens bien.
avec le mariage, tu as une protection "basique", mais tu peux la consolider avec un contrat en plus
tout ça, c'est écrit dans le contrat de mariage.
pour le pacs, tu n'as le choix que du testament et donc une taxation plus important de l'état :?


donation, universelle je connais pas, t'es sûre de pas mixer donation au dernier vivant et communauté universelle ? communauté universelle mes GP l'ont fait à 80 ans, faut être sûr de son coup parce que le divorce devient quasi impossible : tout ce qui est à toi est à moi...
B I U