MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ne lui dites pas, il vont prendre peur!

102 ans Lugdunum 1890
Michael Douglas: le cunnilingus est-il la cause de son cancer ?

Dans une interview au Guardian, l’acteur de Basic Instinct a annoncé que son cancer de la gorge découlait d’un papillomavirus  
(VPH) contracté en pratiquant du sexe oral. Depuis, un démenti a été fait. Selon plusieurs études, 15 à 25% des cancers de la gorge seraient liés à une MST.

L’annonce a fait l’effet d’une bombe. L’acteur américain Georges Douglas a révélé que son cancer oropharyngé n'était pas lié à l'excès d'alcool ou tabac, mais plutôt à la pratique du sexe oral. "Sans entrer dans le détail, ce cancer très spécifique est causé par le virus du papillome humain (VPH) et provient [de la pratique] du cunnilingus", a-t-il expliqué au quotidien britannique, The Guardian.

Une version démentie quelques heures plus tard par son porte-parole. "Michael n'a pas dit que (la pratique du) cunnilingus avait été la cause de son cancer", a confié Allen Burry. Selon lui, "il a certainement parlé de cunnilingus dans cet article, mais le cunnilingus est la cause supposée de certains cancers de la gorge, comme les médecins l'ont souligné dans l'article. Mais il n'a pas dit que c'était la cause spécifique de son cancer à lui", a-t-il expliqué.

Plusieurs études ont confirmé que le papillomavirus, outre les cancers du col de l'utérus, pouvait favoriser le cancer de la gorge. Ce virus, transmis lors de rapports sexuels par voie orale, pourrait migrer dans la bouche, la gorge et particulièrement au niveau des amygdales. Ainsi, selon une étude publiée par le Centre de contrôle des maladies d'Atlanta, il y aurait une lente épidémie de cancers de la voie buccale, aux Etats-Unis et dans des pays d'Europe du Nord, provoqués par des papillomavirus transmis sexuellement par voie orale.

Le nombre de nouveaux cas de cancer de l'amygdale résultant d'une infection liée aux papillomavirus a été multiplié par sept en trente ans, selon une étude menée en Suède. Entre 15 et 25% des cancers de la gorge seraient dus à des papillomavirus.

Aujourd’hui, Michael Douglas assure qu’il va bien, tous les examens étant satisfaisants depuis deux ans. "Si vous attrapez ce cancer, le cunnilingus est aussi le meilleur remède pour se soigner", s’amuse-t-il.

[Avec Lemonde.fr et Lefigaro.fr]

http://www.ozap.com/ac...-douglas-le-cunnilingus/447399




.
102 ans Lugdunum 1890
Désolée pour la faute je ne sais pas comment corriger le titre..
J
1388
D'où l'intérêt de se faire dépister et de se faire suivre régulièrement..
34 ans 3267
Et de se faire vacciner quand faire se peut, ça réduit déjà les chances de 70%...
29 ans 172
Le titre est racoleur et trompeur, en le lisant on imagine que le cunnilingus est une pratique mauvaise pour la santé... Alors que cette personne a simplement chopé une IST, tout comme la femme qui lui a filé l'avait attrapée du sexe d'un autre monsieur. Encore une façon de faire intégrer à l'esprit collectif que le sexe féminin, décidément, c'est sale... Alors qu'une bonne petite pipe n'a jamais tué personne, pas vrai ! Faut y aller mollo sur les pratiques déviantes... Qu'est-ce qu'il avait besoin de faire plaisir à sa partenaire celui-là !
29 ans 759
robinetterie a écrit:
Le titre est racoleur et trompeur, en le lisant on imagine que le cunnilingus est une pratique mauvaise pour la santé... Alors que cette personne a simplement chopé une IST, tout comme la femme qui lui a filé l'avait attrapée du sexe d'un autre monsieur. Encore une façon de faire intégrer à l'esprit collectif que le sexe féminin, décidément, c'est sale... Alors qu'une bonne petite pipe n'a jamais tué personne, pas vrai ! Faut y aller mollo sur les pratiques déviantes... Qu'est-ce qu'il avait besoin de faire plaisir à sa partenaire celui-là !



Tout à fait d'accord avec toi Robinetterie !
Et pour se protéger lors des cunnis et anulingus, il existe la digue dentaire, mais personne ne semble connaître ça :roll:
34 ans 3170
J'avais lu la même chose pour la fellation :

les chercheurs ont pu ainsi déterminer que ceux qui ont été un jour infecté par le PVH ont un risque 32 fois plus élevé d’avoir un cancer de la gorge, voire de 58 fois pour les souches les plus virulentes de papillomavirus ! La fumée ou la boisson n’augmentent ce risque que de trois fois.

A l’aide des réponses aux questionnaires, Gillison et son équipe ont également pu démontrer que les rapports sexuels oraux (cunnilingus ou fellation) augmentent le risque de développer un cancer de la gorge dû à une infection à PVH. Le risque est ainsi doublé pour ceux qui ont eu entre un et cinq partenaires sexuels «oraux», et quintuplé pour ceux qui ont eu plus de cinq partenaires.
34 ans 3267
robinetterie a écrit:
Le titre est racoleur et trompeur, en le lisant on imagine que le cunnilingus est une pratique mauvaise pour la santé... Alors que cette personne a simplement chopé une IST, tout comme la femme qui lui a filé l'avait attrapée du sexe d'un autre monsieur. Encore une façon de faire intégrer à l'esprit collectif que le sexe féminin, décidément, c'est sale... Alors qu'une bonne petite pipe n'a jamais tué personne, pas vrai ! Faut y aller mollo sur les pratiques déviantes... Qu'est-ce qu'il avait besoin de faire plaisir à sa partenaire celui-là !


Tout aussi d'accord!
B I U


Discussions liées