MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Bypass, je commence a y penser.

37 ans Bretagne 7
Bonsoir, je parcours ce forum depuis quelques temps déjà.
J'ai 31 ans, des problèmes de poids depuis toute gamine.
J'ai commencé a faire des régimes amaigrissants vers l'âge de 17  
ans, avec une reprise et bonus en plus. Mon dernier regime m'a fait perdre une vingtaine de kg ,je les ai repris avec 5 kg de Plus.
Aujourd'hui je fais 100kg pour 1m58. Cette barre symbolique m' a fait un électrochoc!. Du fait de toutes ces restrictions, je faisais une sorte de boulimie. Aujourd'hui cela va mieux car j'ai décidé de ne plus entendre parler de régime.
Seulement je ne me sens pas bien dans ma peau, je me trouve énorme, je dépasse de partout et je sens que mon corps commence a fatiguer avec tout ce poids, je commence a avoir des douleurs aux genoux.
Je pense au bypass. J'ai prit un rdv dans une clinique avec un chirurgien pour qu'il m'explique ce type d'opération.
Ma décision n'est pas prise, je suis très méfiante vis a vis de ce type d'opération. J'ai très peur des complications et surtout de reprendre après une belle perte de poids.

Je voulais savoir ce que vous en pensiez, mais surtout ça m'a fait beaucoup de bien d'en parler!
Merci de m'avoir lu.
bonjour,
qu'en dis ton médecin traitant?
37 ans Bretagne 7
Bonsoir Blueberrycat, elle a effectivement constaté mon imc de 40. Elle a bien entendu que ma démarche était plutôt en vue d'obtenir des explications, que ma décision n'était pas prise. Elle a écouté mon parcours, ce qui a fait que j'en étais rendu a ce poids.
Elle n'a rien dit de particulier et m'a fait une lettre, il faut dire aussi que je la vois en consultation que depuis très peu de temps.
Le mieux a faire serait de rencontrer plusieurs chirs.
Continue aussi à prendre soins de toi...
Entre autres choses, ce que je vivais mal, c'était les douleurs des genoux.
Prends plein de renseignements, prends le temps. Ne pense pas seulement à la
Perte de poids mais au changement de vie.

J'ai "fêté" mes 7 ans de bypass hier
37 ans Bretagne 7
Merci!
Pourquoi me conseille tu de rencontrer plusieurs chir? Pour les différents discours qu'ils pourraient avoir?
Moi aussi j'ai du mal avec les douleurs des genoux, c'est lancinant, comme quand j'étais petite et qu'on me disait "c'est rien tu grandis".
Il y a 3 semaines, je suis allée en Tunisie, nous sommes allés visiter des habitations dans les roches montagneuses. J'avais tellement mal aux genoux que je n'ai pas pu y monter. Et puis il y a cette peur du ridicule aussi, quand les autres du groupe auraient eu un souffle normal en haut de la montagne, moi j'aurai été essoufflée comme une dératée. Plutôt mourir que de subir ça.
La perte de poids j'y pense, mais plutôt a l'image que je pourrais avoir de moi. Mon dernier régime il y a 2 ans (WW pour ne pas le citer), m'a fait perdre ***kg, et je n'ai rien vu! Pas vu maigrir, donc pas vu grossir. Un an après j'avais tout repris avec du bonus. Je crois que c'est ça qui me perturbe le plus.

Je te lis souvent sur le forum. Tu es souvent très constructive, et avec 7 ans de bypass je suppose que tu as le recul nécessaire pour prodiguer tous tes conseils!
37 ans Bretagne 7
Sinon, question bête mais dans le secteur privé on se fait rembourser ou pas de tous les rdv chez les médecins?
bonsoir,

oui, les rdv sont remboursés, peut être pas certains dépassements d'honoraires cependant.

pourquoi plusieurs chir? pour ne pas te tromper.
pour écouter ce qu'ils te diront. ce qu'ils pensent de ton idée.

tu dois dés à présent travailler sur ton corps et ses contours. j'ai du le faire en urgence, je ne me voyais pas maigrir, ça a pris des proportions délirantes.

la dysmorphophobie , ça s'appelle..

je ne sais pas si je suis une bonne conseillère pour le bypass, parce que, justement, je ne suis pas très constructive, je trouve.. :?

tu as l'air très raisonnable, c'est pour cela que je te réponds.
Pense aussi à toutes les difficultés qu'une perte de poids rapide et vertigineuse peut entraîner.
parfois, on se perd.

à ton service.
37 ans Bretagne 7
Merci de me répondre...je suis raisonnable, je ne sais pas, disons que je ne me jette pas a corps perdu vers la chirurgie, je sais très bien que l'amaigrissement n'est pas qu'une question de "bistouri".
Je vois très bien quel genre de post te dérange!
Pour ma part, il n'est pas question de me diriger vers l'option opération si je n'ai pas réglé tout ce qui allait autour.
Et le plus important (a mon avis) étant cette dysmorphophobie, un suivi psy me sera indispensable.
J'ai lu ton post sur ton histoire et je crois que j'ai très peur que la même chose m'arrive, sauf que moi je suis en couple avec 2 enfants. Lors de gros amaigrissements, j'ai déjà comme "pété les plombs".
Je ne veux pas tout foutre en l'air pour des kilos perdus.
Il faudra tres certainement que j'en parle au psy du parcours pré-op.
3544
maryonoli a écrit:


Je te lis souvent sur le forum. Tu es souvent très constructive, et avec 7 ans de bypass je suppose que tu as le recul nécessaire pour prodiguer tous tes conseils!


lol, t'es sûre que c'est Blueb que tu as lu? ...pcq constructive c'est pas vraiment son 2e prénom... :lol:

(je t'aime ma Blueb :kiss: )
37 ans Bretagne 7
Lol dans le sens constructive, j'entend qu'elle pose les bonnes questions.
Mais on sent effectivement un certain agacement dans ses réponses :lol: (pas sur mon post, et je la remercie pour ça)
38 ans BanLieuSarde 1213
J'ai été suivie en hôpital, et tout a été remboursé pour ma part.

Le peu de doc vu en clinique m'ont écœurée.

Je comprend ta souffrance, mon corps ne portait plus mon poids, j'ai faillis, à quelques mois près finir en fauteuil. Mon bypass (7ans et demi) m'a sauvé la vie et m'a redonné le gout de profiter de tout.
Même si tout n'est pas rose. Je vis "mieux"

Je n'ai pas eu vraiment le choix. Le bypass était vital pour moi. Donc je n'ai même pas eu vraiment d'autres choix, comme la RA ou autres. 18 mois de suivi dans une équipe médicale et le bypass était dès le début le but.

Il y a des changements de vie. Réapprendre à manger, à faire à manger, le regard des autres, ton regard sur toi même. Je me sens différente, mais moins que quand j'étais en obésité morbide.

Pour voir mon corps changer, je fais toujours une sorte de thérapie photo. J'ai gardé la photo prise la veille de l'intervention et la compare avec celles de maintenant, çà me permet de voir le changement.

Je n'ai pas eu un bypass très efficace, je veux dire par là, du poids perdu mais du poids repris. Il faut se préparer à un échec, se préparer à un changement de vie. Tout prendre en compte avant de se décider. Il m'a fallu 18mois pour passer sur la table d'opération, mais je ne regrette rien. Je savais où j'allais, je savais ce que j'allais vivre. Tu dois être moralement forte pour faire face à un échec ou des complications.
31 ans Toulouse 130
Salut Maryonoli !

De mon côté, je suis bypassée depuis maintenant deux ans.
Perte de poids "optimale", aucun problème physique pour le moment... Psychologiquement, c'est une autre affaire. ;)

Je fais partie des "opérées trop tôt", de celles qui (par désespoir, par espoir, par bêtise, par tout ce qu'on veut) ont fait passer le sentiment immédiat d'insupportable quant à leur poids en premier, et n'ont pas suffisamment travaillé sur elles-mêmes et leur comportement alimentaire avant d'entreprendre l'opération.

Je suis hyperphage boulimique. Mon TCA était vaguement jugulé au moment où j'ai entrepris les démarches pour l'opération (très très vaguement jugulé ; je réalise à quel point depuis), je n'en étais même pas à la phase "je ne veux plus de régime", c'est dire. J'ai été opérée après un parcours de six mois, par une équipe assez classique (ni extra, ni scandaleuse) dans une clinique privée sans dépassement d'honoraires.
Une semaine après l'opération, sur mon lit d’hôpital, je rêvais de hamburger. Et pas le genre qu'on déguste avec plaisir, hein, non, le genre hamburger McDo crade mangé à toute vitesse quand on fait une crise :lol:

Je suis passée par toutes les phases : incompréhension (je croyais que mon TCa était "atténué", tous les forums d'opérées parlaient de filles aux parcours idylliques genre "j'ai plus du tout envie de sucré, quelle libération, etc"), culpabilité (mais pourquoi moi j'en ai envie, je n'ai aucune volonté/suis malade dans ma tête et ne guérirai jamais/j'ai tellement honte), et puis j'ai fini par tomber, entre autres, sur VLR.

La RA, c'est au moins un an avant de me faire opérer que j'aurais dû l'entreprendre.
Alors aujourd'hui, je lis les bouquins de Zermati and co, je viens ici, je fais mon petit bout de chemin et j'ai réussi à régler une partie de mon trouble alimentaire, mais... Quel gâchis, quoi. Être opérée d'un bypass et faire tout l'inverse de ce qui est préconisé, c'est... très con, j'en ai conscience.
Par exemple, je bois - beaucoup ! - de gazeux. Mon estomac est vraiment dilaté. Je mange comme une personne à appétit plutôt modeste, mais ça reste significativement plus élevé que ce qu'un opéré moyen mange deux ans post-op, c'est absolument certain.
Pourquoi je fais ça ? Ben parce que j'ai un TCA et que je suis incapable de me retenir de manger/boire un truc que je ne devrais pas manger ou boire. C'est plus fort que moi. C'est profondément débile et dangereux, mais c'est plus fort que moi.

Voilà pourquoi je ne peux que te conseiller d'entreprendre un travail psy avant d'envisager toute opération bariatrique.
Je pense que c'est vraiment indispensable, non seulement pour être accompagnée lors des suites forcément difficiles de l'opération (changement physique, alimentaire, bla bla bla), mais surtout pour bosser sur ton rapport à l'alimentation et tout le pourquoi du comment derrière. Refuser de le faire ou, tout simplement, mettre la charrue avant les bœufs, c'est à mon humble avis courir dans le mur.

Bon après, peut-être qu'en me lisant tu te dis "non mais elle est tarée, celle-là, mon rapport à l'alimentation n'est pas aussi barré que le sien" (et je te le souhaite :lol: ). Mais quand même.
Parce que, petit ou grand, le travail psy sur la bouffe, tu devras forcément le faire à un moment donné. Autant le faire avant l'opération et t'épargner toute la merde que ça implique. Sincèrement.

Je pense que la solution la plus efficace serait de contacter un(e) thérapeute du GROS (c'est ce que j'ai fait, en tout cas ;) ), mais c'est évidemment toi qui vois.
Courage dans ton parcours, en tout cas, et j'espère que tu donneras des nouvelles !
37 ans Bretagne 7
Salut les filles,
Merci pour vos témoignages, vos conseils.
Non, Bouchecousue, je ne te prend pas pour une tarée ;) parce-que justement c'est le genre de discours que je veux entendre.
Le côté "c'est que du bonheur", on le lit partout. Moi c'est le contraire que je recherche.
C'est marrant que tu parles de Zermati, je l'ai commandé la semaine dernière, j'attends de le recevoir pour m'y mettre.
DaDaDiAbLeSsE, ça ne m'etonne pas ce que tu dis sur les cliniques.
J'ai pris 2 rdv chir: un à l'hopital, l'autre a la clinique.
En clinique c'est "nom, prénom, au revoir madame", en hopital, j'ai déjà eu beaucoup d'explications sur le parcours avec la gentille secretaire que j'ai eu au tel. Rien a voir!

La thérapie photo est souvent conseillée en cas de perte de poids. Je l'ai faite à tous mes régimes. Sans succès malheureusement. Je vois bien que je maigris sur les photos, mais ça ne percute pas dans mon cerveau :-k

Je pensais aussi faire appel a quelqu'un du GROS, le seul thérapeute non loin de chez moi est à 30 min. Bon, c'est loin mais ça reste raisonnable. Et puis s'il faut ça pour que ma tête suive mon corps, alors Yallah!
L
40 ans 4
bonjour,

je pense que lorsque tu seras prête dans ta tête, tout ira mieux!
il faut le déclic!
renseignes toi bien!
il y a des cotés positifs et négatifs, cependant à coté de toutes les souffrances liées à l'obésité et les complications...il faut savoir notre réel désir!
de toute façon en obésité, les complications se succèderont inévitablement!

courage
38 ans Sous les pins!!! 7782
linette5011 a écrit:
bonjour,


de toute façon en obésité, les complications se succèderont inévitablement!



ah bon??? tu es médecin ou chercheur pour avancer ça?? Obésité ne rime pas avec problème de santé ou complication.
B I U


Discussions liées