MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Lorsque le boulot sépare le couple durant plusieurs mois

32 ans 450
Hello :D
Est-ce que vous ou votre chéri avez un boulot prenant qui peut vous amener à ne pas vous voir pendant un long moment (un voir plusieurs mois).
Est-ce  
que cela vous pause problème ?
Avant de vous mettre en couple et par exemple de fonder une famille vous saviez que le boulot allait vous séparer assez souvent et vous avez fait le choix d'accepter cela ?

Depuis 1ans et demi je fil le parfait amour, pour le moment il est en déplacement que très rarement pendant max 2jours mais il rentre jamais avant 21H (ou cest rare) et assez souvent il lui arrive de rentre vers 22H30 voir 3h du matin (il est journaliste pour une chaine tele et ya beaucoup de pression, il faut que tout soit finit en temps en en heure).

Il ma averti que d'ici quelques temps il est possible qu'on lui confie un reportage et qu'il doivent aller sur le terrain par exemple à l'etranger et que les tournages durent des semaines voir des mois parfois. Il ma donc demandé de reflechir de savoir si c'est vraiment une vie que je veux mener par la suite.
Pour le moment comme il n'est jamais parti alors forcément tout va bien je me pose pas trop de questions mais je me dis que si plus tard j'ai des enfants ce sera moche de dîner seul avec eux pendant des semaines :roll: :roll:

Alors est ce qu'il y en a parmi vous qui par amour accepte de se séparer de leur compagnon pendant plusieurs semaines par an ?
50 ans Mons / Belgique 2229
Nous on n'est pas vraiment "séparés" par le boulot, mais Zhom a un horaire bien particulier, il bosse du lundi au dimanche et puis congé du lundi au dimanche suivant (sauf s'il est rapelé) mais il bosse de 16h à minimum minuit et le we de 14h à au moins minuit.

Donc, une semaine sur deux, on ne se voit que le samedi et le dimanche matin (en semaine, je pars travailler à 6h30 - monsieur dort encore et quand il rentre je dors déjà)...

Je te dirais que c'est une question d'habitude, on se téléphone tous les jours (le matin il m'appelle pour dire bonjour et en général, on s'appelle à sa pause vers 20h)

C'est vrai que le manque est là, mais en même temps, on a chacun ainsi des moments rien qu'à nous et l'on est super contents quand on est ensemble...

Ca fait 6 ans qu'on vit ensemble et ça se passe sans soucis (mais nous n'avons pas d'enfants).
32 ans 450
Shedevil : merci beaucoup pour ce commentaire, c'est encourageant, vous avez tout les 2 trouver 'votre rythme' en fait.
46 ans à la maison ! 10072
Je suis actuellement à 5heures de route de chez moi, pour 3 à 4 mois. Mon homme viendra sans doute me voir une ou deux fois pour quelques jours, mais pas plus.
C'est une question d'habitude (quand on s'est connu, on travaillait tout les deux en déplacement).
ça peut rapprocher comme éloigner, tout dépend de l'état de votre relation.
35 ans 886
Je pense que ça peut fonctionner comme les 2 exemples ci-dessus mais avec une vie avec des enfants ça me paraît plus difficile :? parce que du coup tu te retrouverais seule à charge des enfants à temps plein pendant de longues périodes. J'avoue que je vois pas trop l'intérêt d'être en couple si c'est pour être quand même toute seule à gérer les enfants :?

Mais indépendamment des enfants de mon côté je pense que de toute façon je ne pourrais pas... J'ai déjà connu la relation à distance pendant longtemps et j'en ai en quelque sorte eu ma dose. Ce n'est pas une vie de couple qui me fait envie. Après je dis ça mais il suffit de rencontrer la personne qui nous fait changer d'avis ;)
32 ans 450
moi les relations a distance je connais pas mais deja quand j'habitais pas avec lui et que je le voyais un jour sur 2 eau debut ca me suffisait pas :shock:
alors la imaginer 1 mois sans lui :shock: :shock: :shock:
a la limite je me dis que si j'ai des gosses ca m'occupera vu que je supporte pas la solitude.

La semaine prochaine il va partir 3 jours et bien ca me stresse, je suis deja en train de préparer un plan pour m'occuper, de planifier des sorties avec des copines etc pour justement faire en sorte qu'il me manque pas.
47 ans 35 10308
Quand j'étais petite mon père partait régulièrement pour plusieurs semaines, voire plusieurs mois (pour son boulot) et donc mon frère et moi on restait seul avec ma mère. Je ne sais pas comment ma mère le vivait, mais pour ma part je n'en garde aucun souvenir triste. On faisait des choses avec ma mère, et quand mon père rentrait c'était la fête parce qu'il nous ramenait toujours plein de cadeaux rigolos (il partait au Mexique). Je pense que les enfants sont adaptables à pas mal de choses, si c'est une situation acceptée par les deux parents pour les enfants ça peut se passer bien (et en plus maintenant il y a des moyens de communication bien plus faciles pour donner des nouvelles et maintenir le contact, à l'époque c'était juste le téléphone et pas souvent parce que ça coûtait un bras).

Je pense que tout est possible, mais c'est vraiment à toi de savoir si toi personnellement tu peux supporter une situation comme ça ou non. Pour que ça soit supportable je pense qu'il faut absolument que tu soies capable de vivre "pour toi", que tu aies une certaine indépendance, que quand il est absent tu ne vives pas que dans l'attente de son retour.
69 ans 3528
Tant qu'il n'y a pas d'enfants, j'aime bien le côté "baroudeur". Ca laisse une certaine liberté, des moments seuls, des moments de retrouvaille. Avec des enfants, il y a déjà plus de contraintes. Déjà, si lui peut être en déplacements pour des durées et à des dates non connues à l'avance (ce n'est pas "régulier" comme déplacement), ça te limite toi dans tes éventuels déplacements professionnels, voire dans tes choix de carrière (possibilités d'heures sup, types d'horaires etc.), parce qu'il y a non seulement les contraintes liées au mode de garde mais aussi tous les "à côtés" : rdv divers, enfants malades, activités etc. A ce niveau là, si tu n'as pas une certaine souplesse niveau boulot de ton côté, il vaut mieux être (très) bien entourée.

Mon mari bosse en horaires décalés + a d'autres projets par ailleurs qui l'amèneront bientôt à se déplacer sur ses jours off/vacances. Totalement l'opposé de mon rythme de vie. Du coup, je gère seule tout le quotidien, les trajets des enfants, la maison, les courses etc. C'est parfois un peu "lourd" d'être seule face à des enfants, d'autant que c'est déjà le cas dans mon boulot. Un autre point négatif, c'est le fait que je n'ai pas de marge de manoeuvre au quotidien. Pas de un jour où je peux me dire que je "traîne" un peu en sortant du boulot en sachant qu'il gère le reste à la maison, pas quelqu'un pour courir faire une course/poster un truc/aller à un rdv pour moi ou autre. Pour autant, dans la semaine cela ne me dérange pas car c'est de toutes façons la course au quotidien, j'ai tout juste du temps pour moi alors pour nous 2, c'est encore + difficile. Le week end, il me manque souvent + (il n'a qu'un week end tous les 2 mois environ) mais bon, on s'organise des trucs. Idem pendant les vacances (sans lui, il ne peut pas prendre sur les vacances scolaires). J'ai ré-orienté ma carrière en partie parce que, connaissant ses projets, je savais que ça ne serait pas gérable autrement. Ca ne sera pas non plus comme ça toute notre vie mais bon, je ne suis pas prête de connaître les repas en famille au quotidien ;)
35 ans 886
mamisha a écrit:

Mon mari bosse en horaires décalés + a d'autres projets par ailleurs qui l'amèneront bientôt à se déplacer sur ses jours off/vacances. Totalement l'opposé de mon rythme de vie. Du coup, je gère seule tout le quotidien, les trajets des enfants, la maison, les courses etc. C'est parfois un peu "lourd" d'être seule face à des enfants, d'autant que c'est déjà le cas dans mon boulot. Un autre point négatif, c'est le fait que je n'ai pas de marge de manoeuvre au quotidien. Pas de un jour où je peux me dire que je "traîne" un peu en sortant du boulot en sachant qu'il gère le reste à la maison, pas quelqu'un pour courir faire une course/poster un truc/aller à un rdv pour moi ou autre. Pour autant, dans la semaine cela ne me dérange pas car c'est de toutes façons la course au quotidien, j'ai tout juste du temps pour moi alors pour nous 2, c'est encore + difficile. Le week end, il me manque souvent + (il n'a qu'un week end tous les 2 mois environ) mais bon, on s'organise des trucs. Idem pendant les vacances (sans lui, il ne peut pas prendre sur les vacances scolaires). J'ai ré-orienté ma carrière en partie parce que, connaissant ses projets, je savais que ça ne serait pas gérable autrement. Ca ne sera pas non plus comme ça toute notre vie mais bon, je ne suis pas prête de connaître les repas en famille au quotidien ;)


Mais Mamisha, ça te plaît de vivre comme ça, ou tu te résignes parce que tu n'as pas le choix? (Excuse-moi si ça fait brutal comme question je ne sais pas comment le formuler autrement) J'avoue qu'à te lire ça a l'air vraiment dur :( tu n'as pas de moment à toi, vous n'avez quasi pas de moment à 2... et est-ce qu'il arrive à profiter un peu de ses enfants quand même?
32 ans 450
angia : oui cest vrai que maintenant avec le telephone pas cher puis Skype les moyens pour rester en contact sont plus important et je pense aussi que si les enfants arrivent quand meme a etre en contact de temps en temps avec leur pere ils devraient pas trop en souffrir. C'est plutot pour moi que je flippe haha :lol: :lol:

Ali-a : t'as des semaines bien chargée toi ! moi je bosse 3 jours par semaine et j'ai pas l'intention de faire une carriere je veux vraiment être mere au foyer donc pour ca a la limite ses departs me generont pas dans mon boulot.
J'aimerai bien en fait qu'il refuse de faire des reportages pour rester avec moi, c'est fou moi jamais je ferai passer le boulot après la famille, ca quelque chose qui me dépasse en fait. Mais bon lui partir en reportage c'est son reve donc je le laisse faire.
47 ans 35 10308
lindaf a écrit:
J'aimerai bien en fait qu'il refuse de faire des reportages pour rester avec moi, c'est fou moi jamais je ferai passer le boulot après la famille, ca quelque chose qui me dépasse en fait. Mais bon lui partir en reportage c'est son reve donc je le laisse faire.

Je suis un peu inquiète en lisant ça quand même, parce que du coup je pense que vous n'êtes pas complètement sur la même longueur d'ondes et que quoi qu'il choisisse de faire, il va y en avoir un de vous deux qui sera frustré. Soit il part et même si tu le laisses partir tu vas lui en vouloir, soit il reste et même si il choisit de le faire il va t'en vouloir.

Je ne trouve pas si simple d'opposer ainsi boulot et famille. D'une part bosser c'est aussi s'occuper de la famille (parce qu'il ramène des sous) et d'autre part il y a des gens pour qui c'est important de bosser et de s'épanouir dans son boulot parce que ça permet de se sentir bien, de construire sa personnalité, et ça va forcément rejaillir sur leur vie personnelle. Pour moi le travail fait partie de la vie et à l'inverse de toi je n'imaginerai pas demander à quelqu'un qu'il renonce à une partie de son travail qui le motive et qui l'épanouit pour rester avec moi.

On a chacun nos visions et nos exigences sur ce sujet-là et il n'y a pas une vision meilleure que l'autre, mais je pense que c'est vraiment important dans un couple que les deux soient quand même à peu près sur la même longueur d'ondes, sinon comme je disais il y en a un (voire les deux) qui vont finir par souffrir.
32 ans 450
Angia : mince j'avais oublié le coté "ramener des sous" mais oui il fait aussi son boulot pour "bouffer" comme on dit, mais surtout parce que effectivement pour lui cest une composante du bonheur comme toi ca lui permet de s’épanouir.

Perso j'ai jamais réussis a faire un boulot a temps plein je déprimais et cest pour ca que j'ai du me résoudre a prendre un temps partiel juste pour payer le loyer, donc j'ai forcement un rapport au travail qui est différent du sein.
En fait quand il partira l'enjeu effectivement ce sera que j'arrive a m'occuper et a être heureuse sans lui.
69 ans 3528
Ali-a a écrit:

Mais Mamisha, ça te plaît de vivre comme ça, ou tu te résignes parce que tu n'as pas le choix? (Excuse-moi si ça fait brutal comme question je ne sais pas comment le formuler autrement) J'avoue qu'à te lire ça a l'air vraiment dur :( tu n'as pas de moment à toi, vous n'avez quasi pas de moment à 2... et est-ce qu'il arrive à profiter un peu de ses enfants quand même?


Disons que j'accorde aussi beaucoup d'importance au travail, outre l'aspect financier, c'est vraiment une source d'épanouissement pour moi et j'ai beaucoup de projets professionnels, du coup je ne me verrais pas avec un homme pour qui le travail est "accessoire". Je suis contente qu'il ait un boulot, car dans notre situation ça n'était pas gagné, et qu'il s'investisse par ailleurs pour l'avenir, dans quelque chose qui lui plaît vraiment. La gestion de la vie quotidienne n'est qu'une conséquence de ce choix là, de nous pousser l'un l'autre à accomplir ce qui est important pour nous.
30 ans Dans le sud ;) 5608
Lindaf, ça n'est pas la première fois que je lis un de tes posts et je crois surtout que tu dépends vraiment énormément de lui.

Je rejoins beaucoup Angia sur sa façon de voir les choses, mais surtout quand je lis ça

Citation:
J'aimerai bien en fait qu'il refuse de faire des reportages pour rester avec moi, c'est fou moi jamais je ferai passer le boulot après la famille, ca quelque chose qui me dépasse en fait.


Ca me fait sincèrement flipper. Il ne t'appartient pas, tu n'as pas à le " laisser faire parce que c'est son rêve ".

Tu es un être à part entière, et lui aussi, vous n'avez en aucun cas le besoin d'être collés 24h/24 l'un à l'autre et HEUREUSEMENT !
30 ans 193
j'ai aussi lu certains de tes anciens posts donc je me permets d'intervenir. dépendante? peut-être bien oui mtn je ne vois pas cela qu'en négatif
ce que j'ai ressorti par contre de tes messages d'avant c'est que tu es quelqu'un de très centré sur le couple et la famille (comme tu le dis ton rêve c pas de faire carrière c'est plus d'avoir un foyer sympa), qui a besoin de beaucoup d'attention et de présence, qui se sent plus heureuse en couple et présence d'un homme. après est-ce une bonne chose ou pas peu importe chacun a ses propres besoins
mais donc pour le coup de "peux-tu vivre avec cette situation (s'il part pls semaines ou mois), ben ui. parce que quand ya pas le choix ya pas le choix et on fait avec.
par contre peux-tu supporter cette situation? cela collera-t-il à tes besoins et ta personnalité? clairement que non. parce que tu n'es pas comme ça et que tu es malheureuse quand ton conjoint n'est pas présent. donc à toi de voir ce que tu es prête à sacrifier
B I U


Discussions liées