MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

je veux d'autres cles pour conquerir

47 ans ile de France 38
affinités, grand amour,...
paroles, paroles, paroles j'ai envie de vous dire!!!
et si le pouvoir de séduction, la maitrise du flirt et des aspects de la relation avec la partenaire étaient la  
seule clé pour conquérir?
qu'en pensez-vous
73
conquérir est une chose, conserver en est une autre...
N
33 ans Suisse 435
C'est sûr que les personnes qui savent user de leur charme pour draguer et séduire, qui savent comment se comporter ou quoi dire pour attirer les autres ou les fasciner... eh bien ça n'est pas du tout certain que par la suite ça continue sur cette lancée. S'il s'agit juste d'un physique avantageux ou d'une méthode rodée ça reste du superficiel et ce n'est pas ça qui fait en sorte que ça tienne sur la durée.
Je suis tombée dans le panneau plusieurs fois, croyant que les hommes en question étaient romantiques, attentionnés et intéressants... oui mais c'était un masque qu'ils portaient pour séduire. Au fur et à mesure des semaines qui passaient je me suis rendue compte qu'ils avaient joué un rôle au début et leur réelle personnalité était nettement moins agréable pour moi par la suite. A mon avis la chance de "réussite" d'un couple est augmentée lorsque les deux sont eux-mêmes dès le début. Comme ça tout le monde est au courant de ce qui les attend, des réels qualités et défauts de l'autre, et c'est la vraie personne qui plaît pour ce qu'elle est. On ne joue pas de rôle et c'est bien ça qui fait que l'échange est agréable. C'est seulement dans ces conditions-là qu'on peut se dire qu'on est "compatible" je pense.

Etre "bon en séduction" c'est peut-être pratique pour des plans Q ou des aventures légères, mais ça n'est pas gage de réussite pour quelque chose de plus sérieux à mon avis.
S
30 ans 3465
Oui, enfin bon... C'est tout de même normal de vouloir mettre en avant ce qu'on a de meilleurs et de chercher à masquer ses défauts dans les premiers rancarts. Personnellement, je ne me suis encore jamais présentée avec un jogging et démaquillée. :roll: On cherche et pratique TOUS le jeu de la séduction. A des degrés différents bien entendu et bien sûr que certains ont tout un attirail de méthodes pas sincères pour "appâter"... Mais en soit vouloir séduire, et se montrer sous son meilleur jour ne veut pas dire qu'on ne reste pas authentique.

Après c'est clair que si on estime connaître la personnalité de quelqu'un au bout de quelques rancarts ou si on attend d'une personne qu'elle soit toujours comme aux premiers rendez-vous... On risque effectivement d'avoir des surprises.

Bref, pour la question initiale: Séduire quelqu'un ce n'est pas difficile. On peut le séduire parce que notre physique est avantageant (selon ses goûts personnels), parce que notre personnalité, aux premiers abords, lui semble sympathique. Mais être en mesure de faire durer une relation amoureuse, ça demande plus. Je ne sais plus où j'avais entendu qu'il fallait du courage pour aimer. En somme j'estime que pour tomber amoureux, il faut être disposé, il faut le vouloir. Il faut aussi désirer l'engagement et être sur la même longueur d'onde que l'autre. Tout en gardant en tête que l'amour c'est la roulette russe. Ca marche le temps que ça marche et on ne pas prévoir combien de temps ça durera.
N
33 ans Suisse 435
Sibell je suis d'accord avec ça. Je ne dis pas le contraire en fait.
Forcément qu'on se montrer sous son "meilleur" jour pour plaire, principalement au début. Ca me paraît logique qu'on ne va pas tout faire pour déplaire lorsqu'on souhaite séduire. Mais se montrer sous son meilleur jour ne veut pas dire "jouer un rôle" à mon avis. C'est tout ce que je voulais dire. Mettre en avant les qualités qu'on a réellement ce n'est pas faire croire qu'on est comme si ou comme ça alors que ça n'est absolument pas le cas.

Lorsque je lis:
Si le pouvoir de séduction, la maitrise du flirt et des aspects de la relation avec la partenaire étaient la seule clé pour conquérir?

La seule clé...ben non (à mon avis en tout cas). On peut être nul en séduction, ne pas voir ça comme un sport de compétition ou je ne sais quoi encore et quand même rencontrer la personne avec qui on va construire quelque chose. Le but de mon message était de signifier qu'avoir des méthodes construites de séduction ça n'est pas forcément nécessaire. D'ailleurs ce n'est pas quelque chose qui charme tout le monde ça.
J'espère juste qu'on peut s'en sortir autrement.
Et puis même si ça fonctionne pour conquérir, ça ne veut pas dire que ça fonctionne pour la suite de la relation.
73
Nadia_ch a écrit:
C'est sûr que les personnes qui savent user de leur charme pour draguer et séduire, qui savent comment se comporter ou quoi dire pour attirer les autres ou les fasciner... eh bien ça n'est pas du tout certain que par la suite ça continue sur cette lancée. S'il s'agit juste d'un physique avantageux ou d'une méthode rodée ça reste du superficiel et ce n'est pas ça qui fait en sorte que ça tienne sur la durée.
Je suis tombée dans le panneau plusieurs fois, croyant que les hommes en question étaient romantiques, attentionnés et intéressants... oui mais c'était un masque qu'ils portaient pour séduire. Au fur et à mesure des semaines qui passaient je me suis rendue compte qu'ils avaient joué un rôle au début et leur réelle personnalité était nettement moins agréable pour moi par la suite. A mon avis la chance de "réussite" d'un couple est augmentée lorsque les deux sont eux-mêmes dès le début. Comme ça tout le monde est au courant de ce qui les attend, des réels qualités et défauts de l'autre, et c'est la vraie personne qui plaît pour ce qu'elle est. On ne joue pas de rôle et c'est bien ça qui fait que l'échange est agréable. C'est seulement dans ces conditions-là qu'on peut se dire qu'on est "compatible" je pense.

Etre "bon en séduction" c'est peut-être pratique pour des plans Q ou des aventures légères, mais ça n'est pas gage de réussite pour quelque chose de plus sérieux à mon avis.


Merci! tu as développé ce que j'ai voulu dire
24 ans 114
Et puis déja, être bon en séduction, c'est quoi ? C'est savoir se faire apprécier pour ce qu'on est en étant authentique dès le dépat, ou savoir masquer habilement ce qu'on considère comme freins à notre capacité à séduire ? Celui qui séduit le plus est-il celui qui séduit le mieux ? Et puis, considérer la séduction comme évaluable, ça reviendrait à oublier le facteur inexplicable, l'alchimie, le petit truc qui fait que... Les relations humaines c'est pas comme la chimie, il suffit pas d'une cause pour obtenir un effet, et heureusement. Bref, pour moi, la séduction est une étape incontournable dans le rapport à l'autre qu'on pratique tous au quotidien, mais elle n'apporte rien par la suite si elle n'est pas basée sur une sincérité par rapport à soi et à la personne que l'on veut séduire à mon avis..
B I U