MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

tca, toc, et cie

1270
Bonjour
j'ai longtemps hésité avant d'ouvrir ce post mais je suis dans un état proche du burn out et je n'ai personne à qui en parler.
Pour planter le décor j'ai 26  
ans , 6 ans d'anorexie sévère suivie par autant d'années d'hyperphagie. Durant l'anorexie j'ai écumé plus d'une dizaine de psys (psychothérapeutes/ psychatres/ psychologues) et ait également été hospitalisée sans grand succès, du moins jusqu'à je bascule dans l'hyperphagie. De là j'ai rapidement récupéré un poids "normal", la psy et la doctoresse que je voyais à l'époque se sont déclarées "ravies de ma guérison" et ont traité l'hyperphagie comme un problème mineur. Cela m'a écœurée et au final j'ai cessé tout contact avec le milieu psy et médical (aujourd'hui cela doit faire près de cinq ans que je n'ai pas vu un médecin).
Bref j'ai appris à vivre avec l'hyperphagie et depuis deux ans en grande partie grâce à la RA, les crises se sont atténuées et espacées. Mais récemment j'ai visionné un reportage qui a remis pas mal de choses en question, cela traitait d'un toc encore peu connu la la dermatillomanie (un bon résumé ici : http://fr.answers.yaho...dex?qid=20130213091842AAH2AhS) . C'est un comportement que j'ai depuis près de deux ans également et auquel je préférais ne pas prêter attention. En fait je crois que le fait de maîtriser un tant soit peu l’hyperphagie me faisait penser que ça allait mieux mais au final je m’aperçois juste que mon mal-être ressortait par d'autres moyens. Je me doute bien que la seule solution est d'agir sur les bases/ raisons de ce comportement mais je me sens toujours incapable de retourner voire un psy. A la limite j'avais envisagé une thérapie cognito-comportementale mais c'est clairement hors budget pour l'instant.
En fait je ne sais pas trop ce que j'attends de ce post mais le fait d'en "parler" m'aura déjà un peu soulagée.
C
105 ans 112
Bonjour, je te remercie pour ton sujet parce que je n'avais jamais considérer le fait de se gratter comme étant une manifestation d'un Toc... depuis de longue années j'ai un comportement qui correspond à la dermatillomanie et je ne savais même pas que ça existait. J'ai toujours considéré que c'était un genre de tic, un peu comme se craquer les jointures... donc je n'ai jamais réellement essayé d'arrêter.

Mais je pense que si je n'étais pas toujours en train de gratter ma peau pour enlever des points noirs, des boutons, des gales ect, je n'aurais plus de problème d'acné depuis longtemps... ça me fait réfléchir, à l'avenir je vais porter plus attention à ce que je fais pour comprendre pourquoi je le fais.

Sinon en ce qui concerne ton vécu, je trouve ça très dommage que les médecins aient considérés l'hyperphagie comme une guérison... ils n'ont rien compris ceux-là.
B I U


Discussions liées