MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Sleevées longue durée : recherche de témoignage + Aurillac

M
30 ans toulouse 469
Bonjour,


Je suis actuellement en plein parcours. Ne prenant pas les chirurgien pour des dieux vivants, je souhaite me forger ma propre opinion au travers des recherches que j'ai pu  
effectuer.

J'aimerai donc savoir si certaines (ou certains) d'entre vous sont sleevées depuis plusieurs années ? Je souhaiterais bénéficier de votre expérience et vous poser quelques questions :
- Comment vivez vous désormais ?
- Avez vous éventuellement repris du poids ? combien ?
- J'imagine que vous pouvez manger plus qu'au début de votre opération, oui, mais dans quelle mesure ?
- Au resto, dans la vie sociale, comment gerez vous le fait que vous mangiez peu (si c'est encore le cas) ?
- Pour celles qui avaient des TCA, pas de réapparition de ces derniers ?


Je vous remercie par avance pour vos témoignages, car s'il y a beaucoup de réaction "à chaud" après l'opé, c'est plus difficile d'en trouver à long/très long terme.


Et si certaines d'entre vous ce sont faites opérées à Aurillac cela m'intéresse aussi :)
38 ans BanLieuSarde 1213
Si tu acceptes un retour de bypass (malabsorption en plus d'une sleeve).. :lol:

Bypass depuis 7ans et demi, presque 8ans.

Comment je vis ?
Mieux ! Cà c'est une certitude.
Parfaitement ? Non..
Lobésité, c'est à vie, sur le corps, dans la tête. Je vis mieux mais pas une journée ne passe sans que je sois confrontée à lobésité et la nourriture.
Même avec une sleeve ou un bypass, tu devras toujours faire attention à ce que tu manges. C'est une aide incroyable, mais ce n'est pas le remede miracle.

J'ai (éventuellement ;) ) repris du poids. Le chiffre ne servira à rien dans le contexte de ta question.
Le psychologique, les galères de la vie, et un corps qui vis à sa manière sans vraiment m'expliquer pourquoi il est aussi méchant avec moi.
Le poids peut revenir, car ton estomac peut regrossir, car tu peux faire de réelles erreurs alimentaires, car tu souffres de TCA, etc etc etc

Alors en quantité, tu peux doubler après quelques années MAIS tu reste bien en dessous de quelqu'un non opéré.

Pour la vie sociale. EN PARLER, à tes proches surtout, qu'ils comprennent le pourquoi du comment.
Au restaut je suis toujours bien accompagné, papa, amis, maman, adore partager et finir mon assiette.
Mais il arrive que non. Alors là le serveur te demandera, à toi de répondre "Je n'avais pas très faim, mais c'était très bon"
Les débuts sont compliqués, maman sinquiétait de me voir manger si peu, mais au fil des kilos perdus, au fil de mon bien être, elle comprend. Elle me sert toujours de trop, mais adore finir ce que je ne peux plus avaler ^^

Je n'avais pas de TCA. Mais comme tout le monde des envies de temps en temps. J'essaie de ne pas trop me restreindre, car je reste trsès sage alimentairement.
Parcontre, la peur de reprendre est sans arrêt dans la tête.. des fois je me demande si cette peur pourrait être qualifiée de TCA...

Voilà ! Moi ce n'est pas à chaud ! C'est presque 8ans après ;)
43 ans Paradise island 524
- Comment vivez vous désormais ?

très bien,totalement normalement

- Avez vous éventuellement repris du poids ? combien ?

non je n'ai rien repris.j'ai changé radicalement de mode de vie,notamment avec du sport quasi quotidien et un grand changement de mon alimentation
Il peut m'arriver de prendre 2 kilos sur une période mais je les reperds rapidement sans rien faire en reprenant mon rythme normal

- J'imagine que vous pouvez manger plus qu'au début de votre opération, oui, mais dans quelle mesure ?

Oui je mange plus qu'au début,où tu ne peux avaler que 2 CS de nourriture!Dans quelle mesure,difficile à dire car je me tiens à une petite assiette à dessert par repas,je n'ai jamais cherché à manger plus.Il peut m'arriver de grignoter plus souvent mais jamais de manger en "grandes" quantités,je n'en ressens jamais le besoin.
Par exemple,une pizza=1/3
un burger=1/2
un sandwich=1/2 et moins

- Au resto, dans la vie sociale, comment gerez vous le fait que vous mangiez peu (si c'est encore le cas) ?

je gère très bien,personne ne voit rien,au pire tu passes pour quelqu'un qui fait attention à sa ligne.Je prends le plus souvent une entrée+un dessert (à base de fruit,je n'ai plus le gout du gras et sucré) et je ne finis pas mais peu importe je passe un bon moment.Je ne bois pas non plus pendant les repas,à la limite c'est le truc le plus bizarre mais perso je m'y suis très bien habituée.
Il n'y a aucune frustration pour moi car la nourriture n'est plus une préoccupation.

- Pour celles qui avaient des TCA, pas de réapparition de ces derniers ?

Les TCA ne partent pas seuls avec l'opération!!!J'ai fait une thérapie avant l'opération (pendant 2 ans) c'est ce qui fait que je ne cherche plus à me remplir ou plus de compulsions mais si tu ne fais pas ce travail les compulsions vont revenir..
M
30 ans toulouse 469
Merci les filles pour vos temoignages.

J'accepte evidemment les Bypassées :lol:

Je suis totalement consciente de la nécessité de manger équilibré, mais je mange déjà relativement équilibrée, j'ai un problème sur les quantités trop importante, et un gouter trop conséquent lui aussi...

Pour les TCA réglées depuis plusieurs mois, mais je reste prudente car il ne faut rien lacher. Au moins je me suis réconciliée avec la nourriture, et j'ai une attitude beaucoup plus saine vis a vis d'elle. L'opération règle la physiologie et non l'aspect psychologique, cela va sans dire...

Pour le sport, j'adore en faire, mais impossible d'affronter le regard des autres et l'épuisement est rapide...j'aimerai reprendre une activité sportive. Je pense aussi aux dégats de la perte de poids sur la peau, j'ai perdu 26 kilos l'an dernier et l'état de mes bras c'était un désastre malgrè la pratique de natation quasi quotidienne ! si vous avez des astuces pour limiter les dégats je suis preneuse....

Pour le côté social, j'en ai parlé à 2 de mes amies les plus proches et je pense en parler à deux ou trois autres mais pas plus. Je suis étudiante et j'ai un grand cercle d'amis et de connaissance avec qui je sort régulièrement au resto/tapas. Je n'ai pas envie d'aborder le sujet avec tous le monde ...je sais que je vais me prendre des réfléxions positives sur ma perte de poids, mais c'est vrai que j'appréhende un peu ! trop de questions, pas envie de répondre, et puis ils verront bien que je mange beaucoup beaucoup moins...mais bon c'est assez secondaire, au pire je passerai désormais pour la nana qui surveille sa ligne rigoureusement et plus pour la fille au très bon coup de fourchette !

Merci pour vos réponses, c'est enrichissant et instructif !
M
30 ans toulouse 469
tiens, j'aurai aussi une petite question sur l'alcool....

je sais qu'il ne faut pas boire de boissons gazeuse, mais bon ça tombe bien je n'aime pas ça !
mais pour l'alcool ? est ce déconseillé ? peut être etes vous plus vite pompette? :lol:

Je parle évidemment d'un verre de vin au cours d'un repas/soirée et pas de s'enfiler la bouteille seule chez soit :lol: :lol:
38 ans BanLieuSarde 1213
MARILYNE_MONROE a écrit:
tiens, j'aurai aussi une petite question sur l'alcool....

je sais qu'il ne faut pas boire de boissons gazeuse, mais bon ça tombe bien je n'aime pas ça !
mais pour l'alcool ? est ce déconseillé ? peut être etes vous plus vite pompette? :lol:

Je parle évidemment d'un verre de vin au cours d'un repas/soirée et pas de s'enfiler la bouteille seule chez soit :lol: :lol:


:lol: :lol: :lol:
L'alcool heuuuu comment dire que c'est un moment de rigolages avec ma famille ?
Deux gorgées suffisent à Dada pour être pompette :lol:
Donc papa me sert très peu de martini et 15 glacons, que j'ai l'air normale ^^
43 ans Paradise island 524
MARILYNE_MONROE a écrit:
Merci les filles pour vos temoignages.

J'accepte evidemment les Bypassées :lol:

Je suis totalement consciente de la nécessité de manger équilibré, mais je mange déjà relativement équilibrée, j'ai un problème sur les quantités trop importante, et un gouter trop conséquent lui aussi...

Pour les TCA réglées depuis plusieurs mois, mais je reste prudente car il ne faut rien lacher. Au moins je me suis réconciliée avec la nourriture, et j'ai une attitude beaucoup plus saine vis a vis d'elle. L'opération règle la physiologie et non l'aspect psychologique, cela va sans dire...

Pour le sport, j'adore en faire, mais impossible d'affronter le regard des autres et l'épuisement est rapide...j'aimerai reprendre une activité sportive. Je pense aussi aux dégats de la perte de poids sur la peau, j'ai perdu 26 kilos l'an dernier et l'état de mes bras c'était un désastre malgrè la pratique de natation quasi quotidienne ! si vous avez des astuces pour limiter les dégats je suis preneuse....

Pour le côté social, j'en ai parlé à 2 de mes amies les plus proches et je pense en parler à deux ou trois autres mais pas plus. Je suis étudiante et j'ai un grand cercle d'amis et de connaissance avec qui je sort régulièrement au resto/tapas. Je n'ai pas envie d'aborder le sujet avec tous le monde ...je sais que je vais me prendre des réfléxions positives sur ma perte de poids, mais c'est vrai que j'appréhende un peu ! trop de questions, pas envie de répondre, et puis ils verront bien que je mange beaucoup beaucoup moins...mais bon c'est assez secondaire, au pire je passerai désormais pour la nana qui surveille sa ligne rigoureusement et plus pour la fille au très bon coup de fourchette !

Merci pour vos réponses, c'est enrichissant et instructif !



Moi aussi,en réglant les TCA il me restait le souci de trop grandes quantités aux repas...
des "envies" j'en ai parfois,mais je suis très zen face à ça,tout le monde en a,ça n'a rien à voir avec mes compulsions avant la thérapie.Il faut être indulgent avec soi et savoir se faire plaisir,le tout est de trouer plusieurs sources de plaisir et de varier ;-)
Pour le sport,j'ai commencé après l'opération,doucement,en faisant de la natation,de la marche rapide,de la muscu chez moi.ça devient de plus en plus simple au fur et à mesure de la perte.Je ne pense pas que ça soit important de s'y mettre avant l'opération,mais après c'est PRIMORDIAL,il faut l'intégrer dans son mode de vie.
J'ai fait le choix de ne rien dire à (pratiquement) personne,j'ai eu peu de questions du coup puisque je suis discrète,tu manges très peu donc forcément tu perds,ça ressemble à un régime pour quelqu'un qui ne sait pas que tu as eu une opé.Ici sport+quantités réduites (mais je mange de tout) forcément les gens pensent que je fais attention,pas plus de curiosité.Parfois même certains font mine d'ignorer la perte pour dire...On fait ça pour soi,je ne vois pas pourquoi il faudrait le dire à tout le monde.
Pour l'alcool,je n'en ai jamais bu vraiment,donc pas de changement,tu peux toujours prendre un verre de vin de temps à autre,à priori ça monte plus vite à la tête ;-)
M
30 ans toulouse 469
Merci les filles.

Il faudra donc que j'ai la main légère sur le vin, sous peine d'être complétement pompette alors que mes amis seront totalement sobre :lol: :lol: :lol:
B I U


Discussions liées