MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Cmt ne pas regrossir post op?

H
32 ans 120
bonjour à toutes et tous,

Je n'ai pas encore pris la décision de me faire opérer ou pas, mais en tombant sur la discussion du formum " comment peut on regrossir  
après une sleeve", j ai été interpellée et je me suis posée plusieurs questions, désolée si elles paraissent "bêtes" :
- l'estomac se redilate t-il forcément après l'opération si l'on respecte les diverses recommandations?
- Après l'opération comment sait-on que l'on doit ne plus manger, si au fil du temps comme certaines personnes du forum l'ont souligné, la quantité alimentaire que l'on peut ingurgiter temps à croître? Càd comment manger post op pour éviter que l estomac ne se redilate?
- comment sait-on que l'on souffre d'une addiction au sucre? par exemple, si j ai envie de manger, je vais plutot systématiquement prendre su sucré, pour autant suis-je une accro au sucre alors que je grignote quasi pas (par ailleurs j ai remarqué dans un précédent régime que lorsque je supprime tous les sucres rapides, je n'en ai plus envie ensuite, alors qu en en prenant plus couramment, j'ai plus de mal à maitriser cette envie, c est comme si prendre du sucre me stimulait à en remanger.
- Comment diagnostiquer un TCA ?
- Etre un gros mangeur fait-il de moi une personne atteinte de TCA?
- Combien d'heures de sports vous as ton conseillé de pratiquer (a minima) après l'intervention?
- J ai lu que la dépression était une contre indication à la chirurgie, mais mal vivre son obésité, ne plus la supporter fait elle de moi une personne dépressive pour autant?
D
48 ans 607
a certaines de tes questions il n'y a pas de reponses c'est ton corps qui en decidera et rien d'autre

pour l'estomac, oui il se redilatera , surtout si tu manges en grande quantite et le gazeux également, c'est pour cela que c'est primordial de faire un travail sur soi meme pour justement eviter de manger trop sans pour autant en avoir besoin. un bon suivi psy et chir pre et post op est important et sert justement a tout ca, ta 1ere et 2 eme question se rejoignent un peu. c'est a toi de t'arreter quand tu es a satiete et pas attendre que tu sois malade

l'addiction au sucre, généralement on se cache les yeux et on se dit tres rarement qu'on a une addiction, le sucre entraine le sucre et ca c'est vrai mais tout supprimer pour ne pas plonger, c'est juste retarder l'echeance et l'envenimer ( voir la RA), ce n'est pas forcement parce que tu grignotes que tu es addict, ton repas peut etre basé que sur le sucré en excès, une addiction c'est juste une consommation trop importante

un TCA est une addiction , une compulsion alimentaire, quand tu parlais du sucre dans ta question precedente, juste avoir du mal a se maitriser c'est un trouble du comportement alimentaire. il ne suffit pas de grand chose et les regimes provoquent de sacré tca qu'il faut regler avant toutes operations

pour ma part oui etre un gros mangeur fait de toi une personne atteinte de tca, sauf si bien sur tu as un travail super physique ou une pratique sportive intensive ou ton metabolisme a besoin d'enormement de calories pour compenser mais dans ce cas la tu n'aurais pas grossi

pour le sport je crois que c'est ton corps qui en decidera , je n'ai pas été opere mais on preconise a tous , que ce soit opere ou non, un minimum de 30 mn de marche par jour, tout ce qui est au dessus est bon a prendre, donc a toi a mon avis de voir

pour la depression , c'est suivant ton etat mais moi je dirais oui, ensuite on peut tres bien mal le vivre mais pas etre depressif, mais si tu es tres mal , tu en pleures , tu as besoin d'aide face a ca etc etc alors oui c'est de la depression, maintenant je ne suis pas depressive, je n'ai pas tendance a l'etre, et j'essaie de prendre que le meilleur de la vie meme dans le malheur donc je ne connais pas les symptômes de la depression et j'ai meme des fois du mal a comprendre car pour moi si on baisse la tete quand ca va mal c'est encore pire et on s'enfonce alors que si on la releve et qu'on regarde au loin tout n'est pas si noir et a chaque probleme il y a une solution


voila j'espere avoir repondu au mieux et les filles operees pourront surement mieux te repondre que moi
H
32 ans 120
Merci Delfra, certaine de tes réponses m'ont un peu aidées. A vrai dire, si je commence le parcours de la chirurgie bariatique, le rdv avec le psy me traumatise déjà rien que d'y penser...
En fait ce que je voulais vraiment savoir c'est si en s'arrêtant de manger à satiété et en rééquilibrant son hygiène alimentaire, l'opération serait de toute façon réversible et tendrait à revenir post op ?
Pour l'addiction au sucre, pour moi il est clair qu'il est bien plus difficile de ne manger que 2 carrés de chocolat plutot que de ne pas en manger du tout...Donc si j en crois tes réponses sur le fait d'être un gros mangeur et le sucre, j ai des TCA (découverte).
Et pour la dépression, c'est très dur à entendre, parce que dans ma famille y il a de nbx dépressifs que j ai tjrs trouvé très égoistes, alors me dire que je suis dépressive bah c'est une sacré claque, surtout que je n 'ai pas l'impression de me plaindre, oui je le vis très très mal (j ai même du mal à imaginer qu'on puisse le vivre bien) mais je n'en parle pas, je me suis un peu retirée du monde mais c'est surtout pour éviter le regard des autres. Je suis qlq de très rationnel, et de pas forcément hyper optimiste, ms de la à dire que je baisse les bras non, j avance au jour le jour.
La bonne nouvelle dans ton message (tu vois je termine sur une note positive ;) c'est les 30 minutes de marche par jour qui il est clair seront pour moi la plus facile des recommandations à suivre, et je ne compte pas forcément m'arrêter à ce minima. Mes parents ont fait construire une piscine, donc je compte l'inaugurer dès que je serai seule.

Merci pour toutes tes réponses !
38 ans BanLieuSarde 1213
- l'estomac se redilate t-il forcément après l'opération si l'on respecte les diverses recommandations?

Il se dilatera forcément, c'est un muscle. A toi de gérer tes quantités et le gazeux.
Perso on m'a réduit une seconde fois mon estomac, j'avais doublé mes doses de nourritures, sans forcer, sans gazeux.


- Après l'opération comment sait-on que l'on doit ne plus manger, si au fil du temps comme certaines personnes du forum l'ont souligné, la quantité alimentaire que l'on peut ingurgiter temps à croître? Càd comment manger post op pour éviter que l estomac ne se redilate?

Au début c'est complexe, perso je mangeais trèèèès doucement en me concentrant sur autre chose pour prendre mon temps. Ensuite je mangeais très peu plusieurs fois par jour, car tant que la sensation de sasiété n'est pas revenue c'est compliqué.
Ne te prend pas la tête sur le dilatage de l'estomac, tu n'y pourras rien. C'est un muscle, qui n'en fera qu'à sa tête, toi tu écoute ton corps, ton estomac,et tu fais attention. Tu auras bien trop à penser pour penser à ta dilatation :lol:

- Combien d'heures de sports vous as ton conseillé de pratiquer (a minima) après l'intervention?

On m'a toujours dis d'écouter mon corps.. Je suis à 2h par semaine en moyenne, des fois aucune heure car fatiguée. Je le fais pour mon bien être physique et mental, je n'y vais pas pour autre chose et je le vis bien..

- J ai lu que la dépression était une contre indication à la chirurgie, mais mal vivre son obésité, ne plus la supporter fait elle de moi une personne dépressive pour autant?

Ca c'est ton psy qui en decidera...
H
32 ans 120
Pour la dilatation de l estomac ok, la question sous jacente c'est la "réversibilité de l opération" même en suivant les recommandations. Parce qu si je suis la logique en faisant une RA ou un régime (admettons), mécaniquement, la taille de l estomac se réduit naturellement non? Alors qu est qui fait que l 'on choisit la chirurgie ?
"C'est le psy qui décidera" :D alors là je suis hyper ravie looooOOl ça promet, sachant que j ai bcp de mal avec eux en général et que j ai l impression qu'ils ne servent à rien. Bon, je vais essayer de laisser les préjugés que j ai sur cette profession de côté et laisser le bénéfice du doute au praticien que je vais rencontré....J'ai plus confiance dans l'hypnose que dans la psychologie c'est dire....
38 ans BanLieuSarde 1213
harper a écrit:
Pour la dilatation de l estomac ok, la question sous jacente c'est la "réversibilité de l opération" même en suivant les recommandations. Parce qu si je suis la logique en faisant une RA ou un régime (admettons), mécaniquement, la taille de l estomac se réduit naturellement non? Alors qu est qui fait que l 'on choisit la chirurgie ?
"C'est le psy qui décidera" :D alors là je suis hyper ravie looooOOl ça promet, sachant que j ai bcp de mal avec eux en général et que j ai l impression qu'ils ne servent à rien. Bon, je vais essayer de laisser les préjugés que j ai sur cette profession de côté et laisser le bénéfice du doute au praticien que je vais rencontré....J'ai plus confiance dans l'hypnose que dans la psychologie c'est dire....


Je n'ai pas accroché du tout avec la psy qui a accepté l'intervention.. Elle employait des mots qui étaient pour moi incensé et qui ne cadrait pas avec moi. Je lui ai dis que je n'étais pas d'accord avec sa manière de voir ma vision de la nourriture.
Je pense qu'il y a une partie de "test" aussi.. Au final, ne stress pas, soit naturelle, ne cache rien.. C'est tellement important que le psychologique soit bon pour faire face à cette nouvelle vie...

Oui mecaniquement l'estomac se reduit, m'enfin tu as vu la reduction pour un bypass ? :lol: Suis pas sur qu'une RA puisse te le reduire autant ! Fin je ne crois pas...
Puis la chirurgie ce n'est pas "qu'une" reduction de l'estomac, le bypass a également un systeme de malabsorption non negligeable sur la reussite de cette intervention ;)
H
32 ans 120
Oui je vais être naturelle, de toute façon je pense que de se présenter sous son vrai jour conditionne la réussite de ton parcours, le plus dure va être je pense d'en parler tout bonnement, ce qui ne vas pas manquer de me faire revivre des trucs que je voudrais oublier,
Ce qui m 'effraie le plus ça n'est même pas l'opération mais le suivi post op : si je suis en échec, que j ai l impression que tout déraille, est-ce que je serais entendue, aidée, ne vais-je pas passer après les consultations pré op pcq les personnes sont dans un état de santé plus grave au niveau physiologique que moi? Je sais ce que ça fait d'être d'apparence "mince" et de continuer à avoir des angoisses d'obèse face à la nourriture alors qu au yeux des médecins tout parait normal, je sais que j ai certainement besoin d'être accompagnée, bien sur on ne va pas faire le boulot à ma place, mais j espère ne pas être lâchée dans la nature, perdue de vue, si je me fais opérée, que je perds mon excès de poids ...Je comprends d'ailleurs ton angoisse dans un de tes post sur les aberrations du suivi : ton post reflète l'une de mes plus grosses angoisses. Et d'ailleurs je suis aller lire un rapport d'une étude clinique et les chiffres sur le nb de personnes opérées qui ne sont plus suivies sont alarmants, pourtant l auteur du rapport souligne que le suivi conditionne la réussite sur le long terme....L'acte chirurgical finalement ce n'est qu un tout petit prisme du chemin à faire.Moi je n'arrive même pas pour l'instant à envisager une grossesse après presque 10 ans de relation avec mon conjoint alors j ai presque un malaise vagual en lisant que certaine bypassée enceinte ne soit pas vu comme une priorité...
Je ne pensais pas au bypass mais plus à la sleeve, mais bien sur, c'est le chirurgien qui devra m'aiguiller sur la meilleure technique chirurgicale adapté à mon cas (si la chirurgie est pour moi). L'anneau ça me parait envisageable en raison de mon reflux et de mes vomissements et remontées gastriques déjà quotidienne, mais après je peux me tromper.
38 ans BanLieuSarde 1213
Un conseil, n'envisage PAS l'anneau.
Si ton chir te le propose, je serais toi, j'irai voir ailleurs.
C'est dangereux et ce n'est pas à vie. Ca abime ton estomac et tu risque gros. Si tu échappes à tous les problemes liés à l'anneau, tu risqueras de reprendre tout le poids perdu, voir plus.
Je suis contre et depuis le debut.
Je n'aurais pas accepter l'anneau.

Je ne vais pas te mentir, oui le suivi post op est primordial, et dans mon cas, à presque 8ans, on me l'a dis, je ne suis pas une priorité.
Pourtant j'ai insisté sur ma reprise anormale, et mon besoin de voir un psy car je vis très mal la peur de reprendre ce poid perdu.
Pourtant je suis suivie par l'une des meilleures équipes de France.
Au départ, tous les ans, une journée, tu fais un hopital de jour où tout est revu. Puis ont te donne RDV tous les.. 5ans.
Tu peux voir ton nutri tous les ans.

C'est la première fois en 8 ans que je suis confrontée à ce cas là, me sentir totalement délaissée par l'équipe. Mais c'est aussi la première fois que je ressens ce besoin d'être prise en charge rapidement. & en effet, il n'y a personne.


Une chose me revient, quelque chose, qui m'a beaucoup apporté, et je pense à beaucoup d'entres nous. Les réunions. Tu y trouveras un medecin, une diet, un nutri et surtout des personnes opérées de sleeve, bypass, anneaux, ou des personnes envisageant, etc etc des échanges très très importants dans la prise de decision, la prise de conscience. Jy suis allée je crois 3 fois avant l'intervention. C'est très interessant.
47 ans Lorraine 4326
DaDaDiAbLeSsE a écrit:

Pourtant je suis suivie par l'une des meilleures équipes de France.


ca m'interroge aussi ca .
Comment pouvez-vous qualifier vos equipes de "meilleure"
en quoi est-elle meilleure alors qu'elle refuse de t'aider maintenant ?

une autre fille disait qu'elle s'etait faite opérée par" un des meilleurs chirurgiens de France", alors qu'il l'a opérée en meme pas trois mois, allant par là-meme à l'encontre des recommandations de la HAS ?
38 ans BanLieuSarde 1213
ladybugette a écrit:
DaDaDiAbLeSsE a écrit:

Pourtant je suis suivie par l'une des meilleures équipes de France.


ca m'interroge aussi ca .
Comment pouvez-vous qualifier vos equipes de "meilleure"
en quoi est-elle meilleure alors qu'elle refuse de t'aider maintenant ?



Je me suis beaucoup renseignée avant l'opération.
J'avais démenagé entre temps, je suis revenue ici pour l'intervention justement parce que je savais que c'était, et c'est je pense toujours l'une des meilleures équipes.

Ma gyneco de l'époque, qui m'a écris le courrier pour être suivie par cette équipe, m'a mentionné qu'elle était très très compétente.
Je me suis renseignée un peu partout, il apparait en effet qu'elle l'est.

Après comme partout il y a des failles. Et je suis en plein dedans.
Quand j'ai commencé ce suivi il ya des années, si j'avais besoin de voir mon nutri à l'hopital, je n'avais qu'une semaine d'attente.. Mais çà c'était avant.

Je reconnais être face à un problème qui me désole et me déçois, mais mis à part çà, c'est une très bonne équipe. Mon chirurgien bypass est connu et reconnu pour son travail (et son caractère de cochon :lol: ) et mon chirurgien "reparateur" fait partie de la même équipe.
H
32 ans 120
DaDaDiAbLeSsE, efectivement sans me reevendiquer professionnelle de la chirurgie bariatique, l'anneau me fait peur, et je ne suis pas sure de l'accepter si c est cette solution que l'on me suggère, effectivement, je prendrais l'avis d'un autre chirurgien, parce qu'avec mon reflux je vomis déjà bcp plus facilement que la moyenne et j ai un traitement quotidien pour les remontées acides... Alors aggraver cela, c'est vraiment impensable pour moi. Pour ton pbl de suivi tu sembles être tombée dans une faille administrative, mais je t avoue que de ne pas être suivie régulièrement, même des années après et bien c est très angoissnt....

Après qu'est ce qui fait qu'on choisit un bypass plutot qu'une sleeve?

Pour les réunions je comptais m'y rendre de toute façon...
38 ans BanLieuSarde 1213
harper a écrit:

Après qu'est ce qui fait qu'on choisit un bypass plutot qu'une sleeve?


Là je pense que l'équipe medicale te proposera la solution la mieux adaptée pour toi. En fonction de tes antécédents, ta vie, ta relation avec la nourriture, tes problemes de santé, ton âge, le poids à perdre, etc etc etc..

Pour ma part le bypass a été choisis directement. On ne m'a pas parlé d'autres interventions car il apparaissait clairement que c'était le bypass qui était adapté à mon cas personnel.
37 ans Toulouse 817
Pour faire court, le bypass c'est une opération encore plus lourde que la sleeve. En plus de diminuer les quantités tu as également la malabsorption de ce que tu manges. Du coup je pense que c'est plus efficace mais ça engendre souvent des carences, donc complément alimentaire à vie. La sleeve c'est l’ablation des 2/3 de l'estomac. Tu manges moins mais si tu arrives à manger équilibrer tu n'as pas de carence à vie. Ton chirurgien t'indiquera l'opération la plus adaptée à ton cas, personnellement quand il m'a expliqué le bypass j'ai trouvé ça "too much". J'ai préféré réduire mon estomac plutôt que bouleverser tout mon système digestif.
H
32 ans 120
ok, bon alors reste à voir ce que l'équipe me proposera...Et pour la sleeve, dans l'établissement ou je vais, il n'y a possibilité déviter l' ablation avec "seulement" plis de l'estomac sans agraphes qui favorise la récupération et amoindri les risques
je ne prends plus aucun compléments depuis 2009.
à part pdt la grossesse: aucune carence.

voilà, je tenais à apporter une vraie experience de vraie vie
B I U


Discussions liées